par

Facebook, actualités Facebook, groupe forum

Tourdumondiste : le site de référence pour préparer votre tour du monde

Road trip en Australie Occidentale

Photo d'introduction de l'article

Avec notre petite Toyota Corola de location, Sylvain et moi partons vers le nord et ses parcs nationaux. On nous a prevenu que les routes sont parfois desertes sur des centaines de kilometres et que faire les courses peut etre complique et cher. Pas de probleme. Nous avons pris des reserves. De quoi manger du thon et du mais a tous les repas pour des jours et des jours. Il faut preciser qu'on a pas achete de quoi cuisiner, ca limite pas mal les possibilites.

Nous nous arretons a tous les parcs nationaux sur notre route. Le premier parc est a seulement une heure de Perth (trois heures quand on se perd) : Yanchep.
Un joli parc qui n'a rien de sauvage. C'est la que nous croisons nos premiers kangourous et aussi des Koalas. C'est mignon ces petits animaux. ''Mougnoumougnou...'' meme mieux qu'a la tele! Nous passons la nuit pres du petit village. On a pas trop de mal a cacher nos deux tentes derriere de grandes dunes dans un coin tres tranquille.

Nous reprenons la route au matin. Encore une fois pas bien facile de trouver notre chemin. On ne trouve aucun panneau de direction nul pars dans ce pays. Par contre on trouve beaucoup de panneaux routes bloquees. Comme dans le projet Blair Witch on repasse systematiquement au meme endroit. Il y a une malediction sur ce lieu completement desertique et brulant. Aucun etre vivant visible. Je sors de la voiture pour demander de l'aide dans une ferme. Des dizaine de mouches probablement tueuses essaient de devorer mes yeux et de rentrer dans mes oreilles et d'aspirer mon cerveau. La grille de la ferme est solidement fermee avec une enorme chaine, je retourne me refugier vite dans la voiture. Qui peux vouloir vivre ici de toute facon, surement une sorte de psychopate. A force de errer nous rencontrons deux fermiers. Je m'y connais en film d'horreur et ceux la m'ont l'air d'etre reglos. Ils nous indiquent la route vers l'autoroute. Sauves !

Nous arrivons a un deuxieme parc national appelle le desert des Pinnacles. Le desert des Pinnacles est un vrai desert de sable avec de droles de rochers qui ont l'air d'avoir pousse partout. Pas de papiers d'explications, nous faisons juste une ballade au mileu du lieu plutot mystique. A ce jour nous ne savons toujours pas comment ces rochers se sont formes. Je reste donc sur la these d'Obelix qui serait venu la en vacances.

La route vide defile sous nos roues et nous ammene jusqu'à un troisieme parc Kalbari. On est rellement dans la nature sauvage desormais. C'est un vrai decors de western ici, avec son canyon en strate et sa riviere qui serpente. Reference BD encore : Lucky Luke a du passer par la ,c'est sur. Les mouches sont encore la par centaines, je deviens a moitie fou, nous repartons. Sylvain reste stoique, tel un guerrier Apache. Ses quelques semaines de fruit picking lors de son precedent sejour l'ont endurci.

Plus de 1 500 km depuis Perth, quelques nuits de camping et deja un bon nombre de boites de thon et nous arrivons a un quatrieme parc : Ningaloo. Nous y passons quelques jours. A peine quelques touristes ici. Les plages formees de tres larges dunes s'etendent sur des dizaines de kilometres et on des allures de vrai deserts. Un soir je pars seul me ballader. Absolument personne ! Le sentiment d'etre seul au monde, le dernier humain sur terre me prend. Je m'attend presque a voir la statue de la liberte percer (cf. La Planete des Singes).

Sous l'eau, Sylvain et moi, on espere rien de trop extraordinaire. C'etait tellement beau en Thailande et en Indonesie qu'on imagine rien de mieux. Et la c'est le choc, a seulement cent metres du bord et avec juste un masque et un tuba nous nageons avec six requins pointes noires a porte de main, des tortues, un tres gros merou, de poissons tropicaux par milliers, des pieuvres etc... Cerise sur le gateau je nage meme avec une espece de sting ray geante, plus d'un metre, surement plus, enorme ! Officiellement cette espece ne depasse pas quarante centimetres (je demande une explication a nos lecteurs specialistes). Dans le camping bien rustique,un groupe de backpacker nous indique un lieu bien cache. La bas, nous assistons a la reproduction de plusieurs dizaines de tortues geantes sur une plage abandonnee, leur lieu de ponte. C'est une chance incroyable d'assister a ca.

L'unique point d'eau de l'enorme parc de Ningaloo est un simple robinet. C'est aussi le seul endroit ou les animaux sauvages peuvent boire dans ce lieu si aride. Nous nous lavons la. A quelques metres, les emeux attendent leur tour, et derriere eux les kangourous, puis les perroquets et meme un porc-epic.

Notre reserve d'eau potable est finie, il nous faut partir.

Quelques centaines de kilometres de plus nous separe du dernier parc national de notre road trip : Karijini. Des dizaines de kangourous morts parsemment le bord des routes, sans doute tues par des road-trains. Un kangourou c'est moins mignon quand on voit l'interieur.

Karijini, ce sont de gigantesques canyons rouges. La vue est grandiose partout ou l'on pose les yeux. Au fond des gorges profondes de plus de cent metres nous marchons des heures parfois nous nageons. Personne ici, seulement quelques gros lezards. C'est superbe, superbe, superbeeeeeee et meme plus. Malheureusement au plus chaud de la journee les mouches sont toujours la. Mais cette fois j'ai de quoi me proteger, un chapeau moustiquaire. Ahah (rire victorieux) ! Trois jours a silloner les pistes de terre rouge du parc, superbe ? (Oui c'est ca vous suivez). Il faut renter a Perth.

1500 km, une grosse journee de conduite, notre road trip est fini. Nos yeux sont encore tout brillants.

Tu as aimé cette page ?