par

Facebook, actualités Facebook, groupe forum

Tourdumondiste : le site de référence pour préparer votre tour du monde

Que faire de son logement pendant un tour du monde ?

Photo d'introduction de l'article

Avant de partir pour un long voyage, il faut décider de ce qu'on fait de son appartement ou de sa maison. Est-ce-qu'il vaut mieux le garder pour avoir un pied-à-terre au retour ou s'en débarrasser pour être plus tranquille ? Pour vous aider dans ce choix, voici un résumé des choix qui s'offrent à vous et des règles à respecter.

Notre enquête

Les données ci-dessous sont basées sur les réponses 524 personnes à qui nous avons posé plein de questions dans une grande enquête en ligne en août 2014. Voir toute l'enquête

Qu’avez-vous fait de votre logement pendant votre tour du monde ?

J'étais logé gratuitement : 20 %

J'étais locataire et j'ai résilié mon bail : 43 %
J'étais locataire et j'ai sous-loué : 7 %
J'étais locataire en colloc et j'ai trouvé un remplaçant : 6 %
J'étais locataire et j’ai gardé mon logement vide : 2 %

J'étais propriétaire et j'ai loué : 13 %
J'étais propriétaire et j'ai vendu : 5 %
J'étais propriétaire et j’ai laissé mon logement vide : 4 %
J'étais propriétaire et j’ai prêté mon logement : 1 %

Vous êtes locataire

Résiliation du bail

C'est la solution la plus simple. Par contre, vous n'aurez pas de logement à votre retour. Il vous faudra donc trouver un hébergement temporaire à votre retour, chez vos parents ou chez des amis, en attendant de trouver un nouveau logement. Pour résilier votre bail, il suffit d'envoyer une lettre recommandée avec avis de réception à votre propriétaire en respectant un préavis de trois mois minimum (un mois si vous habitez en zone tendue). Modèle de lettre de résiliation

Sous-location

Dans certaines villes, il ne sera pas facile de retrouver un logement à votre retour, car vous ne pourrez pas montrer de bulletin de salaire récent. Certains choisissent donc de sous-louer leur logement pour pouvoir le récupérer à leur retour.

Pour sous-louer votre logement, vous devez obtenir l'accord écrit de votre propriétaire. Si vous sous-louez sans son accord, il peut résilier votre bail. La sous-location d'un HLM est interdite.

Le montant du loyer que vous paie le sous-locataire ne peut pas être supérieur à celui de votre loyer.

Modèle de contrat de sous location

Remplacement d'un colocataire

Si vous avez trouvé un nouveau colocataire, il doit être accepté par écrit par votre propriétaire. Vous devez alors modifier le bail en signant un avenant. Modèle d'avenant à un contrat de colocation

Attention, la plupart des contrats de collocation contiennent une clause de solidarité. Si vous n'arrivez pas à trouver de remplaçant, les colocataires restants sont obligés de payer la totalité du loyer, y compris la part de l'ancien colocataire.

Logement laissé vide

Peu de gens font ce choix, car pour un long voyage, cela revient à perdre plusieurs mois de loyer.

Avant de quitter votre logement :
- Videz les poubelles et ne laissez pas de vaisselle sale
- Videz le réfrigérateur et dégivrez le congélateur, laissez les portes ouvertes
- Fermez toutes les fenêtres et volets
- Mettrez les radiateurs en position hors gel
- Coupez l'électricité, le gaz et l’eau
- Débranchez les appareils électriques
- Videz la machine à laver, laisser la porte ouverte
- Enclenchez l’alarme si vous en avez une
- Demandez à quelqu'un de passer de temps en temps arroser vos plantes
- Fermez le logement à clé
- Donnez un double des clés à quelqu’un

Vous êtes propriétaire

Location du logement

Louer votre logement pendant votre tour du monde vous permettra d'avoir des entrées d'argent régulières pour couvrir le remboursement de votre emprunt immobilier.

Il vous faudra trouver un ami ou quelqu'un de votre famille pour répondre aux éventuelles demandes de votre locataire. Vous pouvez aussi confier cette tâche à une agence immobilière.

La durée d’un bail normal pour un logement vide est de trois ans. Cette solution n'est donc pas envisageable pour un tour du monde, sauf si vous comptez partir plus de trois ans.

Il existe d'autres solutions qui conviennent aux tourdumondistes :

Logement meublé

- Le logement doit être loué avec tous les éléments nécessaires à la vie quotidienne : table, chaises, lit, vaisselle, ustensiles de cuisine...
- Le bail a une durée minimum d'an, sauf si le locataire est étudiant. Dans ce cas la durée minimum est de neuf mois.
- Pour le locataire, la durée de préavis est d’un mois.
- Si vous ne voulez pas renouveler le contrat à son terme, vous devez en informer le locataire, en respectant un préavis de trois mois. Si vous ne le faites pas, il est automatiquement renouvelé.
- Si les revenus de votre location ne dépassent pas 32 900 €, vous êtes dans le régime "micro-BIC". Vous devez indiquer le montant brut de vos revenus fonciers dans votre déclaration de revenus. Vous avez droit à un abattement de 50 % calculé automatiquement par l'administration.
- Vous n'avez pas à payer la taxe d'habitation si un locataire y était présent au 1er janvier ou si pouvez pas apporter la preuve que vous ne l'occupiez pas au 1er janvier.

Plus d'infos sur la location meublée
Plus d'infos sur l'imposition des loyers

Logement vide : bail de courte durée

- De façon exceptionnelle, la durée de bail d'un logement vide peut être inférieure à trois ans si le propriétaire prévoit de reprendre son logement pour des raisons familiales ou professionnelles, elle doit alors être au minimum d'un an.
- Ce motif de reprise doit figurer dans le bail.
- Si vous ne voulez pas renouveler le contrat à son terme, vous devez en informer le locataire, en respectant un préavis de deux mois. Si vous ne le faites pas, le bail se poursuit automatiquement jusqu'au délai de trois ans.
- Si les revenus de votre location ne dépassent pas 15 000 €, vous êtes dans le régime "Micro-foncier". Vous devez indiquer le montant brut de vos revenus fonciers dans votre déclaration de revenus. L'administration applique automatiquement un abattement de 30 %. Vous n'êtes donc imposé que sur 70 % de vos revenus.
- Si les revenus de votre location dépassent 15 000 €, vous êtes dans le régime réel. Vous devez indiquer le revenu net foncier (revenu brut moins les travaux, assurance, impôts fonciers...) dans votre déclaration de revenus.
- Vous n'avez pas à payer la taxe d'habitation si un locataire y était présent au 1er janvier.

Plus d'infos sur le bail court
Plus d'infos sur l'imposition des loyers

Location saisonnière

Avec le développement des sites comme Airbnb, Bedycasa ou Wimdu, vous pouvez aussi louer votre logement en location saisonnière pendant votre voyage.

Cette solution pourrait être un bon moyen de vous aider à financer votre tour du monde, mais elle est difficile à mettre en oeuvre. Il vous faudra trouver quelqu'un qui soit prêt à gérer les entrées et sorties des locataires.

Il est aussi assez compliqué de le faire de façon légale. En effet, dans les villes de plus de 200 000 habitants et dans les villes de plus de 50 000 habitants situées en zone tendue, si vous êtes présent moins de 8 mois dans votre logement pendant l'année, vous êtes obligé de demander l'autorisation à votre mairie et à votre copropriété. Si vous êtes contrôlés et que vous n'avez pas d'autorisation, vous risquez une amende qui peut monter jusqu'à 25 000 €.

Voilà pour le côté légal, après, nous ne savons pas si les contrôles sont fréquents ou pas pour les particuliers.

Au niveau des impôts :
- Si les revenus de votre location ne dépassent pas 32 900 €, vous êtes dans le régime "micro-BIC". Vous devez indiquer le montant brut de vos revenus fonciers dans votre déclaration de revenus. Vous avez droit à un abattement de 50 % calculé automatiquement par l'administration.
- Vous n'avez pas à payer la taxe d'habitation si un locataire y était présent au 1er janvier ou si pouvez pas apporter la preuve que vous ne l'occupiez pas au 1er janvier.

Plus d'infos sur la location saisonnière
Plus d'infos sur l'imposition des loyers

Location sans bail

Même s'il n'est pas interdit de louer sans contrat écrit, on vous conseille fortement d'éviter cette solution. En effet, si votre locataire ne paie pas ses loyers, il vous sera impossible de résilier le bail et de l'expulser.

Remarque

Dans le cas d'une location meublée ou d'un bail de courte durée, il est important de trouver un locataire fiable. S'il décide de quitter le logement avant la fin du bail, vous ne pourrez peut-être pas prendre de nouveau locataire. En effet, il vous faudrait vous réengager pour un bail d'un an avec le nouveau locataire, ce qui pourrait décaler la fin du bail après votre date de retour.



Vente du logement

L'avantage de vendre son logement avant de partir c'est que vous n'aurez ni à vous occuper de sa location pendant le voyage, ni à continuer de rembourser votre emprunt. Vous pourrez ainsi commencer une nouvelle vie, peut être dans une nouvelle région ou un nouveau pays, à votre retour.

Par contre, il faudra vous y prendre suffisamment longtemps à l'avance car vendre son logement prend en moyenne trois mois et peut aller jusqu'à six mois. Si, au contraire, vous trouvez un acheteur plus rapidement que prévu, vous serez obligé de déménager avant votre départ et donc de trouver un logement de secours jusqu'à la date de votre départ. A votre retour, il vous faudra vous mettre à la recherche d'un nouveau logement.

Logement laissé vide

Si vous ne voulez pas vous embêter à trouver un locataire, ou que votre voyage dure moins d'un an et que vous souhaitez retrouver votre logement en rentrant, vous pouvez le laisser vide pendant votre absence.

Si votre contrat le permet, il est possible de suspendre le remboursement de votre emprunt immobilier pendant la durée du voyage. Vous pouvez soit le suspendre totalement, dans cas les intérêts non payés viennent augmenter le capital restant à rembourser, soit suspendre uniquement le remboursement des intérêts, mais continuer à rembourser le capital.

Pour la liste des choses à vérifier avant de quitter votre logement, lisez le paragraphe "Location laissée vide" plus haut dans l'article.

Prêt du logement

Si vous avez, par exemple, des enfants étudiants, vous pouvez choisir de leur prêter votre logement pendant la durée de votre voyage. Ils pourront aussi économiser plusieurs mois de loyer tout en prenant soin de votre logement.

Tu as aimé cette page ?