par

Facebook, actualités Facebook, groupe forum

Tourdumondiste : le site de référence pour préparer votre tour du monde

Voyager avec son chien

Si vous partagez votre vie avec un chien, vous avez de la peine à le laisser pour partir à l’autre bout du monde. Vous êtes nombreux à vous demander s’il est possible de faire un long voyage avec votre compagnon.

C’est tout à fait envisageable, mais il y a, bien sûr, des contraintes. Dans ce dossier, nous vous donnons toutes les informations dont vous aurez besoin pour partir voyager avec votre chien.

Faut-il voyager avec son chien ?

Faut-il voyager avec votre chien ou le laisser à quelqu’un avant de partir ? Impossible de répondre à cette question de façon catégorique. Chaque option a des avantages et des inconvénients :

Avantages pour vous

Avoir de la compagnie

Si vous voyagez en solitaire, votre chien sera très certainement d’une agréable compagnie. Vous apprécierez encore plus de l’avoir à vos côtés quand vous aurez le moral dans les chaussettes, loin de vos proches. Et puis, c’est quand même une magnifique aventure de pouvoir voyager avec lui, n’est-ce pas ?

Faciliter les rencontres

Que ce soit avec d’autres voyageurs ou avec les locaux, la présence de votre chien attirera la curiosité. Vous ferez surement encore plus de rencontres. Ça peut être un gros point positif si vous êtes plutôt timide. Les gens qui aiment les animaux viendront spontanément vers vous.

C'est bien de pouvoir partager son aventure.

Vous sentir en sécurité

La présence de votre chien vous apportera un sentiment de protection. Bon, si c’est un chihuahua, ce sera un peu différent, c’est sûr. Cela dit, il n’y a pas que la taille qui compte. Peu importe sa race, votre chien pourra vous alerter en cas de danger.

(Re)découvrir votre chien

En voyageant avec lui, vous allez le redécouvrir et développer des liens encore plus forts. Voyager ensemble vous permettra de mieux appréhender son comportement et d’enrichir votre complicité.

Éviter de le faire garder

En partant avec lui, vous n’aurez pas besoin de chercher ni de payer quelqu’un pour le garder pendant votre absence. Ainsi, vous économiserez de l’argent et vous aurez l’esprit tranquille pendant votre périple.

Vous aider à choisir vos destinations

Dans la mesure où les chiens ne sont pas acceptés partout et que certains pays sont plus stricts que d’autres, votre ami à poils vous sera d’une grande aide pour choisir vos destinations. Vous sélectionnerez votre itinéraire en fonction des pays qui l’accepteront sans que ce soit trop contraignant pour vous ni pour lui.

Faire du sport

Quand vous voyagez, il est souvent difficile de trouver la motivation ou les conditions idéales pour faire du sport. En revanche, en compagnie de votre chien, vous devrez obligatoirement faire des promenades. Vous ferez donc un peu de sport avec lui.

Avantages pour votre chien

Prendre l'air

Votre chien n'est pas fait pour passer son temps à l'intérieur (vous non plus d'ailleurs). Si vous voyagez avec lui, il passera beaucoup plus de temps dehors qu'habituellement. Il pourra se dépenser, courir dans les grands espaces et sera stimulé en permanence.

Votre chien va s'éclater dans les grands espaces.

Découvrir autre chose

Chez vous, votre chien a ses repères. En voyage, il aura bien évidemment besoin d’un temps d’adaptation, mais ce sera une opportunité unique pour lui faire découvrir autre chose à vos côtés. Il pourra rencontrer d’autres chiens, d’autres humains, d’autres odeurs, d’autres paysages, d’autres terrains de jeu.

Apprendre à s’adapter

En voyageant à vos côtés, votre chien apprendra à se familiariser avec des endroits, mais aussi avec des gens et des animaux qu’il n’a pas l’habitude de croiser. Cela lui rendra grandement service lorsqu’il sera amené à croiser d’autres personnes et d’autres animaux dans son environnement habituel.

Inconvénients pour vous

Empêcher de visiter certains pays

Certains pays contrôlent strictement l’importation d’animaux, tandis que d’autres la refusent catégoriquement. Si vous rêvez, par exemple, de découvrir l'Île de Pâques, vous ne pourrez pas y aller avec votre chien, idem pour Bali.

Compliquer le voyage

La plupart des tourdumondistes voyagent principalement en bus dans les pays qu’ils visitent. Cependant, beaucoup de compagnies et d'hébergements refusent les animaux à bord. C’est pourquoi la plupart des gens qui voyagent avec un chien ont leur propre véhicule et dorment dedans.

Augmenter votre budget

Voyager avec votre chien nécessite tout prévoir (ou presque) pour deux. Vous devrez acheter deux billets d’avion plutôt qu’un et peut-être payer un supplément pour l’hébergement. Vous aurez aussi des dépenses imprévues, notamment pour le soigner s’il se blesse ou s’il est malade. Vous devrez également prévoir un budget pour le nourrir.

Restreindre l’accès à certains lieux

Votre chien ne sera pas accepté partout, que ce soit pour les visites, les restaurants, etc. Vous n’allez pas le laisser seul. Vous devrez donc trouver des alternatives, soit en le faisant garder pendant votre visite, soit en faisant un trait sur cette activité.

Inconvénients pour votre chien

Avoir des problèmes de santé

Votre chien sera peut-être exposé à des maladies plus ou moins graves. Il est possible qu’il tombe malade. Il peut également avoir du mal à supporter au climat.

Avoir du mal à s'adaptater

Votre chien a ses habitudes lorsqu’il est avec vous, chez vous, dans son environnement. En voyage, il peut avoir des difficultés d’adaptation plus ou moins importantes. Vous devrez le rassurer et l’aider à s’adapter petit à petit, sans le brusquer.

Il aura peut-être du mal à supporter le climat.

Formalités et santé

Avant le départ

Pour voyager avec votre chien, vous devez respecter un certain nombre de formalités. Un pays peut vous refuser d’entrer sur son territoire si votre chien ne respecte pas les conditions d’entrée en vigueur.

Vous devez respecter les réglementations :

  • du ou des pays où vous comptez vous rendre avec votre chien

  • de chaque compagnie de transport avec laquelle vous voyagerez avec votre chien

D’une façon générale, un passeport européen avec le numéro de puce ou de tatouage de votre animal, un certificat de bonne santé de votre animal délivré par votre vétérinaire et un vaccin contre la rage à jour vous permettront de voyager dans de nombreux pays du monde.

Cependant, les réglementations sont différentes d’un pays à l’autre. Prenez en compte les délais pour chaque rendez-vous, vaccin et test afin de ne pas vous retrouver bloqué le jour de votre départ.

Vaccins

Votre chien doit être à jour de ses vaccins. Le plus important est celui contre la rage (antirabique). Il est requis pour entrer dans la plupart des pays. D’autres vaccins sont parfois demandés dans certains pays : leptospirose, maladie de Carré, parvovirose, hépatite de Rubarth, piroplasmose, toux du chenil (parainfluenza), leishmaniose…

Traitements antiparasitaires

Certains pays exigent que votre chien soit traité contre les parasites internes (vers) et/ou externes (tiques, puces...).

Titrage antirabique

C’est un test sanguin pour contrôler le dosage des anticorps qui protègent de la rage. Vous devez le faire au moins 30 jours après le vaccin contre la rage. Ce test est à faire une seule fois, car il est valable à vie à condition de respecter le rappel chaque année. Certains pays exigent que ce test sanguin soit fait au moins 6 mois avant votre date de départ.

Puce électronique

De la taille d’un grain de riz, elle est placée par le vétérinaire sous la peau de votre chien et permet de pouvoir l’identifier en passant un lecteur dessus. Pas de panique, c’est une étape rapide et indolore. Elle est requise pour entrer dans de nombreux pays. Elle doit généralement être certifiée ISO 11784/11785, sinon vous devez amener votre propre lecteur de puce. Dans d'autres pays, un tatouage suffit.

Passeport européen

Il est délivré par le vétérinaire. C’est le document officiel qui prouve que votre chien a été vacciné contre la rage et qu’il est identifié par une puce électronique ou un tatouage. Il est obligatoire pour voyager au sein de l'Union Européenne et peut aussi être présenté à l’entrée d’autres pays.

Permis d'importation

Certains pays exigent que vous ayez un permis d'importation pour votre chien. Il doit en général être obtenu à l'avance auprès d'un ministère du pays que vous souhaitez visiter. Dans certains pays, le permis d'importation vous est remis à votre arrivée. Il est souvent payant.

Certificat sanitaire international (ou certificat de bonne santé)

Ce document est également délivré par le vétérinaire. Il confirme que votre chien est autorisé à voyager et qu’il n’est pas porteur d’une maladie contagieuse. Il est obligatoire pour voyager dans presque tous les pays et vous sera généralement demandé par les compagnies aériennes et à la douane du pays d’arrivée.

Il doit être établi dans le pays de départ avant l’entrée dans le pays d’arrivée. Sa durée de validité dépend d'un pays à l'autre, mais elle est souvent de moins de 10 jours. Si vous faites un voyage multi-destinations, vous devrez donc sans doute vous rendre plusieurs fois chez un vétérinaire agréé en cours de route pour faire un nouveau certificat sanitaire.

Il est généralement établi en anglais, mais certains pays, notamment en Amérique Latine, demandent qu'il soit écrit dans leur langue. Dans ce cas, si vous ne disposez ni d'un modèle bilingue de certificat, ni d'une version traduite dans la langue requise, vous devez faire traduire le document par un traducteur assermenté avant la certification.

Passeport européen pour animal
Certification sanitaire international

Sachez que si vous ne respectez pas ces formalités et que vous choisissez tout de même de franchir une frontière avec votre chien, vous vous exposez à des sanctions. Soit votre chien sera renvoyé dans son pays d’origine, soit il sera mis en quarantaine et vous devrez payer la facture relativement salée. Il se peut même qu’il soit euthanasié, alors ce serait vraiment dommage de prendre ce risque.

À l'arrivée

Inspection à l’arrivée et quarantaine

Dans la plupart des pays, votre chien sera soumis à une inspection à son arrivée. Vous devrez parfois prévenir les responsables vétérinaires sur place à l'avance pour qu'ils soient présents pour inspecter votre chien à son arrivée. Dans le cas où votre chien nécessiterait un examen plus poussé, sachez qu’il sera à vos frais.

Certains pays imposent également une quarantaine. C’est une période d’isolement qui sert à empêcher la transmission des maladies contagieuses. Contrairement à ce que son nom pourrait laisser croire, elle ne dure pas forcément quarante jours.

La durée de la quarantaine dépend souvent du statut rabique du pays de provenance. Voir la liste des pays exempts de rage, des pays soumis au contrôle de la rage et des pays à risque de rage élevé

Si vous faites un long voyage multi-pays ou un tour du monde avec votre chien et que visitez un pays où le risque de rage est élevé, les règles de quarantaine seront donc souvent plus strictes pour entrer dans le pays suivant.

Si votre chien ne respecte pas les règles d'entrée en vigeur dans un pays, il pourra être mis en quarantaine, même si ce pays n'en impose normalement pas.

Si votre chien doit rester en quarantaine, vous devrez payer de nombreux frais d’inspection, de dossier, de transport ainsi que des indemnités journalières de séjour.

Les voyageurs au long cours évitent généralement les pays qui imposent une quarantaine.

Formalités par pays

Pays Vaccins et traitements Titrage antirabique Documents (en plus du passeport et du certificat sanitaire) Puce électronique Chiens refusés Quarantaine Inspection à l’arrivée Plus d'infos
Afrique du Sud Rage + leishmaniose, brucellose et dirofilariose Non Permis d’importation, carnet de vaccinations, certificat de vaccination antirabique, certificat pour exportation de chien, certificat de tests négatifs de leishmaniose, brucellose et dilofilariose Oui Age : 3 mois dont la mère n'a pas été vaccinée contre la rage dans les délais précisés Minimum 14 jours à l'exception de certains pays dont l'Union Européenne Plus d'infos
Algérie Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, leptospirose, parvovirose, toux de chenil (parainfluenza) + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) Non Non Non Oui
Arabie Saoudite L'importation de chien domestique en Arabie Saoudite est uniquement possible si vous comptez y travailler et y vivre. Dans le cas d'un voyage purement touristique, vous ne pourrez pas y emmener votre chien. Plus d'infos
Argentine Rage Non Copie du certificat sanitaire en espagnol Non Non Oui Plus d'infos
Arménie Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, laryngotrachéite infectieuse canine, leptospirose, gastro-entérite, parvovirose, toux de chenil , leptospirose + traitement contre tiques et ténias Non Oui Non Oui
Australie Rage + brucellose, ehrlichiose, leishmaniose, leptospirose, babésiose (piroplasmose), traitement antiparasitaire externe Oui Permis d’importation Oui Age : 10 mois + Non vaccinés + Dogue argentin, Fila brasileiro, Tosa, American pit bull terrier, Dogue des Canaries + les croisements de loups et de chiens tels que : Chien-loup tchécoslovaque, Chien-loup de Saarloos ou Kunming Dog Minimum 10 jours (à réserver dès l'obtention du permis d'importation et à vos frais) Plus d'infos
Azerbaïdjan Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, leptospirose, parvovirose, toux de chenil Non Non Non Oui
Bahamas Maladie de Carré, hépatite de Rubarth, leptospirose, parvovirose, toux de chenil, coronavirus Non Permis d'importation Non Age : 6 mois + Venant de Cuba ou Haïti + Pit Bull, Dogue des Canaries, Cane Corso, Bouledogue américain, American Staffordshire Terrier Non Oui + visite dans les 48 heures après l'arrivée auprès d'un vétérinaire agréé Plus d'infos
Bahreïn Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, leptospirose, parvovirose Non, sauf si provenance d'un pays fortement exposé à la rage Permis d'importation Oui Age : 3 mois Non Oui Plus d'infos
Bali (Indonésie) L'importation de chien (et autre animal) domestique à Bali est interdite à cause d'une exposition très élevée à la rage.
Bangladesh Rage Non Avis de non-objection/de conformité + autorisation préalable des douanes Oui Quarantaine résidentielle de 21 jours Oui
Barbade Rage + leishmaniose, virus Nipah, virus Hendra Non, sauf si provenance d'un pays fortement exposé à la rage Permis d'importation Oui Non Oui (à préparer à l'avance car payante)
Belize Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, leptospirose, parvovirose Non Permis d'importation Non Non Oui
Bénin Rage Non Non Non Oui
Bhoutan Rage Oui Permis d'importation Non Non vaccinés, incluant les chiots Non Oui
Birmanie Rage Non Permis d'importation Non Age : 3 mois + Non vaccinés contre la rage + Venant de Cuba ou Haïti + Pit Bull, American Staffordshire Terrier Non Oui
Bolivie Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, leptospirose, parvovirose Non Copie du certificat sanitaire en espagnol Non Non Oui
Botswana Rage Non Permis d'importation, sauf en provenance des pays suivants : Lesotho, Malawi, Namibie, Afrique du Sud, Swaziland, Zimbabwé Non Age : 3 mois dont la mère n'a pas été vaccinée contre la rage dans les délais précisés Non Oui
Brésil Rage Non Non Age : 3 mois Non Oui Plus d'infos
Brunei Rage Oui Permis d'importation Non Oui, la durée de la quarantaine dépend du statut rabique du pays de provenance. Oui
Burkina Faso Rage Non Permis d'importation Non Non Oui
Burundi Rage Non Non Non Oui
Cambodge Rage + Maladie de Carré, hépatite de Rubarth, parvovirose Non Permis d'importation Non Non Oui
Cameroun Rage Non Non Non Oui
Canada Rage Non Preuve de vaccination antirabique à jour via passeport européen ou certificat sanitaire en français ou en anglais Non Ontario et Winnipeg : American Staffordshire Terrier, Pit Bull Terrier et leurs croisements sont interdits d'entrer ou de transiter. Toronto : mêmes interdictions sauf pour le transit aérien qui est accepté. Non Oui (30$ + taxes) Plus d'infos
Chili Rage Non Non Non Oui Plus d'infos
Chine Rage + maladie de Carré, toux de chenil (bordetella), parvovirose et coronavirus


Non Permis d'importation si votre chien voyage par fret + un certificat d'exportation + le nom du fabricant, le numéro de lot et la date d'expiration du vaccin contre la rage Non Normalement aucun, mais il existe des restrictions de races à Shanghai et à Pékin. 1 seul chien autorisé par adulte Oui, la durée de la quarantaine dépend du statut rabique du pays de provenance. Oui Plus d'infos
Colombie Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, leptospirose, parvovirose (+ toux de chenil, coronavirus si vous arrivez d'un pays hors de la Communauté andine) + traitement antiparasitaire interne et externe Non Non ge > 4 mois Non vaccinés contre la rage + Staffordshire Terrier, American Staffordshire Terrier, Pit Bull Terrier, American Pit Bull Terrier et leurs croisements Non Oui Plus d'infos
Congo Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) Non Non Non Oui
Corée du Sud Rage Oui, sauf si provenance d'un pays exempt de rage (la France n'est pas considérée comme un pays exempt de rage) L'anglais est la seule langue alternative au coréen acceptée. Oui Non Oui Plus d'infos
Costa Rica Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, leptospirose, parvovirose + traitement antiparasitaire interne et externe Non Copie du certificat sanitaire en espagnol + lettre indiquant la valeur marchande de votre chien ou une facture + permis d’importation si votre chien arrive par fret Non Non Oui Plus d'infos
Côte d'ivoire Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Cuba Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Égypte Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non En partance pour/en provenance du Qatar Résidentielle pendant les 3 premiers mois de votre arrivée en Egypte Oui
Émirats Arabes Unis Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, leptospirose, parvovirose + traitement antiparasitaire interne et externe Oui, sauf si provenance d'un pays exempt de rage (NB : la France n'est pas considérée comme pays exempt de rage) Permis d'importation + carnet de vaccination avec toutes les infos du vaccin contre la rage à savoir le nom du fabricant, le numéro de lot et la date d'expiration + en cas d'escale, attestation prouvant aucun contact avec d'autres animaux Oui Age : 15 semaines Non vaccinés contre la rage + Age : 27 semaines en provenance de pays fortement exposé à la rage + chien en partance pour/en provenance du Qatar + Pit Bull Terrier, American Pit Bull Terrier, Staffordshire Bull Terrier, American Staffordshire Terrier et similaires, Tosa, Dogue Argentin, chiens de combat (Fila Brasileino, Mastiff Brésilien), n'importe quel chien-loup, n'importe quel Mastiff, American Bully, Rottweiler, Doberman, Dogue des Canaries ou Boxer Oui si provenance de payx exposé à la rage et/ou si absence de titrage antirabique http://www.moccae.gov.ae/assets/download/32be2179/import-pet-204.aspx
Équateur Rage + Maladie de Carré, hépatite de Rubarth, toux de chenil (parainfluenza), leptospirose, parvovirose + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) Oui Non Non Oui et vous devez prévenir de votre arrivée pour qu'il y ait un vétérinaire sur place pour inspecter votre chien Plus d'infos
États-Unis (sauf Hawaii) Rage pas obligatoire si chien vient de France, mais fortement recommandé + traitement contre ténias (vers solitaires) obligatoire Non Permis requis pour importer un chien non vacciné Non Possible, selon inspection Oui Plus d'infos
Éthiopie Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) Non Permis d'importation Non Non Oui Plus d'infos
Finlande Rage + traitement contre l'échinococcose Non Oui Age : 3 mois Non
Gabon Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Gambie Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Ghana Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, toux de chenil (parainfluenza), leptospirose, parvovirose + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Permis d'importation Non Age : 3 mois en provenance de pays autre que Malte, Suède, Irlande ou Royaume-Uni Non Plus d'infos
Groenland Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) Non, sauf si provenance d'un pays fortement exposé à la rage Permis d'importation Oui Non Oui Plus d'infos
Guatemala Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, parvovirose + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Guyana Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Permis d'importation + informer votre vétérinaire désigné sur place 24 heures avant votre arrivée Non Dépendra de la décision donnée au moment de votre demande de permis d'importation (max 90 jours de quarantaine) Oui Plus d'infos
Haïti Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Honduras Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, toux de chenil (parainfluenza), leptospirose, parvovirose, coronavirus + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé + traitement antiparasitaire interne et externe Non Permis d'importation pour plus de 3 chiens Non Age : 4 mois Non vaccinés contre la rage sans preuve de leur âge Non Oui Plus d'infos
Hong Kong Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, parvovirose + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé + traitement antiparasitaire interne et externe Non Oui, très nombreux Oui Age : 5 mois et Nnon vaccinés contre la rage dès l'âge de 3 mois + chiennes enceintes de plus de 4 mois + Pit Bull Terrier (American Staffordshire Terrier), Tosa, Dogue Argentin et Fila Braziliero Oui, pour certains pays à risque concernant de rage Oui Plus d'infos
Inde Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, toux de chenil (parainfluenza), leptospirose, parvovirose, leishmaniose + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé + traitement antiparasitaire interne et externe Non Permis d'importation en anglais + No objection cartificate (NOC) de la part de l'Animal Quarantine Station en Inde Oui Non Oui (Vous devez arriver avec votre chien entre 5h00 et 12h00 du lundi au vendredi) Plus d'infos
Indonésie (sauf Bali) Rage Oui Permis d'importation à demander au moins 1 moins à l'avance et que vous obtiendrez après réception d'une lettre de recommandation des autorités locales de votre destination Non Age : 4 mois et Non vaccinés + chiennes enceintes ou qui allaitent + chiens agressifs 7 à 14 jours Oui (En cas de test H3N2 positif, votre chien sera euthanasié) Plus d'infos
Irak Rage + traitement antiparasitaire interne et externe Non Oui Non Oui
Iran Rage + traitement antiparasitaire interne et externe Non Permis d'importation Non Non Oui
Irlande Rage + traitement contre l'échinococcose Non Oui Age : 3 mois Non
Israël Rage Oui Permis d'importation pour plus de 2 chiens Oui Age : 4 mois Non vaccinés contre la rage (NB : certaines races de chiens sont soumises à autorisation) Non Oui et vous devez prévenir de votre arrivée pour qu'il y ait un vétérinaire sur place pour inspecter votre chien Plus d'infos
Jamaïque Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, toux de chenil (parainfluenza), leptospirose, parvovirose + test contre coccidiose, leishmaniose, brucellose, tumeur vénérienne, grippe canine + traitement antiparasitaire interne et externe (à faire 2 fois pour chacun) Oui Permis d'importation Oui Chiots + chiens agressifs Non Oui (vous devez arriver avec votre chien pendant les heures de travail normales afin d'être examiné par un vétérinaire sur place) Plus d'infos
Japon Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, parvovirose + autres vaccinations recommandées + traitement contre tiques, ténias, nématodes et cestodes Oui Permis d'importation Oui Age : 3 mois Non vaccinés + chiens agressifs + chiens loups Oui (moins de 12 heures à 180 jours) Oui et vous devez prévenir de votre arrivée pour qu'il y ait un vétérinaire sur place pour inspecter votre chien Plus d'infos
Jordanie Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Kazakhstan Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, gastro-entérite, leptospirose, parvovirose + traitement antiparasitaire interne et externe recommandé Non Tous les certificats doivent avoir une traduction notariée en kazakh ou en russe. La traduction pourrait être notariée par le Consulat général Oui Provenant d'une région exposée à la rage dans les 6 mois avant l'exportation + Age : 3 mois n'ayant pas de micropuce ni de certificat de santé Non Oui
Kenya Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) dans les 48h suivant l'entrée au Kenya Non Permis d'importation Oui Les chiots non vaccinés de moins de 3 mois ne peuvent pas entrer au Kenya sans preuve de vaccination de leur mère qui doit avoir été vaccinée contre la rage dans les 12 mois suivant la naissance.
Non Oui
Kirghizistan Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, gastro-entérite, leptospirose, parvovirose + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Koweït Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Permis d'importation Oui Non Oui
Laos Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Oui, pour certains pays à risque concernant de rage Oui
Lesotho Rage + traitement antiparasitaire interne et externe recommandé Non Permis d'importation, sauf si provenance d'un pays membre de la Communauté de développement d'Afrique australe (CDAA) Non Non Oui Plus d'infos
Liban Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, leptospirose, parvovirose Non Permis d'importation + preuve de propriété du chien Oui Chiots non vaccinés, non micropucés et sans vaccination antirabique dès l'âge de 3 mois. Les chiots doivent attendre au moins 30 jours après la vaccination antirabique avant d'entrer. Non Oui
Liberia Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Permis spécial à demander au Ministère de l'Agriculture Non Non Oui
Libye Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Tous les documents doivent être traduits en arabe Oui En provenance de/vers le Qatar Non Oui
Madagascar Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Permis d'importation Non Non Oui Plus d'infos
Malaisie Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth, toux de chenil (parainfluenza), leptospirose, parvovirose + traitement antiparasitaire interne et externe recommandé Non Permis d'importation Oui Age : 3 mois et non vacciné contre la rage. Pit Bull américain, Pit Bull Terrier, Pit Bull, American Staffordshire Terrier, Staffordshire Bull Terrier, Bulldog Américain, Mâtin de Naples, Japanese Tosa, Akita, Dogue Argentin et Fila Braziliero. Oui Oui Plus d'infos
Malawi Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Permis d'importation Non Non Oui
Maldives L'importation de chien domestique est interdite aux Maldives
Malte Rage + traitement contre l'échinococcose Non Oui Age : 3 mois Non
Maroc Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Oui Races de pit-bull ainsi que d'autres races de chiens dangereux Non Oui Plus d'infos
Maurice Rage + maladie de Carré, leptospirose, parvovirose + ehrlichiose et brucellose canines + traitement antiparasitaire interne et externe Oui Lettre de votre vétérinaire pour attester que le titrage a été effectué conformément à la réglementation + Permis d'importation Oui Provenance de pays considérés comme fortement exposés à la rage + n'arrivant pas par vol direct + non stérilisé + en gestation + chiot non vacciné sans micropuce + dangereux Oui Oui
Mexique Rage + maladie de Carré, hépatite de Rubarth Non Non Le pays n'interdit aucune race spécifique, mais certaines villes oui Non Oui Plus d'infos
Mongolie Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui Plus d'infos
Mozambique Rage + maladie de Carré, hépatite, parvovirus, parainfluenza (toux de chenil), leptospirose + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Permis d'importation Non Non Oui
Namibie Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Permis d'importation, sauf si provenance d'un pays membre de la Communauté de développement d'Afrique australe (CDAA) Non Chiots de moins de 3 mois sans vaccination antirabique si la mère n'a pas été vaccinée contre la rage entre 30 jours et un an avant la naissance Non Oui
Népal Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Oui Non Oui
Nicaragua Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Niger Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Nigeria Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Oui Permis d'importation Oui Non Oui
Nouvelle Calédonie Rage + DHPP + traitement deux fois contre les parasites internes et externes Oui Permis d'importation + demande d'inscription pour la quarantaine + preuve du vaccin antirabique + preuve de résidence en France + permis d'exportation pour quitter le pays Oui N'arrivant pas dans une cage scellée par fret + Age : 3 mois + Terrier (Pit Bulls), Mastiff (Boerbulls) Tosa, American Staffordshire Terrier et Rottweiler. 30 jours (en provenance de France) Oui (vous devrez prévenir à l'avance les responsables vétérinaires sur place pour qu'ils puissent inspecter votre chien à son arrivée) Plus d'infos
Nouvelle-Zélande Rage + nombreux traitements
Oui Un permis d'importation demandé au moins 6 semaines à l'avance. + Vous devez informer un vétérinaire officiel en Nouvelle-Zélande au moins 72 heures avant votre arrivée Oui Chiots Non vaccinés de moins de 3 mois + races dangeureuses + ayant transité par un pays non autorisé + arrivée de tout chien à Wellington interdite Oui, minimum 10 jours (prévoyez 4 à 6 mois avant votre départ pour effectuer les procédures nécessaires) Oui Plus d'infos
Oman Rage + DHPP + Leptospirose + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Permis d'importation Non Age : 4 mois Non Oui
Ouganda Rage + DHPP + leptospirose, coronavirus, rotavirus, adenovirus type 2 + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Lettre d'un vétérinaire agréé indiquant qu'il n'y a eu aucun cas de rage dans votre région au cours des 6 derniers mois Non Non Oui
Ouzbékistan Rage Non Non Non, mais le traitement de votre chien peut prendre jusqu'à un jour Oui
Pakistan Rage Non Permis d'importation Non Non Oui
Panama Rage (+ preuve à l'appui) + DHPP + leptospirose + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) (les produits utilisés doivent figurer sur le certificat sanitaire) Non Le certificat sanitaire doit être légalisé par le Consulat du Panama dans le pays d'origine.
Non Il est déconseillé d'emmener votre chien au Panama s'il a moins de 3 mois et qu'il n'est donc pas vacciné contre la rage. A domicile Oui Plus d'infos
Paraguay Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Certificat sanitaire traduit en espagnol Non Non Oui Plus d'infos
Pérou Rage + DHPP + leptospirose + traitement contre les tiques et vers solitaires Non Non Les chiots de moins de 12 semaines et non vaccinés qui n'ont pas de permis d'importation
Non Oui Plus d'infos
Philippines Rage + DHPP + leptospirose, adenovirus type 2 + traitement contre les tiques et les ténias Non Permis d'importation
Oui Chiots de moins de 4 mois non vaccinés contre la rage Oui Oui Plus d'infos
Polynésie Française Rage + DHPP + leptospirose + traitement contre les parasites internes et externes

Oui Oui Chiens ayant transité par un pays qui n'est pas considéré comme exempt de rage + chiots de moins de 10 mois + Dogue Argentin, Fila brazileiro, Tosa, American Staffordshire Terrier ou Staffordshire Terrier La Polynésie française ne dispose pas d'installations de quarantaine. Les chiens qui entrent dans le pays doivent passer 30 jours dans des installations de quarantaine approuvées dans les pays suivants : Hawaii, Nouvelle-Zélande, Australie ou Angleterre. Oui
Qatar En juin 2017, l'Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, Bahreïn, l'Égypte, la Libye, le Yémen et les Maldives ont rompu leurs liens avec le Qatar. Aucun transport d'animaux de compagnie en provenance ou à destination de ces pays ne sera autorisé. Aussi, pour importer un animal de compagnie au Qatar, vous devez retourner au Qatar avec l'intention de résider dans le pays ou avoir un visa de travail.
République Dominicaine Rage Non, sauf si provenance d'un pays fortement exposé à la rage Certificat sanitaire traduit en espagnol Non Age : 3 mois et Non vacciné contre la rage Non, mais si ces exigences ne sont pas respectées, votre animal sera mis en quarantaine de 8 à 30 jours, selon le pays d'origine.
Oui et vous devez prévenir de votre arrivée pour qu'il y ait un vétérinaire sur place pour inspecter votre chien Plus d'infos
Royaume Uni Rage + traitement contre l'échinococcose Non Oui Age : 3 mois Non
Russie Rage + DHPP + adenovirus, leptospirose, gastro-entérite Non Oui Age : 3 mois et non vacciné Oui, pour certains pays à risque concernant de rage Oui Plus d'infos
Sénégal Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Seychelles Rage + traitement contre les parasites internes et externes

Oui
Permis d'importation Oui Chiots non vaccinés + chiens de races jugées dangereuses Oui, (14 ou 180 jours selon son pays d'origine) Oui Plus d'infos
Singapour Rage + maladie de Carré, hépatite canine et parvovirose + traitement contre les parasites internes et externes Oui Permis d'importation Oui Chiots + chiens de races jugées dangereuses Oui, sauf si provenance d'un pays exempt de rage Oui et vous devez prévenir de votre arrivée pour qu'il y ait un vétérinaire sur place pour inspecter votre chien
Soudan Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Sri Lanka Rage + DHPP + leptospirose + traitement contre les parasites internes et externes Non, sauf si provenance d'un pays fortement exposé à la rage
Oui Chiot de moins de 3 mois sans preuve que la mère a été vaccinée au moins 30 jours et au plus 6 mois avant la naissance de votre chiot.
Oui Oui et vous devez prévenir de votre arrivée pour qu'il y ait un vétérinaire sur place pour inspecter votre chien Plus d'infos
Swaziland Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Permis d'importation, sauf si provenance d'un pays membre de la Communauté de développement d'Afrique australe (CDAA) Non Non Oui
Syrie Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Tadjikistan Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Taïwan Rage Oui Permis d'importation Oui Oui Oui
Tanzanie Rage + DHPP + leptospirose + traitement antiparasitaire interne et externe Non Permis d'importation à demander bien à l'avance Non Non Oui Plus d'infos
Thaïlande Rage + leptospirose, DHPP et traitement antiparasitaire interne et externe (tiques et vers solitaires)
Non Copie de votre passeport + permis d'importation Oui Age : 4 mois et non vacciné + Pit Bull Terriers ou American Staffordshire Terriers Possible Oui et vous devez prévenir de votre arrivée pour qu'il y ait un vétérinaire sur place pour inspecter votre chien Plus d'infos
Timor Oriental Rage + traitement contre les parasites internes et externes Oui Permis d'importation Oui En transit ou faisant escale via des pays Non approuvés par le Timor Oriental Oui, 14 jours minimum Oui Plus d'infos
Togo Rage + DHPP + leptospirose Non Dans les 3 jours suivant l'entrée au Togo, un autre certificat sanitaire doit être rempli et signé par un vétérinaire agréé. Non Non Oui et vous devez prévenir de votre arrivée pour qu'il y ait un vétérinaire sur place pour inspecter votre chien
Tunisie Rage + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Pitbull, Rottweiler, Tosa, Mastiff Non Oui Plus d'infos
Turkménistan Rage Non Non Non Oui
Turquie Rage Oui Oui Chiots dont la mère ne respecte pas toutes les réglementations en vigueur + chiens dangereux Non Oui, votre animal doit arriver à la douane avant 11h30 pour le dédouanement le jour même Plus d'infos
Union Européenne (sauf Finlande, Irlande, Malte et Royaume-Uni) Rage Non Oui Non Non
Uruguay Rage + traitement contre les parasites internes et externes + traitement de ténia Non Oui Non Oui et vous devez prévenir de votre arrivée pour qu'il y ait un vétérinaire sur place pour inspecter votre chien Plus d'infos
Vanuatu Rage + traitement contre les parasites internes et externes Non Permis d'importation Non Les chiens ne peuvent entrer au Vanuatu qu'après s'être conformés aux exigences et avoir été importés en Australie ou en Nouvelle-Zélande. Non Oui et vous devez prévenir de votre arrivée pour qu'il y ait un vétérinaire sur place pour inspecter votre chien Plus d'infos
Venezuela Rage + DHPP + leptospirose + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Non Non Oui
Vietnam Rage + DHPP + leptospirose + traitement contre tiques et ténias (vers solitaires) recommandé Non Permis d'importation Non Non Oui et vous devez prévenir de votre arrivée pour qu'il y ait un vétérinaire sur place pour inspecter votre chien Plus d'infos
Zambie Rage Non Permis d'importation Non Votre chien doit arriver à l'aéroport international Kenneth Kaunda de Lusaka via fret aérien.
Non Oui Plus d'infos
Zimbabwe Rage + DHPP Non Permis d'importation, sauf si provenance d'un pays membre de la Communauté de développement d'Afrique australe (CDAA) Non Non Oui Plus d'infos


Note : Les règles indiquées dans ce tableau sont applicables dans le cadre d’un voyage avec un chien domestique, pas dans le cas d’une expatriation ni pour des raisons commerciales ou d’adoption.

Nous avons fait au mieux pour vous donner un maximum d’informations dans ce tableau. Nous vous conseillons tout de même de contacter directement les consulats des pays que vous comptez visiter pour éviter toute mauvaise surprise.

Transport

Voyager avec chien aura forcément un impact sur les moyens de transport que vous pourrez emprunter. Si le transport des animaux est bien prévu et organisé par les compagnies aériennes, ce n’est pas toujours le cas pour les autres transports en commun.

En avion

Soyons réalistes : il est toujours plus facile et moins cher de vous déplacer en avion sans animal. Cela dit, si votre chien vous accompagne, ce n’est pas non plus forcément la ruine ni un casse-tête. Vous allez devoir vous préparer, mais aussi et surtout préparer votre chien pour qu’il voyage dans les meilleures conditions.

Achat du billet

Les chiens ne sont pas autorisés sur toutes les compagnies aériennes, dans tous les types d'avions ni pour toutes les destinations. Cependant, la plupart des compagnies pourront transporter votre compagnon.

Il n’est généralement pas possible d’acheter un billet d’avion pour un chien sur Internet. Vous devrez donc effectuer votre réservation par téléphone. Vous pourrez ainsi vérifier si les chiens sont acceptés à bord du vol que vous souhaitez prendre. On vous indiquera également toutes les conditions requises.

Cabine, soute ou fret ?

En fonction de son poids, votre ami poilu voyagera en cabine, en soute ou en fret.


En cabine

Votre chien pourra voyager en cabine s’il pèse moins de 8 kilos avec la plupart des compagnies (cette limite peut varier entre 5 et 10 kilos selon les compagnies).

Les chiens guides d’aveugles peuvent généralement voyager en cabine avec leur maître quel que soit leur poids.

En règle générale, les compagnies aériennes n’acceptent que deux animaux maximum en cabine par avion. Attention, certaines compagnies n’acceptent aucun animal en cabine.

En soute

Votre chien devra voyager en soute s’il pèse plus que le poids maximum autorisé en cabine et moins de 75 kilos (cette limite peut varier selon les compagnies).

Les soutes des avions sont pressurisées, ventilées et chauffées à environ 20°. Le commandant de bord sera informé de la présence de votre chien en soute et réglera la température pour qu’il ne subisse pas de choc thermique.

Les chiens à nez plat ne peuvent souvent pas voyager en soute, car ils sont particulièrement sensibles aux variations de température.


La plupart des chiens voyagent en soute.

En fret

Si votre chien pèse plus de 75 kilos, il ne pourra pas voyager dans le même avion que vous. Il devra être transporté séparément en fret.



Conditions de voyage des animaux par compagnie aérienne

Compagnie aérienne Cabine Soute Fret Tarifs Plus d'infos
Air France 8 kg maximum

46 x 28 x 24 cm maximum
Entre 8 et 75 kg Plus de 75 kg Cabine : entre 30 € et 125 €

Soute : entre 60 € et 200 €
Plus d'infos
Lufthansa 8 kg maximum

55 x 40 x 23 cm maximum
60 x 45 x 40 cm ou 125 x 75 x 85 cm maximum (tarifs différents) Contacter Lufthansa Cargo Cabine : entre 50 € et 110 €

Soute : entre 80 € et 380 €
Plus d'infos
United Airlines Cage : 44 x 30 x 19 cm maximum

Sac : 46 x 28 x 28 cm maximum
76 cm de hauteur maximum Pas d'infos Cabine : 125 $ Plus d'infos
Air China Non 32 kg maximum Pas d'infos Pas d'infos Plus d'infos
Singapore Airlines Non Pas d'infos Pas d'infos Dépend du poids de votre chien et de sa cage de transport Plus d'infos
Cathay Pacific Airways Non Oui Pas d'infos Entre 12 $ et 60 $ par kg Plus d'infos
Thai Airways Non Oui Pas d'infos Pas d'infos Plus d'infos
Emirates Non Oui Entre 17 et 147 kg

Entre 59 x 40 x 40 cm et 121 x 81 x 88 cm
Moins de 23 kg et 150 cm : 500 $
Entre 24 et 32 kg et entre 150 et 300 cm : 650$
Plus de 32 kg et entre 150 et 300 cm : 800$
Plus de 300 cm : fret
Plus d'infos
Qatar Airways Non Oui Plus de 75 kg ou 300 cm Moins de 32kg : 200 $ (de/vers Qatar), 350$ (autres destinations)
Entre 32kg et 75kg : 300 $ (de/vers Qatar), 450$ (autres destinations)
Plus d'infos
Air Canada Sac : 23 x 40 x 55 cm maximum

Cage souple : 27 x 40 x 55 cm maximum
45 kg maximum

292 cm maximum (l + L + h)
Plus de 45 kg ou 292 cm (l + L + h) Cabine : 50 $ entre Canada et USA ou 100 $ pour tous les autres vols internationaux

Soute : seules les taxes doivent être payées : 105 $ entre Canada et USA ou 270 $ pour les autres vols internationaux.
Plus d'infos
Qantas Non 65 kg maximum Plus de 65 kg Excédent bagage défini au moment de votre réservation Plus d'infos
Aeromexico 7 kg ou 9 kg maxmum (selon vol)

40 x 30 x 18 cm ou 48 x 30 x 25 cm (selon vol)
45 kg maximum

95 x 80 x 75 cm ou 100 x 90 x 80 cm ou 120 x 110 x 90 cm (selon vol)
Plus de 45 kg Cabine : vols nationaux : 1000 MXN, vols vers USA, Canada, Amérique Centrale et du Sud : 125 $

Soute : vols nationaux : 1000 MXN, sauf Asie : 125 $
Plus d'infos
Jet Airways Aucun chien n'est accepté à bord des vols Jet Airways à l'exception des chiens-guides et sous conditions. Plus d'infos
Korean Air 7 kg maximum

115 cm de largeur maximum, 20 cm de hauteur maximum (ou 26 cm pour une cage souple)
Entre 7 et 32 kg (entre 7 et 45 kg pour certains pays)

246 cm maximum
plus de 45 kg Selon parcours Plus d'infos
Air New Zealand Non Uniquement pour les vols nationaux Obligatoire pour les vols internationaux Soute :
Moins de 25 kg : 75 NZD
26 kg ou plus : 100 NZD
Plus d'infos
LATAM 7 kg maximum

Cage rigide : 36 x 33 x 19 cm maximum

Cage souple : 36 x 33 x 23 cm maximum
32 kg maximum (Europe, Argentine, Océanie, Aruba) ou 45 kg maximum (autres destinations)

Entre 115 cm et 300 cm maximum (l + L + h)
Plus d'infos Cabine : entre 20 USD et 250 USD (+ TVA selon pays). Soute : entre 50 USD et 300 USD. Plus d'infos
British Airways Non Non Plus d'infos Pas d'infos Plus d'infos
Ryanair Aucun chien n'est accepté à bord des vols Ryanair à l'exception des chiens-guides et sous conditions. Plus d'infos
easyJet Aucun chien n'est accepté à bord des vols EasyJet à l'exception des chiens-guides et sous conditions. Plus d'infos
China Southern Airlines Non 32 kg maximum Pas d'infos Pas d'infos Plus d'infos


Nous avons fait au mieux pour vous donner un maximum d’informations dans ce tableau. Nous vous conseillons tout de même de contacter directement les compagnies aériennes qui vous souhaitez emprunter pour éviter toute mauvaise surprise.

Caisse ou sac de transport


Normes IATA

S'il voyage en soute ou en fret, votre chien devra rester dans sa caisse de transport pendant tout le voyage. S'il voyage en cabine il devra rester dans un sac souple ou dans une caisse.

S’il voyage en soute ou en fret, sa caisse doit respecter les normes IATA :

  • Sa coque doit être en fibres de verre ou en plastique rigide.

  • Ses deux parties doivent être maintenues attachées par des boulons en métal.

  • Si la caisse comporte des roues, elles doivent être retirées. Si elles sont rétractables, elles doivent être bloquées avec du ruban adhésif.

  • La porte doit comporter un système de fermeture centralisé qui verrouille simultanément les deux points de fermeture situés en haut et en bas de la porte.

  • Les charnières de la porte doivent dépasser d’au moins 1,6 cm le rebord horizontal situé au-dessus et en dessous de la porte

  • Elle doit être adaptée à la taille de votre chien pour qu’il puisse s’allonger, s’asseoir et se tourner.

  • L’intérieur de la caisse ne doit pas avoir de bords tranchants qui pourraient blesser votre chien.

  • Son plancher doit être propre, étanche et équipé d’un matelas absorbant

  • Elle doit être suffisamment ventilée.

  • Elle doit être équipée de poignées.

  • Elle doit être équipée de deux bols pour l’eau et la nourriture. Ils doivent être fixés et accessible sans ouvrir la caisse.


Dimentions

La plupart des chiens voyagent en soute.

A = Longueur du nez jusqu’à la base de la queue.

B = Hauteur du sol jusqu’en haut de la patte. La longueur de la caisse doit être au minimum égale à A+1/2 B (1/2 B = moitié de la longueur de la patte).

C = Largeur du dos. La largeur de la caisse doit être au minimum égale à Cx2.

D = Hauteur dans une position naturelle, jusqu’au haut des oreilles ou de la tête. Égal à la hauteur de la caisse

Vous devriez pouvoir acheter une caisse à l’aéroport, mais pas toujours. Les prix pratiqués y sont élevés. Prévoyez donc plutôt de l’acheter au préalable.

Voir le détail les normes IATA pour les caisses de transport pour animaux (en anglais)


Étiquette

Munissez la caisse de transport d’une étiquette sur laquelle vous inscrirez :

  • le nom de votre chien

  • son numéro de tatouage

  • votre prénom et votre nom

  • votre numéro de téléphone

  • votre adresse

  • votre email


Familiariser son chien avec sa caisse

Pour familiariser votre chien avec sa caisse de transport, encouragez-le à s’y installer lorsque vous êtes encore chez vous, dans sa zone de confort. Mettez-y ses jouets et sa couverture préférés pour qu’il comprenne que c’est son endroit et qu’il s’y sentira bien quand il se déplacera dedans. Laissez le enfermé dans sa cage pendant au moins 10 ou 15 minutes régulièrement.

Déplacez la cage à différents endroits chez vous pour qu’il s’y retrouve enfermé dans un endroit familier. Si vous pouvez également le faire ailleurs que chez vous, n’hésitez pas. Il doit comprendre que ce n’est pas une punition. Lorsque vous devrez le faire entrer dans cette cage pendant vos voyages, il saura que c’est son cocon et qu’il y sera en sécurité. Vous pouvez aussi mettre un t-shirt que vous avez porté dans sa caisse pendant le voyage. Votre odeur le rassurera.

Faut-il lui donner un tranquillisant ?

La réglementation IATA interdit de donner un tranquillisant à un animal avant un voyage en avion. Certaines compagnies aériennes peuvent refuser d’embarquer votre chien s’il est endormi ou somnolent.

Il vaut donc mieux éviter de donner un calmant à votre chien. Les tranquillisants ont généralement pour effet d’abaisser la pression sanguine. Hors, dans un avion, la pression est déjà plus faible qu’au sol, même s’il est pressurisé.

De plus, votre chien à moitié endormi peut se réveiller brusquement et stresser. Il vaut mieux qu’il soit pleinement conscient de ce qui se passe. Rassurez-le avant l’embarquement.

Comment se déroule le voyage en avion ?


Le jour du départ

Si votre vol part le matin ou en début d’après midi, ne donnez pas à manger à votre chien. Enlevez-lui son eau deux heures avant de partir à l’aéroport. Juste avant de partir, emmenez le faire une longue promenade.

Si votre chien voyage en cabine, sa caisse prend la place de votre bagage à main. Vous aurez juste le droit de prendre un sac à main. N’oubliez pas son passeport et son certificat de bonne santé.


À l’aéroport

Prévoyez d’arriver au minimum trois heures avant l’heure de départ de votre vol pour effectuer toutes les procédures.

Pour l’enregistrement, passez d’abord au guichet d’enregistrement pour votre billet. L’agent de la compagnie vérifiera le passeport de votre chien ainsi que son certificat sanitaire. Il apposera une étiquette "live animals" sur sa caisse de transport.

Ensuite, il vous enverra vers le guichet des bagages hors format. Vous devrez donner les dimensions de la cage et le poids de votre chien. Ils vous donneront son billet que vous paierez sur place. Enfin, vous devrez vous rendre à l’entrée des bagages hors format. La cage y sera scellée et votre chien partira sur le tapis roulant. À partir de ce moment, il sera entre les mains du personnel de l’aéroport.

Pour passer la sécurité, vous devez sortir votre chien de sa caisse, le placer sur le tapis avec vos effets personnels et passer le détecteur de métaux avec votre toutou dans les bras. Dès que vous êtes passé, remettez-le dans sa caiss.

Courrage, on se retrouve à l'arrivée !

Pensez aussi à permettre à votre compagnon à quatre pattes de se dégourdir et de boire avant de monter à bord de l’avion.


À bord

S'il voyage en cabine, placez sa caisse sous le siège en face de vous.

Si votre chien voyage en cabine, son sac ou sa caisse devra être placé sous le siège qui est en face de vous. Pendant le vol, vous pouvez le mettre sous vos jambes. Certaines compagnies vous autorisent même à le prendre sur vos genoux, à condition, bien sûr, que ça ne dérange pas vos voisins. Par contre, il est interdit de sortir votre chien de son sac ou de sa caisse, ou même juste de laisser sa tête dépasser.

Vous pouvez le caresser et lui donner des friandises. Donnez-lui un peu d’eau pour qu’il ne se déshydrate pas, mais pas trop pour qu’il n’urine pas. Si jamais il a tout de même besoin de faire pipi, emmenez-le aux toilettes et nettoyez-les bien avant de sortir.

Si votre chien voyage en soute, sa cage ne sera pas forcément manipulée avec délicatesse. Son bol d’eau pourrait donc être renversé. Pour éviter ce problème, vous pouvez opter pour un contenant avec un embout du genre biberon, en vous assurant que votre chien y soit familiarisé. Rassurez-le avant le départ.


Aux escales

Privilégiez les vols sans escale pour limiter le temps de trajet.

Si vous devez voyager avec plusieurs compagnies, vérifiez qu’elles appliquent les mêmes règles en matière de poids maximal autorisé. Si vous avez une escale avec changement d’avion, vérifiez que le deuxième avion permet bien d’accueillir votre chien (par exemple un petit monomoteur ne pourra peut-être pas le transporter).

Prévoyez suffisamment de temps à l’escale pour permettre à votre chien d’uriner. Il y a souvent une zone prévue à cet effet dans les aéroports. Sortir de l’aéroport, trouver la zone, le laisser faire pipi, repasser la sécurité et revenir à votre porte d’embarquement prend environ une heure.

S’il n’y a pas de zone pour les chiens, utilisez les toilettes et nettoyez-les bien avant de sortir.

Attention, si vous récupérez votre chien à l’escale, il devra respecter les règles d’importation du pays dans lequel vous faites escale. S’il est directement transféré dans l’avion suivant, il restera en zone de transit et n’aura donc pas besoin de respecter ces règles.

C'est l'heure de la pausse pipi !

À l’arrivée

Si votre chien voyage en soute, soit vous le récupérerez à l’endroit où sont délivrés les bagages hors dimension, soit un agent se chargera de vous l’apporter. Dans les petits aéroports les chiens sortent parfois par une porte simple.

Entre-temps, assurez-vous d’avoir tous les documents nécessaires à portée de main : son passeport, son certificat sanitaire et tout autre document requis. Selon le pays dans lequel vous arrivez, vous devrez simplement présenter vos papiers ou passer par un bureau d’inspection, voire une quarantaine. Il y a parfois des frais à payer.

Veillez à ce que le sac dans lequel vous transportez la nourriture pour votre chien soit scellé, sans quoi, on pourrait vous les confisquer à la douane.

Une fois toutes les démarches effectuées, prenez le temps de faire prendre l’air à votre chien et de le faire boire.

Restrictions de température

Certaines compagnies n’acceptent pas de transporter les animaux lorsque la température sur le tarmac de l’aéroport de départ, d’une escale ou d’arrivée est trop basse ou trop élevée. Ces restrictions de températures peuvent être différentes selon la race de votre chien. Pensez à demander ces informations lorsque vous appellerez la compagnie pour réserver le billet de votre chien.

Dans votre véhicule : voiture, van, camping car…

Notre enquête

On a réalisé une enquête du 18 au 20 septembre 2018, auprès de 62 tourdumondistes qui voyagent avec leur chien. 78 % d'entre eux voyagent principalement avec leur véhicule dans les pays qu'ils visitent (pour s'y rendre, ils peuvent prendre l'avion).

Il peut s’agir d’un véhicule acheté avant de partir, sur place ou encore d’un véhicule de location. Cette façon de voyager permet d’éviter d’être bloqué par des compagnies de bus ou des hébergements qui n’acceptent pas les animaux.

Vie à bord

On est pas bien là ?

Si vous le pouvez, faites de petits trajets avec votre chien pour l’habituer petit à petit avant de vous lancer dans un grand périple avec lui. Faites le aussi dormir quelques fois dans le véhicule avant le départ. Ça lui permettra de se familiariser avec votre bolide et de se constituer des points de repère. Il sera ainsi moins stressé le jour du départ.

Certains chiens sont plus calmes que d’autres, mais ils sont tous susceptibles de provoquer un accident. Ce ne sont pas des peluches qui restent immobiles à la demande. Vous devrez donc prendre leur sécurité et la vôtre au sérieux.

Vous devez pouvoir maîtriser votre véhicule sans être perturbé par votre chien qui s’agite ou se promène à sa guise, surtout au niveau des pédales. L’attacher, c’est mettre tout le monde en sécurité. Imaginez que votre chien s’excite pendant que vous êtes en train de conduire. Il suffit d’un instant de distraction pour que vous perdiez le contrôle de votre véhicule et ayez un accident.

D’autre part, dans beaucoup de pays, vous pourriez avoir une amende si votre chien n’est pas attaché.

Un des avantage de voyager avec votre chien dans votre véhicule, c’est que vous avez la liberté de vous arrêter à tout moment pour lui faire prendre l’air.

Sécurité

Pour voyager en sécurité avec votre chien dans votre véhicule, il faudra prendre quelques précautions :

  • Le mettre dans une caisse de transport attachée sur le siège arrière.

  • Le mettre dans le coffre (en prenant soin de retirer la plage arrière).

  • Utiliser une laisse courte pour l’attacher.

  • Choisir un harnais plutôt qu’un collier, c’est plus confortable et sûr pour lui.

  • Mettre un filet ou une grille de séparation.

  • Toujours attacher votre chien en laisse avant de le faire descendre du véhicule (il pourrait se sauver et se mettre en danger).

  • S’assurer qu’il ait un peu de lumière et suffisamment d’air (attention à la chaleur !).

  • Éviter de lui mettre une muselière pour qu’il puisse respirer correctement.

  • Faire des pauses régulièrement (toutes les deux heures environ).

  • Ne jamais rouler avec les fenêtres grandes ouvertes car votre toutou pourrait attraper une otite (les chiens non plus n’aiment pas les courants d’air, surtout en voiture).

  • Lui donner à boire régulièrement pour éviter qu’il ne se déshydrate.

  • Ne jamais laisser votre chien sans surveillance dans votre véhicule (si vous devez vous arrêter pour une courte pause, ouvrez les fenêtres pour que ce soit ventilé, mais pas trop pour qu’il ne puisse pas sortir sa tête, voire s’échapper). S’il fait chaud, il peut se déshydrater en quelques minutes.

Un harnais est plus confortable qu'un collier.

Équipement

Voici une petite liste des choses à emporter dans votre véhicule pour votre chien :

  • De l’eau et à manger (prévoyez un gros bidon d’eau que vous pourrez remplir à vos arrêts).

  • Une gamelle pour l’eau et une autre pour la nourriture.

  • Un collier/harnais et une laisse pour pouvoir le promener et/ou l’attacher à chaque arrêt.

  • Ses jouets préférés.

  • De quoi nettoyer votre véhicule s’il est malade ou sale (boue ou autres saletés).

  • De quoi ramasser ses déjections.

  • Une trousse à pharmacie (anti-puces/tiques, vermifuges, pince à tiques, etc.).

Ayez toujours les documents de votre chien à portée de main en cas de contrôle et si vous comptez traverser des frontières avec votre véhicule.

En bus

Notre enquête

Parmi les 62 tourdumondistes voyageant avec leur chien que nous avons interrogés, aucun ne voyage principalement en bus dans les pays qu'il visite.

Est-il possible de voyager en bus avec un chien ?

Autant vous le dire tout de suite, voyager en bus avec un chien est difficile (mais pas impossible).

Dans la plupart des pays, les chiens sont interdits à bord des bus (sauf les chiens-guides d’aveugles).

Si vous avez un petit chien que vous pouvez transporter dans son petit sac de transport, ça peut parfois passer, mais c’est rare.

Dans les grands bus, il est parfois possible de mettre votre chien dans la soute, mais ça peut être risqué. En effet, les soutes de bus ne sont pas climatisées comme celles des avions. Vous ne pourrez donc envisager cette solution que si la température extérieure n’est ni trop chaude ni trop froide. Si votre chien est stressé ou est d’une espèce à nez retroussé, ne le faites surtout pas voyager en soute.

Si vous envisagez de voyager en bus avec votre chien, contactez directement la compagnie de bus avec laquelle vous pensez voyager pour vérifier si oui ou non vous pourrez faire monter votre chien à bord. Vérifiez bien les conditions de transport au préalable.

Dans les petits bus qui n’ont pas de soute, vous pourrez parfois négocier avec le chauffeur pour monter avec votre chien en payant une place en plus directement au chauffeur. Si vous y arrivez, installez-vous à l’arrière du bus pour ne pas déranger les autres passagers.

Dans les pays les plus pauvres, comme en Inde ou en Amérique Centrale par exemple, les règles sont souvent moins strictes et il est souvent un peu plus facile de prendre le bus avec un chien.

En train

Notre enquête

Parmi les 62 tourdumondistes voyageant avec leur chien que nous avons interrogés, 17 % voyagent principalement en train dans les pays qu'ils visitent.

Le train à destination de Dehli partira voie 8.

Il est plus facile de monter à bord d’un train que d’un bus avec un chien. Lorsque c’est possible, ils sont souvent acceptés dans les classes les moins chères ou, au contraire, en réservant un compartiment complet dans les classes plus luxueuses.

Dans certains trains, seuls les petits chiens sont admis dans leur caisse. Parfois, les chiens ne sont acceptés que dans les wagons à bagages.

Les tourdumondistes voyagent en train principalement en Asie : Chine, Inde, Indonesie (Java), Japon, Mongolie, Myanmar, Russie, Sri Lanka, Thailande et Vietnam.

En Amérique du Sud, il n’y a pas vraiment de réseau de train cohérent, juste quelques petites lignes touristiques par-ci par-là, comme celle du Machu Picchu par exemple.

En bateau/ferry

Les compagnies maritimes n’acceptent pas toujours les chiens à bord de leurs bateaux. Certains chiens sont parfois autorisés à monter à bord et à voyager avec vous en cabine (muselés et tenus en laisse). Avec d’autres compagnies, votre chien devra être placé en chenil ou en soute. Si vous embarquez avec votre véhicule, votre chien peut parfois rester à l'intérieur pendant la traversée.

On vous conseille de contacter la compagnie maritime pour poser vos questions et ne pas avoir de mauvaise surprise le jour du départ.

En voilier

Il n’est pas rare de voir des chiens se promener sur le pont des voiliers. Naviguer avec votre toutou demande un peu d’organisation, mais c’est tout à fait faisable.

Idéalement, il faut habituer votre chien au bateau dès son plus jeune âge. Il poura avoir peur la première fois qu’il montera à bord. Laissez-le s’acclimater, couché dans le cockpit, avant de commencer à naviguer. Vous pouvez ensuite lui faire le tour du bateau, sans le forcer. Apprendrez-lui à vous rejoindre dans le carré ou dans le cockpit en escaladant la descente seulement quand vous lui en donnez l'ordre.

Comme un humain, il pourra avoir le mal de mer. Accrochez ses gamelles aux filières pour qu'elles ne tombent pas à l'eau. Il faudra aussi entreposer ses croquettes dans un contenant étanche pour éviter qu’elles ne prennent l’humidité et le faire boire régulièrement.

Votre chien considèrera le bateau comme sa niche et ne voudra peut-être pas faire ses besoins à bord au début. Vous pouvez placer un bout de gazon synthétique ou des journaux imbibés de son urine à l'avant de bateau pour le motiver au début. Il devra apprendre à se soulager toujours au même endroit.

Pour éviter qu’il ne tombe à l’eau, installez un filet sur les filières. Vous pouvez aussi l’équiper d’un harnais et d’un gilet de sauvetage. Il existe des modèles spécialement conçus pour les chiens.

A vélo

Notre enquête

Parmi les 62 tourdumondistes voyageant avec leur chien que nous avons interrogés, 2 % voyagent principalement à vélo dans les pays qu'ils visitent.

Il est beaucoup plus simple de voyager avec un chien à vélo qu’en transports en commun.

Remorque

Vous aurez besoin d’une remorque. Les principaux critères qui vous permettront de la choisir sont les suivants :

  • Taille : votre chien doit pouvoir y rester aussi confortablement pendant les longues périodes.

  • Espace de stockage : vous aurez besoin de place pour stocker ses affaires comme sa nourriture, ses jouets, etc.

  • Suspensions : elle rendront le voyage plus confortable sur les terrains accidentés.

  • Toit : elle doit être couverte pour protéger votre chien du soleil et de la pluie.

  • Protection latérale : la remorque doit être fermée pour que votre chien puisse sauter en route et aérée pour qu’il puisse respirer et voir ce qui se passe à l’extérieur.

  • Résistance : pendant un long voyage en vélo, votre remorque va rouler sur des gravier, des pierres, traverser des rivières, monter et descendre des montagnes.

  • Freins : votre remorque doit avoir de bons freins si vous ne voulez pas qu’elle se retrouve à dévaler une colline.

Sa nouvelle niche pour les prochains mois.

Garnissez la remorque avec un tissu dans lequel il a l’habitude de dormir et mettez-y un de ses jouets. Il s’y sentira plus facilement à l’aise.

Sur la route

Avant de partir en voyage, faites plusieurs tours de test avec votre chien dans sa remorque. Ne vous inquiétez pas s’il aboie ou pleure un peu au début. Il finira par s’habituer à la sensation de mouvement. Augmentez progressivement la longueur des promenades et finissez par un weekend complet avec tout votre équipement.

Si votre chien a beaucoup d’énergie, vous pouvez le faire courir à vos côtés de temps en temps. Ne dépassez pas les 10 kilomètres par jour et laissez-le se reposer et boire de temps en temps. Il vous faudra une laisse assez courte pour qu’il ne puisse pas passer devant votre roue avant et vous faire tomber.

Essayer de rouler plutôt le matin ou le soir, pour éviter les températures les plus chaudes. S’il halète beaucoup, arrêtez-vous et donnez à boire pour éviter qu’il ne se déshydrate.

La nuit accrochez la nourriture de votre chien en hauteur ou enfermez-là dans la remorque pour éviter que des animaux sauvages ne vienne la manger.

En stop

Notre enquête

Parmi les 62 tourdumondistes voyageant avec leur chien que nous avons interrogés, 3 % voyagent principalement en stop dans les pays qu'ils visitent.

Sur la route

Faire du stop avec un chien peut être difficile, même si votre toutou est bien élevé. Les réactions des conducteurs sont plus tranchées : soit c’est “Non jamais”, soit c’est un grand “Oui !” si vous tombez sur un conducteur qui aime les animaux.

Qui pourait refuser de le prendre en stop ?

Voici quelques conseils pour faire du stop avec votre chien :

  • Habituez-le à faire du stop dès qu’il est jeune.

  • Faites le traiter avec antiparasitaire.

  • Ayez toujours ses papiers sur vous.

  • Ne le cachez pas quand vous êtes au bord de la route. Les chauffeurs partiraient sans vous dès qu’ils le verraient sortir de sa cachette.

  • Prenez beaucoup d’eau avec vous et donnez-lui à boire régulièrement, surtout s’il fait chaud.

  • Prenez une serviette ou un vieux vêtement pour votre chien. Ce sera utile pour le protéger du bitume chaud quand vous attendez et pour protéger la voiture quand vous serez à bord.

  • Vous pouvez aussi prendre de la Vaseline ou des chaussettes pour bébé pour protéger ses pattes sur le bitume chaud.

  • Assurez-vous qu’il ne reste pas trop près de la route, car il pourrait se prendre des graviers. Sa tête est plus proche du sol que la vôtre, il a donc plus plus de chance d’être touché.

  • Entraînez-vous à le soulever au-dessus de votre tête. Vous pourrez ainsi le monter rapidement à l’arrière d’un camion si l’occasion se présente.

  • Demandez au chauffeur de s’arrêter de temps en temps pour que votre chien puisse se soulager.

  • Si votre chien est fatigué, arrêtez-vous. Vous êtes une équipe !

Hébergement

Les hôtels, guesthouses et auberges de jeunesse n’acceptent pas tous les animaux. On vous claquera parfois la porte au nez à la simple mention du mot “chien”. Voici donc quelques solutions pour éviter de vous retrouver à la rue.

Camper ou dormir dans son véhicule

Si vous campez ou dormez dans votre véhicule, votre chien ne vous posera, bien entendu, aucun problème.

Trouver des établissements tenus par des étrangers

Ça ne fonctionne pas à tous les coups, mais dans certains pays, les étrangers sont parfois plus tolérants que les locaux vis-à-vis des chiens comme animaux de compagnie.

Réserver à l’avance

Pour éviter de devoir faire du porte à porte jusqu’à trouver un établissement qui accepte votre compagnon, une solution est de réserver à l’avance. Sur Booking, TripAdvisor et AirBnB, par exemple, il y a un filtre “animaux acceptés”. BringFido recense également de nombreux hébergements pet-friendly partout dans le monde.

Attention, lisez bien les conditions générales, car certains hôtels indiquent qu’ils acceptent les animaux, mais demandent une confirmation avant la réservation. D’autres n'acceptent que les petits chiens. Lorsque vous réservez, indiquez que vous viendrez avec votre chien. Si vous avez un doute appelez l’établissement.

Préparer votre argumentaire

Lorsque vous ne savez pas à l’avance si un hôtel accepte les chiens, vous devrez sans doute argumenter un peu. Dans beaucoup de pays, les gens assimilent les chiens à ceux qui traînent dans la rue et fouillent dans les poubelles.

Dite leur que le vôtre est bien élevé, propre, n’aboie pas, est en laisse et dort dans son propre lit. Vous pouvez ensuite leur montrer votre chien.

Donner des références

Lorsque vous quittez un hôtel, demandez-leur de vous écrire un petit mot sur un papier à en-tête pour expliquer que votre chien n’a causé aucun problème. Vous pourrez le montrer à d’autres établissements pour les rassurer par la suite.

Le groupe Facebook Animal Travelers

Rejoindre des Groupes Facebook

Les groupes Facebook Animals Travelers et A Dog Abroad (en anglais) vous permettront de discuter avec d’autres voyageurs accompagnés de leur compagnon à poils pour trouver des hébergements pet-friendly.

Assurance

Si vous avez déjà une assurance pour votre chien en France, vérifiez qu’elle fonctionne bien à l’étranger. Si vous n’en avez pas, il peut être prudent d’en prendre une avant de partir.

Les différentes couvertures qui peuvent être inclue dans votre assurance chien sont :

  • Les frais médicaux et de rapatriement : Ils vous permettront d’obtenir le remboursement de tout ou partie des frais de vétérinaire si votre chien tombe malade ou s’il a un accident pendant votre voyage. Avec une bonne assurance, son retour en France peut être pris en charge en cas de maladie ou d’accident grave.

  • L’assistance : Elle couvre la garde de votre chien si vous êtes hospitalisé, les démarches liées à sa recherche s’il se perd à l’étranger, voire votre hébergement en cas d’hospitalisation de votre chien.

  • La responsabilité civile : Elle sert à couvrir les dommages causés par votre chien : morsure, dégâts matériels, accident... Vous êtes responsable de votre chien et des éventuels dégâts qu’il pourrait provoquer.

Pensez à toujours garder des justificatifs qui vous seront demandés par votre assurance pour obtenir un remboursement.

Sécurité

Pour éviter de perdre votre chien :

  • Sécurisez l’endroit où vous logez en fermant les portes et les accès

  • Donnez-lui des cours de dressage avant de partir en voyage. Ils lui permettront d’apprendre à bien se comporter et à adapter son comportement lorsqu’il changera d’environnement.

  • Tenez-le en laisse, sauf si vous êtes dans un endroit sécurisé où il ne risque pas de s’enfuir ni d’être volé.

  • Utilisez une longe assez longue plutôt qu’une laisse standard si vous êtes dans de grands espaces.

  • Il existe des colliers GPS pour chien qui permettent de localiser sur votre smartphone s’il est perdu. Voir ce comparatif

Si vous rencontrez des chiens errants, éloignez-vous calmement et tenez-le en laisse si ce n’est pas déjà le cas.

Si votre chien est malade ou a un accident, l’appli VetFinder (iOS, Android) vous permettra de trouver le vétérinaire le plus proche.

Coût

Combien ça coûte de voyager avec un chien ?

Formalités et santé

  • Passeport européen : moins de 20 € et valable à vie

  • Puce électronique : entre 40 € et 60 €

  • Consultation chez le vétérinaire : environ 40 €

  • Certificat sanitaire : environ 40 € en France (prix d’une consultation). Il faudra en faire un avant chaque passage de frontière.

  • Vaccin contre la rage : environ 45 €

  • Titrage antirabique : environ 90 €

Un sac de croquettes s'il vous plait.

Caisse de transport

Les prix peuvent aller de 15 € (pour un petit chien en cabine) à plus de 300 € (pour un grand format qui ira en soute).

Billets d’avion

Les tarifs diffèrent selon le poids de votre compagnon, la destination et la compagnie. Pou run aller simple, ils sont généralement compris entre 50 € et 150 € pour un chien voyageant en cabine et entre 100 € et 400 € pour un chien voyageant en soute.

À l’arrivée

Lorsqu’il y a une inspection à l’arrivée elle coûte généralement entre 15 à 30 €.

S'il y a une quarantaine, les frais peuvent grimper très vite, mais les voyageurs accompagnés de leur chien évitent généralement les pays qui en imposent une.

Nouriture

Le prix des croquettes varie beaucoup d'un pays à l'autre. Elles peuvent reprenseter un gros budget dans les pays riches, mais sont très bon marché dans les pays pauvres.

Vétérinaire

Il faudra compter au minimum une visite chez le vétérinaire avant de quitter chaque pays pour obtenir le certificat sanitaire. Comme pour la nouriture, les tarifs dépendent beaucoup du niveau de vie du pays.

Équipement

La quantité de matériel que vous pourrez emporter dépend de votre mode de transport. Si vous prenez l’avion, vous serez plus limité que si vous partez en van ou en camping-car par exemple. Voici la liste des choses que vous pouvez prendre pour votre chien :

  • Passeport européen (traduit si nécessaire)

  • Certificat sanitaire (traduit si nécessaire)

  • Numéro de police d’assurance

  • Trousse à pharmacie

  • Articles de toilette

  • Muselière, collier, laisse

  • Vos coordonnées, à mettre sur son collier

  • Gamelles et abreuvoirs

  • Stock de nourriture.

  • Os et friandises

  • De quoi lui brosser les dents et les poils

  • Ustensiles et couverts pour ouvrir/servir ses boîtes de nourriture

  • Son jouet préféré (au moins un)

  • Son panier et/ou sa couverture

  • De quoi ramasser/nettoyer ses crottes

  • Une corde/laisse

Retour en Europe

Je vais enfin retrouver ma niche !

Tant que vous restez dans l’Union Européenne, votre chien doit seulement avoir une puce électronique, un passeport européen et être à jour de son vaccin contre la rage.

Si vous voyagez en dehors de l’Union Européenne, vous devrez fournir un titrage antirabique en plus de ces trois obligations pour pouvoir rentrer. Il doit être effectué dans un laboratoire agréé par l’Union Européenne (voir la liste) au moins trois mois avant votre retour dans l’Union Européenne. Il faudra donc vous y prendre au moins quatre mois avant votre retour.

Si vous avez effectué un titrage antirabique en Europe avant de partir, il est valide pendant toute la vie de votre chien, à condition de rester à jour de ses rappels de vaccin contre la rage. Dans ce cas, vous n’aurez donc pas besoin de refaire un titrage avant de rentrer en Europe.

Plus d’infos sur France Diplomatie.

Pour aller plus loin

Sites pratiques

IATA (en anglais) : sur le site l’Association internationale du transport aérien, vous trouverez des infos sur les règles de chaque pays pour l’importation des animaux domestiques, sur la réglementation du transport des animaux en avion ainsi que de nombreux conseils.

PetTravel (en anglais) : c’est la référence internationale pour connaître le règles d’importation pour les animaux domestiques dans tous les pays aussi que celles des différentes compagnies aériennes.

AniVetVoyage : c’est la référence francophone pour connaître le règles d’importation pour les animaux domestiques dans tous les pays, mais on le trouve un peu moins complet que PetTravel.

Blogs

The Tropical Dog : Maria et Shark, un croisé Border Collie, ont fait de nombreux voyages en Europe et en Amérique. Leur blog regorge de bons conseils pratiques.




The Tropical Dog

Dog Trotter : Cécile et Nova, une chienne Berger Australienne, voyagent principalement en Europe, mais sur leur blog, vous trouverez de nombreuses interviews de voyageurs qui voyagent avec leur chien partout dans le monde.

Dog Trotter
Tu as aimé cette page ? Partage là !