Voir tous les dossiers
Comparatif des gourdes filtrantes

Traitement de l’eau : gourdes filtrantes, pailles, UV et pastilles

Quand on voyage, l’eau du robinet n’est souvent pas potable. Pour ne pas dépenser une fortune en bouteilles d’eau et éviter de générer des kilos de déchets plastiques, la meilleure solution est de traiter son eau. Dans ce dossier, on compare en détail les différentes solutions de traitement de l’eau pour les voyageurs : gourdes filtrantes, mais aussi filtres à pression, filtres à pompe, pailles filtrantes, traitements chimiques, lampes UV…

Notre enquête

Nous avons réalisé une grande enquête du 17 au 20 mai 2019, auprès de 491 personnes ayant fait un long voyage. Nous leur avons posé de nombreuses questions sur la façon dont ils ont obtenu de l’eau potable. En savoir plus sur notre méthodologie

Parmi les tourdumondistes :

  • 17 % n’utilisent aucun système de traitement.
  • 64 % utilisent un système de traitement.
  • 17 % utilisent deux systèmes de traitement.
  • 2 % utilisent trois systèmes de traitement.

Pourquoi traiter son eau ?

C’est bon pour l’environnement

Selon l’organisme américain Centers for Disease Control and Prevention, l’eau du robinet n’est potable que dans les pays riches : Europe de l’Ouest, Amérique du Nord, Japon, Corée du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande… Pendant votre voyage, vous pourrez donc rarement boire l’eau du robinet.

Si vous achetez deux bouteilles d’eau par jour pendant un an, vous jetterez donc environ 700 bouteilles en plastique durant votre voyage. Dans les pays en développement, la collecte des déchets et le recyclage ne sont pas aussi bien organisés que chez nous. Il y a donc de fortes chances que ces bouteilles finissent dans des décharges, dans la nature ou dans la mer.

En traitant votre eau vous-même, vous réduisez donc considérablement votre impact sur l’environnement.

Voir notre dossier sur le voyage éco-responsable

Bouteille en plastique sur une plage

Si vous achetez des bouteilles d’eau, elles risquent de finir là.

C’est économique

Selon Numbeo, une bouteille d’eau coûte entre 0,50 € et 1,10 € en Asie du Sud-Est et en Amérique du Sud. On peut donc estimer que 700 bouteilles d’eau coûtent environ 500 € sur une année de voyage.

Les systèmes de traitement de l’eau dont nous allons parler dans ce dossier ne coûtent qu’entre 23 € et 110 €. Ils permettent donc de faire une vraie économie par rapport aux bouteilles d’eau, presque équivalente au coût de votre assurance voyage !

Risques liés à l’eau

Avant de choisir votre système de traitement de l’eau, il faut comprendre les risques liés à l’eau pour les voyageurs.

L’eau des rivières, des lacs et des puits peut être polluée par des excréments humains ou animaux ou par les eaux usées d’habitations.

Cependant, sauf en trekking, vous boirez principalement de l’eau du robinet pendant votre voyage.

Elle est contrôlée presque partout dans le monde, mais dans les pays en développement ces contrôles ainsi que les installations de traitement et de distribution sont parfois déficients.

Si l’eau est contaminée, le principal risque est d’attraper une “tourista” plus ou moins violente : diarrhée, vomissement et crampes d’estomac. Elle peut être due à la présence de micro-organismes dangereux (bactéries…).

Carte Monde Eau Robinet

Dans les pays en vert, l’eau du robinet est potable.

Source : Centers for Disease Control and Prevention

Bactéries

Les bactéries sont la première cause de diarrhée du voyageur. Elles ne se multiplient pas directement pas dans l’eau, mais dans les matières organiques en suspension. Ce sont les pathogènes les plus faciles à éliminer. Les bactéries sont dix fois plus grosses que les virus.

  • E. Coli
  • Choléra
  • Salmonelle
  • Dysenterie
  • Campylobacter
  • Shigella
  • Yersinia
  • Aeromonas

Traitées par : tous les systèmes de traitement de l’eau

Kystes / parasites / protozoaires

Les protozoaires sont des parasites souvent unicellulaires qui causent de sérieux problèmes intestinaux. Lorsque les conditions deviennent défavorables ils s’enkystent en cessant leurs déplacements et en prenant une forme sphérique. Ils sont alors plus difficiles à éliminer.

  • Giardia
  • Cryptosporidium
  • Amibiase
  • Douve du foie
  • Echinococcose
  • Vers parasites (Ténia)

Traitées par : filtres dont les pores sont inférieurs à 0,2 micron, lampes UV. Certains kystes sont assez résistants aux traitements chimiques. Ainsi, il faut laisser agir le Micropur au moins deux heures pour éliminer le Giardia et les Aquatabs sont inefficaces contre le Cryptosporidium.

Virus

Les virus ont besoin d’une cellule hôte vivante pour se multiplier, car ils n’ont pas de métabolisme propre. En raison de leur taille minuscule, ils sont très difficiles à éliminer à l’aide d’un filtre à eau. Dans l’eau trouble, les virus se fixent généralement aux particules en suspension. Il est donc possible de les éliminer presque totalement en utilisant un filtre dont les pores sont inférieurs à 0,2 micron. Néanmoins, pour ne prendre aucun risque, il est recommandé de purifier l’eau après l’avoir filtrée. Il est aussi conseillé de se faire vacciner contre l’hépatite A et contre la polio.

  • Rotavirus
  • Hépatite A
  • Norovirus
  • Norwalk
  • Entérovirus
  • Adénovirus
  • Astrovirus

Traitées par : presque totalement par un filtre dont les pores sont inférieurs à 0,2 micron, mais pour ne prendre aucun risque, il est recommandé d’utiliser une lampe UV ou un traitement chimique.

Polluants chimiques et métaux

Selon la revue médicale Prescrire, les substances chimiques et métaux lourds n’engendrent généralement pas de trouble aigu pour les voyageurs. Des effets néfastes pour la santé sont seulement à craindre en cas d’exposition prolongée ou de contamination accidentelle importante (accident industriel, rejet illégal).

  • Nitrates
  • Pesticides
  • Herbicides
  • Hydrocarbures
  • Plomb
  • Arsenic
  • Chrome
  • Fer
  • Cuivre

Traitées par : filtres à charbon et filtres par membrane à couche chargée. Ils ne filtrent les résidus de polluants chimiques et de métaux lourds que s’ils sont présents en très petite quantité et ont une durée de vie très courte.

Particules

L’eau du robinet est généralement claire, mais l’eau des rivières, des lacs et des puits peut être trouble. Elle peut contenir des matières organiques dissoutes, des particules d’argile et des sables fins. Une fois les bactéries, virus et parasites traités, ces particules ne sont pas dangereuses, mais elles peuvent donner un mauvais goût et/ou une mauvaise odeur à l’eau.

  • Sédiments
  • Microplastiques

Traitées par : tous les filtres, mais pas les traitements chimiques ni les lampes à ultra-violets (ces dernières sont par ailleurs inefficaces pour traiter les bactéries, protozoaires et virus dans une eau trouble). Les filtres à charbon actif enlèvent le goût et les mauvaises odeurs.

Taille des éléments

Les bons sels et minéraux ne sont filtrés par aucun filtre grand public.

Crédit : Randonner Léger

Autres sources d’intoxications

Attention, l’eau n’est pas la seule façon dont vous pouvez attraper une tourista. Pour limiter les risques :

  • Mangez des aliments cuits et servis chauds, des fruits et des légumes que vous avez lavés avec de l’eau traitée et épluchés vous-même et des produits laitiers pasteurisés.
  • Évitez les aliments servis à température ambiante, le poisson cru et la viande saignante.
  • Évitez les glaçons, car ils sont généralement faits avec de l’eau du robinet.

Solutions de traitement de l'eau

Filtration ou purification

Les solutions de traitement de l’eau se répartissent en deux grandes catégories :

  • Filtration : Ce sont des systèmes mécaniques qui poussent l’eau à travers un filtre. Ils éliminent les bactéries, les protozoaires et parfois les virus, en fonction du type de filtre et de la taille des pores. Ils retirent aussi les particules et parfois certains polluants chimiques et métaux lourds.
  • Purification : Elle peut être chimique à ultra-violet ou simplement en faisant bouillir l’eau. Ces systèmes éliminent les bactéries, les protozoaires et les virus, mais pas les particules ni les métaux lourds.

Comparatif des solutions de traitement de l’eau

Gourde filtrante Filtre à pression Filtre à pompe Paille filtrante Filtre à gravité Traitement ultra-violet Traitement chimique Faire bouillir l’eau
Gourde Filtrante Filtre à Pression Filtre à Pompe Paille Filtrante Filtre à Gravité Traitement UV Traitement Chimique Bouillir Eau
Fonctionnement Gourde équipée d’un filtre intégré et parfois d’un 2e filtre à charbon actif. Il suffit d’aspirer pour que l’eau passe dans le filtre. Fonctionne parfois comme une presse à café. Comme une gourde filtrante, mais il faut appuyer sur une poche souple pour faire passer l’eau dans le filtre. Équipé d’une paille souple pour aspirer à la source. Pompe à actionner à la main avec d’un côté un tuyau à plonger dans la source d’eau et de l’autre une sortie à placer dans une gourde. Cylindre équipé d’un filtre qui permet d’aspirer l’eau depuis la source. Réservoir d’eau à suspendre. La force de la gravité fait passer l’eau dans le filtre. Appareil qui ressemble à un stylo qu’on remue dans une gourde. La lampe UV s’éteint au bout de 45 à 90 secondes. Toute l’eau de la gourde est alors traitée. Pilules, gouttes ou tablettes à ajouter dans l’eau. Souvent à base de chlore et parfois aussi d’ions d’argent. Sur un réchaud pendant une minute (trois minutes au-dessus de 2 000 mètres).
Part des tourdumondistes qui utilisent ce système 40 % 10 % 5 % 4 % 0 % 5 % 23 % 2 %
Grand volume d’eau
Peu d’entretien
Facile d’utilisation
Léger
Pas cher
Rapide
Avantages – Filtration immédiate
– Filtre les particules
– Certains modèles retirent le mauvais goût
– Petit et léger
– Filtration immédiate
– Filtre les particules
– Fixation possible sur une bouteille d’eau / un camelbak ou aspiration à la source
– Permet de stocker de l’eau filtrée dans une gourde – Petit et léger
– Filtration immédiate
– Filtre les particules
– Permet de stocker une grande quantité d’eau filtrée
– Aucun effort nécessaire
– Petit et léger
– Traitement rapide
– Traite même les virus
– Ne pèse presque rien
– Traite même les virus
– Traite même les virus
Inconvénients – Souvent des problèmes de fuites
– Prend de la place dans le sac
– Aspiration obligatoire pour boire
– Nécessité de presser la poche souple pour boire – Pompage à la main fastidieux à la longue – Obligation de boire à la source, peu pratique – Processus lent
– Parfois difficile de trouver un endroit où l’accrocher
– Ne fonctionne que dans une eau claire
– Doit être rechargé de temps en temps
– Traitement long
– Goût de chlore
– N’élimine pas les particules dissoutes
– Cher sur une longue période
– Pris sur une longue durée, peut altérer la flore intestinale chez certaines personnes
– Long et fastidieux
– Temps pour refroidir
– Nécessite un réchaud et une popote
– N’élimine pas les particules en suspension
Principaux modèles cités dans notre enquête LifeStraw Go
LifeStraw Go 2-Stage
Water-to-go Outdoor
Grayl Ultralight
LifeSaver Liberty
Sawyer Mini
Katadyn BeFree
MSR Trailshot
LifeSaver Liberty
Lifestraw Platypus Gravity Works SteriPen Aqua
SteriPen Classic 3
SteriPen Adventurer
SteriPen Ultralight
SteriPen Ultra
Micropur Forte
Aquatabs

Critères de choix

Qualité de l’eau traitée

Filtration des particules

Le choix de votre système de traitement dépendra de l’utilisation que vous comptez en faire :

  • Si vous comptez uniquement traiter de l’eau du robinet qui est généralement claire, vous n’aurez pas besoin d’un système qui filtre les particules
  • Si vous comptez traiter l’eau du robinet, mais aussi de l’eau de rivières, de lacs ou de puits qui est parfois trouble, vous aurez sans doute besoin d’un filtre pour éliminer les particules.

Traitement des virus

Le niveau de risque que vous êtes prêt à prendre va aussi influencer votre choix, notamment en ce qui concerne la filtration ou non des virus. Lors de notre enquête, beaucoup de répondants nous ont dit avoir été très satisfaits de filtres qui laissent passer les virus, comme le Sawyer Mini ou la LifeStraw Go. Aucun ne nous a dit avoir été malade en les utilisant.

En effet, le risque d’attraper une tourista à cause de l’eau vient principalement des bactéries et des protozoaires qui sont éliminés par tous les systèmes de traitement. Cependant, cela ne veut pas dire qu’il est impossible d’attraper une maladie avec un filtre qui laisse passer les virus. Si vous voulez être quasi certain de ne rien attraper, privilégiez un modèle qui traite aussi les virus.

Goût de l’eau filtrée

L’eau traitée peut parfois avoir un mauvais goût, même si elle est sans danger. Si vous voulez retirer ce mauvais goût, optez pour une gourde équipée d’un filtre au charbon actif en plus du filtre principal, comme la LifeStraw Go 2-Stage, la Grayl Ultralight ou la LifeSaver Liberty.

En plus d’améliorer le goût de l’eau, le charbon actif retient une grande partie du chlore, des pesticides et du plomb qui pourraient être présents dans l’eau.

Cependant, le gros inconvénient du charbon actif est qu’il se dégrade rapidement. Il faut donc remplacer régulièrement la capsule. Pour un long voyage, cela impose d’emporter une grosse quantité de capsules de rechanges, ce qui prend de la place et coûte cher.

Schéma Filtres Lifestraw

Schéma des deux filtres de la LifeStraw Go 2-Stage

Eau de mer et urine

Aucune solution de traitement de l’eau grand public ne permet de boire de l’eau de mer ou de l’urine. Pour cela, il faudrait utiliser des filtres professionnels beaucoup plus lourds et chers.

Étanchéité

Lors de notre enquête, le premier reproche fait aux gourdes filtrantes est, de très loin, le fait qu’elles fuient. Les gourdes LifeStraw Go et Water-to-go ont notamment un gros problème d’étanchéité.

Dès qu’elles ne sont pas maintenues droites, l’eau s’écoule par l’embout. De plus, même lorsqu’elles sont verticales, la différence de pression lorsque vous montez en altitude ou que vous prenez l’avion fait sortir l’eau de la gourde.

L’eau inonde tout le contenu du sac à dos et risque d’endommager vos appareils électroniques : appareil photo, tablette…

Pour éviter ce problème qui semble concerner presque toutes les gourdes filtrantes, la meilleure solution est d’opter pour une lampe UV du type SteriPen Ultra ou un filtre à pression du type Sawyer Mini.

Temps de traitement

Les gourdes filtrantes et les pailles filtrantes permettent d’obtenir de l’eau potable instantanément, en aspirant via une paille. Cependant, le fait de devoir aspirer pour faire passer l’eau dans le filtre peut s’avérer un peu fatigant au bout de plusieurs mois de voyage.

Avec les filtres à pression et les filtres à pompe, vous n’aurez pas besoin d’aspirer pour boire, mais vous devrez tout de même fournir un effort : appuyer sur une poche flexible ou pomper.

Avec les filtres à gravité, il faut trouver un endroit où accrocher la poche d’eau et attendre que le liquide passe à travers le filtre. Ce système est assez fastidieux et convient surtout aux groupes ou aux familles qui restent longtemps au même endroit.

Si vous utilisez une lampe UV, il faut l’agiter pendant 48 secondes dans votre gourde de 50 cl. Ce n’est donc pas instantané, mais assez rapide et vous n’avez pas besoin d’aspirer, ce qui est appréciable sur une longue période.

Les pastilles chimiques prennent beaucoup plus de temps : 30 minutes minimum pour les Micropur Forte et deux heures pour être sûr d’éliminer les protozoaires Giardia. Ce n’est vraiment pas pratique en voyage.

Steripen

Le SteriPen traite l’eau d’une gourde en 48 secondes.

Capacité de stockage

Les gourdes filtrantes peuvent stocker l’eau directement, ce qui évite de devoir chercher des sources d’eau pendant la journée.

Les pailles filtrantes, par contre, ne sont pas pratiques du tout. Il faut boire directement à la source et il est impossible de verser l’eau filtrée dans une gourde.

Avec les autres systèmes de traitement (lampe UV, filtre à pression, pastilles chimiques et filtre à pompes), vous pouvez stocker l’eau filtrée dans une gourde classique, à acheter séparément.

Poids et encombrement

Quand on demande aux tourdumondistes ce qu’ils changeraient à leur voyage si c’était à refaire, beaucoup répondent “prendre un sac plus léger”. Pour voyager léger, il faut être attentif au poids de chaque objet.

Les systèmes de filtrage les plus légers sont les pastilles chimiques et les pailles filtrantes, mais très peu de voyageurs les utilisent quotidiennement sur une longue période.

Les filtres équipés d’une poche souple, comme le Sawyer Mini ou la Katadyn BeFree sont moins lourds et prennent beaucoup moins de place dans le sac que les gourdes filtrantes rigides.

Les lampes UV sont également assez légères et peu encombrantes.

Durée de vie

La durée de vie des systèmes de traitement s’exprime en nombre de litres d’eau traitables. Faites attention à ce que la durée de vie du modèle que vous choisissez soit suffisante pour couvrir toute la durée de votre voyage.

Pendant un voyage d’un an, en comptant deux litres d’eau par jour, vous allez devoir traiter environ 700 litres. On vous conseille donc d’emporter un système de traitement qui a une durée de vie d’au moins 1 000 litres (voire 2 000 litres si vous partez à deux avec un seul système de traitement).

Les gourdes équipées d’un filtre à charbon ont deux durées de vie :

  • La durée de vie du filtre principal : généralement suffisante pour un long voyage.
  • La durée de vie du filtre à charbon qui est d’environ 100 litres seulement. Quand le filtre à charbon n’est plus actif, le goût de l’eau n’est plus amélioré et le chlore, les pesticides et le plomb ne sont plus filtrés. Pour voyager un an, il faut donc partir avec une dizaine de filtres à charbon de rechange.

Il n’y a pas d’indicateur visuel permettant de savoir quand la durée de vie du filtre principal est dépassée. Cependant, plus sa fin de vie approche, plus il devient difficile d’aspirer l’eau. Quand vous n’arriverez plus à aspirer l’eau, vous saurez qu’il faut changer le filtre. Les lampes UV, quant à elles, sont équipées de LED qui vous avertissent quand votre lampe doit être changée.

Comparatif des modèles

SteriPen Ultra Sawyer Mini LifeStraw Go 2-Stage LifeStraw Go Katadyn BeFree Water-to-go Outdoor Micropur Forte Lifestraw Aquatabs MSR Trailshot Grayl Ultralight LifeSaver Liberty
Steripen Ultra Sawyer Mini Lifestraw Go 2 Stage Lifestraw Go Katadyn BeFree Water To Go Outdoor Micropur Forte Lifestraw Aquatabs MSR Trailshot Grayl Ultralight Lifesaver Liberty
Type de traitement Traitement ultra-violet Filtre à pression fibres creuses + paille souple Gourde avec filtration par fibres creuses + charbon actif Gourde avec filtration par fibres creuses Filtre à pression / gourde souple avec filtration par fibres creuses Gourde avec filtration par membrane à couche chargée Traitement chimique (dioxyde de chlore et ions d’argent) Paille rigide avec filtration par fibres creuses Traitement chimique (dichloro-isocyanurate de sodium) Pompe à main avec filtration par fibres creuses Gourde avec filtre à presse par électro-absorption + charbon actif Gourde + pompe avec filtration par fibres creuses + charbon actif
Prix 110 € 30 € 50 € 40 € 45 € 33 € 20 € / boite 23 € 10 € / boite 45 € 62 € 100 €
Part des tourdumondistes qui emportent ce système. 5 % 10 % 7 % 13 % 6 % 6 % 19 % 4 % 4 % 1 % 1 % 1 %
Part des utilisateurs qui achètent quand même des bouteilles d’eau 19 % 34 % 34 % 48 % 34 % 32 % 80 % 80 % 79 % Nombre de réponses insuffisant Nombre de réponses insuffisant Nombre de réponses insuffisant
Notes moyennes dans notre enquête
Note globale 9,3
Voir les avis
8,5
Voir les avis
8,0
Voir les avis
7,6
Voir les avis
7,6
Voir les avis
7,3
Voir les avis
7,3
Voir les avis
7,1
Voir les avis
6,7
Voir les avis
Nombre de réponses insuffisant Nombre de réponses insuffisant Nombre de réponses insuffisant
Qualité de l’eau traitée 9,4 9,0 9,4 9,0 8,9 9,5 7,9 8,3 7,7
Nombre de répondants insuffisant
Nombre de répondants insuffisant
Nombre de répondants insuffisant
Étanchéité / fuites 9,7 8,8 6,4 4,6 7,6 4,3
Non concerné
9,5
Non concerné
Temps de traitement 9,2 8,3 9,7 9,7 9,3 9,8 9,0
Facilité de montage 9,7 9,1 9,3 9,7 9,8 9,8 8,8
Facilité de filtration 9,3 8,4 9,3 9,3 9,3 9,3 7,3
Entretien 9,3 8,4 8,5 8,7 8,1 9,0 8,0
Poids et encombrement 8,9 9,6 7,7 7,6 9,6 8,0 8,8
Durée de vie 9,2 9,0 8,7 8,3 7,4 8,6 8,9
Éléments filtrés ou traités
Bactéries
Kystes / parasites / protozoaires sauf Cryptosporidium
Virus
Certains polluants chimiques et métaux lourds
Particules (sédiments, microplastiques)
Retire le mauvais goût
Caractéristiques techniques
Poids à vide 140 g 100 g 200 g 180 g 59 g 138 g 1 g 50 g 1 g 142 g 309 g 425 g
Dimensions 18 x 5 cm 13 x 10 cm 23 x 8 cm 23 x 8 cm 23 x 5 cm 22 x 8 cm 20 x 3 cm 15 x 15 cm 25 x 7 cm 31 x 9 cm
Temps de traitement en début d’utilisation 48 secondes pour 50 cl
1 minute 30 pour 1 L
Immédiat Immédiat Immédiat Immédiat Immédiat 120 minutes pour traiter les protozoaires Giardia 30 minutes Immédiat 30 minutes 1 minute pour 1 L 15 secondes pour 47 cl 20 secondes pour 40 cl
Capacité de stockage Selon le contenant utilisé Selon le contenant utilisé 65 cl 65 cl 60 cl (existe aussi en 1 L) 75 cl Aucune Aucune Selon le contenant utilisé Aucune 47 cl 40 cl
Taille des pores du filtre 0,1 micron 0,2 micron 0,2 micron 0,1 micron 0,7 micron, mais pas comparable, car la technologie est différente 0,2 micron 0,2 micron Non applicable à cette technologie 0,015 micron
Durée de vie : nombre de litres pouvant être filtrés 8 000 L pour l’ampoule
50 L par recharge
350 000 L 4 000 L pour le filtre principal
100 L pour le filtre à charbon
4 000 L 1 000 L 200 L 100 pastilles traitent jusqu’à 100 litres 4 000 L 30 pastilles traitent jusqu’à 60 litres 2 000 L 150 L 2 000 L pour le filtre principal
1 mois pour le filtre à charbon
Adaptateur pour bouteilles d’eau
Avantages et inconvénients
Avantages Petit et léger, il traite l’eau rapidement et de façon efficace (même les virus). Il n’y a pas besoin d’aspirer pour boire. Petit et léger, il peut se fixer sur beaucoup de bouteilles d’eau ou de soda, sur un kamelback ou sur la poche souple fournie. Il filtre de façon efficace et la durée de vie du filtre est presque infinie. Comme la LifeStraw Go avec en plus un filtre à charbon qui retire le mauvais goût de l’eau et filtre le chlore, les pesticides et les herbicides. La filtration est immédiate. La gourde est solide et dotée d’un mousque-ton pour l’accrocher où on veut. Le filtre a une bonne durée de vie. La filtration est immédiate. C’est une poche souple donc légère qui prend peu de place. Elle
peut être remplie même dans les petits lavabos. On peut aussi s’en servir pour remplir d’autres gourdes.
La filtration est immédiate. La notice annonce qu’elle filtre les virus, les métaux lourds et les polluants chimiques. Les pastilles ne prennent presque aucune place et traitent l’eau de façon efficace (même les virus). Elle est petite et légère. La filtration est immédiate. Le filtre a une bonne durée de vie. Les pastilles ne prennent presque aucune place et traitent l’eau de façon efficace (même les virus). Petit et léger, il permet de boire à la source ou de pomper pour stocker l’eau filtrée dans une gourde. C’est le top en matière de filtration. La filtration est rapide et il n’y a pas besoin d’aspirer pour boire. C’est à la fois une gourde et une pompe. Elle filtre les virus. Il n’y a pas besoin d’aspirer pour boire.
Inconvénients Il ne peut être utilisé qu’avec une eau claire. Il doit être rechargé de temps en temps. Selon la qualité de l’eau, l’aspiration est parfois un peu difficile. Comme la LifeStraw Go. Il faut aussi emporter plusieurs filtres à charbon de rechange, car ils ont une durée de vie très faible. La gourde fuit lorsqu’elle n’est pas tenue verticale ainsi qu’en altitude et en avion, à cause de la pression. Elle risque donc d’inonder votre sac. Elle prend pas mal de place dans le sac. Elle est difficile à nettoyer et un peu fragile. Il peut y avoir quelques problèmes de fuites au bout d’un moment. La gourde fuit lorsqu’elle n’est pas tenue verticale ainsi qu’en altitude et en avion, à cause de la pression. La durée de vie du filtre n’est que de 200 L, ce qui est trop faible pour un long voyage. Le délai de traitement est long et l’eau traitée a un mauvais goût. Sur la durée d’un long voyage, le coût est élevé. Elle n’est pas très pratique. Il faut boire à la source ou emporter une gourde à gros goulot. On ne peut pas stocker d’eau filtrée. Le délai de traitement est long et l’eau traitée a un mauvais goût. Sur la durée d’un long voyage, le coût est élevé. Il faut pomper à la main pour filtrer l’eau. La gourde est lourde et prend de la place dans le sac. La durée de vie du filtre n’est que de 150 L, ce qui est trop faible pour un long voyage. La gourde est lourde et prend de la place dans le sac. Il faut emporter plusieurs filtres à charbon de rechange, car ils ont une durée de vie très faible.
Comparer les prix
Comparer les prix Amazon.fr Snow-leader Amazon Cdiscount Amazon Cdiscount Snow-leader Amazon Cdiscount Décathlon Snow-leader Amazon Cdiscount Snow-leader Amazon Cdiscount Snow-leader Amazon Cdiscount Décathlon Snow-leader Amazon Cdiscount Snow-leader Site d’MSR Amazon Cdiscount Décathlon Snow-leader Amazon.fr Amazon.fr

Comparatif des modèles de SteriPen

Par souci de simplicité, nous n’avons inclus que le SteriPen Ultra (le plus utilisé par les tourdumondistes) dans le tableau ci-dessus. SteriPen est la seule marque de lampe UV portable pour les voyageurs. Cependant, il existe cinq modèles de SteriPen différents qui ont chacun leurs caractéristiques.

SteriPen Aqua SteriPen Classic 3 SteriPen Adventurer SteriPen Ultralight SteriPen Ultra
Steripen Aqua Steripen Classic 3 Steripen Adventurer Opti Steripen Ultralight Steripen Ultra
Prix 49,95 € 79,95 € 99,95 € 99,95 € 109,95 €
Poids (piles/batterie comprises) 178 g 178 g 108 g 76 g 140 g
Dimensions 18,6 x 4,3 x 4,3 cm 18,6 x 4,3 x 4,3 cm 15,5 x 3,3 x 2,2 cm 13 x 3,5 x 2,2 cm 18,6 x 4,1 x 3,2 cm
Diamètre minimal du goulot 22 mm 22 mm 35 mm 38 mm 20 mm
Alimentation Piles Piles Piles Batterie rechargeable par USB Batterie rechargeable par USB
Volume traité par cycle 0,5 ou 1 litre 0,5 ou 1 litre 0,5 ou 1 litre 1 L 0,5 ou 1 litre
Durée du cycle de traitement 48 ou 90 secondes 48 ou 90 secondes 48 ou 90 secondes 90 secondes 48 ou 90 secondes
Litres par charge ou par ensemble de piles 50 à 100 L 50 à 100 L 50 L 20 L 50 L
Durée de vie de la lampe UV 3 000 utilisations 8 000 utilisations 8 000 utilisations 8 000 utilisations 8 000 utilisations
En plus Préfiltre qui s‘insère dans le goulot d’une gourde et élimine les particules présentes dans l‘eau. Lampe à LED intégrée
Comparer les prix Amazon
Snowleader
Amazon
Cdiscount
Amazon
Snowleader
Amazon Amazon
Snowleader

RefillMyBottle

Si pour une raison quelconque, vous n’avez pas envie d’utiliser un système de filtration, l’application RefillMyBottle permet de trouver des endroits où remplir sa gourde avec de l’eau purifiée partout dans le monde. L’idée est intéressante, mais malheureusement l’application plante souvent et il n’y a pas encore beaucoup de lieux où remplir sa bouteille.

La meilleure solution selon nous

Selon nous, la meilleure solution est un SteriPen. C’est le système qui a obtenu la meilleure note moyenne lors de notre enquête (9,3/10) et celui qui a permis d’éviter le plus d’achats de bouteilles d’eau (seuls 19 % des utilisateurs de SteriPen ont acheté des bouteilles d’eau).

Il n’a presque que des avantages :

  • Petit et léger
  • Pas de risque de fuite
  • Traite même les virus
  • Traitement rapide
  • Pas besoin d’aspirer, de presser, ni de pomper
  • Pas d’entretien
  • Pas de pièce de rechange à emporter
  • Longue durée de vie

Le modèle SteriPen Ultra nous paraît le plus adapté, car il est équipé d’une batterie rechargeable par USB (pas besoin d’acheter régulièrement des piles ou de transporter un chargeur de piles), traite 50 cl en seulement 48 secondes, peut traiter 50 L par recharge, peut être utilisé 8 000 fois et ne pèse que 140 grammes.

Si vous avez des doutes sur l’efficacité du SteriPen, vous devriez être rassuré en lisant cet article (en anglais) paru en 2015 dans la revue scientifique Travel Medicine and Infectious Disease.

Le seul inconvénient est qu’il ne peut être utilisé qu’avec une eau claire. Cependant, en voyage, dans 95 % des cas, vous filtrez de l’eau du robinet qui est presque toujours claire.

Si vous voulez pouvoir boire de l’eau trouble et enlever le mauvais goût de l’eau, vous pouvez combiner votre SteriPen avec un filtre double (filtre principal + charbon actif)

Tu as aimé cette page ?
Partage là !