par

Facebook, actualités Facebook, groupe forum

Tourdumondiste : le site de référence pour préparer votre tour du monde

Comment créer un blog de voyage ?

Quand on part faire un long voyage, on a envie d'en garder une trace pour pouvoir s'y replonger après son retour. Bien sûr, il y a les photos, mais elles ne retranscrivent pas forcément le ressenti ni les émotions des moments vécus.

On a aussi envie de partager ses aventures avec notre famille et nos amis, voir avec d'autres voyageurs. C'est pourquoi de nombreux tourdumondistes créent un blog de voyage

Dans ce dossier, on compare les principales plateformes de blog pour vous aider à faire votre choix. On vous donne également de nombreux conseils pour créer votre blog et le faire vivre.

Notre enquête

Nous avons réalisé une grande enquête du 5 au 9 avril 2018, auprès de 312 tourdumondistes, dans laquelle nous leur avons demandé quelle plateforme ils utilisaient pour partager leurs voyages et de nombreuses autres questions. Nous y ferons régulièrement référence dans ce dossier. En savoir plus sur notre méthodologie

Faut-il créer un blog ?

Créer un blog

Avant de vous lancer tête baissée dans la création d’un blog, pesez bien le pour et contre. Il existe de nombreux avantages à tenir un blog pendant votre voyage. Cependant, devenir blogueur n’est pas anodin et présente également des inconvénients.

Les avantages

  • Vos textes, vos photos et photos et vos vidéos seront bien présentés et organisés.
  • Il ne sera pas nécessaire d’être inscrit sur un réseau social pour pouvoir vous suivre et interagir avec vous.
  • Vous développerez de nouvelles compétences : technique, écriture, photo, vidéo…
  • Vous aiderez d’autres personnes en partageant vos coups de coeur et en donnant des conseils.
  • Vous pourrez faire passer des messages qui sont importants pour vous.
  • Vous aurez un support de communication qui vous permettra de “vendre” votre expérience autour du monde aux recruteurs à votre retour.
  • Bloguer peut devenir un hobby. Vous pourrez développer l’audience de votre blog et pourquoi pas gagner un peu d’argent avec.

Les inconvénients

  • La création puis l’alimentation d’un blog prend beaucoup de temps, ce qui empiètera forcément sur votre voyage. Vous n’aurez pas forcément envie de passer des heures sur internet quand vous serez dans des lieux paradisiaques.
  • La plupart des plateformes proposent des applis qui permettent d’alimenter votre blog depuis votre smartphone. Cependant, il est vraiment inconfortable de saisir de longs textes et de faire des manipulations sur un blog avec un téléphone sur une longue période. Vous devrez donc sans doute emporter un ordinateur portable. Celui-ci augmentera sensiblement le poids de votre sac et vous imposera d’être plus vigilant contre le vol.
  • Tenir un blog nécessite d’écrire beaucoup. Si vous n’êtes vraiment pas à l’aise avec l’écriture, ce n’est peut-être pas pour vous.
  • Il existe déjà énormément de blogs de voyage, il est donc difficile de vous démarquer, à moins d’avoir un projet vraiment hors du commun.
  • Gagner de l’argent avec un blog de voyage est difficile et prend énormément de temps.

Notre enquête :

53 % des voyageurs au long cours qui ont répondu à notre enquête ont créé un blog de voyage.

Se contenter des réseaux sociaux

Facebook

Vous pouvez simplement partager vos photos accompagnées de courts textes sur votre compte Facebook personnel.

Une autre solution est de créer une page Facebook dédiée à votre voyage. Les personnes qui auront aimé votre page pourront voir vos publications. Vous élargirez ainsi vos lecteurs potentiels aux gens qui ne font pas partie de vos amis, mais souhaitent vous suivre. Cependant, les changements dans l’algorithme de Facebook font qu’aujourd’hui, une personne qui a aimé votre page a très peu de chances de voir vos publications.

La page Facebook de Tourdumondiste

On vous conseille donc plutôt de créer un groupe Facebook. Vous pourrez y inviter vos proches et régler les paramètres de confidentialité comme vous le souhaitez :

  • Groupe Public : Tout le monde peut voir le groupe, ses membres ainsi que ses publications.
  • Groupe Privé : Tout le monde peut trouver le groupe et voir ses membres, par contre, seuls les membres peuvent voir les publications.
  • Groupe Secret : Seuls les membres peuvent trouver et voir les publications du groupe.

Le principal inconvénient d’utiliser uniquement Facebook est que si certains de vos proches n’ont pas de compte Facebook, ils ne pourront pas vous suivre.

Le groupe Facebook Tourdumondiste | La communauté

Notre enquête :

23 % des tourdumondiste utilisent Facebook comme outil principal pour partager leur voyage.

Instagram

Instagram se prête bien au voyage, car c’est un réseau social visuel. Il n’y a pas de barrière de langue et vous pouvez facilement ajouter des filtres et faire des réglages sur vos photos. Tous vos proches n’utilisent sans doute pas Instagram, mais vous pouvez activer la republication automatique sur Facebook.

Notre enquête :

11 % des tourdumondiste utilisent Instagram comme outil de principal pour partager leur voyage.

Le compte Instagram de Tourdumondiste

WhatsApp

Si vous ne souhaitez pas que vos publications soient publiques, vous pouvez simplement créer une discussion de groupe sur WhatsApp.

Notre enquête :

6 % des tourdumondiste utilisent WhatsApp comme outil de principal pour partager leur voyage.

Choisir une plateforme pour créer un blog

Si vous avez décidé de faire un blog de voyage, la première étape est de choisir la plateforme sur laquelle vous allez le créer. Il en existe deux principaux types : les plateformes généralistes et celles qui sont spécialement conçues pour les voyages.

Comparatif des principales plateformes utilisées par les voyageurs

Plateforme Facilité d'utilisa- tion Possibili- té de person- nalisation Qualité des designs dispo- nibles Fonction- nalités scpéci- fiques au voyage Nom de domaine Prix de l'héber- gement
Wordpress.com * * * * * * * * * * * * monblog.wordpress.com ou monblog.com (ou .fr, .be...) 0 à 25 € / mois
Wordpress.org * * * * * * * * * * * * * monblog.com (ou .fr, .be...) En fonction de l'hébergeur choisi + prix des extensions
Wix * * * * * * * * * * monblog.wix.com ou monblog.com (ou .fr, .be...) 0 à 24,50 € / mois
Blogger * * * * * * * * monblog.blogspot.com ou monblog.com (ou .fr, .be...) Gratuit
Over Blog * * * * * * * * monblog.over-blog.com ou monblog.com (ou .fr, .be...) 0 à 19,99 € / mois
Tumblr * * * * * * * * * monblog.tumblr.com Gratuit
Jimdo * * * * * * * * * * monblog.jimdo.com ou monblog.com (ou .fr, .be...) 0 à 25 € / mois
MyAtlas * * * * * * * * * * * * myatlas.com/nom/monblog
ou monblog.com (ou .fr, .be...)
0 à 29,99 € à vie, une fois pour toute
Travelmap * * * * * * * * * * * * monblog.travelmap.net 0 à 7,50 € / mois
Polarsteps * * * * * * * * * * * * * * * * polarsteps.com/nom/monblog Gratuit
Memotrips * * * * * * * * * * memotrips.com/fr_FR/carnet-de-voyage/monblog Gratuit
Blog Trotting * * * * * * * * * * * blog-trotting.fr/voyage/monblog 0 à 2,50 € / mois

Les plateformes généralistes

Ce sont les plateformes les plus connues, comme WordPress, Wix, Blogger, etc. Elles ne nécessitent aucune connaissance en programmation, sont très flexibles et permettent de personnaliser votre blog comme vous le souhaitez.

Notre enquête :

42 % des tourdumondistes créent un blog sur une plateforme de blog généraliste.

WordPress

WordPress est le principal système de gestion de contenu (CMS en anglais). Il est utilisé par 29 % des sites web dans le monde. Avec un CMS, vous disposez d’une interface relativement simple dans laquelle vous devez simplement écrire des textes et télécharger des images, sans avoir à vous soucier du code.

Vous pouvez choisir parmi des centaines de thèmes, c’est-à-dire des designs de blog clé-en-main. Vous pouvez ensuite en changer à tout moment, sans avoir à refaire votre blog. Vos contenus s’adapteront à votre nouveau thème, même s’il faudra tout de même faire quelques ajustements.

En dehors des gens qui travaillent dans le web ou ont déjà créé un blog, peu de gens savent qu’il existe deux versions de WordPress : WordPress.org et WordPress.com :

  • Si vous choisissez vous-même votre hébergeur (OVH, 1&1…) et installez WordPress sur leur serveur, on parle alors de WordPress.org. C’est un outil open source, créé par une communauté de développeurs qui le mettent gratuitement à disposition.
  • WordPress.com est un service non lié à WordPress.org qui appartenant à une société à but lucratif, héberge directement votre blog et vous fournit les outils pour le gérer.

Ces deux versions de WordPress proposent une interface très similaire, c’est pourquoi elles sont souvent confondues.

WordPress.com

WordPress.com

Wordpress.com est un service qui héberge votre blog et vous fournit des outils pour l’administrer qui sont très similaires à ceux de WordPress.org. WordPress.com est donc une plateforme de blog tout-en-un, comme ses concurrents Wix, Blogger ou Over Blog.

C’est la solution la plus simple pour lancer un blog. Vous n’aurez pas besoin de vous occuper de toute la partie technique.

Vous aurez accès à 171 thèmes gratuits, vous en trouverez donc facilement un dont le design vous plait.

L’extension Jetpackqui est intégrée à WordPress.com comprend des outils de référencement, une protection antispam, des fonctions de partage sur les réseaux sociaux et des statistiques de fréquentation.

Un des inconvénients de WordPress.com est que vous ne pourrez pas installer d’extensions (sauf avec le plan Business, qui coûte très cher). Ça limitera un peu l’ajout de nouvelles fonctionnalités sur votre blog, mais pour commencer un blog de voyage classique, ce n’est vraiment pas un problème.

D’autre part, avec WordPress.com (et toutes les autres plateformes qui assurent l’hébergement), votre blog ne vous appartiendra pas. En théorie, ils pourraient donc le supprimer sans vous consulter. Mais, à moins que vous n’ayez l'intention de vous lancer sur les thématiques illégales en parallèle de celle du voyage, vous n’avez aucun soucis à vous faire de ce côté-là.

Il faut aussi savoir que WordPress.com ne vous permet pas d’afficher vos propres encarts publicitaires sur votre blog. Cependant, ce n’est vraiment pas un problème. Comme nous allons le voir plus loin, l’affichage de publicités est loin d’être le meilleur moyen de monétiser un blog de voyage.

Enfin, si vous créez votre blog sur WordPress.com, vous ne serez pas bloqué chez eux. Vous pourrez à tout moment exporter l'intégralité de vos contenus sur un blog en WordPress.org chez un autre hébergeur. En fait, c’est un peu comme un logement, on commence par être locataire, ce qui nous convient bien pendant un moment, puis, un jour, on peut avoir envie de devenir propriétaire. Selon nous, c’est l’un de plus gros avantage de Wordpress.com par rapport à des plateformes concurrentes comme Wix ou Blogger.




Il existe trois différents plans (forfaits) sur WordPress.com :

Plan Gratuit :

  • Adresse de type monblog.wordpress.com
  • Accès aux thèmes gratuits
  • Publicités WordPress obligatoires
  • 3 Go d’espace de stockage

Plan Personnel (4 € par mois) :

  • Adresse de type monblog.com ou monblog.fr
  • Accès aux thèmes gratuits
  • Pas de publicités WordPress
  • 6 Go d’espace de stockage
  • Assistance par email et chat

Plan Premium (8 € par mois) :

  • Adresse de type monblog.com ou monblog.fr
  • Accès aux thèmes gratuits et payants
  • Pas de publicités WordPress
  • 13 Go d’espace de stockage
  • Assistance par email et chat
  • Monétisation possible (mais uniquement avec le programme WordPress)
  • Hébergement et lecteur vidéo VideoPress

Plan Business (25 € par mois) :

  • Adresse de type monblog.com ou monblog.fr
  • Accès aux thèmes gratuits et payants
  • Pas de publicités WordPress
  • Espace de stockage illimité
  • Assistance par email et chat
  • Monétisation possible (mais uniquement avec le programme WordPress)
  • Hébergement et lecteur vidéo VideoPress
  • Possibilité d'installer des extensions
  • Intégration de Google Analytics
  • La marque WordPress n’est plus visible
  • Formations en direct



Un exemple :

Voici un exemple de blog de voyage créé avec WordPress.com : Au Coin des Rues

Notre enquête :

15 % des tourdumondistes utilisent WordPress.com.

Tutoriel (en anglais) :

Notre avis :

Selon nous, Wordpress.com est la meilleure solution pour commencer à bloguer. Elle est beaucoup plus simple à utiliser que WordPress.org qui nécessite un hébergement externe.

Le plan Personnel est bien adapté à un blog de tourdumondiste. Il ne coûte pas très cher, vous aurez votre propre nom de domaine et échapperez aux publicités qui dégraderaient votre blog. Le plan Premium n’est pas très utile au départ, car il faut déjà avoir beaucoup de trafic pour monétiser un blog et VideoPress n’est pas très utile, les vidéos YouTube s'intégrant facilement sur un blog.

WordPress.org

WordPress.org

WordPress.org est un logiciel qui doit être installé chez un hébergeur. Contrairement à WordPress.com, vous devrez donc choisir votre hébergeur.

L’utilisation de WordPress.org est gratuite, mais l’hébergement est payant (à partir de 1,49 € par mois chez OVH par exemple) et il faut souvent y ajouter des extensions et/ou un thème payants. Cela vous coûtera donc à peine moins cher que le plan Personnel incluant l’hébergement sur WordPress.com. De plus, vous devrez également payer votre nom de domaine.

On parle de WordPress.org, mais en réalité, vous n’aurez sans doute pas besoin de visiter ce site. En effet, la plupart des hébergeurs proposent maintenant une installation automatique de WordPress.

Les hébergeurs les plus fréquemment choisis par les tourdumondistes sont OVH et 1&1, mais il en existe une multitude d’autres : Infomaniak, Digital Ocean, Gandi, Hostgator, LWS, One.com, Online.net, Oxito, Planethoster...




Avantages et inconvénient de Wordpress.org :

Avantages

  • L’accès aux thèmes payants, souvent plus élaborés
  • La possibilité d’installer des extensions
  • L’absence de publicité imposée
  • Le fait que vos données vous appartiennent
  • La possibilité de connecter des services tiers comme Google Analytics pour les statistiques ou MailChimp pour les formulaires d’email
  • La possibilité de personnaliser vous-même votre thème si vous vous y connaissez en programmation

Cependant, si votre ambition est seulement de tenir un blog au design sympa, mais sans fonctionnalités compliquées, pour que vos proches puissent suivre votre voyage, ces avantages ne vous serviront pas à grand-chose.

Inconvénients

  • Bien que les hébergeurs proposent l'installation automatique de WordPress, vous devrez vous plonger un peu dans la technique. Il vous faudra forcément passer du temps pour installer, configurer et gérer votre blog.
  • La maintenance et sécurité seront à votre charge. WordPress étant le principal CMS dans le monde, il est très ciblé par les hackers. Vous devrez donc installer des extensions de sécurité et mettre en place des sauvegardes automatiques.
  • Vous devrez également apprendre à jongler avec une multitude d’identifiants et de mots de passe : FTP, Base de données, Manager, WordPress, Google Analytics, Google Search Console...



Un exemple :

Voici un exemple de blog de voyage créé avec WordPress.org : Les Globe-Trottants

Notre enquête :

10 % des tourdumondistes utilisent WordPress.org.

Tutoriel :

Notre avis :

Quand vous cherchez “créer un blog de voyage” sur Google, la plupart des sites qui apparaissent dans les résultats vous expliquent comment choisir un hébergeur et créer un blog avec WordPress.org. Les rédacteurs de ces articles étant du métier, ça leur semble facile et ils ne parlent même pas de WordPress.com.

C’est pareil si vous demandez à un pote informaticien. Il vous conseillera surement WordPress.org, car de son point de vue, ça semble très simple à utiliser.

Néanmoins, selon nous, WordPress.org n’est pas la meilleure solution pour créer un premier blog de voyage. C’est trop compliqué, ça prend beaucoup de temps et ça ne revient pas moins cher.

On vous conseille donc de créer votre blog sur WordPress.com, quitte à le transférer ensuite sur un autre hébergeur s’il est amené à vraiment se développer et que sentez le besoin de passer à WordPress.org.




Comparatif de WordPress.com et WordPress.org

WordPress.com WordPress.org
Hébergement Inclus À votre charge
Nom de domaine monblog.wordpress.com en gratuit
monblog.com, monblog.fr, etc. en payant
monblog.com, monblog.fr, etc.
Maintenance et sécurité Inclus À votre charge
Outils de référencement Fonctions de base incluses Fonctions de base incluses
Fonctions avancées via une extension
Protection antispam Inclus Via une extension
Fonctions de partage sur les réseaux sociaux Inclus Via une extension
Statistiques de trafic Dans votre espace WordPress.com (Google Analytics possible seulement dans le plan Business) Possibilité d'utiliser Google Analytics ou n'importe quel autre outil de statistiques.
Support Uniquement sur les forums avec le plan gratuit
Par e-mail et chat avec les plans payants
Pas de support, mais beaucoup de ressources sur Internet
Thèmes 171 thème gratuits
208 thèmes payants
Des milliers de thèmes gratuits et payants
Personnalisation des thèmes Limitée et payante Personnalisation du code ou création de thème
Espace de stockage Plan Gratuit : 3 Go
Plan Personnel : 6 Go
Plan Premium : 12 Go
Plan Business : Illimités
Dépend de l'hébergement choisi
Publicité imposée Publicité WordPress obligatoire avec le plan gratuit
Publicité WordPress facultative avec les plans payants
Pas de publicité obligatoire
Monétisation Bannières de publicité et AdSense interdits Pas de restriction sur les publicités
Extensions Pas d'extension, sauf dans le plan Business Des milliers d'extensions gratuites et payantes
Prix Plan Gratuit : 0 € / mois
Plan Personnel : 4 € / mois
Plan Premium : 8 € / mois
Plan Business : 25 € / mois
En fonction de l'hébergement (minimum 1,49 € / mois) et du nom de domaine choisis + possibles achats d'un thème et d'extensions
À choisir... Si vous voulez une solution clé en main simple à mettre en place sans avoir à vous soucier de la technique. Si vous êtes prêt à investir beaucoup de temps pour avoir un blog plus personnalisé et riche en fonctionnalités.

Wix

Wix

Wix est la deuxième plateforme la plus utilisée après WordPress. Elle est assez connue, car elle fait beaucoup de publicité.

Comme WordPress.com, Wix est une plateforme tout-en-un c’est-à-dire que vous n’avez pas besoin de vous soucier de la partie technique ni de choisir un hébergeur.

Le principal atout mis en avant par Wix est son interface de construction de site en glisser-déposer (drag and drop). Vous aurez donc juste à sélectionner des éléments (titre, bloc de texte, bouton, photo, vidéo….), à les placer où vous voulez sur l’écran à les étirer pour choisir leurs dimensions, à choisir leur couleur, etc. C’est plus visuel que WordPress, où vous devez passer par l’aperçu pour vous rendre compte de ce que donne réellement votre page.

Cependant, ce système de glisser-déposer nécessite de passer par du javascript pour générer le code de votre blog. Le gros inconvénient du javascript est que votre blog sera lent à charger, ce qui peut être vraiment agaçant pour vos lecteurs.

Jusque récemment, Wix était aussi très mauvais en référencement. Google n’arrivait pas à trouver toutes les pages et Wix utilisait une technologie appelée AJAX qui générait des URL ne pouvant pas être indexées par Google. Cependant, depuis peu, Wix n'utilise plus d’AJAX et Google arrive mieux à interpréter le javascript. Il n’y a donc plus trop de problèmes de référencement.

Cependant, le gros inconvénient de Wix est qu’une fois que vous aurez créé votre blog, vous serez coincé chez eux. Si votre blog prend de l’ampleur, vous ne pourrez pas exporter votre contenu vers un autre hébergeur comme il est possible de le faire quand on veut passer de WordPress.com à WordPress.org.

Wix vous permet de créer un site gratuitement, mais vous aurez alors une adresse en monblog.wix.com et de la publicité. Pour avoir une adresse en monblog.com, monblog.fr, etc., vous devez prendre le forfait Connect Domain à 4,08 € par mois. Pour supprimer les publicités, vous devez passer au forfait Combo qui coûte 8,25 € par mois, soit 99 € par an, deux fois plus que le plan Personnel sur WordPress.com




Un exemple :

Voici un exemple de blog de voyage créé avec Wix : L’Odyssée des Renards

Notre enquête :

6 % des tourdumondistes créent un blog avec Wix.

Tutoriel :

Notre avis :

99 € par an nous parait cher payé pour avoir un blog, certes joli, mais vraiment trop lent. De plus, on n’aime pas le fait d’être coincé sur une plateforme sans avoir la possibilité de faire évoluer son site par la suite.

Pourquoi pas choisir leur solution gratuite, si avoir de la publicité sur votre blog ne vous dérange pas, mais nous on trouve ça dommage.

Blogger

Blogger

Blogger est le service de blog de Google. Bizarrement, les blogs créés sur cette plateforme ont une adresse en monblog.blogspot.com.

Cependant, Blogger est l’une des seules plateforme de blog qui vous permettra d’utiliser votre propre nom de domaine sans payer un abonnement mensuel premium.

Vous devrez seulement payer une dizaine d’euros par an pour la location du nom de domaine.

Blogger est entièrement gratuit et sans publicité obligatoires, mais vous pouvez y intégrer facilement des publicités AdWords pour le monétisez si vous le souhaitez.

Il est très facile à utiliser, mais le design des thèmes proposés est simpliste et vieillot.




Un exemple :

Voici un exemple de blog de voyage créé avec Blogger : Sourires Autour du Monde

Notre enquête :

4 % des tourdumondiste créent un blog avec Blogger.

Notre avis :

Le design des templates de Blogger n’est vraiment plus à la page. On n’aime donc pas trop cette plateforme, à moins de vouloir absolument votre propre nom de domaine sans avoir à payer d’abonnement.

Over Blog

Over Blog

Over Blog est une plateforme de blog française qui a été très populaire entre 2007 et 2010, mais est depuis tombée en désuétude.

Un exemple :

Voici un exemple de blog de voyage créé avec Over Blog : Gali et Compagnie

Notre enquête :

2 % des tourdumondiste créent un blog avec Over Blog.

Notre avis :

Le design des templates est vraiment vieillot, pas grand intérêt, selon nous.

Tumblr

Tumblr

Tumblr est une plateforme de micro-blogging qui a connu son apogée en 2013. Elle a été rachetée par Yahoo.

Elle vous permet de poster très rapidement du texte, des images, des vidéos, des liens et des sons sans vous embêter avec la mise en forme d’un vrai blog.

Un exemple :

Voici un exemple de micro-blog de voyage créé avec Tumblr : 60 ans de Vadrouille

Notre enquête :

1 % des tourdumondistes créent un blog avec Tumblr.

Notre avis :

Tumblr peut être une bonne solution si vous comptez écrire peu de textes et si vous souhaitez un blog très simple, avant tout basé sur les photos. Mais dans ce cas, pourquoi ne pas vous contenter de Facebook ?

Jimdo

Jimdo

Jimdo est une plateforme allemande qui ressemble beaucoup à Wix. Elle propose aussi une interface de construction de site en glisser-déposer.

Elle existe en version gratuite, avec une adresse de type monblog.jimdo.com et de la publicité obligatoire.

Pour avoir une adresse monblog.com, monblog.fr, etc. et ne plus être obligé d’afficher de publicités, il faut prendre le forfait Pro qui coûte 6,5 € par mois. Jimdo est donc un peu moins cher que Wix, chez qui le forfait équivalent, Combo, coûte 8,25 € par mois.

Jimdo privilégie la simplicité de prise en main et propose donc moins de fonctionnalité et de templates que Wix. Contrairement à Wix, il est possible de changer de thème et de modifier le code HTML et CSS pour le personnaliser.




Un exemple :

Voici un exemple de blog de voyage créé avec Jimdo : La Grande Escapade

Notre enquête :

1 % des tourdumondistes créent un blog avec Jimdo.

Notre avis :

Jimdo est très facile à utiliser et propose de beaux templates. On préfère Jimdo à Wix, car c’est moins cher et ça suffit largement pour faire un blog de voyage. Néanmoins, on préfère tout de même WordPress.com à Jimdo, car c’est encore moins cher et surtout, ça vous laisse la porte ouverte pour faire évoluer facilement votre site en WordPress.org si un jour vous avez besoin de plus de fonctionnalités.

Les plateformes spécialisées voyage

Depuis quelques années, de nombreuses plateforme de blogs gratuites, spécialement conçues pour les voyageurs, ont vu le jour. Leur gros avantage par rapport aux plateformes généralistes est de proposer un design basé sur une carte du monde. Il sera donc beaucoup plus facile pour vos lecteurs de suivre votre parcours.

Contrairement à un blog, vous n’avez pas besoin de choisir un thème. Le design est prédéfini, ce qui simplifie beaucoup les choses.

La plupart de ces plateformes de blog de voyage ont des applis qui vous permettent d’ajouter des textes et des photos au fur et à mesure de votre voyage.

Le petit inconvénient de ces plateformes est que vous ne pourrez pas avoir votre propre adresse du type monblog.com ou monblog.fr. L’URL de votre blog sera forcément sur leur nom de domaine (sauf pour MyAtlas).

Ce n’est absolument pas un problème si vous voulez simplement un blog pour garder une trace de votre voyage et le partager avec vos proches. Si vous avez un projet plus ambitieux, que vous visez une large audience et souhaitez monétiser votre site, ces plateformes ne sont pas faites pour vous.

Notre enquête :

10 % des tourdumondistes créent un blog sur une plateforme spécialisée voyage.

MyAtlas

MyAtlas

Le design des blogs MyAtlas est agréable. Il ressemble beaucoup à celui des blogs classiques, avec une large image d’en tête, de grandes photos et la possibilité de saisir de longs textes.

Les cartes sont de simples Google Maps, donc pas ce qui se fait de mieux en matière de design. Les points visités s’affichent indépendamment les uns des autres, avec des numéros pour ordonner les étapes. C’est un peu dommage, car on ne peut pas visualiser l’itinéraire.

Un exemple :

Voici un exemple de blog de voyage créé avec MyAtlas : 1, 2, 3 Partez !

Notre enquête :

2 % des tourdumondistes créent un blog avec MyAtlas.

TravelMap

TravelMap

TravelMap est entièrement basé sur une carte qui prend une majeure partie de la page d’accueil de votre blog. Vous pouvez visualiser votre itinéraire détaillé, avec une couleur différente par type de transport.

Les galeries des photos, les vidéos et les textes se déroulent chronologiquement dans une colonne à droite de la carte à fur et à mesure que vous cliquez sur les lieux visités sur la carte.

Cette plateforme laisse peu de place aux photos et aux textes qui sont écrits dans une police un peu petite. Elle vous conviendra donc si vous voulez avant tout qu’on puisse suivre votre périple sur une carte en y joignant des photos et de courts textes.

Il existe également des plugins qui vous permettent d’afficher une TravelMap sur votre blog WordPress ou dans un onglet de votre page Facebook.

TravelMap est gratuit, mais il existe une version premium avec laquelle vous pouvez importer vos données GPS, synchroniser votre blog avec un tracker GPS et geotagger vos photos sur la carte.

Malheureusement TravelMaps, n’a pas encore d’appli, mais ils sont en train d’en créer une qui permettra de gérer le contenu hors-ligne et de tout synchroniser une fois connecté à un réseau WiFi.




Un exemple

Voici un exemple de blog de voyage créé avec TravelMap : Les Cousse Autour Du Monde

Notre enquête :

2 % des tourdumondistes créent un blog avec TravelMap.

Polarsteps

Polarsteps

Polarsteps est une plateforme très récente qui est de plus en plus utilisée par les voyageurs.

Elle ressemble à TravelMaps, mais en encore mieux. Votre blog est aussi basé sur sur une grande carte, avec une colonne chronologique de textes, photos et vidéos sur le côté.

La carte de Polarsteps est vraiment agréable à regarder. Au fur et à mesure que vous faites défiler la colonne de contenus, la carte se déplace automatiquement pour suivre votre voyage. C’est vraiment du plus bel effet !

Polarteps affiche automatiquement les statistiques de votre voyage : nombre de kilomètres parcourus, nombre de jours de voyage, nombre de pays visités...

Vous pouvez choisir d’activer la géolocalisation automatique via l’appli mobile. Elle peut être réglée pour consommer très peu de batterie sur votre téléphone. Si vous laissez la géolocalisation activée, Polarsteps vous propose des étapes en fonction des lieux que vous avez visités et géotague automatiquement vos photos.

Vous pouvez ajouter des étapes et continuer à être géolocalisé hors connexion. Vos informations seront automatiquement synchronisées dès que vous aurez à nouveau du réseau.

Vous pouvez choisir de restreindre l’accès de votre blog à vos abonnés ou de le rendre public. Il est aussi possible d’intégrer votre carte Polarsteps sur un autre blog ou site.

Et enfin, une fois votre voyage terminé, vous pouvez, si vous le souhaitez, imprimer un livre qui sera automatiquement généré à partir de votre blog. Il reprend votre carte, vos statistiques, vos photos et vos textes. Il coûte entre 30 € et 80 €, selon le nombre de pages.

Le seul petit inconvénient, parce qu'il faut bien en trouver un, c’est que Polarsteps, qui a été créé aux Pays-Bas, n’est disponible qu’en anglais.




Un exemple :

Voici un exemple de blog de voyage créé avec Polarsteps : Coco & Charles Around the World

Notre enquête :

2 % des tourdumondistes créent un blog avec PolarSteps

Memotrips

Memotrips

La mise en page des blogs Memotrips n’est pas basée sur la carte, bien qu’il y en ait une sur le côté. Elle ressemble plus à un blog classique, mais on n’est pas très fans du design.

Il y a beaucoup moins de fonctionnalités que sur Polarsteps : pas de géolocalisation automatique notamment.

Il est possible d’imprimer un livre, mais il s’agit d’un simple livre photo qui n’inclut pas de carte comme celui de Polarsteps.

Un exemple :

Voici un exemple de blog de voyage créé avec Memotrips : Une Roue Devant l’Autre

Notre enquête :

1 % des tourdumondistes créent un blog avec Memotrips

Blog Trotting

Blog Trotting

L'interface de Blog Trotting ressemble énormément à Polarsteps, mais en moins beau.

Le petit plus par rapport à Polarsteps, c’est que des traits de couleurs différentes permettent d'identifier avec quel moyen de transport a été réalisé chaque tronçon du voyage.

Malheureusement, Blog Trotting n’a pas encore d’appli, ce qui en réduit grandement l’intérêt.

Un exemple :

Voici un exemple de blog de voyage créé avec Blog Trotting : Une Famille Autour du Monde

Notre enquête

1 % des tourdumondistes créent un blog avec Blog Trotting.

Et nous, quelle plateforme on utilise ?

Tourdmondiste.com, qui s'appelait Voyageautourdumonde.fr à l'époque, a été créé en 2008 sur la plateforme Joomla (On se sent vieux là tout d’un coup !) et tourne encore dessus. À l’époque, c’était le système de gestion de contenu le plus utilisé en monde. WordPress en était encore à ses balbutiements.

Joomla est encore aujourd’hui, le deuxième CMS le plus utilisé au monde, assez loin derrière WordPress. Il a bien fait l’affaire pour nous jusqu’ici, car il permet de bien personnaliser son blog.

Cependant, Joomla est en perte de vitesse. On est donc en train de refaire complètement notre site avec WordPress.org. Notre hébergeur est Gandi et on en est plutôt contents. François étant web designer et intégrateur, il a besoin d’aller trifouiller le code pour nous faire un design qui envoie du pâté.

Cependant, si on devait commencer un simple blog pour raconter nos voyages aujourd’hui, on utiliserait le plan Personnel à 4 € par mois de WordPress.com.

La première version de notre blog en 2008

Les autres solutions

Il existe une multitude d’autres plateformes, comme Google Site, E-monsite, Hautefort, Uniterre…, mais nous n’en parlerons pas ici car elles sont très peu utilisées.

Enfin, si vous vous y connaissez vraiment bien en programmation, vous avez aussi la possibilité de coder votre site entièrement à main. Dans ce cas, on n’a surement pas grand-chose à vous apprendre !

Choisir un nom

Maintenant que vous avez choisi votre plateforme, vous êtes sans doute pressé de vous lancer dans la création de votre blog, mais faites attention de ne pas bâcler cette étape cruciale. Prenez les temps de faire un brainstorming pour trouver un nom qui vous plait vraiment. Une fois votre nom de domaine choisi, il est compliqué d’en changer.

Court

Choisissez un nom relativement court. Il sera plus facile à orthographier et à mémoriser. Les blogs de voyages francophones les plus connus ont souvent des noms courts : Vizeo, Oiseau Rose, Instinct Voyageur, One Chai, Little Gypsy…

Même Tourdumondiste, est déjà un peu long avec 14 caractères. On vous conseille de ne pas dépasser 15 caractères et 3 ou 4 mots.

Original

Il existe des milliers de blogs de voyage. Si vous avez pour objectif d’élargir votre lectorat au-delà de votre cercle de proches, vous allez devoir vous démarquer. Avant de s’appeler Tourdumondiste, notre blog s’appelait Voyage Autour du Monde, ce qui n’était vraiment pas original.

Évitez les mots qui ont été vus et revus dans les noms de blogs comme “voyage”, “voyageur”, “voyageuse”, “aventure”, “ailleurs”, “sac”, “monde” (même si on est mal placés pour déconseiller celui-ci).

Pas trop restrictif

Pensez votre nom pour le long terme. Par exemple, si vous partez pour un voyage en Asie et que vous appelez votre blog “Antoine en Asie”, vous risquez d’être embêté pour poursuivre votre blog lors de vos futurs voyages sur d’autres continents.

De même, si vous appelez “Un An Autour du Monde”, votre nom ne sera plus adapté à la fin de votre première année de voyage.

Sans tirets

Ne choisissez pas un nom de domaine contenant des tirets. Ils rendent la communication de votre URL plus difficile.

Imaginez-vous en train de dire “l’adresse de mon blog est : tour tiret du tiret mondiste point com”

Dont le nom de domaine est disponible

Une fois que vous avez trouvé un nom qui vous plaît, vérifiez la disponibilité du nom de domaine.

Avoir son propre nom de domaine

Choisissez de préférence un domaine en .com

Si vous créez votre blog sur une plateforme hébergeant votre site, comme Wordpress.com ou Wix et que vous souhaitez avoir votre propre URL, vous pourrez vérifier la disponibilité du nom de domaine au moment de la création du blog.

Si vous optez pour WordPress.org, vous pouvez vérifier sa disponibilité sur le site de votre hébergeur. Un nom de domaine en .com coûte environ 10 € par an, un .fr coûte environ 7 € par an.

Un domaine en .fr .be .ch ou .ca est bien adapté si vous ciblez uniquement la France, la Belgique, la Suisse ou le Canada. Mais en tant que voyageur, vous apprécierez certainement d’être lu par l’ensemble des pays francophones. On vous conseille donc plutôt de choisir un domaine en .com. Évitez également le .net qui est difficilement mémorisable.

Avoir un sous-domaine d’une plateforme

Si vous vous contentez d’un sous domaine, du type monblog.wordpress.com, vous devrez choisir un nom qui n’a pas encore été utilisé sur cette plateforme.

Sur les plateformes spécialisées dans le voyage, les URL sont généralement du type www.polarsteps.com/monblog

Disponible sur les réseaux sociaux

Si vous comptez utiliser les réseaux sociaux pour promouvoir votre blog, vérifiez que le nom que vous avez choisi est disponible au minimum pour une page ou un groupe Facebook et pour un compte Instagram.

On parle en connaissance de cause, puisque “Tourdumondiste” n’était plus disponible quand on a créé nos comptes Twitter et Instagram. On a dû se contenter de “Tourdumondistes”, ce qui n’est pas très cohérent.

Non déposé à L'INPI

Vérifiez également que le nom que vous avez choisi n’est pas protégé par un dépôt de marque à l’Institut national de la propriété industrielle (INPI) dans le domaine du tourisme. Il vous suffit taper votre nom sur Google. Si vous trouvez un site dont le nom ressemble au vôtre, consultez la Base des Marques sur le site de l’INPI.

Si une marque proche de votre nom est déjà déposée dans une classe (c’est-à-dire un secteur d’activité) pouvant se rapporter au voyage ou à la publication d’informations en ligne, elle pourra vous à tout moment vous attaquer pour récupérer le nom de domaine, même si vous l’avez acheté.

Encore une fois, on est bien placés pour vous avertir de ce risque, car ça nous est arrivé. Notre site s’appelait initialement voyageautourdumonde.fr. Lorsque nous avons essayé de déposer notre marque, une société qui surveillait les dépôts de marques proches de la sienne a estimé que nous empiétions sur sa marque (elle était dans son droit).

La base de donnée des marques de l'INPI permet de vérifier celles qui sont déjà déposées

Nous avons donc été contraint de lui céder gratuitement notre domaine. C’est pour cette raison que nous nous appelons maintenant tourdumondiste.com.

Choisir un hébergeur

L’hébergeur est une entreprise qui possède un grand nombre de serveurs sur lesquels vous louez de l’espace où seront enregistrées les données de votre site.

Vous n’aurez besoin de chercher un hébergeur que si vous vous faites un blog en utilisant WordPress.org (ou un autre CMS) ou si vous le codez entièrement à la main. Le forfait Kimsufi, le moins cher chez OVH, le principal hébergeur en France, coûte 1,49 € par mois.

Une fois votre forfait choisi, l’hébergeur vous proposera d'installer automatiquement WordPress ou un autre CMS.

Si vous créez votre blog sur une plateforme assure l’hébergement, comme WordPress.com, vous n’avez pas à vous en soucier, il est inclus dans le service.

Notre enquête :

Les hébergeurs les plus choisis par les tourdumondistes qui utilisent WordPress.org sont :

Choisir un thème

Il existe des milliers de thèmes gratuits et payants

Si vous avez opté pour une plateforme généraliste, vous devez maintenant choisir un thème.

Un thème est un design clé-en-main déjà codé. Vous aurez simplement à saisir vos textes et à télécharger vos photos et vos vidéos.

Les plateformes spécialisées voyage ne proposent pas de choix de thèmes, tous leurs blogs ont le même design.

Thème gratuit

Si vous faites un blog pour que votre famille et vos amis puissent suivre votre voyage, vous devriez assez facilement trouver votre bonheur parmis les thèmes gratuits.

Un bon thème doit avant tout correspondre à ce que vous souhaitez faire sur votre blog. Il doit également être responsive, c’est-à-dire s’adapter aux différents types d’appareils : ordinateur, tablette et mobile.

Thème payant

Si vous avez des exigences très précises au niveau du design, vous pouvez opter pour un thème payant. Ils ont aussi l’avantage d’avoir un support si vous avez besoin d’aide. Vous trouverez des thèmes payants sur WordPress.com et WordPress.org.

Il existe aussi des plateformes de thèmes externes, comme Theme Forest ou Elegant Theme par exemple.

Ces thèmes sont uniquement utilisables sur les blogs créés en WordPress.org. Ils coûtent en général en 30 et 60 €.

Si vous voulez pousser la personnalisation de votre design encore plus loin, il est possible de personnaliser votre thème en modifiant le code HTML/CSS, mais cela nécessite des compétences en programmation.

Thème sur mesure

Si vous avez vraiment beaucoup d’argent à consacrer à votre blog, vous pouvez demander à un designer/développeur de vous en créer un sur mesure. Ça vous coûtera entre 1 500 et 5 000 €, selon la complexité de votre demande et la réputation de la personne qui exécute le travail.

Notre enquête :

Voici quelques exemples de thèmes utilisés par les tourdumondistes qui ont fait un blog :

WordPress.com : Affinity , Floral, Getaway, Revelar

WordPress.org : Adventure, Anabella , Divi, Extra, GreatMag, Himmelen , Lucida, MH Magazine, Newstube , Oshine , Posphor, Soledad , Uncode, Voyager

Un logo et, si possible, une grande image d’en tête, donneront une vraie personnalité à votre blog. Si vous avez des compétences en graphisme vous pouvez les faire vous-même. Si ce n’est pas le cas, vous avez peut-être un ami ou quelqu’un de votre famille qui peut vous le faire.

Vous pouvez aussi payer un graphiste pour ce travail. Le coût est très variable, mais il faut généralement compter plusieurs centaines d’euros avec un vrai professionnel.

Quelques exemples de logos de blogs de voyage

Installer des extensions

WordPress propose des extensions pour toutes les fonctionnalités imaginables.

Les extensions servent à ajouter des fonctionnalités qui ne sont pas incluses de base sur WordPress.org.

Si vous utilisez une plateforme qui héberge votre blog comme WordPress.com, Wix ou une plateforme de blog de voyage, toutes les fonctionnalités de base sont directement disponibles, il n’y a pas d’extensions (sauf dans le Plan Business sur WordPress.com).

Certaines extensions sont gratuites, d’autres sont payantes.

Notre enquête :

Voici quelques exemples d’extensions utilisées par les tourdumondistes qui ont fait un blog :

Créer les premiers articles/pages

Sur WordPress, il existe deux types de contenus, les articles et les pages, qui ont quasiment la même interface de saisie.

Les articles apparaîtront dans le flux de votre blog par ordre chronologique et seront moins visibles une fois que de nouveaux articles seront publiés.

Les pages correspondant à des contenus plus statiques. Elles seront toujours visibles, généralement dans le pied de page ou le menu.

Quelle est la différence entre les pages et les articles ?

Les pages

Vous pouvez commencer par créer les pages suivantes :

  • À propos : Présentez-vous, parlez de votre voyage et expliquez ce que contient votre blog.
  • Contact : Elle permettra à vos lecteurs de vous envoyer des messages. Expliquez à quels types de messages vous répondrez ou pas, afin d’éviter de vous faire spammer.
  • Mentions légales : Elle doit au minimum comprendre les coordonnées de l'hébergeur (nom, adresse et numéro de téléphone) et les informations légales relatives aux cookies. Plus d’infos sur le site du Service Public. Précisez-y également qu’il est interdit de reproduire votre contenu sans votre accord.

Les articles

Vous pourrez ensuite passer à l’écriture de vos premiers articles. Restez réaliste quant au temps que vous comptez consacrer à votre blog. Si vous prévoyez une publication par jour pendant votre voyage, il y a de fortes chances que vous abandonniez assez rapidement. Un post par semaine environ nous paraît plus réaliste.

Si vous écrivez pour garder une sorte de carnet de voyage en ligne, que vous pourrez relire longtemps après votre retour, postez régulièrement pour ne pas avoir de trous chronologiques. Essayez d'écrire vos articles assez rapidement après avoir vécu vos expériences, vous y mettrez plus d’émotion et ils seront beaucoup plus vivants.

Pendant notre tour du monde, on a pris de plus en plus de retard dans l’écriture de nos articles. Au bout d’un moment, on ne se souvenait plus de tout. Au retour, on n’était plus motivés pour continuer à rédiger. On n’a donc jamais rien écrit sur nos trois derniers mois de voyage, ce qui est un peu dommage.

Mettez beaucoup de grandes photos et, si vous avez une caméra, de courtes vidéos, ça rendra la lecture de votre blog beaucoup agréable.

Adaptez-vous aux personnes qui lisent votre blog. Si ce sont uniquement vos proches, essayez de faire passer votre ressenti et vos émotions, il est inutile de donner tous les détails pratiques. Si vous écrivez plutôt pour les autres voyageurs, donnez des astuces sur les prix, les transports, les passages des frontières, les visas, les hébergements... des informations précises.

Si vous voyagez avec des enfants en âge d’écrire, faites les participer à la rédaction de certains articles, ça leur fera un super exercice.

Enfin, n’oubliez pas que vous avez créé votre blog pour raconter votre voyage, mais que vous ne voyagez pas pour remplir votre blog. Ne devenez pas l'esclave de votre blog, laissez la priorité et le temps à votre voyage.

Promouvoir votre blog

Les réseaux sociaux

Pour permettre à vos proches d’être prévenus à chaque fois que vous publiez un nouveau post, le plus simple est de créer un groupe Facebook (public, privé ou secret) dans lequel vous partagerez vos articles. Pour ceux qui ne sont pas sur Facebook, il reste le bon vieil email.

Si vous avez envie d’élargir l’audience de votre blog à d’autres voyageurs, vous pouvez aussi créer une page Facebook. Mais sachez qu’avec le nouvel algorithme de Facebook, les personnes qui auront aimé votre page ne verront pas tous vos posts, loin de là, sauf si vous vous payez pour les mettre en avant.

Beaucoup de blogueurs postent aussi leurs photos sur Instagram. En effet, ce réseau social est très adapté aux voyageurs, car il est très visuel.

Si vous faites des vidéos, il vaut mieux les poster directement sur Facebook. Vous pouvez aussi les mettre sur YouTube (ou Vimeo). Cependant, ne partagez pas le lien de votre vidéo YouTube sur Facebook, car il serait visible par beaucoup moins de monde que la même vidéo partagée directement sur Facebook.

Certains blogueurs voyage ont aussi des comptes sur Twitter, Pinterest, Google+ et/ou Snapchat, mais on ne vous conseille pas forcément ces plateformes dans un premier temps.

Comme Alex Vizeo, téléchargez vos vidéos sur Facebook, pas de lien vers YouTube.

Animer ses réseaux sociaux prend beaucoup de temps et il vaut mieux privilégier l’écriture et profiter au maximum de votre voyage.

Gardez le même nom sur tous les réseaux sociaux, pour ne pas embrouiller les gens qui vous suivent.

Notre enquête :

Part d'utilisation de chaque réseau social par les tourdumondistes qui ont créé un blog :

  • Facebook : 76 %
  • Instagram : 61 %
  • YouTube : 22 %
  • Twitter : 14 %
  • Pinterest : 8 %
  • Google+ : 7 %
  • Snapchat : 3 %
  • Vimeo : 3 %

La newsletter

Nous, on utilise Mailchimp qui est facile à prendre en main.

Comme il est de plus en plus difficile d’atteindre ses abonnés via une page Facebook, de plus en plus de blogueurs reviennent à la bonne vieille newsletter. L’avantage de l’email est qu’une fois que vos lecteurs vous l’ont transmis, vous n’être plus dépendant d’une plateforme intermédiaire pour communiquer avec eux.

Pour mettre en place une newsletter, le plus simple est d’utiliser l’extension WordPress d’un service d’emailing, comme Mailchimp, Aweber, Mailjet ou Sendinblue. Elles vous permettent d’ajouter facilement un formulaire sur votre blog.

Ces services permettent de créer facilement un template de newsletter responsive et gèrent automatiquement les désabonnement et le nettoyage des emails non délivrés. Ils sont généralement gratuits jusqu’à un certain niveau d’utilisation, puis deviennent payants au delà.

Le référencement naturel

Le référencement naturel, c’est faire en sorte que votre blog apparaisse en bonne position sur les moteurs de recherche. Google est, de loin, la première source de trafic de la plupart des blogs de voyage. Il apporte en moyenne les trois quarts des visites.

Pour déterminer votre classement dans les résultats des recherches, Google prend trois principaux critères en compte :

La qualité de vos articles

Google a accès à un très grand nombre de sources de données sur le web : son moteur de recherche, mais aussi Google Chrome, Google Analytics, Gmail, Google Docs... Il sait donc à peu près tout ce qui se passe sur Internet.

En analysant le nombre de gens qui cliquent sur vos résultats, qui restent sur votre blog, qui reviennent sur Google pour cliquer sur un autre résultat, mais aussi le temps qu’ils passent sur votre blog et bien d’autres données encore, Google est capable de déterminer si vos lecteurs aiment votre article ou pas. S’ils l'apprécient, votre blog montera petit à petit dans les résultats de recherche.

Les liens

Le principe de base de Google pour classer les sites, c’est que plus il y a des sites qui ont un lien pointant vers le vôtre, mieux vous serez positionné dans les résultats de recherche. C’est encore mieux si ces sites ont eux-mêmes beaucoup de liens entrants et qu’ils traitent de thématiques proches des vôtres.

Pour améliorer votre référencement naturel, il vous faut donc obtenir des liens. Vous en obtiendrez naturellement si votre contenu est apprécié par d’autres rédacteurs de sites/blogs.

Il est aussi possible d’en contacter pour leur demander d’ajouter un lien vers votre blog, mais attention à ne pas les spammer.

Il est inutile d’ajouter votre blog sur des annuaires ou de faire des échanges de liens avec d’autres blogs, ces techniques ne fonctionnent plus depuis longtemps et vous pourriez même écoper d’une pénalité de la part de Google.

Les mots clés

Si vous avez pour objectif d’augmenter votre trafic depuis Google, il faut étudier les mots clés cherchés par les internautes. Vous pouvez utiliser l’outil de planification des mots clés d’AdWords qui vous donnera une fourchette du nombre de requêtes par mois pour chaque mot clés et des suggestions de mots clés similaires.

Une fois que vous aurez déterminé les mots clés que vous ciblez pour votre article, il faudra optimiser les éléments suivants de votre page :

  • La balise title : C’est le gros titre bleu que s’affiche dans les résultats de Google. Il doit contenir les principaux mots clés et donner envie de cliquer.
  • L’URL : Il ne faut pas y faire figurer toute une série de mots clés. Elle doit être claire et donner envie de cliquer.
  • La balise description : C’est le petit texte en gris qui apparaît sous le titre et l’URL dans les résultats de Google. Les mots clés n’ont pas besoin d’y figurer, car la description n’est pas prise en compte dans l'algorithme de Google. Par contre, elle doit donner envie de cliquer.
  • Le titre de l’article sur le blog : Il doit contenir les principaux mots clé et décrire synthétiquement le contenu de l’article.
  • Le corps du texte de l’article : Il doit contenir les mots clés que vous ciblez, mais inutile de les répéter plein de fois ou de les mettre en gras.
Modifiez vos balises title et description avec Yoast SEO

Par défaut, la balise title sera automatiquement la même que le titre de l'article sur la page et la balise description sera simplement le début de votre texte. Ça fonctionne très bien pour avoir un bon référencement au début. Si vous utilisez WordPress.org, vous pouvez installer l'extension Yoast SEO pour pouvoir modifier vos balises title et description, indépendamment du contenu de l’article.

Les communautés

Un autre bon moyen de faire connaitre votre blog est de contribuer aux communautés des voyageurs et des blogueurs de voyage.

Les forums et groupes Facebook

Répondez aux questions sur les forums et les groupes Facebook de voyageurs. Le but n’est pas de poster des dizaines de liens vers votre site pour générer un maximum de trafic, ce serait très mauvais pour votre réputation et vous finirez par vous faire bannir.

L’objectif est d'acquérir petit à petit une image d’expert dans la communauté. Vous pouvez parfois mettre un lien vers votre blog, mais uniquement si vous avez un article qui apporte une réponse précise à la question posée.

Les commentaires

Dans le même esprit, vous pouvez laisser des commentaires sous les articles des autres blogs de voyage. Encore une fois, éviter des les spammer, pas de commentaire de style “Bravo, super article !”. Faites des commentaires uniquement s’ils apportent une vraie information complémentaire à l’article.

Les articles invités

Enfin, vous pouvez aussi solliciter d’autres blogueurs pour écrire des articles invité sur leur blog. Cela vous permettra de faire connaître votre blog auprès d’une audience plus large et, pourquoi pas d’obtenir un lien.

Monétiser votre blog

Très peu de blogueurs voyage gagnent leur vie grâce à leur blog.

Seuls 3 % des tourdumondistes qui ont créé un blog gagnent de l’argent avec. Vous avez peut-être vu des pubs pour des formations qui vous font miroiter une vie de rêve à bloguer sous les cocotiers.

Cependant, le nombre de blogueurs francophones qui vivent de leur blog ne dépasse sans doute pas une vingtaine. Gagner sa vie avec son blog demande du talent, un énorme investissement en temps et beaucoup de persévérance.

Si vous voulez monétiser votre blog, il vous faudra d’abord avoir pas mal de trafic. Il vaut donc mieux commencer par construire votre audience et votre communauté, la question de la monétisation pourra ensuite se poser.

Les articles sponsorisés

Une fois que votre blog commencera à être connu, vous recevrez sans doute des propositions d’articles sponsorisés. Ces articles doivent obligatoirement être signalés comme tels à vos lecteurs.

Des blog-trips sont organisés par les offices du tourisme qui invitent gratuitement des blogueurs et peuvent même les payer pour couvrir leur destination s’ils sont très connus. Des marques de matériel, d’agences de voyage, d’hôtels, etc. pourront également vous proposer des articles sponsorisés.

Attention, selon les règles de Google, tous les liens présents dans ces articles pointant vers le site de l’annonceurs doivent être dotés de l’attribut nofollow dans le code pour leur signaler de ne pas les prendre en compte pour le référencement. Si vous ne le faites pas, vous risquez de voir votre blog déréférencé.

La publicité

Il est difficile de gagner beaucoup d’argent avec la publicité, mais ce canal n’est pas à négliger pour autant. Le plus simple est de passer par AdSense, la régie de Google, à laquelle vous dédiez des espaces sur votre site. AdSense affichera des bannières publicitaires et/ou des publicités en texte ciblées en fonction des mots clés identifiés dans vos articles.

Les produits

Vendre des objets à l’effigie de votre blog, un ebook ou même éditer un livre papier peut vous permettre de générer des revenus. Vous pouvez les vendre directement sur votre blog, mais aussi sur Amazon pour toucher un public plus large.

L’affiliation

L’affiliation consiste à conseiller un produit ou un service en mettant un lien vers le site de vos partenaires. À chaque fois que quelqu’un en provenance de votre blog achète quelque chose, vous touchez une commission.

Amazon, Booking, Skyscanner…, la plupart des grandes marques ont des programmes d’affiliation, soit en direct, soit via des plateformes qui mettent en relation les marques et les éditeurs de site et de blogs. Les principales plateformes d’affiliation sont Affili.net, Awin, Effiliation, TimeOne Performance et Tradedoubler.

Les missions en freelance

Votre blog est une excellente vitrine de votre savoir-faire. Il pourra par exemple vous aider à décrocher des contrats de création de sites internet ou de rédaction web.

Tu as aimé cette page ? Partage là !