Voir tous les dossiers
Téléphone portable qui projète l'image d'une carte du monde

Comparatif des Forfaits Mobiles pour Téléphoner depuis l’Étranger

Donner des nouvelles à ses proches, poster ses photos sur les réseaux, trouver son chemin, commander un taxi, contacter son hébergement… Un smartphone en voyage c’est hyper pratique, mais encore faut-il qu’il fonctionne et sans coûter trop cher. Dans ce dossier, on vous présente les meilleures options pour les voyageurs et on vous donne quelques astuces pour éviter les mauvaises surprises.

Notre enquête

Nous avons réalisé une enquête du 21 au 24 octobre 2021 auprès de 452 voyageurs dans laquelle nous leur avons demandé quels forfaits mobiles ils ont utilisés à l’étranger, quels opérateurs ils ont choisis, quels problèmes ils ont rencontrés… On y fera régulièrement référence dans ce dossier. En savoir plus sur notre méthodologie

D’après notre enquête :

  • 87 % des voyageurs ont conservé un numéro français, cependant seulement 26 % n’ont utilisé qu’un numéro français
  • 74 % des voyageurs ont utilisé des cartes SIM locales prépayées, cependant seulement 7 % n’ont utilisé que des cartes SIM locales prépayées

En fait, en voyage, vous serez amené à jongler entre différentes solutions et à les combiner pour rester joignable et avoir accès à internet sans vous ruiner.

En effet, 57 % des voyageurs ont gardé leur numéro français ET utilisé des cartes SIM locales prépayées. 90 % d’entre eux ont été entièrement satisfaits de ce choix.

Le reste des voyageurs a choisi d’utiliser (seuls ou combinés) des cartes SIM internationales, des abonnements mensuels locaux ou des boîtiers WIFI.

Comment ça marche techniquement ?

Quand on téléphone à l’étranger, on peut faire comme les locaux, c’est-à-dire utiliser une des offres mobiles proposées par l’un des opérateurs du pays. Dans tous les autres cas, on va utiliser ce qu’on appelle “l’itinérance de données” ou “roaming” en anglais. C’est important de bien comprendre ce terme, car il est omniprésent dès qu’on aborde le sujet du téléphone à l’étranger.

Avec un forfait français ou une SIM “mondiale”, on utilise un numéro étranger pour le pays où l’on voyage. Le roaming c’est donc utiliser un réseau local avec une offre étrangère.

Autoriser le roaming

Pour que la connexion au réseau partenaire local fonctionne, il faut autoriser le roaming (ou itinérance de données) dans les réglages de son téléphone. Le bouton à cocher est souvent aussi nommé : “activer les données à l’étranger”.

Avec un forfait français, il faut aussi parfois cocher une option dans son espace client en ligne du type “option communications à l’international”.

Activer les Données à L'étranger

Réglages => Données cellulaires => Options ✅

Le prix du roaming hors d’Europe

Sans aucune offre mobile internationale, le roaming coûte une fortune. Voilà pourquoi il est généralement bloqué par défaut.

Les prix dépendent du pays depuis lequel vous utilisez votre téléphone et vers lequel vous appelez ou recevez un appel. Ils sont très variables ! Les opérateurs publient sur leurs sites des grilles tarifaires du roaming pour chaque forfait. Ce sont de gros tableaux organisés par pays.

Avec un forfait français “basique”, le tarif du roaming est calculé par minute d’appel et Mo de data consommé qui vous seront facturés en plus du prix de votre forfait.

  • Un SMS coûte environ 0,30 € ce qui reste encore raisonnable.
  • Le prix de la minute d’appel varie entre 0,30 € et plus de 2 €.
  • Le prix des datas, lui, est beaucoup plus élevé. Un seul minuscule Mo, avec lequel on lit tout juste un ou deux emails, coûte entre 0,50 € et près de 20 €.

Les offres internationales en roaming

Heureusement, les marques concluent des partenariats avec les opérateurs locaux. Grâce à cela, des solutions existent pour utiliser son téléphone en roaming à des tarifs bon marché ou tout au moins beaucoup plus acceptables. Les forfaits français ont donc des offres conçues pour une utilisation à l’étranger. On peut aussi opter pour les cartes SIM internationales ou encore le forfait Google Fi. On vous en parle en détail dans la suite de ce dossier.

Le prix du roaming en Europe

L’Europe fonctionne différemment du reste du monde.

Depuis 2017, les frais d’itinérance n’existent plus quand vous voyagez en Europe et dans les DOM. Dans ces pays, vous pouvez donc utiliser votre téléphone comme si vous étiez en France.

Limitation

Si votre forfait comprend beaucoup de données (plus de 100 Go), votre opérateur limite souvent la quantité que vous pouvez utiliser en itinérance en Europe et dans les DOM. Par contre, les SMS, MMS et appels resteront illimités si c’est le cas avec votre forfait de base.

Au bout de quelques mois, votre opérateur peut estimer votre consommation abusive. C’est à dire nettement plus élevée qu’en France. Vous recevez alors un SMS d’alerte. Dans le pire des cas, il vous facturera le surplus en hors forfait.

Les tarifs hors forfait en Europe sont plafonnés et restent sans commune mesure avec ceux appliqués ailleurs dans le monde. En 2021 :

  • 0,032 € / min d’appel émis
  • 0,01 € / SMS
  • 3 € / Go de données

Les meilleurs forfaits français pour les voyageurs

D’après notre enquête, 87 % des voyageurs ont conservé un numéro de téléphone français.

Si vous gardez un forfait français, vous avez le choix entre :

  • Un abonnement minimum, ultra low-cost uniquement pour garder votre numéro

    Depuis l’étranger, on peut appeler et recevoir des appels, des SMS/MMS et utiliser internet en 3/4/5G avec ces forfaits. Mais attention, les tarifs sont prohibitifs hors d’Europe comme on l’a vu plus haut dans le chapitre prix du roaming. Vous ne voudrez l’utiliser qu’en wifi ou si vous devez recevoir d’éventuels SMS de sécurité des banques. Recevoir un SMS, même hors d’Europe, est toujours gratuit. Le reste du temps, mieux vaut déconnecter complètement votre téléphone.

  • Un abonnement vraiment adapté aux voyageurs

    Ils sont plus coûteux, mais comprennent des communications et des données utilisables à l’étranger.

 

Conserver un numéro français

Avantages

  • Vous restez joignable avec le même numéro tout au long du voyage. C’est pratique en cas d’urgence ou simplement pour rassurer les proches.
  • Vous conservez le numéro lié à votre compte bancaire pour recevoir les SMS importants. (Voir chapitre SMS de validation bancaire)
  • Vous conservez votre numéro habituel pour les doubles authentifications : beaucoup de sites internet demandent une double authentification. C’est-à-dire que par sécurité, ils envoient un code par SMS, nécessaire pour se loguer. C’est le cas de Facebook, du compte Google, etc.
  • Cela facilite les démarches au retour de voyage, car votre ligne reste ouverte et vous avez juste à réadapter votre forfait.
  •  
  • Si vous voyagez en Europe, vous pouvez utiliser votre téléphone sans surcoût (voir le prix du roaming en Europe).

Inconvénients

  • Avec le roaming de votre opérateur français, quand votre téléphone se connecte au réseau partenaire du pays, la connexion est parfois limitée en débit, c’est-à-dire qu’elle est moins rapide qu’avec un numéro local.
  • Vous payez un forfait que vous n’utilisez pas forcément.
  • Si le téléphone est mal configuré, vous risquez de payer du hors forfait (frais d’itinérance).
  • Vous déconnectez moins pendant le voyage.

WhatsApp

Pour fonctionner normalement, l’application WhatsApp ne nécessite pas d’avoir la carte SIM correspondante au numéro de votre compte dans votre téléphone.

En effet, une fois votre téléphone appairé au compte, votre numéro sert uniquement d’identifiant, car tous vos échanges (via l’appli) passent par internet.

Votre carte SIM sera utile seulement pour recevoir les SMS de validation, c’est-à-dire quand :

  • Vous créez votre compte.
  • Vous changez de téléphone. Vous pouvez transférer votre compte WhatsApp d’un mobile à l’autre. À ce moment-là, pensez à sauvegarder vos données pour récupérer l’ensemble de vos conversations.

Il est tout de même important de conserver votre numéro français. S’il est affecté à quelqu’un d’autre et que cette personne crée un compte WhatsApp avec votre ancien numéro, vous ne pourrez plus utiliser votre compte puisqu’évidemment vous ne pourrez pas recevoir le SMS de validation.

Opérateurs choisis par les voyageurs

Quels Operateurs Ont Choisis Les Voyageurs

Les meilleurs forfaits : Free Mobile

Selon nous, les forfaits Free sont les meilleurs pour les grands voyageurs, c’est-à-dire ceux qui font un très long voyage dans de nombreux pays. D’ailleurs, les voyageurs qui ont répondu à notre enquête semblent d’accord avec nous. Ils ont largement choisi l’opérateur Free. Il propose deux forfaits mobiles qui réunissent de nombreux avantages quand on part à l’étranger.

D’après notre enquête, parmi les voyageurs qui nous ont précisé le forfait Free qu’ils avaient choisi :

  • 52 % sont partis avec le forfait Free à 19,99 €
  • 45 % sont partis avec le forfait Free minimum à 2 €
  • 3 %  sont partis avec le forfait Free minimum à 9,99 €

Pourquoi les forfaits Free sont les meilleurs

Pour les voyageurs, selon nous, le forfait de Free à 19,99 € est sans aucun doute le meilleur par rapport à tous ses concurrents essentiellement pour 4 raisons :

  • Il est vraiment moins cher.
  • Il comprend beaucoup plus de pays.
  • On peut basculer sur le forfait à 2 € :
    Quand vous arrivez dans un pays qui n’est pas compris, les appels et les datas sont de nouveau facturés hors forfait à des prix exorbitants. À part pour conserver votre numéro français, il n’a plus d’intérêt. Mais, Free permet alors de basculer sur votre forfait à 2 €, des frais de 10 € sont appliqués. L’inverse est par contre gratuit.
  • Il est sans engagement :
    Les forfaits comparables des autres opérateurs imposent une durée d’engagement d’un an.

L’unique inconvénient évident par rapport aux forfaits concurrents comparables c’est la quantité de gigas fournie. Le forfait Free à 19,99 € comprend 25 Go de data par mois alors que ses concurrents en offrent beaucoup plus, mais la plupart des grands voyageurs n’ont pas besoin d’une telle quantité.

Pour vous faire votre propre opinion, on vous a détaillé dans la suite de ce dossier les conditions des forfaits (adaptés aux voyageurs) des principaux opérateurs.

Détails du forfait Free à 19,99 €

Opérateur Prix / mois eSIM Durée minimale d’engagement En France / mois Enveloppe data en Europe et dans les DOM Enveloppe data dans le reste du monde Appels, SMS/MMS émis depuis l’étranger
Free 19,99 € (15,99 € pour les abonnés Freebox) + Carte SIM 10 € Sans engagement Appels illimités vers les mobiles et fixes de France métropolitaine, vers les mobiles États-Unis, Canada, Alaska, Hawaï, Chine et DOM et vers les fixes de 100 destinations
SMS illimités en France métropolitaine et vers DOM
MMS illimités en France métropolitaine
150 Go d’Internet Mobile
25 Go / mois
(​Allemagne, Autriche, Belgique, Bulgarie, Chypre, Croatie, Danemark, Espagne, Estonie, Finlande, Gibraltar, Grèce, Hongrie, Irlande, Islande, Italie, Lettonie, Liechtenstein, Lituanie, Luxembourg, Malte, Norvège, Pays-Bas, Pologne, Portugal, République Tchèque, Roumanie, Royaume-Uni, Slovaquie, Slovénie, Suède, Guadeloupe, Guyane française, Martinique, Mayotte, Réunion (Île de la), Saint-Barthelemy, Saint-Martin)
25 Go / mois (Suisse, Guernesey, Jersey, Ile de Man, Etats-Unis, Canada, Mexique, Brésil, Argentine, Algérie, Tunisie, Israël, Turquie, Afrique du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande, Inde, Malaisie, Thaïlande, Sri Lanka, Bangladesh, Russie, Ukraine, Serbie, Monténégro, Biélorussie, Macédoine, Arménie, Géorgie, Kazakhstan, Pakistan, Ouzbékistan et Chine (Hors Taïwan, Hong-Kong, Macao)) Illimités depuis l’Europe, les DOM, les Etats-Unis, Canada, Afrique du Sud, Australie, Nouvelle-Zélande et Israël vers les fixes et mobiles du même pays et de France métropolitaine.
Brochure tarifaire complète des forfaits Free
Carte Pays Compris dans le Forfait Free 19,99€
Voir la liste des pays compris dans le forfait Free à 19,99 €

Le forfait à 2 € de Free

Dans la catégorie des forfaits “ultra low-cost”, pour nous c’est le meilleur. Voilà pourquoi :

  • C’est tout simplement le moins cher.
  • On peut passer du forfait 2 € au forfait à 19,99 € très facilement :
    Comme on l’expliquait avant, c’est très intéressant de passer au forfait supérieur quand on arrive dans un pays qu’il couvre. On peut ensuite repasser aussi facilement au forfait à 2 € quand on arrive dans un pays non couvert.

On vous rappelle qu’en dehors d’Europe, il ne faut pas utiliser ce forfait autrement qu’en wifi ou pour recevoir d’éventuels SMS de confirmation bancaire. Pour cela, il faut activer l’option “Communications à l’international” dans votre espace abonné. Il vous faudra payer une avance sur consommation de 10 €.

Piece de Deux Euros

Il a Free, il fait des économies

Opérateur Prix / mois eSIM Durée minimale d’engagement En France / mois Enveloppe data en Europe et dans les DOM Enveloppe data dans le reste du monde Appels, SMS/MMS émis depuis l’étranger
Free 2 € (0 € pour les abonnés Freebox) + Carte SIM 10 € Sans engagement 2 heures d’appels vers les mobiles et fixes de France métropolitaine, vers les mobiles Etats-Unis, Canada, Alaska, Hawaï, Chine et DOM et vers les fixes de 100 destinations
SMS / MMS illimités vers France métropolitaine, Europe et DOM
50 Mo d’Internet mobile
50 Mo / mois
Brochure tarifaire complète des forfaits Free

Les offres des autres opérateurs

Les forfaits

Les forfaits des autres opérateurs français qui comprennent une “vraie” offre internationale sont rares et surtout ils ne sont pas intéressants pour un tourdumondiste qui change de pays régulièrement. En effet :

  • Ils ne comprennent pas beaucoup de pays (hors Europe et DOM).
  • Ils coûtent cher.
  • Il faut s’engager au moins 12 mois.

Vous allez avoir accès à une grande quantité de données (100 Go ou plus), mais vous ne pourrez vous en servir que dans très peu de pays. Pour la majorité des opérateurs, seuls les États-Unis et le Canada font partie de la liste. Le forfait Bouygues comprend un peu plus de pays (Brésil, Corée du Sud, Émirats arabes unis, Israël, Japon, Russie et Turquie), mais ça reste difficile de rentabiliser une année complète d’abonnement juste avec ces pays.

Ces forfaits s’adressent éventuellement aux voyageurs d’affaires qui sont déjà engagés auprès de l’opérateur et qui partent dans l’un des pays compris dans l’offre.


Opérateur Forfait Prix / mois Durée minimale d’engagement eSIM Offre pour l’international Pays
Orange Aucun abonnement utilisable hors Europe et DOM. Calculez le tarif de vos communications à l’étranger ici
SFR Forfait illimité 5G 60 € / mois pendant 12 mois puis 75 € / mois + carte SIM 10 € (+ 1 € sans mobile) 12 mois – Appels, SMS/MMS illimités
– 100 Go d’Internet mobile
Europe, DOM, Suisse, Andorre, États-Unis, Canada
Bouygues Forfait Sensation 150 Go 34,99 € / mois pendant 12 mois puis 54,99 € / mois 12 mois – Appels, SMS/MMS illimités
– 100 Go d’Internet mobile
Europe, DOM, Suisse, Andorre, Etats-Unis et Canada
Bouygues Forfait Sensation 200 Go 49,99 € / mois pendant 12 mois puis 69,99 € / mois 12 mois – Appels, SMS/MMS illimités
– 130 Go d’Internet mobile
Europe, DOM, Andorre, Suisse, Etats-Unis, Canada (pour les Appels et SMS) + Brésil, Corée du sud, EAU, Israël, Japon, Russie et Turquie (pour l’Internet mobile)
Red by SFR Option à 5 € / mois qui vous permet d’utiliser votre forfait en Suisse, Andorre, USA et Canada en plus de l’Europe et des DOM (sans engagement)

Les Pass Internationaux

Certains opérateurs proposent des enveloppes de données mobiles et de communications à utiliser en one shot lorsque vous voyagez à l’étranger. Vous pouvez activer ce type d’option en répondant au SMS de l’opérateur que vous recevez à votre arrivée dans le pays ou la commander directement sur votre espace client.

Ces offres ne sont absolument pas adaptées aux tourdumondistes (ni même d’ailleurs pour un voyage plus court) pour plusieurs raisons :

  • Les tarifs appliqués sont excessifs et ne rivalisent en aucun cas avec les autres solutions possibles.
  • Les quantités de datas et d’appels contenues dans les packs sont très légères.
  • Les packs ne sont valables généralement que sept jours ou un mois tout au plus.

Même si la démarche est très simple et semble pratique, acheter un pass international n’est pas rentable.

Chez Orange et Sosh, les Pass Évasion à 29 €, valables un mois, donnent accès à entre 1 et 10 Go selon les destinations ou 2 heures d’appels. Les Pass Voyage, valables sept jours, permettent uniquement d’appeler depuis n’importe où dans le monde et coûtent entre 15 € (pour 15 min) et 45 € (pour 60 min).

Bouygues et B&You proposent un Pass internet voyage à 20 € pour 1Go valable sept jours dans 110 pays.

Chez SFR, les Pack Séjour sont valables sept jours et reviennent très chers :

Tableau Tarifs Pack Sejour Sfr

Les autres forfaits low cost

Les forfaits premiers prix ne comprennent pas de données mobiles permettant d’aller sur internet à l’étranger, mais servent à conserver votre numéro de téléphone français pendant le voyage sans que ça vous coûte trop cher.

Parmi ceux disponibles sur le marché, Free propose le forfait le plus intéressant avec son forfait à 2 €. C’est l’offre la moins chère et vous pouvez facilement basculer sur l’autre offre que nous conseillons : le forfait Free à 19,99 € / mois.

Les autres forfaits sans engagement à 2 € / mois ou moins :

  • Syma Mobile : 1,90 € / mois
  • Coriolis Telecom : 1,99 € / mois
  • Cdiscount Mobile : 2 € / mois
  • Lebara Mobile : 2 € / mois
  • SIM + : 2 € / mois

Les cartes SIM locales prépayées

D’après notre enquête, 74 % des répondants ont utilisé au moins une carte SIM locale prépayée pendant leur long voyage multi-pays.

Une fois sur place, il est toujours très facile de s’en procurer une. Pour les voyageurs, dans la majorité des pays étrangers, c’est la solution la plus économique pour se servir de son téléphone.

Ces cartes SIM prépayées donnent un numéro local. Elles comprennent une enveloppe de données mobiles et une quantité d’appels/SMS à utiliser partout dans le pays. Elles sont généralement bloquées, c’est à dire indépassables, rechargeables et valables pour une durée déterminée.

Utiliser une carte SIM locale prépayée

Avantages

  • Les tarifs sont souvent bon marché (mais attention aux exceptions comme aux États-Unis…).
  • Vous bénéficiez d’une meilleure couverture réseau et d’une bonne connexion :
    Vous pouvez choisir la carte SIM du meilleur opérateur local alors qu’en itinérance avec votre forfait français, vous êtes connecté directement au partenaire de votre fournisseur d’accès (qui n’est pas toujours le leader sur le marché).
  • Vous ne pouvez pas consommer plus que les données disponibles sur la carte, il n’y pas de risque de surfacturation, vous maîtrisez votre budget
  • Vous disposez d’un numéro local pour communiquer avec les habitants.
  •  
  • Il n’y a aucun engagement.

Inconvénients

  • Vous devez acheter une nouvelle carte SIM et comparer les offres dans chaque pays.
  • Vous changez de numéro de téléphone à chaque nouvelle carte SIM et devez donc transmettre votre numéro à vos proches à chaque fois.
  • La barrière de la langue peut rendre compliquée l’activation de la carte SIM.
  • Une adresse locale ou un numéro de résident du pays est parfois nécessaire pour obtenir un numéro local (notamment en Inde).
  • Les cartes prépayées ont une durée de validité limitée.

Les principaux opérateurs à l’étranger

Voici la liste par pays des opérateurs téléphoniques en :

Pour vous assurer une bonne couverture réseau, le premier opérateur du pays où vous séjournez sera toujours la meilleure option. Vous pouvez comparer les tarifs des cartes SIM prépayées des opérateurs sélectionnés sur leurs sites internet.

Sur place, vous pouvez aussi demander conseils aux habitants pour savoir quel est le meilleur opérateur dans le pays et s’ils sont au courant d’offres spéciales.

Claro Movistar Entel Logo

Claro, Entel et Movistar sont des opérateurs bien connus en Amérique du Sud

Où les acheter ?

Quel que soit le pays, il est toujours très facile d’acheter une carte SIM locale prépayée. Elles se vendent un peu partout, dans les boutiques des opérateurs, mais aussi dans les épiceries, les tabacs, les supermarchés, etc. Vous trouverez des stands d’opérateurs locaux dans les aéroports, mais les prix appliqués sont souvent un peu plus élevés.

La solution la plus sûre et souvent la plus économique reste de se rendre directement dans une boutique officielle. En plus, vous pouvez activer la carte SIM sur place et vérifier avec le vendeur qu’elle fonctionne bien.

Débloquer son téléphone

En France, lorsque vous achetez un téléphone directement auprès d’un opérateur et/ou si vous avez souscrit à un forfait avec engagement, votre mobile est “simlocké”. Autrement dit, vous ne pouvez pas l’utiliser avec la carte SIM d’un autre opérateur.

Pour que la carte SIM d’un opérateur étranger puisse se connecter au réseau local, il faut absolument débloquer/désimlocker votre téléphone.

Le désimlockage est assez simple et vous ne devez le faire qu’une seule fois. Il vaut mieux le faire avant de partir. Il faut d’abord récupérer votre numéro IMEI (composez le *#06# sur votre téléphone) puis le transmettre au service client de votre opérateur (par appel ou sur votre espace client). Il vous donne alors le code PUK (PIN Unlock Key) à renseigner au moment où vous insérez la carte SIM d’un nouvel opérateur.

Les offres mobiles mondiales

D’après notre enquête, 2 % des voyageurs ont utilisé une carte SIM internationale.

Bien qu’elles aient l’avantage de comprendre énormément de pays, on déconseille ces offres aux grands voyageurs. Elles sont plus abordables en termes de prix que si vous utilisiez votre forfait français dans un pays non couvert (en hors-forfait), mais reviennent beaucoup plus cher que les cartes SIM locales prépayées.

Cependant, parmi les offres mondiales, celles qui sont dites “illimitées” pourront tout de même intéresser une minorité de voyageurs : ceux qui utilisent énormément de datas, qui apprécient particulièrement de ne pas avoir à changer de solution pour téléphoner quand ils changent de pays, et qui ne sont pas trop près de leur budget.

Les cartes SIM internationales

Avantages

  • Elles couvrent presque toutes les destinations dans le Monde.
  • Vous ne pouvez pas consommer plus que les données disponibles sur la carte, il n’y pas de risque de surfacturation, vous maîtrisez votre budget.
  • Elles sont très faciles à activer et à recharger.

Inconvénients

  • C’est très cher par rapport aux tarifs locaux.
  • Les offres sont souvent axées sur la consommation de données, moins sur les appels et SMS.
  • Parfois, aucun numéro n’est associé à la carte SIM, vous ne disposez que de données mobiles.
  • Leur durée de validité est limitée.

Plusieurs opérateurs de réseau mobile virtuel (MVNO) proposent des cartes SIM spécialement destinées à être utilisées en itinérance. Il s’agit d’offres valables pour une durée déterminée, généralement entre 15 jours et 3 mois, sans engagement, prépayées et bloquées (quota indépassable).

Selon l’offre que vous choisissez, vous pouvez avoir :

  • Un montant de crédit à utiliser dans de nombreux pays pour appeler, envoyer des SMS, surfer sur internet (décompte au fur et à mesure de l’utilisation). Les appels et SMS sont tarifés différemment pour chaque pays.
  • Une quantité bloquée de datas valable dans un seul pays.
  • Une quantité bloquée de datas valable dans une zone regroupant plusieurs pays.
Holafly carte SIM Multipays

39 € pour 8 Go valables 30 jours 🤑

Explod

Explod couvre plus de 190 destinations. Vous êtes joignable sur un numéro de téléphone anglais.

Les cartes SIM internationales rechargeables (Silver, Gold, Platinum, Elite) donnent accès à 35, 50, 75 ou 95 € de crédit pour les appels, SMS et internet. Les crédits sont valables 90 jours et non remboursables.

Vous pouvez calculer le tarif de chaque communication ici.

Le tableau présente les offres dédiées à l’utilisation de datas.


Carte SIM Pays Offre Durée Prix
Alpha Europe et DOM + Australie, Brésil, Chili, Colombie, Costa Rica, Etats-Unis, Guatemala, Hong Kong, Îles Vierges Américaines, Indonésie, Israel, Macao, Madère, Malaisie, Nicaragua, Nouvelle Zélande, Panama, Porto Rico, Pérou, Royaume Uni, Saint Martin, Salvador, Singapour, Sri Lanka, Uruguay, Vietnam 12 Go
12 Go
30 jours
90 jours
45 €
65 €
Delta Europe et DOM + Afrique du Sud, Algérie, Anguilla, Antigua, Arabie Saoudite, ArgentineArménie, Aruba, Australie, Azerbaijan, Bangladesh, Barbados, Bermudes, Brunei, Brésil, Cambodge, Cameroun, Canada, Cayman (Îles), Centrafrique, Chili, Chine, Colombie, Congo RDC, Corée du Sud, Costa Rica, Côte d’Ivoire, Dominique, Egypte, Emirats Arabes Unis, Equateur, Etats-Unis, Ghana, Gibraltar, Grenade, Guatemala, Haiti, Honduras, Hong Kong, Inde, Indonésie, Iran, Israel, Jamaique, Japon, Jordanie, Kazahkstan, Kenya, Kuwait, Kyrgyzstan, Laos, Libéria, Macao, Madagascar, Malaisie, Malawi, Mali, Maroc, Mexique, Mongolie, Mozambique, Myanmar, Nepal, Nouvelle Zélande, Oman, Ouganda, Ouzbekistan, Panama, Paraguay, Philippines, Pérou, Qatar, Royaume Uni, Russie, Rwanda, République Dominicaine, République Démocratique du Congo, Salvador, Serbie, Seychelles, Sierra Leone, Singapour, Soudan, Sri Lanka, St Kitts Nevis, St Vincent, Ste Lucie, Suisse, Swaziland, Tadjikistan, Taiwan, Tanzanie, Thaïlande, Trinidad et Tobago, Tunisia, Turks et Caicos, Uruguay, Îles Vierges Britanniques, Vietnam, Yemen, Zambia Internet en illimité (500 Mo/jour en 4G, débit réduit à 128 kbps au delà) 15 jours
30 jours
55 €
85 €
USA États-Unis 5 Go + Appels SMS illimités vers USA et France 30 jours 49 €
USA Plus États-Unis Internet en illimité + Appels SMS illimités vers USA et France 31 jours 69 €

Transatel DataSIM

Tarifs Transatel Mexico

278 Mo pour 25 € 💰

Transatel couvre 180 destinations. Aucun numéro n’est associé à votre carte SIM, vous ne disposez que de données mobiles. Toutes les cartes Transatel DataSIM sont rechargeables donc vous pouvez garder la même carte SIM pour tout votre voyage.

Transatel DataSIM propose des packs de crédits 25 € ( + 5 € gratuit), 50 € ( + 10 € gratuit), 100 € ( + 30 € gratuit), valable respectivement 3 mois, 6 mois, 1 an. Le Mégaoctet coûte entre 0,02 € et 0,25 €. Voir le détail des tarifs ici.

Vous pouvez aussi opter pour un forfait de données (pour un pays ou pour un continent).

Le tableau présente les offres “continental data plan” qui regroupent plusieurs pays.

Carte SIM Pays Offre Durée Prix
Asie Afghanistan, Bangladesh, Brunei, Cambodge, Chine Continentale, Corée du Sud, Hong Kong, Inde, Indonésie, Japon, Kazakhstan, Laos, Macao, Malaisie, Mongolie, Myanmar, Pakistan, Philippines, Singapour, Sri Lanka, Taïwan, Thaïlande, Vietnam 500 Mo
1 Go
5 Go
1 jour
30 jours
6 €
12 €
29 € / mois
Amérique Argentine, Belize, Brésil, Canada, Chili, Colombie, Costa Rica, Groenland, Hawaii, Mexique, Panama, Paraguay, Pérou, République Dominicaine, Uruguay, USA (incluant Hawaii, Porto Rico), Îles Vierges américaines, Îles Vierges britanniques 1 Go 30 jours 39 €
Caraïbes Anguilla, Antigua, Aruba, Barbade, Bermudes, Bonaire, Îles Caïmans, Curacao, Île Désirade, Grenade, Guadeloupe, Guyane Française, Guyane, Haïti, Jamaïque, Marie Galante, Martinique, Montserrat, Saint Barthélemy, Saint-Kitts-et-Nevis, Saint Martin (Partie française seulement), Îles Saintes, Salvador, Suriname, Trinité et Tobago, Îles Turques-et-Caïques 1 Go 30 jours 19 €
Afrique Afrique du Sud, Algérie, Botswana, Burundi, Cap-Vert, Congo (Brazzaville), Côte d’Ivoire, Gabon, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Kenya, Lesotho, Madagascar, Mali, Monaco, Mozambique, Nigéria, République démocratique du Congo, Réunion, Mayotte, Sénégal, Sierra Leone, Soudan, Tanzanie, Tchad, Tunisie, Zimbabwe 1 Go 30 jours 29 €
Best Africa Afrique du Sud, Burundi, Congo-Brazzaville, Guinée, Guinée-Bissau, Mayotte, Mozambique, Nigéria, Réunion, Soudan, Tanzanie, Tunisie 1 Go
3 Go
30 jours
30 jours
19 €
39 €
Moyen Orient Afghanistan, Arabie Saoudite, Arménie, Azerbaïdjan, Bahreïn, Emirats Arabes Unis, Irak, Iran, Jordanie, Koweit, Oman, Palestine, Qatar, Turquie 1 Go 30 jours 29 €
Océanie Australie, Fidji, Nouvelle-Zélande, Papouasie Nouvelle Guinée, Polynésie française, îles Salomon, Samoa américaines, Tonga 1 Go 30 jours 49 €
Monde 180 pays 12 Go (1 Go / mois) 12 mois 480 €

Holafly

Holafly couvre une centaine de destinations. Le numéro de téléphone auquel vous êtes joignable dépend de la destination. Pour certains pays, aucun numéro n’est associé à la carte SIM, vous ne disposez que de données mobiles.

Vous pouvez retrouver toutes les offres par pays ici.

Le tableau vous donne une idée des offres disponibles par zone.

Continent Pays Offre Durée Prix
Asie Corée du Sud, Japon, Cambodge, Vietnam, Thaïlande, Taïwan, Singapour, Malaisie, Indonésie, Philippines, Hong Kong et Macao, Myanmar et Laos 6 Go 12 jours 32 €
Amérique du Sud Brésil, Chili, Costa Rica, Le Salvador, Guatemala, Nicaragua, Panama, Pérou, Porto Rico et Uruguay 10 / 12 Go 30 jours 39 / 49 €
Amérique du Nord États-Unis, Mexique et Canada Internet en illimité aux États-Unis, 5Go au Mexique et au Canada + Appels illimités vers les États-Unis, le Mexique et le Canada de 7 à 60 jours de 36 à 179 €

Les offres eSIM

MySIM, Truphone, GigSky, Ubigi… Ces opérateurs virtuels ne proposent que des eSIM. La plateforme esimdb permet de comparer les offres des différents fournisseurs en fonction de votre destination.

Avec ces opérateurs, vous téléchargez une application, créez votre compte et choisissez le pack dont vous avez besoin. La technologie eSIM permet d’activer le forfait instantanément depuis n’importe où dans le Monde. Aucun numéro de téléphone n’est associé à la eSIM, vous disposez uniquement de datas.

Les tarifs sont comparables à ceux des cartes SIM internationales. Ils ne sont donc pas très compétitifs comparés à ceux des cartes SIM locales.

Appli Nomad Esim

Des super applis, mais des tarifs qui le sont moins

Le forfait Google Fi

Google Fi est un opérateur mobile virtuel originaire des États-Unis. Il utilise les réseaux T-Mobile et US Cellular et couvre plus de 200 destinations dans le Monde.

Il s’agit d’un forfait sans engagement. Les paiements sont prélevés chaque mois automatiquement. Il vous donne un numéro de téléphone américain.

Comme les autres offres mondiales, Google Fi n’est globalement pas intéressant pour les grands voyageurs.

Les appels et les datas sont chers et facturés en plus du prix du forfait 0,20 $ / min et 10 $ / Go. Avec l’offre “Illimité Plus”, les datas sont illimités. Les appels le sont aussi aux États-Unis, au Canada et au Mexique, mais partout ailleurs ils restent à 0,20 $ / min en plus du forfait à 70 $.

Avantages

  • Les forfaits illimités (Illimité Simple ou Illimité Plus) deviennent intéressants si vous consommez beaucoup de datas en voyage.
  • Le forfait Flexible permet de payer uniquement pour les données que vous utilisez. Google Fi vous facture au centime par Mo (au prix de 10 $ / Go, si vous consommez 1,4 Go durant le mois, vous paierez 14 $).
  • Grâce à la technologie de commutation de réseau intelligente de Fi, votre téléphone bascule automatiquement entre les réseaux et les spots Wifi pour obtenir la meilleure connexion.
  • Plus vous êtes nombreux à adhérer au forfait, moins vous payez (le prix du forfait Illimité Plus passe à 45 $ / pers à partir de 4 abonnés).
  • Vous n’êtes pas engagés. Vous pouvez suspendre votre forfait à tout moment jusqu’à 3 mois et le reprendre facilement.

Inconvénients

  • Pour profiter pleinement de l’expérience Google Fi mieux vaut acheter un téléphone “conçu pour Fi”, c’est-à-dire directement via Project Fi ou le Google Store… Si ce n’est pas le cas, vous devez au minimum déverrouiller votre mobile pour utiliser Fi, mais vous ne profiterez pas forcément de la commutation des réseaux et des autres fonctionnalités. Voir la compatibilité par modèle
  • La carte SIM Google Fi doit être activée aux États-Unis donc ça complique un peu les choses si vous n’avez pas prévu de passer par là. Si vous avez un contact sur place, vous pouvez lui demander d’acheter la carte et de vous l’envoyer une fois activée. On peut aussi l’activer depuis un autre pays que les États-Unis en utilisant un VPN qui permet “de mentir” sur sa position.
  • Google Fi n’est normalement pas destiné à une utilisation internationale prolongée (hors États-Unis). Votre ligne peut être suspendue à partir d’un certain temps.

Détails de l’offre Google Fi

Flexible Illimité Plus
Prix / mois pour 1 personne 20 $ + taxes 70 $ + taxes
Données mobiles 10 $ / Go (jusqu’à 6 Go puis gratuit, débit réduit au-delà de 15 Go) Illimité (débit réduit au-delà de 22 Go)
eSIM
Partage de connexion Jusqu’ à 10 appareils Jusqu’ à 10 appareils
SMS Gratuits et illimités Gratuits et illimités
Appels depuis États-Unis, Mexique, Canada Tarif à la minute selon destination Gratuits vers plus de 50 destinations
Appels depuis les autres pays 20 ¢ / min 20 ¢ / min
Tarifs (Hors Taxe) en fonction du nombre d’adhérents
Nombre d’adhérents Flexible Illimité Plus
1 20,00 $ (+ 10 $ / Go) 70 $ / pers.
2 18 $ / pers. (+ 10 $ / Go) 60 $ / pers.
3 17 $ / pers. (+ 10 $ / Go) 50 $ / pers.
4 17 $ / pers. (+ 10 $ / Go) 45 $ / pers.
5 16 $ / pers. (+ 10 $ / Go) 45 $ / pers.
6 15 $ / pers. (+ 10 $ / Go) 45 $ / pers.

Les boîtiers Wifi

D’après notre enquête, seulement 3 % des voyageurs ont utilisé un pocket Wifi.

Ils ressemblent un peu à une batterie externe. Ces petits boîtiers se connectent au réseau 3/4/5G pour émettre un signal Wifi personnel. Ils agissent alors comme un routeur Wifi ou un téléphone en mode “partage de connexion” sur lequel vous pouvez vous connecter.

Ces boîtiers sont tellement chers et si peu avantageux qu’on peut presque parler d’arnaque. Si l’on doit citer les seuls avantages à peu près convaincants de ces boîtiers, on peut dire que :

  • Ils couvrent de nombreux pays (généralement entre 100 et 150).
  • Ils permettent de se connecter au réseau disponible le plus rapide.

Mais ces “points forts” ne justifient pas le fait de payer autant pour rester connecté. Comparés à toutes les autres options qui s’offrent aux voyageurs, les boîtiers ne sont clairement pas rentables. En effet, pour une connexion illimitée, comptez au minimum entre 8 et 10 € / jour. Le débit est réduit au-delà d’une certaine quantité de data consommée par jour ou par mois.

La solution idéale : Free + SIM locale

Randonneur au Téléphone

“Je suis perdu, mais je peux utiliser mon téléphone, alors je suis content” 📱😁

Dans ce chapitre, on vous présente la solution qu’on considère comme idéale pour les grands voyageurs, c’est-à-dire ceux qui font un long voyage multipays.

Est-ce que je conserve mon numéro français ?
✅ Oui !

Quel opérateur choisir ?
✅ Free !

Pour quel forfait.s opter ?
✅ Free 19,99 € ou Free 2 €

Est-ce que les cartes SIM locales prépayées sont intéressantes ?
✅ Oui !

Quand utiliser des cartes SIM locales prépayées ?
✅ Dans les pays non couverts par Free à 19,99 € et/ou pour avoir un numéro local sur lequel les habitants peuvent facilement vous appeler

La marche à suivre

Pour toute la durée de votre voyage, nous vous conseillons de conserver votre numéro français. Pour ça, Free est l’opérateur vers lequel vous tourner. Deux forfaits vont vous intéresser : celui à 19,99 € (pour la data disponible dans un grand nombre de pays) et celui à 2 € (pour conserver votre numéro à moindre coût).

L’idée est de basculer entre l’une et l’autre de ces offres Free en fonction des pays que vous visitez et de venir compléter avec une carte SIM locale prépayée lorsque c’est nécessaire.

Si vous voyagez dans un des pays couverts ou en Europe, choisissez le forfait Free à 19,99 €. Avec ce forfait, vous avez accès à 25 Go d’internet et en plus aux appels/SMS illimités dans certains pays (voir offre détaillée).

Lorsque vous arrivez dans un pays qui n’est plus couvert, les appels et les datas sont de nouveau facturés hors forfait. C’est le moment de rétrograder vers le forfait à 2 €. La manipulation se fait facilement sur votre espace client puisque vous restez chez le même opérateur. Même si des frais de 10 € sont appliqués, cela reviendra moins cher que de continuer à payer 19,99 € / mois pour un forfait que vous ne pouvez pas utiliser.

 

À l’inverse, quand vous arrivez à nouveau dans un pays couvert, vous pouvez rebasculer sur le forfait Free à 19,99 € (c’est gratuit dans ce sens).

Dans les pays non couverts, le forfait Free à 2 € vous permet de conserver votre ligne française sans vous ruiner. Par contre, vous n’avez pas d’accès à internet ni aucun appel/SMS compris dans l’offre. Il faut alors prendre en complément une carte SIM locale prépayée. C’est vraiment le plus économique et c’est sans engagement. L’idéal est d’avoir un téléphone double SIM pour pouvoir utiliser les deux cartes SIM en même temps.

Le forfait Free à 19,99 € est compétitif, mais si vous constatez qu’une offre locale est plus intéressante, vous pouvez aussi choisir de basculer sur le forfait à 2 € et d’acheter une carte SIM locale pour profiter des tarifs plus bas.

Si avant votre départ, vous êtes chez un autre opérateur que Free, nous vous conseillons de changer et de demander la portabilité de votre numéro. Vous pouvez souscrire au forfait le plus intéressant en fonction de votre premier pays.

Gérer sa consommation de données mobiles

Évaluer sa consommation

D’après notre enquête, les répondants ont estimé leur consommation de données mobiles pendant leur voyage :

  • Très faible pour 6 % “ j’ai appelé ma famille de temps en temps”
  • Faible pour 28 % “ j’ai utilisé mon GPS et checké quelques mails”
  • Élevée pour 55 % “j’ai regardé un peu Netflix et les réseaux sociaux”
  • Très élevée pour 10 % “la détox digitale ? Impossible pour moi !”
Consommation Gigas

Évitez de consommer autant en voyage 😅

Avoir une idée des données mobiles que vous consommerez pendant votre voyage vous aidera à savoir quelle quantité de data choisir au moment d’acheter une carte SIM locale prépayée.

Commencez par déterminer ce que vous utilisez chez vous.

Selon les derniers chiffres publiés par l’ARCEP, un utilisateur du réseau 4G en France consomme en moyenne 11,6 Go par mois.

Avant de partir, vous pouvez déjà vérifier votre consommation globale de gigas par mois sur votre espace client ou sur votre facture. Pour connaître votre consommation détaillée par application, regardez plutôt dans les paramètres de votre téléphone.

​​Évidemment, un voyageur n’utilise pas son téléphone autant et exactement de la même façon que chez lui.

Suivre sa consommation pendant le voyage

Pendant le voyage, vous pouvez suivre votre consommation sur l’application de votre opérateur, cela peut vous éviter de vous retrouver sans datas au moment où vous en avez besoin.

Vous utiliserez sans doute davantage votre téléphone et internet si vous voyagez dans un pays où la langue et l’écriture sont très différentes ou dans des lieux très isolés.

Qu’est-ce qui consomme quoi ?

Utilisation Consommation moyenne
Envoyer un mail 100 Ko (+ le poids de la pièce jointe)
Utiliser le GPS pendant 1h 1,5 Mo (très variable)
Télécharger une photo HD 2 Mo
Télécharger une application 5 Mo
Surfer 1h sur internet 50 Mo (1 page = 200 Ko)
Passer un appel VOIP d’1h 60 Mo
Surfer 1h sur les réseaux sociaux 100 Mo
Écouter 1h de musique 200 Mo
Faire une visio d’1h 500 Mo
Regarder 1h Netflix en qualité standard 1 Go

Limiter sa consommation

  • Se connecter au maximum aux réseaux Wifi
    Il s’agit de la meilleure solution pour profiter d’une connexion internet gratuite en voyage. Grands magasins, lieux touristiques, cafés, restaurants, hôtels… Des réseaux Wifi sont disponibles aujourd’hui un peu partout et quasiment dans tous les pays. L’appli WIFI Finder permet de trouver rapidement des hotspot, des points WiFi rapides et gratuits partout dans le monde.
  • Utiliser les applications hors ligne
    Maps Me, Google Maps, Google Traduction, XE Currency, Pocket, Wifi Finder sont des applications vraiment utiles en voyage. Quand vous êtes connecté à un réseau Wifi, vous pouvez télécharger leur contenu et ensuite y accéder sans être connecté à un réseau. Les applications de streaming vidéo et musique offrent également cette possibilité. Pendant les longs trajets en bus, vous pouvez pointer les endroits de la prochaine destination à visiter, suivre votre série Netflix ou écouter votre musique préférée sans utiliser de données mobiles.
  • Activer le mode “faibles données” (sur iPhone) ou “économiseur de données” (sur Androïd)
    Cette option limite les communications de vos applis avec le réseau. Selon l’application, cette fonction désactive la lecture, les téléchargements, les mises à jour et sauvegardes automatiques. Elle réduit également la qualité des contenus diffusés (vidéos, musiques…).
  • Vérifier les paramètres de chaque application
    Il ne vaut mieux pas autoriser l’appli à utiliser les données cellulaires (en 3/4/5G). Vous pouvez aussi désactiver l’actualisation en arrière-plan. Vous activerez ces options seulement quand vous en aurez besoin.
  • Utiliser les versions Lite des applications
    Certaines applis (Facebook, Messenger, Twitter, YouTube…) proposent des alternatives plus légères à leur version classique. Elles peuvent être aussi utiles là où vous n’avez pas une bonne connexion.
  • Faire le ménage dans ses applications
    Avant de partir, vous pouvez sans doute supprimer quelques applis dont vous n’allez pas vous servir pendant le voyage.

Éviter le hors forfait en voyage

On l’a “dit et redit” dans ce dossier, le hors-forfait hors d’Europe fait exploser votre facture en quelques minutes (Cf : le prix du roaming hors d’Europe). On veut donc évidemment l’éviter absolument.

D’après notre enquête, 33 % des voyageurs ont dû payer des consommations hors-forfait. Pour la plupart, c’est arrivé par accident, à cause d’un mauvais usage, ou par méconnaissance des limites de son forfait.

En théorie, il y a deux raisons globales au hors forfait :

  • Le dépassement des quotas alloués
    Si vous consommez plus que la quantité de data et de temps de communication maximum prévue dans votre forfait
  • Une utilisation hors des pays compris dans le forfait
Retraité Riche

Le hors forfait ? Pas un problème pour moi !

Les causes du hors forfait en voyage

Ça peut paraître évident, pourtant, dans la pratique, on peut se faire surprendre. Le hors forfait se produit par accident dans quelques cas particuliers. Voilà ceux que les voyageurs ont cités dans notre enquête :

  • Les appels vers la messagerie vocale
    Avec un numéro français, on est habitué à ce que la consultation du répondeur soit gratuite. Depuis l’étranger, il s’agit d’un appel international vers la France. Sans l’option internationale adaptée, c’est donc du hors-forfait ! Free permet de recevoir gratuitement vos messages vocaux par email. C’est probablement aussi le cas des autres principaux opérateurs français.
    Petit aparté : l’accès à la messagerie vocale à partir d’un autre pays se fait parfois différemment. Le plus souvent, il faut utiliser un numéro spécial que vous recevez par SMS et vous devez parfois initialiser un code secret pour y accéder.
  • Les appels reçus provenant d’un autre pays
    On pourrait croire que recevoir les appels, c’est gratuit. Mais, recevoir un appel international sur votre numéro français vous coûtera autant que si vous en étiez l’émetteur. Attention, cela comprend les appels venant de France. C’est logique, puisque votre correspondant n’est pas forcément au courant que vous êtes en voyage et c’est donc vous qui prenez la responsabilité de répondre. Le tarif appliqué dépend de votre opérateur et du pays dans lequel vous vous trouvez.
  • La connexion du téléphone sur le réseau d’un pays frontalier
    Près d’une frontière, il se peut que votre téléphone bascule automatiquement sur le réseau du pays voisin sans que vous vous en rendiez compte. Ça ne pose pas de problème tant qu’il est compris dans votre offre mobile, mais sinon…
  • Le réseau satellite en mer
    Lors d’une liaison maritime dans les eaux internationales, le téléphone peut se connecter automatiquement au réseau satellitaire. C’est toujours hors-forfait et c’est extrêmement cher.
  • Mise à jour automatique d’applications en arrière-plan
    Si le téléphone est mal configuré, les applications installées peuvent décider de se mettre à jour automatiquement sans prévenir. L’utilisation de datas grimpe alors très vite et peut même se poursuivre une fois le quota maximum dépassé.

Pour éviter de consommer au-delà de votre contrat, il faut en connaître les limites. Prenez le temps de le lire pour savoir dans quels cas vous devez limiter l’utilisation de votre téléphone. Si du hors forfait vous est facturé, vous pouvez tenter de joindre votre opérateur en expliquant la situation. Certains voyageurs ont été recrédités.

Bien paramétrer votre téléphone

  • Désactivez les données en itinérance si vous n’utilisez pas votre téléphone : vous empêchez les applications et les services d’utiliser le réseau mobile pour se connecter à Internet.
  • Activez le mode avion si vous n’utilisez pas votre téléphone : vous coupez l’ensemble des connexions au réseau mobile.
  • Désactivez la connexion automatique au réseau : vous devez sélectionner manuellement le réseau local sur lequel vous voulez vous connecter.
  • Définissez une limite pour la consommation de données mobiles et activez une notification : vous êtes alerté lorsque vous dépassez le seuil de Go que vous avez fixé.
  • N’autorisez la mise à jour des applications en arrière-plan qu’en connexion par Wifi.
Actualisation en Arrière Plan

Petit détail, grande conséquence !

Le plafond

Heureusement, le hors forfait ne peut pas vous ruiner complètement. Il y a une limite maximum au hors forfait.

Lorsque vous voyagez à l’étranger, si vous consommez des données en hors de votre forfait, votre opérateur doit vous envoyer un SMS d’alerte quand vous atteignez 50 € puis bloquer vos connexions internet si vous atteignez 60 € (cela ne concerne pas les appels, SMS, MMS).

Avant le départ, vous pouvez contacter votre opérateur afin de baisser ce plafond ou même empêcher complètement le hors forfait à l’étranger.

Téléphoner via les applications gratuites VoIP

WhatsApp, Facetime, Messenger, Viber, Skype, Signal, Discord, Zoom… De nombreuses applications gratuites permettent de passer des appels via le réseau internet. Si votre correspondant possède un compte et que vous l’appelez via l’appli, vous ne consommerez que des datas. Si en plus vous êtes connecté à un réseau Wifi, l’appel ne vous coûtera rien.

Tout comme en France, ces applications sont très utilisées dans de nombreux pays et permettent lors d’un voyage de garder facilement contact avec les locaux rencontrés, d’effectuer des réservations d’hôtels ou des expéditions. N’hésitez pas à demander à votre interlocuteur s’il possède un compte sur une de ces applications.

Téléphones doubles SIM et eSIM

Avoir la possibilité d’utiliser deux cartes SIM en même temps dans un seul téléphone est bien pratique en voyage :

  • Vous avez accès à deux offres : si vous utilisez une SIM française et une SIM locale / internationale, vous êtes joignable sur votre numéro français (recevez les éventuels SMS de votre banque) et en même temps vous profitez des datas au tarif local pour surfer sur internet.
  • Vous avez accès à une meilleure couverture réseau : avec deux opérateurs, si vous ne captez pas très bien avec le réseau de l’une des cartes SIM, vous pouvez basculer sur l’autre.
  • Vous conservez une SIM de secours bien au chaud. Par contre si vous perdez votre téléphone vous perdez les deux d’un coup.

Les téléphones doubles SIM

Telephone Doubles Sim

La puissance du 2 en 1 💪

D’après notre enquête, la moitié des voyageurs sont partis avec un téléphone double SIM. Parmi eux, 60 % s’en sont servis pendant leur voyage et 88 % recommanderaient aux autres voyageurs d’opter pour ce type de téléphone.

Dans certains téléphones, vous pouvez insérer deux cartes SIM physiques différentes.

Vous pouvez choisir d’activer une seule des deux cartes ou les deux simultanément avec l’option “dual SIM” dans les paramètres du téléphone.

Les eSIM

Les eSIM (embedded SIM) sont des cartes SIM virtuelles liées à votre téléphone : plus besoin d’y insérer une carte SIM physique pour utiliser votre forfait ! L’espace dans votre téléphone reste libre pour une seconde carte SIM.

Il est très simple d’activer cette option avec la plupart des opérateurs français. À la commande de votre eSIM, un QR Code est généré. Vous pouvez le retrouver dans votre espace client. Il suffit de scanner le QR Code avec l’appareil photo de votre smartphone et de renseigner le code de confirmation qui vous sera envoyé par SMS. Après quelques minutes, votre eSIM est active.

Vous pouvez passer si vous le souhaitez d’une SIM classique à un eSIM pendant le voyage. Votre ancienne SIM sera à ce moment-là automatiquement désactivée.

On ne recommande pas les eSIM pour les maladroits qui cassent souvent leurs téléphones. Il faudra d’abord recommander une SIM physique avant de repasser en eSIM. Et récupérer une nouvelle SIM quand on est en voyage s’avère souvent galère, car peu d’opérateurs acceptent les envois à l’étranger. Par exemple, Free le fait mais pas Orange.

Au moment de nos recherches (novembre 2021), les opérateurs français facturent ce service :

  • Orange et Sosh : frais d’activation de 10 € (+5€/mois si Option Multi-SIM Appels & Internet eSIM)
  • SFR : frais de mise en service de 10 € (+1 € si nouvel abonnement)
  • Bouygues : gratuit pour la souscription d’un forfait Sensation, 10 € lors du renouvellement de votre smartphone dans le cadre d’un forfait Sensation, 20 € pour le remplacement d’une carte SIM physique, si vous détenez actuellement un forfait Sensation ou un forfait sans engagement B&You
  • Free : 10 € disponible uniquement pour les nouveaux abonnés mobile

Attention, seuls les téléphones relativement récents (après 2018) prennent en charge les eSIM. Vérifier si votre téléphone est compatible.

Certaines cartes SIM locales et internationales sont aussi accessibles en eSIM. Vous pouvez alors les utiliser tout en conservant votre SIM française physique dans votre téléphone. (Voir les offres internationales)

Téléphone perdu ou volé

Dans un long voyage, perdre ou se faire voler son téléphone est une mésaventure qui arrive à une multitude de voyageurs. Plus de téléphone veut aussi dire plus de carte SIM.

On pourrait penser qu’il suffit de racheter un téléphone et une nouvelle carte SIM prépayée locale. Malheureusement, faire cela signifie changer de numéro de téléphone. Vous ne recevrez donc plus certains SMS très importants : les SMS de sécurité et d’authentification.

À l’étranger, cet accident peut vous faire entrer dans une spirale de problèmes insoupçonnés.

Voleur De Telephone

Le début des problèmes…

Les SMS de validation bancaire

La validation des achats en ligne ne nécessite plus de recevoir des SMS. De nos jours, elle se fait via l’application de sa banque installée sur son smartphone.

Mais, quand on rachète un téléphone neuf, il faut réinstaller l’application de sa banque dessus et valider le nouvel appareil comme “appareil de confiance”. Au cours du processus toutes les banques envoient un SMS contenant un code. Vous ne pourrez pas recevoir ce SMS puisque vous n’avez plus accès à votre ancien numéro.

Vous ne pouvez donc plus payer quoi que ce soit en ligne !

Le fait de se connecter à son espace client sur un navigateur est aussi soumis au système d’authentification par SMS. Tous les 90 jours, la banque envoie un SMS qui permet de valider votre connexion. Si vous ne pouvez pas le recevoir, vous ne pouvez plus avoir accès à vos comptes en ligne.

Solution 1 : changer votre numéro de réception des SMS de la banque

La solution la plus simple et la plus rapide est de changer le numéro sur lequel vous recevez vos SMS bancaires par celui de votre toute nouvelle carte SIM locale.

Vous pourrez faire ça sur votre compte en ligne sur le site de votre banque.

  • Avec les banques entièrement en ligne
    Nous avons testé plusieurs d’entre elles et réussi chaque fois sans problème à faire ce changement. Avec Boursorama par exemple, le nouveau numéro est automatiquement validé après un délai de 24h.
  • Les banques traditionnelles
    Elles sont plus “à l’ancienne”. Elles n’autorisent pas toujours les numéros étranger. Certaines envoient un code de validation par courrier à votre adresse en France. En novembre 2021, c’est encore le cas de la BNP notamment. Il faudra donc attendre plusieurs jours et demander à quelqu’un de réceptionner ce courrier avant de pouvoir de nouveau faire des achats en ligne.

Solution 2 : commander une nouvelle carte sim française

Si vous ne devez pas faire un achat en ligne d’urgence, vous aurez peut-être le temps de renouveler la carte SIM qui a disparu avec votre téléphone. La majorité des opérateurs français n’envoient pas de carte SIM à l’étranger. Free le permet, mais pas Orange. Vous trouverez probablement plus simple de recevoir votre carte SIM en France et demander à un ami de la réceptionner et de vous l’envoyer où que vous soyez à l’adresse d’un hôtel. Tout ça prendra beaucoup de temps.

Plutôt que de demander de vous envoyer la carte SIM, vous pouvez aussi lui demander de la conserver. Vous pouvez basculer du système de validation des paiement par l’application bancaire à celui de la validation par SMS (comme avant). Il y a une option pour ça sur votre compte en ligne. Votre ami pourra vous transmettre les codes par SMS en utilisant votre carte SIM dans son téléphone.

Nos conseils

Vérifiez avant de partir que le processus de changement du numéro lié à votre banque se fera facilement depuis l’étranger et que les numéros étrangers sont acceptés.

Si ce n’est pas le cas, voilà peut-être une bonne raison (parmi d’autres) d’envisager de changer de banque. Vous pouvez lire notre comparatif des banques pour voyager pour creuser le sujet.

Envoi Code Courrier App Bnp

Pas vraiment l’idéal quand on voyage 😬

Les SMS d’authentification des sites et applis

Beaucoup de sites internet et d’applications installées sur votre téléphone demandent un numéro de téléphone par sécurité en plus du mot de passe habituel et de votre nom d’utilisateur.

Pour vous loguer, un SMS vous est envoyé systématiquement ou quand il y a un doute sur votre identité. C’est justement le cas très souvent en voyage, car vous vous déplacez dans plusieurs pays et vous connectez sur des appareil différents comme l’ordinateur de votre hôtel par exemple.

Facebook et votre compte perso Google font partie de ceux-là ainsi que tous les sites qui recueillent des informations “confidentielles”.

Pour éviter de vous retrouver bloqué, assurez-vous de configurer entièrement vos options de connexion dans vos comptes personnels. Il s’agit notamment d’indiquer un email de récupération, de répondre à des questions de sécurité, parfois d’ajouter un deuxième numéro de téléphone, etc.

Au moment où l’on vous envoie habituellement le SMS d’authentification, vous pourrez contourner le problème en choisissant un autre moyen d’authentification.