Voir tous les dossiers
Guide de voyage en Bolivie : avis des voyageurs

Avis, conseils et bons plans des voyageurs en Bolivie

Quelle opinion les voyageurs ont-ils de leur expérience de voyage en Bolivie ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce pays selon eux ?

Notre enquête

Nous avons réalisé une grande enquête du 29 novembre au 6 décembre 2021 auprès de 369 voyageurs qui ont visité la Bolivie. Nous leur avons posé de nombreuses questions sur leur ressenti de leur voyage dans ce pays. En savoir plus sur notre méthodologie

Note Globale 8,3* /10

Paysages

Culture

Épargné par le tourisme de masse

Accueil

Tranquillité

Sécurité

Communication

Villes

Logements

Transports

Propreté

Gastronomie

Avantages et inconvénients

Avantages

  • Paysages grandioses et variés
  • Accueil des Boliviens
  • Coût de la vie bas
  • Authenticité de la culture et des coutumes andines
  • Pays épargné par le tourisme de masse
  • Diversité des activités
  • Dépaysement
  • Architecture des villes coloniales
  • Réseau de bus bien développé

Inconvénients

  • Nourriture peu variée
  • Conditions sanitaires et propreté
  • Dangerosité et mauvais état des infrastructures routières
  • Bus vétustes et inconfortables
  • Risque de mal des montagnes en altitude
  • Rudesse du climat : le froid en altitude
  • Boliviens qui peuvent sembler un peu fermés au premier abord
  • Tentatives d’arnaque fréquentes
  • Insécurité dans certains quartiers de La Paz
  • Instabilité politique

Avis des voyageurs

Note donnée à l’expérience de voyage en Bolivie Type de voyageur Avantages Inconvénients Conseils
10 / 10 23 ans, en couple Un pays magnifique ! Peu connu donc que des belles découvertes. Le confort lors du tour du Sud Lipez (beaucoup de route, nourriture moyenne, froid la nuit). Peut-être pas pour tout le monde ! Ne pas être trop pressé !
10 / 10 28 ans, en couple Paysages superbes, prix très attractifs. Idéal pour les randonneurs, car possibilité de faire beaucoup de choses en autonomie. Facilité pour prendre le bus (et dans le pire des cas avion) La conduite très dangereuse des conducteurs, équipés de véhicules vétustes et certaines routes pas ou peu entretenues. Nourriture végétarienne compliquée à trouver. S’acclimater avant de faire des randonnées à haute altitude, prendre en compte les temps de trajet lorsque l’on construit son itinéraire, toujours demander un prix avant de s’engager.
10 / 10 29 ans, en couple Paysage, accueil, sécurité, prix Transport, routes en mauvais état La Paz et Santa Cruz ne sont vraiment pas belles, par contre Sucre est magnifique avec une très bonne ambiance. Isla del dol et Samaipata à ne pas manquer !
10 / 10 30 ans, en couple De loin, la beauté incroyable des paysages (Sud Lipez surtout mais aussi Lac Titicaca et les montagnes). Le coût de la vie pour des voyageurs au long cours : coût très modique des activités comme les ascensions (attention a choisir quand même des guides bien formés), possibilité de déjeuner dans des petits restaurants locaux où la nourriture est bonne. La possibilité de discuter avec les habitants en espagnol dont c’est la deuxième langue après l’aymara, donc un niveau accessible. Aucun pour un voyageur au long cours Visiter le Sud Lipez, mes paysages favoris de notre tour du monde
10 / 10 30 ans, en couple La région du Sud Lipez et le Salar sont probablement les plus beaux paysages que nous ayons vus en tour du monde Les routes très sinueuses, surtout en voyage de nuit Ouvrez les yeux car vous ne verrez rarement d’aussi beaux paysages 🙂 Et attention aux vols et fraudes aux ATM … Très fréquents.
10 / 10 34 ans, en couple Pays accueillant, peu de tourisme, donc sites splendides quasi vides d’autant plus depuis la pandémie, les Boliviens sont honnêtes, souriants, curieux, et décontractés. Pays aux multiples facettes, voyage possibles en plaine comme dans la jungle comme altitude avec les Andes. Grande variété de nourriture selon les régions et de climat (tropical à très froid à une même période pour 2 sites différents!). Les prix sont ultra abordables il est possible de voyager longtemps à moindre coût. Dans le voyage je n’en vois aucun, peut être les grandes distances entre les lieux et seulement le bus ou truffi pour se déplacer, l’avion reste onéreux car une seule compagnie nationale qui ne propose pas de tarifs low cost. Après quand on y vit les points négatifs sont autres (administratifs ou trop grande décontraction des Boliviens !). De profiter et se saisir tout ce que ce pays a à offrir !
10 / 10 35 ans, en couple Paysages exceptionnels, belles villes La nourriture Faire le tour du Salar et Sud Lipez en minimum 4 jours, plus s’ils veulent faire l’ascension d’un volcan, à partir de Tupiza.
10 / 10 38 ans, en couple Les treks, la proximité des volcans les plus grands du monde, le climat changeant à travers jungle et montagne, authenticité Pollution à la Paz, confort pas toujours présent. Comme partout, éviter les masses, et faire les treks au max en autonomie car c’est possible, ce n’est pas dangereux et c’est beaucoup plus plaisant.
10 / 10 41 ans, en couple Les locaux, les paysages, les sources d’eau chaudes, les prix, la capitale incroyable… Attention à la corruption policière Prenez le temps pour visiter, par exemple nous sommes restés 1 mois à la Paz pour une incroyable immersion. Nous sommes aussi restés 1 mois au bord du lac Titicaca a Copacabana avec notre van…
10 / 10 33 ans, en famille Les paysages sont très diversifiés. Les hauts plateaux magnifiques et la jungle en bas. Les couleurs des tissu sont typiques Amérique du Sud. La saison des pluies Partir en saison sèche (nous avons fait les 2)
10 / 10 38 ans, en famille Authenticité, ciel bleu et lumière incroyable (en août en tout cas!), La Paz ville surprenante, le Sud Lipez paysages incroyables Les bus ! Conducteurs souvent alcoolisés, ce n’est pas une légende… Bien se renseigner sur les compagnies de bus…
10 / 10 49 ans, en famille La beauté des paysages l’extrême gentillesse des gens, le coté moins touristique Les distances De prendre du temps et de ne pas manquer Torotoro
10 / 10 24 ans, en solo Pas trop de touristes Très peu de structures pour le tourisme Il faut prendre le temps en Bolivie. Et surtout rencontrer des locaux.
10 / 10 31 ans, en solo Grande diversité de paysages, population et expériences C’est loin ; ) Prendre son temps
10 / 10 62 ans, en solo Paysages et couleurs superbes, sa position géographique à l’écart des routes touristiques en fait un lieu très attirant pour ceux qui veulent sortir des sentiers battus. mon voyage date de 10 ans, les infrastructures ont dû s’améliorer et je pense que c’est dans ce domaine que des progrès seraient à faire pour surmonter la pauvreté des Boliviens hors villes Préparez vos appareils photos !
10 / 10 63 ans, en solo Facile pour se déplacer, personnes très serviables et à l’écoute des besoins. De la magie à tous les coins de rue. Parle pas anglais Prendre aussi des bus de jour pour rencontrer la communauté locale.
10 / 10 22 ans, entre amis Les gens sont accueillants, le coût de la vie est faible, les paysages sont préservés et sublimes Certains coins sont à éviter, mais rien de très dangereux lorsque l’on suit les conseils des locaux. À deux filles nous n’avons jamais eu de soucis. Suivre les conseils des locaux, flâner dans les villes et admirer les paysages à couper le souffle, la nature.
10 / 10 28 ans, entre amis Paysages incroyables, population accueillante Nourriture locale, mal d’altitude Prendre le temps, région du Sud Lipez est incontournable (prendre un très bon guide qui connait bien les parcs nationaux, pour donner des conseils sur les meilleurs spots et éviter la foule, tout en parcourant les paysages en toute sécurité).
10 / 10 30 ans, entre amis Paysages, gentillesse des Boliviens Pas de point négatif Enjoy !
10 / 10 31 ans, entre amis Très francophile, personnes très ouvertes et promptes à te rencontrer. Le taux de change est un avantage ultime. Paysages magnifiques (Salar d’Uyuni, sérieusement avec ou sans l’effet miroir ça tue). Très traditionnel/dépaysant (peu importe les strats de la société) La géographie rend les voyages entre les villes épouvantables en dehors des avions. Salle de bain flippante xD Les puces téléphoniques sont galère. Votre téléphone ne captera probablement pas la 4g avec. Cependant le réseau What’s app à l’air de fonctionné quand même ! Achetez une carte sim dans la rue et directement une recharge par coupon (tous les vendeurs en ont même s’ils ne le montre pas sur leur étalage).
9 / 10 24 ans, en couple Paysage de folie, générosité de la population. Pays plein de déchets, malheureusement. De bonnes chaussures, un anti diarrhée, et oui les repas locaux nous font quelques fois défaut. Une bonne condition physique avec un super mental, pas toujours simple la montée des cols.
9 / 10 25 ans, en couple Le faible coût de la vie, la gentillesse des Boliviens, la tranquillité de vivre dans le pays Pour les personnes fragiles au mal de montagne adaptation assez difficile (aucun problème pour nous car on aime les hautes altitudes) Se laisser un temps d’adaptation à l’altitude dans les villes en haute altitude. Perso avant d’arriver en Bolive cela faisait déjà 2 mois que l’on vivait minimum à plus de 2 000 m d’altitude donc on été déjà rodé ^^
9 / 10 26 ans, en couple Paysages exceptionnels Nourriture moyenne Voiture avec chauffeur pour visiter le Sud Lipez, on a rencontré beaucoup de voyageurs en panne avec leur propre vehicule
9 / 10 26 ans, en couple Logement abordable et de qualité Qualité des transports en commun Choisir les places de bus à l’avant.
9 / 10 27 ans, en couple Facilité à communiquer, population ouverte, paysages magnifiques, diversité faune flore climat. certains coins mal desservis par les transports Éviter les périodes électorales, parler aux locaux, faire les marchés
9 / 10 27 ans, en couple Diversité des paysages, grands espaces, facilité à circuler, culture forte Manque d’hygiène alimentaire (au secours), peu d’ouverture des locaux Faites le trek El Choro, magnifique randonnée et allez dans une éco réserve en Amazonie sans passer par les grosses agences à touristes qui ne se soucient pas du bien être animal.
9 / 10 29 ans, en couple Paysages incroyables et variés. Les boliviens sont très gentils une fois passée leur timidité. Beaucoup d’activités disponibles (randonnée, ascension, équitation, vélo, sortie 4×4, séjour dans la jungle, dégustation de vin…) Il peut y faire très froid, nourriture pas folle, les logements y sont un peu chers pour l’Amérique du Sud. Bien se renseigner sur les températures au moment où vous y serez. Il n’y a rien ne plus désagréable que d’avoir tout le temps froid. Apprendre quelques rudiments d’espagnol pour communiquer au mieux avec les locaux et ne pas se faire avoir sur les prix. Si vous aimez le vin, ne pas rater la ville de Tajira et surtout la Bodega Finca Aranjuez qui est de loin un des meilleurs vignobles. Le lac Titicaca est vraiment beau et AUTHENTIQUE côté bolivien. Faire bien attention à l’altitude et prendre bien le temps de s’acclimater.
9 / 10 29 ans, en couple Authenticité de la culture et des habitants. Le prix de la nourriture, la facilité à voyager zéro dechets, vrac… la beauté de la nature. La méfiance de certains habitants envers l’étranger, mais elle est parfois tout a fait légitime. L’instabilité politique du pays. Expérimenter chez l’habitant autant que possible.
9 / 10 30 ans, en couple Le décalage avec l’Europe, les paysages préservés Il fait froid dans les bus Vivre simple
9 / 10 30 ans, en couple Roots Routes dangereuses Couvrez vous! 🤣
9 / 10 31 ans, en couple Des paysages exceptionnels variants d’une région à l’autre, ce fut fantastique. La culture indigène et maya toujours présente selon les régions. Les Boliviens, beaucoup ont cherché à nous arnaquer. Ils ne nous traitent pas avec beaucoup de sympathie. De foncer ! Tout est magnifique, la culture très intéressante. Dommage que tout se fasse avec des guides. Ce n’est pas un endroit pour les amoureux des voyages sans guides. Aucun parc n’est accessible seul. Ce qu’on a moins aimé c’est le relationnel avec plusieurs personnes qui ont essayer de nous arnaquer.
9 / 10 31 ans, en couple Paysages incroyables et très diversifiés (Selva, altiplano, lacs, villes coloniales) Plus cher que le Pérou, l’Equateur ou la Colombie. Les Boliviens sont plutôt fermés. Ne pas se limiter au Sud Lipez/Salar. Garder ces paysages extraordinaires pour la fin du voyage. Découvrir Sajama et Samaipata. Découvrir le vin bolivien.
9 / 10 31 ans, en couple Paysages variés et grandioses, prix raisonnable, multitudes de choses à voir et à faire. Une population agréable et sympathique. Pris un peu trop souvent pour un portefeuille sur patte (le plus souvent par les chauffeurs bus/taxi). N’hésitez pas a faire les activités, le pays est magnifique et il y a énormément de choses a voir et à faire. N’hésitez pas à tout négocier. Pour ceux qui aiment les ascensions, la Bolivie est le pays parfait car les excursions sur plusieurs jours ne sont pas excessives.
9 / 10 32 ans, en couple Paysages, authenticité, gentillesse des gens L’état des routes, la gestion des déchets Attention à l’altitude (acclimatation nécessaire), prévoir des vêtements chauds pour le Salar, attention à ne pas boire l’eau du robinet (même en la filtrant!), attention à ne pas dépasser la durée du visa (amende à prévoir à la sortie du territoire autrement).
9 / 10 33 ans, en couple Paysages absolument magnifiques Population pas très ouverte Prendre le temps de bien visiter le Sud Lipez et de commencer le tour par Tupiza.
9 / 10 33 ans, en couple Des gens ouverts et sympas, de magnifiques paysages, pays peu cher Trajets longs, routes très défoncées Le voyage est magnifique et assez facile. Il faut juste bien se renseigner sur internet.
9 / 10 36 ans, en couple Pays authentique, très traditionnel, culture et coutumes très présentes, gentils, préservé, paysages sublimes, monde moderne inexistant Le froid, les cars très vieillissants sans confort. Avoir des tenues pour le froid surtout dans les transports, bien demander l’horaire d arrivée aux chauffeurs car elle varie tout le temps, si possible choisir son bus avant de l’acheter. Activités assez chère, bien se renseigner sur les agences pour la sécurité (matériel).
9 / 10 38 ans, en couple Les paysages sont magnifiques La qualité des infrastructures D’y aller !
9 / 10 13 ans, en famille Gentillesse des personnes, pas de masse touristique à l’époque, beauté et diversité des paysages Routes sinueuses, manque de confort dans les transports, pollution dans certaines villes Se perdre hors des coins touristiques, profiter de la réserve naturelle à Uyuni, apprécier la gentillesse des Boliviens.
9 / 10 37 ans, en famille Les plus beaux paysages au monde, et de loin ! “Sécurité” alimentaire Prévoir 4 semaines minimum, sortir des sentiers battus et bien ouvrir les yeux dans le sud Lipez !
9 / 10 40 ans, en famille Très sauvage encore très très beau et des gens adorables La pollution à La Paz De se laisser porter par leurs coups de cœur, car Tupiza on est revenu pour le côté très local sans tourisme de masse… Jouer au billard sur la place du village qu’avec ses villageois un vrai moment de partage 😍
9 / 10 41 ans, en famille La diversité des paysages, le dépaysement, le coût de la vie et les gens. Aucun Prendre son temps pour en profiter un max et aller aussi au Titicaca
9 / 10 24 ans, en solo Paysages, coût de la vie (pour un voyageur européen), sécurité. Si vous parlez espagnol, facilité à communiquer avec tous les peuples, transports faciles, leurs soupes. Variété des villes. Fromage, beaucoup de touristes dans certains endroits Pour un long voyage à travers le pays, prévoir toute sorte de vêtements car multiples climats, et chaussures adaptées tout en gardant un sac transportable quelques kilomètres à dos.
9 / 10 28 ans, en solo Les paysages sont à couper le souffle : volcans, jungles, parcs… Il est facile de se déplacer en bus de ville en ville. Certains bus sont en très mauvais état et il faut être vigilant quant aux prix (bien comparer plusieurs compagnies et négocier) Mastiquer de la coca pour éviter le mal d’altitude.
9 / 10 28 ans, en solo Authenticité, diversité des paysages, hors du temps. Routes parfois dangereuses, déplacements plus difficiles. Foncez, meilleur pays pour une expérience authentique, ça vaut le coup de s’éloigner des sentiers battus.
9 / 10 33 ans, en solo Nombre de bus et facilité de les prendre, gentillesse des gens, histoire Grèves Parler un peu espagnol
9 / 10 38 ans, en solo Peu cher, magnifiques paysages, le Sud Lipez Quelques zones un peu craignosse à La Paz Fuir les grandes villes pour découvrir les grands espaces.
9 / 10 65 ans, en solo Dans l’Ouest : la splendeur des déserts et des lagunes, des Andes et leurs sommets de volcans, la beauté des couleurs de la terre, l’impression d’être presque seul au monde à Sajama. Des couleurs sur les marchés aussi. Sentiment de sécurité. Subjugué ! La nourriture peu élaborée et répétitive. Des vêtements type pantalon et pull Thermolactyl 4 pour les nuits glaciales dans tout l’Ouest, pour admirer le ciel et pouvoir dormir.
9 / 10 24 ans, entre amis Économique, facile d’apprendre l’espagnol , désertique donc plein de paysages très différents et marqués Compliqué d’aller à Rurrenabaque, la partie Amazonienne est trop loin. Les bus pas si confortables pour dormir. Profitez complètement d’un mois voir plus, le pays est immense.
9 / 10 32 ans, entre amis Diversité de paysages sublimes et uniques au monde. Diversité culturelle, cultures vivaces. Accueil sympathique et curieux des Boliviens. Authenticité, encore peu touristique. Des trajets longs et fatigants (et parfois dangereux. La rudesse des conditions, le froid lié à l’altitude à certains endroits avec absence d’eau chaude. Les déchets à l’air libre. Prendre son temps pour visiter et s’acclimater à l’altitude. Prendre de bons vêtements chauds pour l’altitude. S’intéresser aux différentes cultures, la Bolivie est d’une incroyable diversité. Ne pas manquer le Sud Lipez et le Salar mais ne pas non plus se limiter à la partie andine.
9 / 10 32 ans, entre amis Paysages Nourriture, transports dangereux, le froid Prévoir des vêtements chauds
8 / 10 25 ans, en couple C’est typique, les gens sont chaleureux. Les routes De profiter à fond
8 / 10 26 ans, en couple Les paysages, les villes coloniales, l’authenticité Système de transport en commun qui n’est pas parfait. Pas facile d’aller partout. Comparer les compagnies au terminal de bus. Prendre en compte la longueur des trajets (et que le confort minime des bus)
8 / 10 27 ans, en couple Les paysages incroyables ! Le Sud lipez avec Salar Uyuni et le parc Sajama sont fabuleux !! L’ambiance (fêtes, carnavals très souvent), pays peu cher et ouvert à la nego. Boliviens accueillants et bien plus gentils que leurs voisins péruviens. L’état des routes dans certaines régions. Le temps ! Il faut être prêt à attendre toute la journée que le collectivo démarre. Le peu d’informations fiables sur internet y compris dans les guides (voyage après covid donc peut être que tout avait changé). Prendre des vêtements chauds
8 / 10 27 ans, en couple Pays très peu chère, culture très préservée, paysages incroyable Un peu moins safe que le Pérou en générale, surtout la capitale La Paz. Infrastructure moins développées aussi (système de bus…etc.). Être patient avec la vision de la ponctualité des Bolivien et mettre son confort de côté. La Bolivie est un dépaysement totale à celui qui se laisse aller par l’aventure bolivienne.
8 / 10 28 ans, en couple L’accueil chaleureux des gens, le coût de la vie. Réseau de transport, l’altitude, les conditions sanitaires, de vie. Ne pas hésiter à échanger avec les locaux. Ils sont très aidant et chaleureux.
8 / 10 29 ans, en couple L’accueil et la gentillesse des gens Les transports Prendre son temps
8 / 10 30 ans, en couple Beauté des paysages, authenticité Gestion des déchets, gestion des transports parfois un peu chaotique Rien de particulier
8 / 10 30 ans, en couple Paysages, habitants, coût Le froid, personnes un peu plus froides qu’au Pérou par exemple Pays très safe
8 / 10 30 ans, en couple Accueillant, simple de se déplacer, concentré de splendeurs rares pour des Européens (Grandes villes en altitude, désert de sel, Sud Lipez) , les couleurs, les gens Nourriture riche (grasse), routes assez difficiles D’y aller !
8 / 10 30 ans, en couple Authenticité, paysages lunaires et désertiques, le tour du Sud Lipez et le Salar, La Paz Nourriture, maladies… Froid et austérité dans les logements. Profiter de La Paz, du Salar et du Sud Lipez magnifique.
8 / 10 31 ans, en couple Les paysages, la montagne, le Sud Lipez, mais surtout le côté encore très “roots” et très authentique J’ai trouvé les habitants peu chaleureux et il fait tellement froid en hiver dans ce pays !!! Et les douches froides mdr Attention aux affaires dans les bus et attention aux chiens errants.
8 / 10 31 ans, en couple Paysages magnifiques, on se sent loin de tout, ambiance bout du monde Les gens nous ont paru moins accueillants qu’ailleurs en Amérique du Sud. SALE et des problèmes dans quasiment chaque hébergement loué durant notre séjour. De choisir des bonnes compagnies de bus plutôt que d’économiser 2 dollars.
8 / 10 31 ans, en couple Le coût de la vie bas Nourriture et altitude Éviter La Paz
8 / 10 33 ans, en couple Paysages, excursions très abordables, sécurité, civisme dans les Andes Nourriture, incivilité hors des Andes (Santa Cruz, Trinidad etc) S’habiller chaudement, prendre des sacs de couchage, avoir les bases en espagnol, en cas de mal d’altitude aller en pharmacie et si persistent alors redescendre en altitude. Faire le tour Sud Lipez en partant de Tupiza (moins de monde).
8 / 10 34 ans, en couple La diversité des paysages, le passage désert / haut sommet, l’authenticité de la population, la diversites des activités proposées Le froid parfois, gastronomie moyenne et répétitive De prendre de quoi bien se couvrir.
8 / 10 35 ans, en couple Paysages multiples et variés, le coût de la vie qui est peu élevé en faisant un peu attention. Les déplacements relativement faciles. La nourriture très peu variée et rébarbative. Peu d’infos à jour en ligne pour les bus, les avions, ouverture des musées etc.. S’acclimater tranquillement si vous voulez faire des ascensions, ça vaut la peine et c’est à la portée de tous en prenant du temps. Prévoyez vos excursions à l’avance et cherchez d’autres voyageurs pour partager les couts.
8 / 10 35 ans, en couple Le coût de la vie, la diversité des paysages La nourriture, le caractère dur des Boliviens D’être patient avec les Boliviens.
8 / 10 59 ans, en couple L’authenticité aussi bien en ville qu’à la campagne, le dépaysement total, le coût de la vie, la facilité de voyager, la sécurité Je n’en ai pas trouvé Le transport en bus d’un endroit à l’autre (même reculé) est très facile et pas cher.
8 / 10 60 ans, en couple Les paysages sont magnifiques : les couleurs des rochers au Sup Lipez, les flamands roses dans un lac de montagne un ciel de couleur bleu pur…. Le bonheur ! Un peu le bordel à la frontière Pérou / Bolivie et à La Paz. Tentative de corruption par un garde frontière sur un membre du groupe. Parler l’espagnol. Attention policier et douanier pas forcément intègres.
8 / 10 32 ans, en famille Facile de voyager en transports en commun, vraiment pas cher, paysages époustouflants (parmi les plus beaux de notre tour du monde), les dauphins roses à voir absolument en Amazonie ! Population relativement fermée et peu souriante vis-à-vis des touristes. Pour prendre notre argent ok, mais pour la sympathie et le sens du commerce faudra repasser. Nous y sommes allés en avril et c’était parfait. Le Salar d’Uyuni était encore un peu humide, on a vu des dauphins roses en Amazonie, pas trop de touristes. La Bolivie est un pays magnifique, ne vous laissez pas rebuter par le manque d’accueil vis-à-vis des touristes.
8 / 10 34 ans, en famille Coût de la vie, variété et qualité des paysages, gastronomie Securité, hygiène Organiser sur place. Via contact local de confiance.
8 / 10 36 ans, en famille Les paysages et la gentillesse de ses habitants La rudesse de la vie Les personnes sont absolument adorables, donc pas de stress.
8 / 10 38 ans, en famille Coût de la vie L’altitude Prendre le temps, ne pas courir d’une destination à une autre. Séjour dans le Sud Lipez : paysages magnifiques mais tour “fatigant” entre l’altitude, le froid, les heures de voiture. Tour décrit formidable partout mais pas forcement accessible à tous.
8 / 10 40 ans, en famille Beauté des paysages Gastronomie Prendre des vêtements chauds
8 / 10 43 ans, en famille Très authentique Assez roots Prendre un mois sur place et de macher de la coca 🙂
8 / 10 45 ans, en famille Le Salar d’Uyuni L’état des routes Prévoyez du chaud, car les nuits au Salar d’Uyuni sont fraîches
8 / 10 21 ans, en solo Diversité et beauté des paysages (désert, montagne, lacs, villes, canyons etc.). C’est un pays magnifique, une très belle surprise (car moins connu/côté que le Pérou par exemple mais tout aussi beau et culturellement intéressant). Surface moins grande que ses voisins donc possibilité de faire le pays de long en large ou au moins d’en profiter pleinement dans un laps de temps correct (contrairement au Brésil ou à l’Argentine pour lesquels cela prendrait des mois). Très accessible financièrement. Certaines activités sont devenues très touristiques et perdent donc de leur authenticité. Les transports restent sommaires (bus notamment). Ne pas se contenter de faire le Salar d’Uyuni, la Bolivie regorge d’autres endroits à visiter qui sont magnifiques.
8 / 10 25 ans, en solo Dépaysement culturel, accueil et bienveillance des locaux, paysages, fêtes, pays bon marché Manque de sécurité en fonction des quartiers/villes (pour femme seule). Communication : peu de Boliviens parlent anglais (il faut pouvoir s’adapter) Avoir des bases d’Espagnol, être ouvert, éviter de ressembler à un touriste pour se balader dans les rues, rester vigilant.
8 / 10 27 ans, en solo Paysages, prix, transports nombreux Modernité, état des routes, propreté, nourriture Attention aux estomacs fragiles si vous mangez dans la rue. Salar d’Uyuni à faire absolument !
8 / 10 28 ans, en solo La diversité des paysages, le prix, la facilité des transports Les barrages et manifestations nombreuses Foncez !
8 / 10 31 ans, en solo Le pays le moins cher d’Amérique du Sud ! Facile de voyager dans le pays en bus de nuit, les distances ne sont pas trop grandes. Ascencion Huayna Potosí : 6000m pour un peu plus de 100€ tout compris, c’est du jamais vu. Exceptionnel Salar D’uyuni, il faut aller en Bolivie ne serait-ce que pour ça. Ce devrait être une merveille du monde à la place de Chichen Itza surcoté 😊 La nourriture est probablement la moins bonne d’Amérique du Sud. Proposer de visiter les mines a Potosí alors que des gens se tuent encore au travail là-bas. Tour dans le Sud Lipez et Salar d’Uyuni en commençant par Tupiza et en finissant par le Salar, pas l’inverse.
8 / 10 38 ans, en solo La réserve, la politesse des gens, l’accueil. La variété des paysages, une capitale atypique, la musique, les marchés, les coutumes. La pollution, l’altitude, la nourriture peu variée, ls routes dangereuses, les inégalités très marquées Prendre le temps de visiter la Paz, survoler la Paz en téléphérique.
8 / 10 47 ans, en solo Pas cher, paysages Gastronomie, altitude Bonne période pour faire un régime et attendre de retourner au Pérou pour s’empifrer.
8 / 10 22 ans, entre amis Salar d’Uyuni et le Sud Lipez absolument magnifiques En temps de covid : manifestations, pays très impacté pour le tourisme, difficulté à trouver des transports et guides Ne pas être pressé si vous voulez passer la frontière à Yacuiba (Argentine)
7 / 10 26 ans, en couple Paysage, culture andine préservé de la mondialisation, dépaysement, prix pas cher Accueil froid dû à la rudesse de la vie Monter crescendo en altitude et ne pas atterrir directement à la Paz. Éviter les villes.
7 / 10 27 ans, en couple Les paysages, la nourriture et les gens Les routes et les bus Il fait super froid. Très très froid la nuit et il n’y a pas forcément des bonnes couvertures. Bien s’informer avant les mines de Potosí pour les claustrophobes, moi je ne suis pas claustrophobe et j’ai terminé en panique. Regarder des idées de photos pour le Salar d’Uyuni avant partir pour les 4 jours car après il n’y plus de connexion.
7 / 10 28 ans, en couple Très abordable, se sent en sécurité, paysages magnifiques, peu de touristes Très difficile de connecter avec les Boliviens, les gens sont ni chaleureux ni accueillant. Nous étions des touristes, pas des voyageurs. On aurait aimer connecter plus avec les locaux/indigènes, connaître leur mode de vies etc… Tres compliqué ! De savoir parler un minimum espagnol. Les Boliviens ne parlent pas du tout anglais, même l’office du tourisme ne parle pas anglais.
7 / 10 32 ans, en couple Coût de la vie pas cher. Le salar d’Uyuni est un site exceptionnel. On a fait de belles rencontres mais les locaux sont assez fermé à la discussion avec les étrangers alors que je parle pourtant bien espagnol. La nourriture n’est pas non plus la meilleure d’Amérique latine. De payer plus cher pour le transport afin d avoir un bus convenable et si possible vérifier l’état du bus et du chauffeur avant de monter dans le bus.
7 / 10 55 ans, en couple Très joli pays Certains sont restés bloqués à la periode des colons et ne sont pas très accueillants. Surtout dans les grandes villes, ma femme comprenant bien l’espagnol en a recadré plusieurs qui critiquaient les touristes. Il ne faut pas hésiter a s’engager dans des ruelles, nous n’avons jamais eu de problème d’insécurité.
7 / 10 57 ans, en couple Beaux paysages, dépaysement, quitter sa zone de confort Transports très longs, le froid souvent S’attendre à un peu plus de rudesse et de distance de la part de la population par rapport à l’Argentine par exemple. Ne pas hésiter à passer par une agence pour visiter les lieux éloignés comme Samaipata ou Torotoro. Il faut compter 50€ par jour et par personne mais on gagne tellement de temps et de fatigue. Attention aux jus de fruits frais sur les marchés (j’ai été bien malade).
7 / 10 40 ans, en famille La nature, la population accessible Le marchandage, rendez-vous non honoré Parler espagnol, toujours confirmer une réservation.
7 / 10 62 ans, en solo Grand dépaysement, sites exceptionnels, coutumes et détails vestimentaires (vieilles dames aux chapeaux melons) Insécurité Reste prudent et faire gaffe aux faux flics en civil.
7 / 10 26 ans, entre amis Les paysages variés, la nourriture, les habitants, les prix Difficulté d’accès de certaines régions De ne pas prendre le tour de 3 jours au Salar, mais plutôt 4 ou 5 jours.
7 / 10 27 ans, entre amis Authentique, les paysages incroyables et variés La nourriture, les transports, les Boliviens sont timides donc il est plus compliqué d’entrer en contact avec eux que dans d’autres pays, mais ils sont quand même très polis. Pays assez compliqué pour les végétariens. Je recommande vraiment de prendre l’avion pour aller de La Paz à Rurrenabaque, le trajet en bus est vraiment très dangereux. Ne pas faire la visite des mines de Potosi à moins d’avoir le coeur très très bien accroché, c’est vraiment choquant.
7 / 10 27 ans, entre amis Les paysages, l’accueil, les villes sont jolies, les ambiances très différentes entre villes et parcs nationaux. Peu de diversité au niveau gastronomique De varier les plaisirs, de voir les villes, les plus petits villages, les parcs nationaux, ne pas se limiter à Uyuni. De prendre le temps de parler aux Boliviens.
7 / 10 28 ans Pays très économique, le moins cher d’Amérique latine. Visite de la jungle incroyable pour les aventuriers. Le Salar d’Uyuni, fabuleuse expérience, surtout lorsqu’il a un peu plu afin d’avoir un effet miroir sur l’ensemble du désert. Pays pas très accueillant aux étrangers. Des centaines de communauté différentes, ne parlant pas forcément espagnol, et encore moins anglais. Ça empêche un rapprochement avec la population locale en comparaison avec d’autres pays d’Amérique latine. La nourriture n’était pas très bonne (de mon expérience) en tout cas la moins bonne de tous les autres pays d’Amérique latine. Pays très intéressant culturellement mais en 2016, les nombreuses communautés, n’était pas très ouvert à un partage, échanges avec des étrangers voyageurs en comparaison avec d’autres pays d’Amérique latine. Je conseillerais de visiter l’incontournable Salar de Uyuni (sans passé la nuit dans la ville de Uyuni qui était presque une ville morte), d’effectuer une expérience dans la jungle pour les aventuriers de la nature (attention tout de même milieu hostile, donc si vous avez peur des insectes, serpents ou autres je vous conseille pas trop). Pour ma part c’était ma plus belle expérience de Bolivie, que je ne pourrai jamais oublier. La ville de Rurrenabaque vaut le coup d’y rester 1 ou 2 jours pour se reposer avant et après excursion. La Paz vaut le coup d’oeil également si pas de problème avec l’altitude à plus de 3 000 mètres (1 000 de différence entre le bas de la ville et le point haut de la ville). Très riche culturellement parlant, nourriture meilleure et plus varié, les bidonvilles vue du point haut de la ville valent bien le détour pour avoir quelques clichés photos en souvenirs. Attention par contre aux taxis qui n’ont pas bonne réputation, ils seraient meilleur d’avoir un contact de taxi via l’hôtel ou agence par lequel vous passez quitte à payer un peu plus cher afin d’éviter un potentiel vol de bagage ou arnaque sur le prix (ils ne nous était rien arrivé, mais ce sont les bruits qui courraient lorsque l’on est arrivé). Également pas recommandé du tout de se balader la nuit dans les bidonvilles ou les points de vue en haut de la ville, si vous devez sortir la nuit, privilégiez les lieux touristiques.
7 / 10 33 ans, entre amis Plein de choses à voir, paysages, nourriture variée beaucoup de fruits et légumes, culture Uniquement dans les gares se sentir pressé (opressé) par tous les vendeurs qui essayent de te vendre leurs tickets sans même savoir quelle compagnie c’est Prendre le temps, c’est un beau pays je ne regrette de ne pas d’y avoir passé plus de temps, mais c’est aussi très différent du Brésil et de l’Argentine que j’ai visités juste avant, beaucoup plus pauvre, moins facile de parler aux locaux, patience à la frontière terrestre Brésil/Bolivie 😀 Prendre le train plutôt que le bus ,ça change. 🙂
6 / 10 26 ans, en couple Ses paysages extraordinaires Les locaux qui ont été confrontés à un tourisme de masse, nocif à l’authenticité Sortir des sentiers battus si possible
6 / 10 28 ans, en couple La simplicité dans le chaos, les prix L’altitude, les routes qui secouent, les gens froid au premier abord Ne pas minimiser l’altitude
6 / 10 29 ans, en couple Très bon marché, encore peu de touristes en période creuse dans les coins reculés, de nombreux paysages époustouflants et sauvages Dynamique de développement du tourisme faible. Politique instable, population parfois hostile à titre comparatif avec ses voisins. Vérifier l’actualité politique du pays, bien prévoir à l’avance les trajets (avion si peur du bus dans les zones un peu coriace)
6 / 10 32 ans, entre amis Encore très authentique, très rustique par endroit La turista quasi inévitable ! De prendre des médocs pour traiter la turista
5 / 10 32 ans, en couple Paysages magnifiques, les personnes sont très gentilles. La nourriture, les transports Éviter les villes et profiter au max du reste. Faire attention à bien prendre des temps d’acclimatation à l’altitude et passer une nuit sur isla del sol vraiment dommage de faire que la journée.
5 / 10 43 ans, en famille Les paysages magnifiques et la gentillesse des locaux Par rapport à notre voyage, les tensions sociales qui nous ont y fait subir des blocages à 2 endroits différents. Pas de sentiment d’insécurité ressenti, malgré les manifestations et blocages, il faut comme tout le monde le dit, se fondre dans la masse et ne pas s’exposer. Être également très attentif aux mouvements sociaux dans le pays, qui conditionnent la suite de l’itinéraire.
4 / 10 28 ans, en couple La vie pas chère, les paysages magnifiques, le lac Titicaca Les habitants ont une forte tendance à te prendre pour un porte monnaie sur pattes contrairement à leurs voisins, les bus sont dans un état déplorable et les chauffeurs conduisent sous substance (ou alors ils ont 9 vies… au choix !). Si vous avez un doute entre Bolivie et Pérou, faites majoritairement le Pérou et ne passez en Bolivie que pour faire La Paz (et ses téléphériques ! ma passion !) et Isla del Sol (l’un des plus beaux paysages de ma vie). Tout le reste ne vaut pas les complications rencontrées.
4 / 10 25 ans, entre amis Dépaysement Difficulté des routes, accueil des étrangers pas tjs facile Éviter La Paz et être tolérant avec les locaux.

Bons plans des voyageurs

À voir

  • Point de vue depuis le mirador de Sampaya (près de Copacabana)
  • Un coucher de soleil sur le lac Titicaca
  • Un lever de soleil sur le Salar d’Uyuni
  • La bodega Barbacana à Tarija
  • Le biocentro Guembe à Santa Cruz de la Sierra
  • Le parc Lomos de Arena à Santa Cruz de la Sierra
  • Les couleurs du cimetière de La Paz

À faire

  • Un billard sur la place du village à Tupiza
  • Un dîner à la bougie à Las Velas sur l’Isla del Sol
  • Une balade à cheval à Tupiza
  • Parcourir La Paz en téléphérique
  • Camper sur le Salar, mais prévoir de ramasser une pierre avant pour planter les sardines !
  • Visiter Tiahuanaco pendant le solstice, la fête sur le site est exceptionnelle à l’heure du lever de soleil

Transports

  • Prendre le bus caril entre Potosi et Sucre (un bus qui circule sur les voies ferrées)
  • Le “Tren de la muerte” entre Corumbá (Brésil) et Quijarro (Bolivie)

Volontariat

  • Refuge d’animaux sauvages Jacha-Inti à Samaipata