Voir tous les dossiers
Guide de voyage au Pérou : avis des voyageurs

Avis, conseils et bons plans des voyageurs au Pérou

Quelle opinion les voyageurs ont-ils de leur expérience de voyage au Pérou ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce pays selon eux ?

Notre enquête

Nous avons réalisé une grande enquête du 15 au 27 novembre 2021 auprès de 609 voyageurs qui ont visité le Pérou. Nous leur avons posé de nombreuses questions sur leur ressenti de leur voyage dans ce pays. En savoir plus sur notre méthodologie

Note Globale 8,4* /10

Paysages

Culture

Accueil

Communication

Sécurité

Tranquillité

Transports

Gastronomie

Villes

Logements

Propreté

Épargné par le tourisme de masse

Avantages et inconvénients

Avantages

  • Diversité et beauté des paysages
  • Richesse de la culture et des traditions
  • Large choix et accessibilité des treks
  • Sites historiques et archéologiques préservés
  • Coût de la vie bon marché
  • Réseau de bus bien développé
  • Gastronomie variée
  • Grande diversité des activités
  • Hospitalité des Péruviens
  • Dépaysement

Inconvénients

  • Tourisme de masse et rabatteurs oppressants dans certains lieux touristiques (Cusco, Machu Picchu, îles Uros)
  • Distances importantes entre les points d’intérêts et temps de trajet longs
  • Altitude et mal des montagnes
  • Climat varié et nuits froides en altitude
  • Obligation de visiter certains sites en tour organisé
  • Manque de confort et de sécurité des bus
  • Mauvais état des routes
  • Manque de propreté
  • Insécurité dans certaines grandes villes (surtout à Lima)
  • Grandes villes polluées et bruyantes

Avis des voyageurs

Type de voyageur Note donnée à l’expérience de voyage au Pérou Avantages Inconvénients Conseils
22 ans, en solo 10 / 10 La gentillesse et l’accueil des locaux, la gastronomie péruvienne, la diversité des paysages, le climat, la facilité des transports Le mal des montagnes et la conduite parfois “sportive” des locaux. Si vous êtes embêtés par les chiens errants, faites semblant de ramasser une pierre par terre, ça les fait fuir !
22 ans, en solo 10 / 10 L’Amazonie L’ “européisation” des villes et du style de vie. Prendre le temps
22 ans,en couple 10 / 10 Qualité de vie, tranquillité en voyage pour un pays d’Amérique latine, montagne et treks très accessibles La côte entre Lima et le Sud du pays n’est pas très intéressante selon moi. Ne pas hésiter à se perdre en trek dans les montagnes, esquiver Lima et préférer Cusco !
23 ans, en couple 10 / 10 Dépaysant, population accueillante, la variété des paysages Tout est loin, les trajets sont longs malgré un super réseau de bus de nuit Y aller sur plusieurs semaines pour avoir le temps de bien tout découvrir.
24 ans, en solo 10 / 10 La diversité des découvertes, l’accueil, les déplacements en bus, la nourriture L’instabilité de certaines zones à risques et la très grande inégalité sociale du pays. De se concentrer sur une partie du pays si le temps de visite est limité (3 semaines) car les distances sont parfois très longues entre deux villes. Il ne faut pas négliger le mal des montagnes. Essayer les menus très peu chers des restos “ouvriers” à midi avec entrée plat très très copieux.
25 ans, entre amis 10 / 10 La gastronomie et la variété des paysages Manque de franchise chez la population locale. Y rester longtemps !!
25 ans, en couple 10 / 10 Les treks et randonnées sont magnifiques Les trajets en bus très longs mais ça fait aussi parti de l’aventure. Il faut y passer au moins 1 mois pour profiter
26 ans, en couple 10 / 10 Les paysages et la gentillesse des peruviens. J’ai du mal à en trouver, car il faut savoir faire la part des choses. Fréquenter un maximum les Péruviens, faire du bus de jour et non de nuit pour faire des rencontres intéressantes avec les Péruviens ou du stop.
27 ans, en couple 10 / 10 Le Pérou est un pays super RICHE ! Culture, musique, gastronomie, paysage époustouflant, architecture… Il faut du temps pour pouvoir en profiter pleinement. C’est un dépaysement TOTAL ! Le Pérou est devenu TRÈS touristique et il est difficile de trouver des endroits qui ne deviennent pas rapidement bondés. Partir au moins 3 voir 4 semaines car c’est un très grand pays avec beaucoup de choses à faire et d’endroits à visiter (se limiter à quelques régions peut aussi être une bonne chose). Rester au moins 7 jours à Cusco tant il y a à faire.
28 ans, en solo 10 / 10 Les paysages grandioses, le folklore, la gentillesse, la sensation de sécurité pour voyager et randonner seule, la culture Inca et toutes ses ruines. Trop touristique dans certaines parties (Cuzco, Machu Picchu), mais dès qu’on sort des sentiers battus c’est top. Essayer de faire les activités par soi-même au moins dans la Vallée Sacrée, c’est super gratifiant et on s’organise comme on veut !
28 ans, en couple 10 / 10 Amabilité des péruviens, les transports sont agréables, les paysages sont sublimes (Peru rail de Cusco au Machu Picchu était juste incroyable). Rien ne me vient à l’esprit ! Réserver les billets de bus au moins 1-2 jours en avance pour avoir des billets en première classe (en général c est seulement 10-20 soles en plus et ça vaut le coût!)
28 ans, en solo 10 / 10 La diversité des paysages, la gentillesse des péruviens, la facilité des transports, le prix Les vols dans les grandes villes. Ne pas hésiter à découvrir ce merveilleux pays et à sortir des sentiers battus.
28 ans, en solo 10 / 10 La diversité des paysages et les gens qui sont géniaux. Aucune idée D’aller visiter d’autres lieux que le Machu Picchu…
29 ans, entre amis 10 / 10 Les paysages, la culture, les transports en commun. Très touristique Aller dans le Nord du Pérou, à Huaraz pour les treks
29 ans, en couple 10 / 10 Gentillesse de gens, beauté et diversité des paysages, très importante culture, très bonne gastronomie pour l’Amérique du Sud. Lima, grosse ville pas très accueillante Le Nord du pays est très sympa aussi pour ceux qui ont le temps.
30 ans, en couple 10 / 10 J’ai tout adoré, les gens, la nourriture, la variété des paysages. Ils ne parlent pas beaucoup anglais. Prévoir un mois pour avoir le temps de visiter car les trajets en bus sont très longs (souvent plus de 10h).
30 ans, en couple 10 / 10 Meilleur condensé de l’Amérique latine pour voir un maximum de paysage en peu de temps. Il fait très froid ! (Même quand il fait beau :)) Se couvrir, emmener des vêtements très chauds y compris pour dormir ! Faire attention au mal des montagnes et partir avec des médocs.
32 ans, en couple 10 / 10 C’est un pays incroyable avec une diversité de paysages et d’histoire magnifique, on en prend plein les yeux et le cœur. On peut voyager à travers le pays pour pas cher. Il faut sortir des sentiers battus et on découvre le vrai visage du pays, le nord est génial et beaucoup moins touristique avec des sites impressionnants tel que Kuelap et les sarcophages de Kajaria. 2 mois de voyage semble le minimum si on veux voir tout le pays. Les spots à touristes, et le tourisme qui se développe de plus en plus surtout au sud. Ça peut passer pour du travail à la chaîne, c’est pour ça qu’il ne faut pas hésiter à sortir des sentiers battus et à faire les choses par soi-même. La propreté, le Pérou est un pays en voie de développement donc beaucoup de déchets partout. Des zones sont plus risquées que d’autres en tant que touriste. Il est facile au Pérou de voyager pour pas cher, il y a plusieurs groupe Facebook avec pas mal de bonnes adresses. Prenez le temps de visiter le pays du Nord au Sud il y a énormément de chose à voir. Le Sud beaucoup plus touristique que le Nord. Je recommande Cruz del Sur pour les vous déplacer les prix restent raisonnables et le confort est là. Évitez la nourriture de la rue et l’eau du robinet. Prenez le temps de regarder pour faire des excursions car certaines sont faisables sans passer par une agence et moins coûteuses du coup. Faites le tour du pays car il en vaux vraiment la peine. Il n’est pas obligé de prendre une carte SIM il est facile de trouver du wifi. Prendre le temps de faire une estimation du budget même si au Pérou la vie bien moins cher que chez nous.
33 ans, en couple 10 / 10 Diversité des paysages, facilité de déplacement Soleil qui se couche à 18h en août. Prendre son temps. Faire le parc de Manu.
33 ans, en solo 10 / 10 Variété de paysage (chaque destination est unique, montagnes, côte désertique, jungle), culture millénaire (nombre impressionnant de sites archéologiques de différentes civilisations, pas juste les Incas), gastronomie variée (excellents restaurants), musées modernes avec trésors impressionnants, population aimable, excellent système de transport (bus hyper confortables), facile de sortir des sentiers battus, possibilité infinie de treks, faune et flore variées. Aucun Sortir des sentiers battus Ne pas copier les itinéraires des autres Ne pas visiter uniquement le sud du pays Manger de temps en temps dans des restaurants de qualité pour pouvoir vraiment apprécier la qualité de la gastronomie péruvienne Visiter le nord du pays (Huaraz et Chachapoyas sont incontournables) Visiter Ayacucho, Huancaya (Réserve Nor Yauyos), Marcona dans le sud du pays Pour les tours organisés choisir une agence qui pratique un tourisme responsable, éthique et durable S’acclimater de maniere graduelle en prenant son temps pour les régions andines, afin de ne pas souffrir du mal de l’altitude, donc planifier son itinéraire en conséquence
35 ans, entre amis 10 / 10 Histoire du pays et accueil de la population. Distances entre les points d’intérêts, les moyens de transports routiers. Prendre des compagnies directes France-Pérou. Ne pas passez par des escales autres pays sinon très long voyage.
40 ans, en famille 10 / 10 Dépaysement Pas facile de trouver de l’eau courante chaude. Niveau digestion, apporter de quoi protéger votre estomac. Pour les coeliac, rester attentif aux boissons chaudes du soir sont à base d’orge.
41 ans, en couple 10 / 10 Les paysages grandioses, la multitude de sites historiques et culturels… Routes très dangereuses et le tourisme de masse… LE CONSEIL, bien choisir sa période pour éviter le tourisme de masse qui peut vraiment gâcher l’expérience notamment au Machu Picchu… Évitez la location de véhicules (routes dangereuses et police corrompue).
41 ans, en famille 10 / 10 Paysages extrêmement variés et tous magnifiques, l’accueil de la population locale. Le prix du train pour aller au Machu Picchu ! Prendre le temps de profiter de chaque endroit et de vous acclimater à l’altitude, mieux vaut en faire un peu moins mais sans courir.
42 ans, en famille 10 / 10 Variété des paysages, nombre de choses à voir et faire. Les distances entre les villes. L’altitude. Attention au parcours, tenir compte de l’altitude pour s’y habituer.
44 ans, entre amis 10 / 10 Le réseau de bus ultra développé, la grande diversité des paysages et des activités. J’ai beau cherché je ne vois pas vraiment de points négatifs. Allez au Nord !
45 ans, en famille 10 / 10 Accueil des Péruviens, paysages à couper le souffle. Insécurité routière. Attention à la conduite. La conduite des Péruviens est vraiment dangereuse.
47 ans, en couple 10 / 10 La gentillesse et l’accueil des péruviens, la beauté et la diversité des paysages, la culture. Les routes, les déchets. D’y aller pour minimum 3 semaines si on ne veut pas que ça soit la course.
52 ans, entre amis 10 / 10 Le dépaysement, les énigmes des constructions et les villes restées authentiques. Les routes peu entretenues et l’insécurité par endroits Pas de problèmes cardiaques, ouverture d’esprit.
54 ans, en couple 10 / 10 La gentillesse de certains guides. La gastronomie (pas les restaurants à touristes), pour les passionnés d’archéologie : c’est le Pérou. Certains endroits sont de véritables arnaques à touristes. Même avec l’habitude, les pièges sont si bien tendus qu’il est impossible d’y échapper. Partez au moins 4 semaines.
63 ans, en solo 10 / 10 Que du bonheur ! Des personnes formidables, excellent contact, des sites inoubliables qui ne sont plus un rêve mais une réalité… Rien à dire. Avancer sur la route avec confiance et simplicité.
19 ans, entre amis 9 / 10 La beauté de la Selva, la cuisine, la richesse de la culture. La pauvreté et l’insécurité (du moins à Puerto Maldonado), le regard parfois méfiant des locaux sur les occidentaux. Essayer de loger chez l’habitant pour vraiment entrer au contact des Péruviens (privilégier des réseaux existants), privilégier le voyage responsable (gestion de l’eau et des déchets, s’informer sur la situation sociale et environnementale des lieux visités) et bien préparer son système digestif (rester vigilant sur l’eau, la street-food et garder à l’esprit que les probiotiques sont vos amis).
21 ans, en couple 9 / 10 La gentillesse des péruviens, les prix très corrects, le réseau de bus, l’authenticité, la diversité des paysages Les trajets interminables (surtout avec de gros bouchons autour de Lima). Les bus très bruyants, pas reposant (musique, films à tue-tête…). Pas d’endroit pour se reposer (méteo difficile, pas d’auberges, de bars…). Les chiens errants. Être en forme physique et mentale, ne pas s’attendre à des vacances reposantes. Ne pas avoir le mal de l’altitude et toujours avoir des feuilles/bonbons de coca sur soi. Être prêt à sortir de sa zone de confort.
21 ans, entre amis 9 / 10 La diversité des paysages, les différents types d’activité en extérieur, le coût de la vie, la découverte d’une autre culture Peuple assez réservé et assez peu chaleureu. Le mal des hauteurs et le froid à certains endroits. Faire l’Amazonie. Faire un trek. Voyager à l’intérieur du pays. S’y prendre à l’avance pour le billet Machu Picchu.
22 ans, entre amis 9 / 10 La diversité des paysages et la profusion de lieux à voir tant historiques/culturels que naturels. La générosité des habitants. Le sentiment d’insécurité dans certaines villes comme Ica par exemple (2 voyageuses). Rester plusieurs jours dans les lieux d’intérêts et prévoir au minimum un mois de voyage car il y a énormément à découvrir en prenant le temps.
24 ans, entre amis 9 / 10 Facilité des transports en bus, variété des paysages, les Péruviens Gestion de l’altitude, tourisme de masse dans certains lieux Prendre son temps. Sites touristiques secondaires de qualité à rechercher en amont.
25 ans, entre amis 9 / 10 La gentillesse des péruviens, la diversité des paysages, expérience et climat Ça n’est pas un point négatif, mais juste un prérequis selon moi : il faut parler un minimum espagnol. Apprendre l’espagnol, ne pas trop fantasmer sur le Machu Picchu, se laisser surprendre par des spots moins touristiques. Parler aux Péruviens et aller manger dans les marchés.
25 ans, entre amis 9 / 10 Beaucoup de choses à faire et à voir. Les treks sont super. C’est très intéressant pour les voyageurs à sac à dos, car les auberges de jeunesses sont peu chères. Le climat, il faut appliqué la méthode de l’oignon 😅 Avoir plusieurs couches de vêtements pour s’adapter aux températures. C’est donc un sac à dos plus lourd. Difficile de communiquer en anglais parfois. Avoir un petit niveau d’espagnol est utile, et prendre de très bonne chaussures de marches pour les trek (pas du premier prix).
25 ans, en couple 9 / 10 Traditions très présentes. Pas de supermarché. Touristique, mais on peut trouver le mode de tourisme que l’on veut. Les lamas et la chicha ! Il faut bien se préparer pour les treks, avec l’altitude ce n’est pas accessible pour tout le monde. De s’habituer à l’altitude avant de faire des treck. Ne pas prendre n’importe quelle guide spirituel et n’importe quelle plante médicinale.
26 ans, en couple 9 / 10 La culture, la diversité géographique, la nourriture. La pauvreté et le harcèlement que peuvent vivre les touristes. Aller la où les touristes ne sont pas.
26 ans, en couple 9 / 10 Les paysages très différents, la culture très riche, les nombreux treks, la gastronomie, les gens. Les distances, le coût de certains hauts lieux touristiques (Machu Picchu). Faire des treks !
26 ans, en couple 9 / 10 Les paysages sont magnifiques, pour ceux qui aiment les randos ou treks c’est parfait. Les péruviens étaient sympathiques, ils ont a plusieurs reprises engagé la conversation avec nous. On a moins aimé le bruit constant qui règne dans les villes péruviennes, ça crie et klaxonne dans tous les sens. Ils ne sont pas très respectueux de la nature non plus, les bords de route sont pollués. Ils jettent tout et n’importe quoi dans les collectivos qui ne sont donc pas très propres. Prendre les bus de nuit pour les trajets longues distances, ils sont très bien. Attention au mal des montagnes, monter doucement. Faire le Machu Picchu tôt car à 10h il y a déjà beaucoup de monde.
26 ans, en couple 9 / 10 Paysages, transports faciles, coût. Sécurité Prévoir du temps car les distances sont grandes Utiliser les transports locaux pour bien s’imprégner Faire attention à ses effets personnels
27 ans, entre amis 9 / 10 Diversité et beauté des paysages et des sites visités, richesse de la culture, facilité à communiquer (espagnol), facilité à se déplacer. Insécurité à Lima, Cuzco. Grandes distances à parcourir. Ne pas chercher à tout voir, et prendre le temps de savourer un site.
27 ans, en couple 9 / 10 Voyage en mode backpack (transport en commun, avec les locaux), gastronomie, paysages, culture, histoire, coût de la vie. État de certaines routes et la conduite locale m’ont parfois fait très peur dans les Andes. L’altitude et l’acclimatation peuvent être difficiles. Explorer un peu plus les régions moins touristiques (tout sauf Cusco, Arequipa, Puno). Monter en altitude de façon très progressive, ne pas négliger ce point.
27 ans, en couple 9 / 10 Les bus sont top, la nourriture est plus variée qu’en Colombie ou Bolivie par exemple, il y a énormément de lieux et d’activités à faire, les gens sont hyper accueillants, le climat est parfait. Les excursions chronométrées de certains tours opérateurs. Prendre les excursions par les hôtels et éviter les rabbateurs dans la rue qui appliquent un tarif à la tête. Ne pas hésiter à prendre les bus de nuit qui sont sûrs et confortables.
27 ans, en couple 9 / 10 Diversité des paysages, climat, bon réseau routier, facilité à communiquer, les marchés, les aliments. Grandes distances, poussière. Prenez le temps! Faire le trek du Choquequirao jusqu’au Machu Picchu.
27 ans, en solo 9 / 10 La nourriture !! Les hôtels sans eau chaude. Parler aux gens, goûter tous ce que vous pouvez.
28 ans, en couple 9 / 10 Paysages splendides, dépaysement, diversité, culture très riche. Nourriture, absence d’hygiène, peu d’hospitalité. Faire des treks c’est extra et n’hésitez pas à les faire en autonomie, pas besoin de guide ni d’agence si vous le pouvez physiquement.
28 ans, en couple 9 / 10 Simplicité, les rapports humains avec les péruviens et leur culture, les paysages. Le confort des bus. N’hésitez pas à faire des treks. Il sont pour certains accessibles même au débutant et même en autonomie. Et l’experience est inoubliable.
28 ans, en couple 9 / 10 Une destination pas chère, des paysages incroyables, une culture et une spiritualité importantes. Bus longue distance très confortables. Un des meilleurs pays pour la nourriture en Amérique du Sud. Il est parfois quasi-impossible de se rendre sur des lieux d’intérêt sans passer par des tours (c’est le cas de la Rainbow Moutain qui n’est pas du tout desservie par les transports publics à ma connaissance). Même chose pour le lac Humantay ou le glacier Pastorouri). Ça peut être un peu agaçant car cela restreint un peu notre liberté. Les trajets sont longs entre les villes. Voyage un peu fatiguant. Des routes parfois mal entretenues et des conducteurs pas très prudents… Beaucoup de chiens errants : ça fend le coeur, mais certains peuvent être également agressifs…. Prendre son temps 🙂 Il y a beaucoup de choses à faire et les distances sont longues. Prendre en compte également le temps d’acclimatation à haute altitude.
29 ans, entre amis 9 / 10 Il y a tous les paysages dans un seul pays, désert, plage, jungle, montagne, lac Titicaca. Aucun. Mais si je dois dire quelque chose, je dirais les Péruviens à Lima. Y rester au moins 1 mois.
29 ans, entre amis 9 / 10 Authenticité (aller se perdre dans les petits villages), les paysages incroyables. Trop touristique, les locaux ne sont pas si accueillants en comparaison avec la Colombie par exemple (car trop de touristes selon moi !). Prendre le temps pour sortir des sentiers battus et de la masse touristique.
30 ans, en couple 9 / 10 Variété des paysages, histoire et culture importante. Facilité de voyager et transport. Gastronomie. Lima, grandes distances entre les villes. De faire le détour par Huaraz et de ne pas descendre tout de suite sur le parcours traditionnel. Ne pas faire les îles Ballestas et profiter plutôt du parc national de Paracas, moins attrape-touriste.
30 ans, en couple 9 / 10 Diversité des activités et paysages, coût de la vie accessible en voyage longue durée. Identité culturelle très forte et colorée. Nourriture huileuse : tombé malade tout le séjour. Rabatteurs commerciaux très insistants à Cusco. Ne pas négliger le Nord du pays et la réserve nationale de Paracas. Bien s’assurer du prix et de la tenue des excursions avant de réserver (notamment à Cusco). Faire attention à la nourriture grasse et huileuse.
30 ans, en couple 9 / 10 Dépaysement total, gentillesse des péruviens et paysages magnifiques. Négociation constante, parfois tentative d’arnaque, exploitation des lamas/alpagas pour les photos. Parler espagnol est un vrai plus pour la négociation. Ne pas hésiter à manger dans les boui-bouis.
30 ans, en solo 9 / 10 Diversité des paysages, accueil des locaux, coût de la vie très bas, la possibilité de se déplacer très facilement en bus. La pollution, l’utilisation trop fréquente du plastique, les klaxons incessants en ville. La sécurité est un grand débat, mais comme partout il ne faut pas aller de nuit dans les quartiers qui craignent avec argent et téléphone à vue, sinon je ne me suis jamais sentie en insécurité (fille seule !). Prenez le temps de visiter le Pérou, vouloir faire le tour du pays en 2 semaines c’est impossible, il vaut mieux privilégier une région et la parcourir à fond. Beaucoup trop de gens font des heures et des heures de bus pour faire des excursions à la journée, mais ne profitent pas du Pérou, c’est dommage, il a tant à donner !
31 ans, en couple 9 / 10 Économique, bien desservi en transports en commun, paysages incroyables. Temps de trajets entre les points d’intérêt. Aller demander les prix et négocier sur place plutôt que de réserver sur internet. Ne pas négliger les temps de transports dans l’itinéraire.
31 ans, en couple 9 / 10 Meilleure nourriture d’Amérique latine, bus très confortables, Péruviens très aimables. Pays immense donc beaucoup de temps de transport. De prévoir suffisamment de temps car le pays est immense et les transports ainsi que les treks prennent du temps.
31 ans, en couple 9 / 10 La diversité des paysages dans le pays, la gentillesse des Péruviens, des personnes très avenantes. L’inégalité de la qualité et de la diversité de la nourriture selon les régions. La qualité de certaines routes et la durée des trajets. Prendre une carte SIM locale pour faire toutes les réservations. Car tout se fait via WhatsApp.
32 ans, en couple 9 / 10 Beaucoup de choses à voir, les habitants sont très ouverts Gestion des déchets. Beaucoup de sites à visiter il faut au moins un mois et il faut prévoir de faire des treks notamment du coté de la Cordillère Blanche.
32 ans, en couple 9 / 10 Culture, paysages différents suivant les régions, ruines incas en très bon état, nourriture très bonne. Prix à négocier, rues bruyantes avec les klaxons, organisation des transports parfois compliquée pour se rendre sur certaines sites archéologiques. Prévoir du temps pour visiter le pays car les distances sont énormes et attention au mal de l’altitude !!!
32 ans, entre amis 9 / 10 Gastronomie, Histoire, infrastructures. Climat Avoir une bonne condition physique (altitude).
33 ans, en couple 9 / 10 Richesse culturelle et sites archéologiques, trek nature, diversité, ville de Cuzco. Confort (parfois absence chauffage et eau chaude), acclimatation altitude. Organiser à l’avance pour le Macchu Picchu, passer du temps dans la région de Cuzco, prolonger vers la Bolivie 🙂
33 ans, en couple 9 / 10 Dépaysement et paysages ! De manière très personnelle : je n’ai pas aimé Nazca (vue de la tour, pas d’avion). Relax 🤙
34 ans, en couple 9 / 10 La diversité culinaire, les sites archéologiques, la variété des tarifs pour les hôtels. Les sites touristiques sont souvent éloignés des grandes villes par exemple les eaux turquoises de Millpu sont à 3h de route aller d’Ayacucho… Nous passons beaucoup de temps dans les transports. La conduite de certains chauffeurs de voiture, combi. Regarder les vidéos YouTube des influencenceurs Péruviens pour avoir accès aux bons plans locaux et sans passer par des agences. Par exemple les vidéos de Vertiyork. Pour cela il faut comprendre l’espagnol… Se rendre dans les agences touristiques IPERU : personnes très compétentes qui donnent de précieux renseignements et aussi des cartes des régions visitées.
35 ans, en couple 9 / 10 Touristique donc facile de se repérer, de s’organiser. Bon marché. Paysages magnifiques. Tumbes très déconseillé, pas très sûr (même s’il ne nous est rien arrivé). Sinon tout était top ! Prendre et prévoir du temps, car il y a beaucoup de choses à faire et à voir… et les trajets sont longs.
35 ans, en couple 9 / 10 Il y en a beaucoup ! La gentillesse des Péruviens, leur histoire riche et incroyable, le patrimoine exceptionnel, la nourriture fabuleuse et la nature magnifique Le harcèlement des rabatteurs dans les villes touristiques, le mal de tête à cause de l’altitude (c’est pas de leur faute, mais il faut le savoir !) Réserver les activités les plus touristiques en avance et sur place laissez-vous porter. Prendre des cours d’espagnol, c’est une langue facile et sur-place ça change tout.
35 ans, en solo 9 / 10 Gens, culture, nature Danger (pas lors du dernier voyage) Prendre le temps de découvrir, surtout ne pas courir.
37 ans, en famille 9 / 10 Diversité des paysages Climat très variable Prévoir un budget conséquent pour les activités. Si vous êtes en recherche d’authenticité le lac Titicaca ne sera pas le point fort.
37 ans, en solo 9 / 10 Beaucoup de choses à voir, plusieurs expériences différentes à vivre, facile à voyager, chaque coin à des ruines d’une civilisation qui se distinguent des autres. Beaucoup de monde au Machu Pichu, difficile d’avoir une place pour le Inca Trail. Réserver très en avance pour le Inca Trail. Réserver un peu en avance pour Salkantay ou Huaynapicchu. Prévoir beaucoup de temps : beaucoup de choses à voir et certaines peuvent prendre du temps.
38 ans, en couple 9 / 10 La variété des paysages, la gentillesse des Péruviens, le dépaysement La nourriture ou tu peux vite être malade, la qualité des infrastructures, ils parlent peu anglais. De bien parler espagnol, de tout négocier.
38 ans, en famille 9 / 10 Facilité de déplacement, tarifs des logements et de la nourriture, paysages. Tarifs des treks qui peuvent être trop cher en famille. Toujours être prudents dans les bus et ne pas hésiter à négocier les prix, très poliment mais en négociant.
41 ans, en famille 9 / 10 Paysages très variés, culture Inca, le trek Salkantay, le calme de l île Amantani. Distances assez longues, beaucoup de touristes à Cusco. Attention aux distances, le pays est grand.
41 ans, en solo 9 / 10 Les treks, la vie, les habitants, la nourriture Certaines compagnies de bus Profitez, sortez de vos agences et faites par vous-même.
42 ans, en couple 9 / 10 Culture et sites inca super intéressants, magnifiques paysages, très dépaysant. Certains quartiers manquent de sécurité, moins bon marché que l’on s’y attendait, trajet intérieurs longs et fastidieux. Réserver à l’avance les billets pour le Machu Picchu.
47 ans, en solo 9 / 10 Civilisation Inca, Cordillère des andes, peuple authentique Premier abord un peu plus froid par rapport à d’autre pays d’Amérique du Sud. Faire des trecks pour prendre le temps.
48 ans, en couple 9 / 10 Facilité de déplacement, beauté des paysages, dépaysement, alimentation, les Péruviens Cuzco et son tourisme de masse. Prendre le bus et les taxis.
55 ans, en couple 9 / 10 Accueil, paysages superbes, diversité des sites Les distances entre sites/lieux, ne pas être trop ambitieux. Bien mesurer les distances… et la durée des trajets… Suivant le temps passé au Pérou, ne pas être au départ très ambitieux sur les déplacements, et voir sur place pour enrichir le programme…
56 ans, en solo 9 / 10 Nature magnifique et diversifiée, prix abordables, facilité de transports, nourriture variée et goûteuse. Un peu trop touristique Go go go! Prévoir d’y aller en période creuse.
57 ans, en couple 9 / 10 Facile de circuler dans le pays, qualité restauration et hôtellerie, beaucoup de beaux sites et belles villes à visiter, variété des paysages. Zone difficile à traverser entre Cuzco et Lima par Ayacucho, on a renoncé. Prendre du temps ou se limiter à une zone car les déplacements sont longs le pays étant tout en longueur.
63 ans, en couple 9 / 10 Son histoire, ses diverses architectures, ses paysages d’une beauté à couper le souffle. La facilité à voyager par soi-même sans agence. Les Péruviens pas très commodes et la circulation sans respect des règles. Le nombre trop important de chiens errants et malades. La patience, la bienveillance. Les paysages sont magnifiques. Celui qui a un bon budget, prendre le train à partir de Cuzco jusque Puno. Une des plus belles lignes ferroviaire du monde. Dormir sur les Îles Flottantes. Visiter l’île Taquile.
22 ans, en solo 8 / 10 Les paysages sont magnifiques, facile de se déplacer (bus), peu cher, repas copieux et délicieux la plupart du temps ! Dans les grosses villes comme Lima ou Ica, il y a beaucoup de voitures, taxis, pollution, klaxon. Pas mal sollicité pour acheter diverses choses. Je leur conseille de ne pas trop organiser s’ils ont du temps devant eux, de faire au feeling. D’aller sur le compte Facebook “les français au Pérou” pour avoir pleins de conseils. D’avoir de la monnaie sur soi, du liquide. De ne pas avoir peur de sortir des sentiers battus !
23 ans, en couple 8 / 10 Transport en commun nombreux et accessibles sur internet, nombreux paysages uniques. Lamas et alpagas !! Longue distance entre les étapes. Routes difficiles. Nourriture non variée. Prévoir des médicaments en cas de problème sur place (j’aurai bien aimé avoir du Tiorfan sur moi…). Apporter de bonne chaussures. Être préparé à beaucoup marcher. Demander de faire un packs avec un guide pour visiter des lieux.
24 ans, entre amis 8 / 10 Les vestiges de la civilisation Inca toujours présents et bien préservés. Insécurité à Lima, longues distances pour parcourir le pays en bus. Prendre son temps. Y faire un long voyage, plus de 6 mois.
24 ans, en couple 8 / 10 La diversité et la beauté des paysages, le coût de la vie Les longs trajets d’un point à l’autre, les excursions trop touristiques au départ de Huaraz et Cusco, les gens très bruyants et la nourriture très peu équilibrée. De prendre le temps de se poser à chaque étape car les trajets entre les étapes sont longs et les trajets pour les excursions au départ d’une même ville sont longs également donc ça peut être très fatigant de tout enchaîner, prévoir des jours off. Et prendre des boules quies car les Péruviens sont très bruyants et même dans les bus de nuit c’est compliqué de ne pas être dérangés.
24 ans, en solo 8 / 10 Une culture extraordinaire La route et la conduite des Péruviens. De faire confiance aux locaux. Ils sont chez eux. Ils connaissent.
25 ans, en couple 8 / 10 Diversité des paysages, richesse culturelle, courtes distances Tourisme de masse (Cusco), l’altitude Commencer par Lima pour s’acclimater à l’altitude.
25 ans, en couple 8 / 10 Encore peu touristique, à l’époque ! Difficulté de contact avec les habitants de l’Altiplano. Expérience trop ancienne pour que des renseignements soient valides aujourd’hui.
25 ans, en couple 8 / 10 Les différents climats dans tous le pays, les différents paysages tous plus beaux les uns que les autres, les transports en bus (bus de nuit), le coût très peu cher. Le fait d’être accosté par les agences dans la rues, ou par les vendeurs aux marchés, ou ceux qui viennent te chercher avec insistance pour manger dans leurs restaurants… Mais sinon peu de choses… Ne pas se faire avoir par le premier taxi. Dire gentiment merci aux gens insistant qui veulent te vendre n’importe quoi. Ne pas se fier à la première agence (en chercher plusieurs et choisir la meilleure). Avoir du PQ aux toilettes publiques. Ne pas prendre les sièges du fond du bus du 1er étage car pas le même confort (normalement 160°, les sièges du fond 140°…). Écouter son instinct.
25 ans, en couple 8 / 10 La culture Inca, les chaines de montagne et les très belles balades. Le sud (en dessous de Lima), trop touristique. Tout est centré sur le Macchu Pichu alors que Pisac et Kuélap sont géniaux ! Prendre de bonnes chaussures. Aller dans le Nord du Pérou, car il y a de magnifiques choses à voir.
25 ans, en couple 8 / 10 Pas cher, plusieurs pays en un. Les chiens errants (2 attaques). Prendre le temps et ne pas courir pour faire les choses, visiter le pays en 3 semaines n’est pas possible
25 ans, en couple 8 / 10 Beauté des paysages, histoire et culture. Trajets dangereux Sortir des sentiers battus, marchander.
25 ans, en solo 8 / 10 Sites archéologiques, nature. Vols, pas tres sécurisé. Prendre un vol retour Cusco Lima pour éviter le bus trop long.
26 ans, entre amis 8 / 10 Préservation des sites, diversité des sites naturels et culturels, richesse culturelle et histoire, villes historiques, bien desservi par les transports locaux, gastronomie, artisanat. Manque d’authenticité des locaux, arnaques sur les prix ou l’origine des produits vendus (ex. objets sortis de sacs plastiques sur les îles Uros vendus comme artisanat fait main), agressivité de certains locaux envers les touristes, sollicitations incessantes de vente, insécurité dans certains secteurs le soir (ex. Pisco, Arequipa). Se renseigner auprès des locaux. Comparer et négocier les prix/agences. Parler espagnol pour éviter les désagréments et arnaques.
26 ans, en couple 8 / 10 Pays idéal pour les passionnés de trek, de nature et d’histoire. Diversité magique entre montagnes, désert, Amazonie, plages… Nous sommes en voyage dans toute l’Amérique du Sud depuis plusieurs mois. Nous avons trouvé que la population n’était pas très souriante ou accueillante dans certains endroits comparé aux populations d’Équateur, de Bolivie et du Brésil qui étaient adorables. Ne vous limitez pas que au Sud ! Le Nord est magnifique et rempli de belles choses, la vallée des cascades près de Chachapoyas vaut le détour tout comme l’observation des baleines à Mancora !
26 ans, en couple 8 / 10 Paysages variés. Machu Picchu (je pensais que le site serait surcôté mais pas du tout). Culture culinaire top et variée (cuisine du pacifique, des Andes et fruits/légumes de la jungle + forte influence japonaise). Routes pas top. Devoir prendre son temps pour le voyage car risque de mal des montagnes ++. Prendre le temps. Surtout pour monter en altitude. Beaucoup de touristes avec mal des montagnes.
26 ans, en couple 8 / 10 Paysages incroyables, coût de la vie, population locale Pays avec une superficie énorme donc difficile de visiter tout le pays dans une durée de voyage raisonnable. Impossibilité de visiter l’entièreté du pays en 1 mois. Voyager la nuit avec les bus locaux pour optimiser le temps de voyage. Privilégier la marche aux transports.
26 ans, en solo 8 / 10 L’ambiance, les prix, les paysages, les activités (treks), la nourriture En tant que touriste on est jamais tranquille.. Pas 15min sans que quelqu’un vienne vous proposer quelque chose. Prévoir des vêtements chauds pour les nuits dans les hauteurs !! Surtout si on prévoit des treks !
27 ans, entre amis 8 / 10 Facilité de se déplacer en bus, paysages magnifiques, péruviens très aimables Trop d’activités à faire obligatoirement en tours. Parler espagnol, ne pas hésiter à négocier pour les excursions, prendre le bus pour aller dans les villes en altitude et ne pas négliger l’adaptation !!
27 ans, en couple 8 / 10 Les paysages, l’ambiance, le calme Population qui essaye beaucoup d’arnaquer et pas très avenante. Prévoir au moins trois semaines. Ne pas trop faire de visites avec un groupe.
27 ans, en solo 8 / 10 Paysages à couper le souffle, culture, évasions culinaires, tansports en commun au top Expérience personnelle : vol du téléphone à Cuzco. Vivre un maximum son voyage au Pérou. Décrocher de son téléphone. Faire attention à ses affaires 😉 Profiter de la gastronomie locale.
28 ans, entre amis 8 / 10 La diversité des paysages, la gentillesse des gens. Les lieux touristiques, où l’on se sent comme un porte-feuille ambulant. Ne pas faire que les sites touristiques.
28 ans, en couple 8 / 10 La pluralité des lieux extraordinaire En tant de Covid, il est très difficile de voyager et faire des activités dans le pays en solo car seul les tours sont facilement réalisables. De sortir des sentiers battus et de faire les choses par soi-même en louant un scooter par exemple.
28 ans, en couple 8 / 10 Gens gentils, architecture magnifique, bonne nourriture La tourista ! Ne pas hésiter à faire des treks ! Paysages magnifiques garantis. Notamment le trek de l’Inca qui est dur mais vraiment magnifique et sans trop de monde.
28 ans, en couple 8 / 10 Diversité de paysages et activités Parfois les gens ne sont pas aimables et froids (pas valable pour toutes les régions). Déchets partout et population pas consciencieuse de l’environnement. Plutôt privilégier le Sud du pays (si peu de temps). Ne pas se formaliser sur le comportement parfois désagréable et froid de certains Péruviens (seulement dans certaines villes notamment le Nord et Lima).
28 ans, en couple 8 / 10 La diversité des paysages Les gens malhonnêtes Se renseigner car il est souvent possible de se rendre à des endroits en collectivo au lieu de passer par des tours organisés.
28 ans, en solo 8 / 10 Bus qui desservent toutes les villes, facile de se déplacer sans voiture, beaucoup de choix différents d’hébergements dans chaque ville, beaucoup de Péruviens qui voyagent dans leur pays donc on en apprend très facilement sur la culture. De looooooongues heures de bus pour rejoindre les points intéressants du Nord au Sud. Réserver le machu picchu en avance, Aller visiter le Nord qui est beaucoup moins touristique, mais magnifique (monter jusqu’à Mancora pour le surf !).
29 ans, entre amis 8 / 10 Sites archéologiques, paysages, lamas, artisanat. Le froid dans certaines villes (hôtels mal chauffés, peu d’eau chaude). Grandes distances. Attention aux taxis à l’aéroport (racket une fois dans la voiture).
29 ans, en couple 8 / 10 Paysages magnifiques, multiples cultures pré-hispaniques avec beaucoup de ruines, culinairement riche, bons bus Nourriture riche et grasse, klaxons incessants, péruviens peu avenants (avec des bonnes exceptions). Certains trajets en bus sont extrêmement longs (15-20h), penser aux avions dans ce cas même si c’est embêtant pour l’environnement. Ne pas oublier le Nord (Trujillo, Cajamarca, qui sont des destinations peu touchées pas le tourisme et assez sauvegardées).
29 ans, en couple 8 / 10 Gentillesse des péruviens, facilité au niveau des transports Les transports très longs entre deux destinations. Ne pas hésiter à négocier. Ne pas hésiter à ne pas prendre de tour et d’aller voir les sites en collectivo ou faire les treks faciles seuls (Colca). Contacter les établissements sur WhatsApp pour payer moins cher.
29 ans, en couple 8 / 10 Culturel, pas cher, chouette mentalité Longue distance en bus jusque Cuzco, pollution de la ville de Lima. Prévoir suffisamment de temps pour voir toutes les facettes, ne pas tout miser sur le Machu Picchu.
29 ans, en couple 8 / 10 Beaucoup de paysages différents, un réseau de bus confortable et sécure Grandes distances entre les villes Prévoyez au moins 3 semaines.
29 ans, en famille 8 / 10 Gastronomie. Diversité des peuples. Gentillesse et honnêteté de la population. Sécurité dans les quartiers centraux de Lima. Être proche de l’océan à Lima. Infrastructures hors de Lima quartiers centraux. Temps nuageux à Lima presque toute l’année. Mal d’altitude dans les terres. Temps de transports entre les villes dans ce grand pays. Trafic automobile très dense dans les centres villes. Pas de mise en valeur du patrimoine culturel. Varier les villes autant que possible qui sont très différentes les unes des autres (attention temps de transports).
29 ans, en solo 8 / 10 Les gens, la culture la gastronomie, les montagnes les lacs et les lieux sacrées Transports Profitez de la culture et partez en montagne !
30 ans, en couple 8 / 10 La richesse archéologique. Les musées sont fabuleux et les sites à visiter sont impressionnants. Il y a un grand écart entre le Nord du Pérou, peu touristique donc très agréable mais parfois difficile d’accès justement à cause du peu d’infrastructures, et le Sud du Pérou ultra touristique avec cette impression d’être vraiment “pris pour des touristes”. Prendre le temps de comparer les offres des excursions à Cuzco et surtout faire un maximum de choses par soi même, car grâce aux collectivos il est très facile de se déplacer partout sans passer par des sorties de groupe.
31 ans, 8 / 10 Paysages variés, les transports, la nourriture Très déçu par Ica et Paracas. Parler espagnol est un vrai plus. Prévoir des affaires chaudes, bien se renseigner sur le mal de l’altitude. Faire des treks car les paysages sont sublimes.
31 ans, en couple 8 / 10 Gens aimables, paysages magnifiques Mauvaise expérience avec un vol de sac à dos à Arequipa, transports très longs. Acheter les billets de bus aux terminaux pour payer moins cher, écrire directement aux hôtels au lieu d’utiliser Booking, prendre des bus de nuits mais pas plus de 10h (ça fait trop long après).
32 ans, en couple 8 / 10 Paysages diversifiés, beaucoup de randonnées possibles L’absence de plages paradisiaques, la météo frisquette. Négocier les prix. Y aller progressivement en terme d’altitude. Ne pas croire les locaux qui vous poussent à prendre un taxi car la destination est soit disant lointaine (souvent on y était en 20 min à pieds).
32 ans, en couple 8 / 10 Paysages très diversifiés et beaucoup de sites à voir. C’est un pays où on peut facilement passer 2 mois. Histoire Inca. Gastronomie. Facilité de déplacement (bons bus de nuit pour les longues distances). Étant un pays très touristique, il se veut plus cher que d’autres pays d’Amérique latine. Prévoir du temps. Le pays est très grand donc les distances à parcourir prennent du temps. Il peut faire très froid en fonction des zones donc prévoir de bons vêtements chauds surtout pour les treks dans les régions de Huaraz et Cuzco (nous avons dû acheter des vêtements supplémentaires).
32 ans, en solo 8 / 10 Grande diversité de paysages : de l’océan, aux déserts, aux montagnes et à la jungle. Grandes distances à parcourir et parfois trop tourisique. Prenez votre temps et sortez des grandes villes.
33 ans, en couple 8 / 10 Paysages, amabilité population (en dehors des grandes villes). Villes bruyantes, vente dans la rue poussive. Choisir les points de chute et y rester plusieurs jours. Les distances sont longues et les voyages en bus éprouvants.
33 ans, en couple 8 / 10 La gentillesse des Péruviens, les paysages magnifiques, très bon réseau de bus. Le tourisme de masse et les conséquences sur la population. Sortir des sentiers battus et ne pas passer par les agences de voyages.
34 ans, en couple 8 / 10 Grande richesse d’un point de vue culturel et historique, nombreux sites archéologiques, diversité de paysages, la gastronomie, bons transports. Locaux sympathiques mais moins avenants que leurs voisins d’Amérique latine et le climat. Ne pas faire les excursions : rythme rapide, peu d’explications, incitation à l’achat, repas imposé dans un resto souvent cher. Le touriste péruvien aime le côté Disneyland ! Visiter en indépendant. Idem pour les treks, rares sont ceux qu’on ne peut pas faire seul même sur 4 jours et plus (Maps.me est votre ami !).
34 ans, entre amis 8 / 10 Des endroits vraiment très très beaux, la gastronomie, l’authenticité culturelle Les gens, pas très souriants et pas très fun. Manger dans les marchés locaux. Faire un trek inca. Faire le canyon de Colca en autonomie.
35 ans, en couple 8 / 10 Paysages incroyables et variés, coût de la vie, notamment la nourriture. Nourriture variées pour l’Amérique du Sud. Relative difficulté à rencontrer/tisser des liens avec des locaux (sauf les professionnels du tourisme). Mauvaise préservation du patrimoine (pauvreté des musées, sites non mis en valeur : Chan Chan, Huaca del sol y luna). Excursions très “stéréotypeés” : pause photo, pause restaurant, pause achats souvenirs etc… Ne pas hésiter à faire des treks sans guide, en préparant un peu via GPS ou maps.me, se regrouper avec d’autres voyageurs. Les excursions en général ne sont pas adaptées aux attentes des voyageurs européens (rythme de marche, nombreux arrêts “commerciaux”).
35 ans, en couple 8 / 10 Le patrimoine historique, la diversité des paysages, la nourriture et le Pisco Sour. La mentalité de certains Péruviens à Cusco et ses alentours. Ne pas hésiter à visiter aussi le Nord, qui a autant à offrir que le Sud du pays en matière de tourisme.
35 ans, en couple 8 / 10 Beaucoup de transports en commun. Diversité des paysages ( désert, montagne, beau trek). Gens simples et authentiques. Richesse culturelle, beau patrimoine. Très grand, beaucoup d’heure de bus. Nourriture pas exceptionnelle. Compliqué de faire des choses sans guide en toute autonomie. Ne pas négliger les distances dans son planning, même si on prend des bus de nuit pour aller plus vite ils ne sont pas très confortables et on est fatigué. Pas facile de trouver les bon bus pour aller aux destinations choisies. L’espagnol est nécessaire dans beaucoup d’endroits.
35 ans, en couple 8 / 10 Paysages surprenants, randonnées, gens sympathiques Îles Uros Prendre le temps. Éviter les tours touristiques.
35 ans, en solo 8 / 10 Paysages, coût, culture gastronomique, richesse culturelle. Déchets et chiens abandonnés, des lieux sont très touristiques (Huacachina pendant les jours fériés), les prix différents pour les étrangers pour accéder aux sites (vallée sacré, Machu Picchu et son train). Pays magnifique et safe,mais faites attention à votre portable dans les stations de bus. Si vous n’avez pas de temps, skippez la partie de Paracas.
36 ans, entre amis 8 / 10 La facilité de déplacements, l’improvisation et le fait qu’on puisse tout agencer, tout faire, et le coût de la vie (en étant touriste évidement). L’improvisation : l’organistion qui peut être bric broc au final. Les “tips” qui sont réclamés en plus du tarif, le marchandage et les arnaques continuelles lors des paiements (taxi, activités…). Ne pas avoir peur, découvrir et s’organiser sur place, ne pas tout préparer de chez soi : beaucoup plus cher et on rate peut-être de belles rencontres et des activités plus typiques.
39 ans, en famille 8 / 10 Culture Inca, sympathie des gens, paysages magnifiques et diversifiés. Prix de certaines visites Prendre son temps, ne pas chercher à aller trop vite pour mieux s’imprégner de la culture Inca.
40 ans, en famille 8 / 10 La population super accueillante et arrangeante. La propreté, les arnaques à touristes. Tout peut s’organiser sur place c‘est hyper simple les gens vous ouvrent leur porte avec plaisir et vous dépannent si vous rencontrez des soucis. Le transport est facile.
42 ans, en famille 8 / 10 La gentillesse des habitants, le coût de la vie peu élevé, les nombreuses découvertes culturelles et naturelles. Les temps de transport Le pays est très grand et les transports sont longs et des fois peu confortables. Nous avons privilégié bien souvent des vols intérieurs pour éviter des voyages de nuit. Ne pas faire l’impasse sur le Nord du pays (Région de Chachapoyas) qui vaut vraiment le coup.
42 ans, en famille 8 / 10 Gentillesse des gens. Beauté des paysages. L’altitude 😅 Prendre le temps de s’adapter à l’altitude avant de se lancer dans un trek.
43 ans, en famille 8 / 10 Facilité des transports, multitude de paysages différents, de superbes randonnées Pas toujours de bon logements Pour les amoureux de trek et de culture pré-colombienne.
44 ans, en famille 8 / 10 Beauté des paysages (beaucoup d’écosystèmes différents), culture riche, cuisine (torta de tres leches, causa limena, ceviche, etc.), possibilité de sortir facilement des sentiers battus. Un peu trop de touristes dans le Sud, le Nord du Pérou est tout aussi intéressant quand on a le temps. Prendre des cours d’espagnol. Ne pas se presser. Prendre les transports en commun pour rencontrer du monde.
44 ans, en solo 8 / 10 Paysages, tradition, sites historiques et archéologiques Conduite dangereuse Bien choisir les jours et heures de visites (jours fériés nombreux, affluence..) et la période (vacances au Pérou ) = prix, moins de places dans les logements avec un bon rapport qualité prix, foules…
45 ans, en couple 8 / 10 Montagnes et sites précolombiens Si la durée du voyage est d’environ 3 semaines, les longues distances ne permettent pas de vadrouiller au Nord, puis au Sud. Se rendre dans la Cordillère Blanche.
45 ans, en famille 8 / 10 Les treks, la nourriture très variée Les moustiques 🙂 à la station Hydroelectrica en attendant le collectivo après le Machu Picchu. J’en ai gardé des traces pendant plusieurs semaines. N’oubliez pas votre répulsif contre les moustiques.
55 ans, en couple 8 / 10 Le dépaysement, l’extrême fiabilité des horaires prévus, la culture extrêmement riche L’insécurité à Lima Se munir d’un traitement pour haute altitude type Diamox (Acétazolamide) (sur conseil conseil médical préalable). Pour ma part, j’ai supporté sans problème chaque changement d’altitude, sauf au dernier palier Altiplano Puno 3827m… Terrassée à l’arrivée, clouée au lit ! 1comprimé de Diamox et 30 mn plus tard, je courai comme un lapin ! Merci pour les conseils préalables de mon amie pharmacienne qui m’a bien conseillée et m’a permis de grimper sur l’île de Taquile 4 050m !
56 ans, en solo 8 / 10 La Cordillère Blanche est définitivement l’endroit que j’ai préféré. Repas végétariens et manque de variété en général dans les repas ☹. Accueil des touristes avec des dollars qui s’allument dans les yeux. Déçue par l’environnement hyper touristique du Machu Picchu (“tout ça pour ça”) mais cela reste un incontournable. Enjoy ! Tout dépend de chacun…
60 ans, entre amis 8 / 10 La gentillesse et bienveillance des Péruviens Puno et les îles Uros attrape touristes, pas d’authenticité. Passer au moins une semaine a Cuzco (treks , départ pour le Machu Picchu en train, visites de sites incas, découverte de la ville…).
61 ans, en famille 8 / 10 La vie au quotidien, les marchés, l’ambiance, les couleurs, la pluie Pour un motorisé, incontestablement le gasoil de mauvaise qualité. Éviter les gros circuits touristiques, et les villes pour la sécurité. Respecter les paliers pour l’acclimatation à l’altitude et manger très léger le soir et pas d’alcool en altitude.
62 ans, entre amis 8 / 10 Un mélange de genre très important entre Lima grande ville, mais très belle avec sa partie dominante de l’océan, Machu Picchu une autre époque, Cuzco… Ambiance particulière avec la semaine sainte, l’accueil chaleureux dans les communautés que ce soit en campagne ou sur le lac. On pourrait se plaindre des infrastructures d’accueil, de la nourriture, mais on doit le savoir dès le départ. On change de monde donc on accepte les conditions. Oublier votre quotidien et préparer votre voyage en vous plongeant dans des lectures.
65 ans, en solo 8 / 10 Traditions, sites, treks, nourriture, gentillesse des locaux, diversité, pas cher. Sites touristiques envahis et chers. S’éloigner des touristes. Vivre comme les locaux et entrer en contact avec eux.
24 ans, en solo 7 / 10 La culture, facilité pour les transports en bus, bus confortables, qualité des auberges Difficulté d’échanger avec les gens dans les lieux trop touristiques Parler espagnol.
25 ans, en couple 7 / 10 Variété des paysages, les trek, facilité des transports, bonne offre touristique. Altitude, prix des excursions, longues distances, saleté Bien s’acclimater à l’altitude avant les treks. Ne pas commencer par Huaraz juste après Lima. Ne pas négliger sa condition physique avant de partir.
25 ans, en couple 7 / 10 La culture, les paysages et la gentillesse des habitants Très grand, on a dû se dépêcher et les changements de température brutaux sans chauffage. Ne pas vouloir trop en faire si vous avez peu de temps ou prévoir un mois au Nord et un mois au Sud.
25 ans, en couple 7 / 10 La diversité des paysages Le rapport au tourisme de masse Sortez des sentiers battus. Allez visiter le Nord du Pérou. Prenez beaucoup de temps pour le Pérou, rien que le Pérou. Faites du volontariat et du couchsurfing. Parlez espagnol.
25 ans, en solo 7 / 10 Paysages magnifiques, treks incroyables, une vraie culture se dégage (vêtements typiques, toutes ces couleurs…), les gens sont adorables et je ne me suis jamais sentie en insécurité. Trop de choses à faire et difficile de choisir les endroits à visiter. Fonceeeez ! Des paysages à couper le souffle et des gens exceptionnels vous attendent !
26 ans, en couple 7 / 10 Ses paysages, ses treks et les sites archéologiques Les Péruviens… pour moi, c’est un des pays d’Amérique latine où se sent le moins accueilli, le rapport aux touristes n’est basé que sur l’argent. Plus difficile de faire de jolies et honnêtes rencontres avec les locaux. Essayer au maximum de sortir des sentiers battus pour éviter de retrouver les mêmes français tous les jours…
26 ans, en couple 7 / 10 Paysages, le nord moins touristique. Trop de touristes surtout au Machu Picchu… Et le comportement qui va avec 🙁 Le Pérou ne se résume pas au Machu Picchu… Le Nord est très intéressant culturellement parlant, plus authentique, encore épargné par le tourisme de masse !
26 ans, en solo 7 / 10 La générosité, la bienveillance des locaux et leur envie de faire connaitre leur merveilleux pays ( et cela même chez les plus jeunes) avec des rencontres incroyables. Les délectations gustatives, leur culture archéologique, les grandes étendues ou les galopades sont merveilleuses, les randonnées….et tellement encore. Je n’ai pas eu le temps de faire le Nord ce qui sera l’objet d un retour sous peu. Les manifestations obligeant a dérouter le chemin initial ou ne pas être garanti d’atteindre la ville d’après, peut être moins gênant quand on y reste 1 an, mais un peu plus sur de la courte durée. Car même si patiente et habituée des longs trajets ou des bus qui ont 1 journée de retard, la non garantie de pouvoir reprendre son vol oblige à planifier 2/3 jours de plus à la capitale pour “du au cas où”. À part ce point ce pays est incroyable, comme toute l’Amerique Centrale/Latine. Il faut s’armer de patience, mais ca en vaut la peine. Ce pays est plus conseillé pour les bons randonneurs s’ils veulent sortir des sentiers battus, car les distances sont longues.
28 ans, en couple 7 / 10 Culture et paysages Rapport malsain à l’argent, pollution, nature payante (aux communautés, pas à un système de gestion de parc national). Attention aux arnaques – toujours négocier les prix et demander à plusieurs agences pour une même prestation. Emporter beaucoup de smecta. Ne pas boire l’eau et ce qui ne semble pas frais ou propre.
28 ans, en couple 7 / 10 Randos, gentillesse des gens, facilité de voyage Trop touristique parfois (îles flottantes). Passez du temps à faire des treks, îles flottantes inutiles (corrompues par le tourisme de masse).
28 ans, en couple 7 / 10 Logements et nourriture peu chers, déplacements faciles en bus. Grand pays avec beaucoup d’activités variées. Beaux paysages. Distance entre les différents points d’intérêts. Obligation de prendre des excursions organisées pour beaucoup d’activités. Prendre son temps, gérer l’altitude, randonner car les paysages sont tops.
28 ans, en couple 7 / 10 Cuisine, organisation touristique, paysages variés Prix pour étrangers, bus non centralisés, état des routes. Se contenter d’explorer une zone restreinte selon le temps de séjour.
28 ans, en solo 7 / 10 Meilleure bouffe ! Meilleurs bus pour voyager ! Locaux assez ouverts et hospitaliers. Conditions, regards portés sur les femmes. Prendre le temps ! Préférer peu de lieux mais bien les faire.
29 ans, en couple 7 / 10 Le choix des visites simples à gérer sur place directement. Les routes pleines de trous et de virages. Le Macchu Picchu est un incontournable, mais une machine à touriste mais c’est à faire une fois dans sa vie.
29 ans, en couple 7 / 10 Richesse des paysages et pays assez bien desservi en bus et autres tranports. Accueil de personnes ( toujours négocier les prix ) fatiguant à la longue. Négocier tous les prix ! Et profiter des paysages justes incroyables.
30 ans, en couple 7 / 10 Paysages, culture Les locaux : arnaques. Ne pas sous estimer les trajets, la météo. Se méfier des gens trop insistants, prévoir des frais en plus pour les pourboires…
30 ans, en couple 7 / 10 Sites naturels grandioses, notamment haute montagne. Sites archéologiques exceptionnels (Machu Picchu). Cuzco, la gastronomie. Le Nord du pays, désertique et pas forcément sûr. La masse de touriste. Organiser ses activités en avance car il y a beaucoup de touristes et donc peu de places pour les treks, transports, etc.
30 ans, en solo 7 / 10 Très beau pays, beaucoup de choses à faire quel que soit le type de voyage qu’on aime. Habitants très désagréables, ils essaient en permanence d’arnaquer les voyageurs. Faire le trek du Machu Picchu.
31 ans, en couple 7 / 10 Coût de la vie, paysages Conduite, services location voiture, temps de trajet. Attention à la conduite solo, ça se fait mais les premières heures au volant sont particulières. Les routes ne sont pas en bon état dans la cordillère pour monter au sommet. Après c’est du kiffe, lancez-vous !
31 ans, en couple 7 / 10 Les paysages et sites archéologiques Le fait que tout soit assez organisé. Plus difficile de sortir ses sentiers battus. Les gens un peu froid. Prendre son temps.
31 ans, en couple 7 / 10 La diversité des paysages et des sites culturels. L’aspect touristique Privilégier les zones moins touristiques. Éviter les périodes de vacances péruviennes.
34 ans, en solo 7 / 10 La diversité du pays : mer, montagne, sites archéologiques, artisanat… avec des climats et des traditions très différentes d’une région à l’autre. Accueil du touriste variable, culture Andine un peu plus fermée que dans d’autres pays sud-américains. Tourisme de masse à Cusco/ Machu Pichu. Allez-y hors saison et choisissez des zones moins touristiques en fonction de vos intérêts.
36 ans, en famille 7 / 10 Variété de paysages, beaux paysages, monuments historiques. Grandes distances, conduite des locaux dangereuse, mal des transports facile à attraper… Attention au mal des transports surtout dans le Nord. Très peu d’anglais. Le Nord est vraiment à ne pas louper, les paysages sont magnifiques et de belles balades. De beaux sites archéologiques. Beaucoup de francophones ont des agences ou des hôtels, idéal quand on ne parle pas bien espagnol. Utilisez les lavenderia pour laver le linge. Attention aux taxis et aux Uber à Lima, beaucoup d’arnaques. Prendre plutôt ceux réservés par l’hôtel.
37 ans, en famille 7 / 10 Bus Cruz del Sur confortables, les repas économiques très copieux et variés, en général la vie n’est pas très chère, la gentillesse des locaux. Les longues distances à parcourir entre 2 points d’intérêts, le passage des montagnes à cause de l’altitude. Prendre des feuilles de coca pour le mal d’altitude, ne pas hésiter à négocier partout.
38 ans, entre amis 7 / 10 Hospitalité, patrimoine historique, nature, nourriture La sécurité, la pollution, l’altitude (mal des montagnes). Sortir des sentiers battus. Quitter les grandes villes sur les lignes des gares routières. Aller dans les petits villages. Monter progressivement en altitude. Ne ratez pas le street art à Lima. Manger dans les marchés (peu d’hygiène et pourtant jamais malade). Surveiller ses affaires. Prévoir ses tickets pour le Machu Picchu à l’avance car sans agence : compliqué et ça prend du temps réservation du bus du train acheter les billets.
58 ans, en couple 7 / 10 L’amabilité de la population. Très beaux sites historiques et chaines de montagnes exceptionnelles (à privilégier pour ceux qui aiment le trekking). Les infrastructures des grandes villes. Sous certains aspects pays en développement. Faire accoutumance à l’altitude.
60 ans, en couple 7 / 10 Accueil, transport, intérêt archéologique, bon marché Aucun Ne pas hésiter à utiliser les transports en commun : sûrs, économiques, confortables.
25 ans, entre amis 6 / 10 La variété des paysages, la richesse culturelle (notamment sites archéologiques nombreux – évidemment Machu Picchu). La facilité de voyager aussi (notamment réseau bus). Le revers de sa richesse culturelle : pays très touristique, manque d’authenticité par moment, difficulté de rentrer en contact avec des Péruviens (hors endroits non touristiques). De prévoir du temps ! Les distances sont longues et les bus de nuit fatigants.
27 ans, en couple 6 / 10 Des sites protégés de qualité, une offre culinaire globalement plus variée qu’en Bolivie ou au Chili. Un tourisme bien plus développé que les pays limitrophes, ce qui enlève parfois un peu de charme (île Uros notamment). Bien se renseigner pour éviter les “attractions touristiques” comme les îles Uros.
28 ans, en couple 6 / 10 La nature, les personnes toujours disponibles à t’informer et à t’aider. Le commerce abusif sur les touristes, la propreté du pays en général. Toujours demander les prix des choses que vous achetez avant et toujours comparer les prix.
29 ans, en couple 6 / 10 Prix, paysages Conduite, temps de route, longs trajets Prévoir de s’habiller chaudement le soir et la nuit surtout dans le Nord de Lima où les températures descendent bien bas sachant qu’une bonne isolation et avoir du chauffage sont assez rares sauf dans des hôtels plus luxueux. Si vous prévoyez de conduire avec une voiture de location, soyez bien à l’aise au volant surtout sur Lima, car la conduite des péruviens est assez dangereuses.
31 ans, en couple 6 / 10 Diversité des paysages, culture On a l’impression de constamment se promener avec un dollar sur la tête, même en voyageant différemment. Tout est rapport à l’argent, la négociation et on se fait constamment abordé pour se faire vendre des truc. Différent des autres pays d’Amérique du Sud qui sont moins touristiques comme le Chili, la Bolivie, l’Argentique ou même le Brésil que j’ai pu faire. S’armer de patience pour les sites touristiques, pour les sites moins connus ça va.
35 ans, en couple 6 / 10 Grands espaces, très diversifié Triste. Tout ferme tôt. Attention aux excursions sur le lac Titicaca par mauvais temps. Notre bateau a été pris dans la tempête et a cassé. Nous avons faillis couler, heureusement que nous avons pu accosté sur une île. Car l’eau était dans le bateau.
36 ans, en couple 6 / 10 Diversité des paysages Trop de circuits obligatoirement fait en mode tourisme de masse. Attention à l’acclimatation.
43 ans, en famille 6 / 10 Pas cher, safe Trop touristique, personnes pas super sympas (problème dans le rendu de monnaie très fréquent). Visiter aussi la Bolivie !
33 ans, en couple 5 / 10 Paysage, diversité, civilisation Inca Agressivité de la population, dangerosité, vols Prudence et bien faire attention à ses affaires.
36 ans, en solo 5 / 10 Paysages, économique. Insecurité, peu d infrastructures transports . Nourriture peu diversifiée. Attention à l’insécurité.
37 ans, entre amis 5 / 10 Les paysages, la gastronomie La sécurité ++ (agression à Lima). Les temps de trajet longs. Ne pas sortir la nuit. Prévoir tous types de vêtements. Négocier les prix. Gourde filtrante. Anti moustique et mouches de sable ++
28 ans, en couple 4 / 10 Les paysages variés de la Sierra à l’Altiplano. Rapport constant à l’argent assez malveillant (on nous demandait toujours combien coutait nos affaires etc.), les déchets, la corruption, la violence (nous avons rencontré plusieurs Péruviens ayant fui des violences pour sauver leur vie). Ne pas hésiter à sortir des sentiers battus, le pays est tellement plein de richesses
31 ans, en couple 3 / 10 Les paysages La population Attention à vos affaires dans les bus de nuit et dans les hotels, chambres d’hôtes…

Bons plans des voyageurs

Transports

  • Ne pas se cantonner à Busbud pour les bus, car il y a un certain nombre de compagnies (souvent moins chères) qui ne s’y trouvent pas.
  • Aller à Lagunas depuis Yurimaguas en bateau et profiter du trajet dans votre hamac.
  • Si vous aimez la moto réservez directement avec Inkamototours (sans passer par des gros sites comme planetride ou vintagerides par exemple), vous ferez des économies.

À voir

  • Les piscines naturelles de Millpu depuis Ayacucho. Le lieu commence à être connu, mais pas énormément. Il n’est pas hyper desservi par les lignes de bus et du coup très typique, super gastronomie et paysages de Millpu spectaculaires.
  • La région de Quillabamba au milieu de la forêt tropicale et des plantations de café valent le coup et ne font pas encore partie des circuits touristiques.
  • La montagne Palcoyo plutôt que Vinicunca qui est envahie.
  • Chicama, trop peu connu alors que c’est un endroit incroyable pour faire du surf. Juste un peu éloigné, mais les conditions sont parfaites.
  • Chimbote et les déserts, ainsi que la faune que l’on y trouve près de l’océan…
  • El Sillar près d’Arequipa.
  • Le site de Sillustani près de Puno : superbe et très peu fréquenté.
  • Le village de Leymebamba.
  • Huancaya (Réserve Nor Yauyos-Cocha).
  • La laguna 513 près de Huaraz.

À faire

Machu Picchu

  • Aller à Aguas Calientes sans prendre le train touristique. Réserver 2 nuits sur place, prendre le bus local jusqu’à Santa Maria, puis un collectivo et enfin marcher pendant 2 bonnes heures. Monter très tôt au Machu Picchu pour assister au lever du soleil.
  • Aller au Machu Picchu depuis Choquequirao : superbes paysages, trek difficile, mais une expérience incroyable avec quasiment aucun touriste sur le chemin.

Lac Titicaca

  • À Puno, pour aller visiter les îles du lac Titicaca, ne pas hésiter à aller directement au port pour négocier avec des pêcheurs ou des marins. Les prix sont nettement inférieurs et l’expérience est grandiose !
  • Aller dormir une nuit à Taquile sur le lac Titicaca.

Canyon de Colca

  • Plutôt que d’aller à l’oasis de Sangalle recommandée par de nombreux guides, préférer l’itinéraire de Cabanaconde vers Llahuar puis vers San Juan de Chuccho.
  • Il y a de nombreux spots de source d’eau chaude gratuits. Pas forcément facile d’accès comme ceux payants, mais qui valent le coup, car ils sont souvent vides en journée (fréquentés par les locaux qui travaillent à ces horaires).
  • Pour voir les condors, arriver très tôt le matin (7h00). Donc éviter les tours organisés.

Autre

  • Négocier avec un taxi pour aller à Pisac avant l’ouverture, il n’y a personne c’est beaucoup plus sympa ou monter par le sentier qui part du village les vues sont incroyables et ce n’est pas si long/difficile.
  • Camper à la Rainbow Mountain pour éviter la foule.
  • Laisser les sacs à Cusco et partir visiter la Vallée Sacrée en scooter ou en collectivo sur plusieurs jours pour éviter les wagons d’agence touristiques qui font les tours aux mêmes horaires.
  • Louer un scooter à Nazca pour visiter la réserve de Paracas et prendre les chemins de terre.
  • La cascade de la Gocta à Chachapoyas à cheval : une belle rando avec des enfants.
  • Le marché de Chinchero lors de la fête de la Navidad.
  • Rencontre avec la communauté Patabamba : c’est grâce à une ONG qui promeut l’indépendance des femmes. Une journée authentique et touchante. Organisé via Joex Travel, au départ de Cuzco.
  • ​​Faire une excursion en pirogue en Amazonie dans la réserve Pacaya Samiria depuis Lagunas. Difficile d’accès (bus/bateau pour y arriver), mais énorme différence avec les autres réserves amazonienne.

Hébergements et restaurants

  • À Cusco si vous séjournez au Ayni Hostel, vous avez des réductions au restaurant Ayni Organic. Les deux sont très sympas.
  • Dormir chez l’habitant dans la communauté Shipetiari dans le parc national Manu.
  • Ne pas hésiter à se présenter dans les auberges tôt le matin en descendant du bus, le check in anticipé ne nous a jamais été facturé ou refusé.
  • Regarder les logements sur Airbnb.
  • Aller manger dans les marchés des villes : local, bon, sûr et économique !
  • Goûter de la frutilla (alcool de maïs fermenté à la fraise … mmmmm!)

Volontariat

  • À Ttio, un petit village à 45 minutes au sud de Cuzco, volontariat chez quelqu’un qui retapait une ancienne hacienda familiale avec des techniques très locales. Le village a beau être assez proche de Cuzco et des régions touristiques, il est complètement épargné par le tourisme et il est habité par des autochtones qui vivent encore de manière traditionnelle. Volontariat via la plateforme HelpX.
  • Pepe à Reque à côté de Chiclayo avec son espace Coordinación Eutopia Ecoaldea, Pepe et sa famille sont supers, ouverts et généreux. Un espace incroyable au bord de l’océan.
  • Inti Eco Lodge à Iquitos.
  • Amazon shelter proche de Puerto Maldonado.
  • Dans le Nord, dans une école de surf (beaucoup dans la région de Piura et Mancora) : il y fait plus chaud en hiver et on peut y observer les baleines et les tortues dans certaines villes !

À éviter

  • Ne pas s’attarder à Ica (un après midi suffit à faire l’oasis, par ailleurs très touristique et la ville n’est pas très accueillante).
  • Sur le parcours du Salkantay : éviter la partie en bas de la vallée ne présente quasi aucun intérêt jusqu’à Lucmabamba.

Documentaire

  • Le reportage sur le peuple des îles Uros, Félix le protagonistes accueille des voyageurs chez lui. Ici