Voir tous les dossiers
Guide du voyage au Mexique : transports

Transports au Mexique

Lors d’un voyage au Mexique, les distances et les temps de trajet peuvent être assez longs. Les bus vous emmèneront quasiment partout, tandis que l’avion satisfera les voyageurs pressés. Dans cet article, on vous présente tout ce qu’il faut savoir pour se déplacer au Mexique.

Notre enquête

Nous avons réalisé une grande enquête du 16 au 25 novembre 2020 auprès de 392 voyageurs qui ont visité le Mexique. Nous leur avons demandé quels moyens de transport ils ont utilisés pour se déplacer à l’intérieur du pays. Les chiffres publiés dans cet article proviennent de cette enquête.

Moyens de transport utilisés par les voyageurs au Mexique

Graphique Moyen Transport

Le bus

Émissions de CO2 : 50 grammes de CO2 par passager par kilomètre (Source : Base carbone de l’ADEME)

Le Mexique dispose d’un excellent réseau routier. Les bus vous emmènent quasiment partout sur le territoire mexicain. Il s’agit du moyen de transport le plus utilisé par les voyageurs pour se déplacer à l’intérieur du pays.

Les différentes compagnies proposent un service régulier, confortable et économique.

Voir notre dossier complet sur les bus au Mexique

Omnibus de Mexico

Les confortables bus longue distance

Photo : Omnibus de México

L'avion

Émissions de CO2 : 293 grammes de CO2 par passager par kilomètre (Source : Base carbone de l’ADEME)

La taille du territoire mexicain peut amener les voyageurs qui n’ont pas beaucoup de peu de temps à choisir l’avion pour se déplacer.

Ce moyen de transport permet d’éviter les longs trajets en bus et donc de gagner du temps. Grâce à la concurrence entre les compagnies, le prix du billet, sur certains trajets, ne coûte pas plus cher qu’un parcours en bus.

La compagnie nationale Aeroméxico offre le meilleur réseau pour les vols domestiques, mais le prix du billet n’est pas toujours le plus intéressant.

Les tarifs de Volaris, Interjet, TAR Aerolineas et VivaAerobus sont souvent plus attractifs.

Vols Depuis Mexico
Vols intérieurs depuis Mexico de la compagnie VivaAerobus

Les taxis

En ville, le taxi représente un moyen facile et économique pour vous déplacer. À Mexico, ils sont rose et blanc et disposent d’un compteur. Cela évite tout “litige” avec le chauffeur. Vous payez 0,59 € à la prise en charge puis 0,24 € par kilomètre.

En dehors de la capitale, les taxis sont rarement équipés d’un compteur. Il faut négocier le montant de la course et vous mettre d’accord avec le chauffeur avant de monter dans son véhicule.

Certains aéroports et gares routières disposent de bornes où vous pouvez acheter un billet de taxi. Le tarif est fixe et dépend de votre course.

Enfin, les applications Uber et Cabify sont disponibles au Mexique. Le prix de la course, fixé à l’avance, est souvent moins élevé. Elles évitent les négociations avec le chauffeur et d’éventuelles arnaques.

Taxi Mexico

Les beaux taxis de Mexico

Source : Wikimedia

La location de voiture

Émissions de CO2 : 193 grammes de CO2 par passager par kilomètre (Source : Base carbone de l’ADEME)

La location d’une voiture au Mexique, vous assure plus de liberté, de flexibilité et de rapidité sur les temps de parcours. Elle n’est possible que pour les personnes de plus de 21 ans. Les tarifs de location sont plus élevés qu’en Europe, il vaut mieux réserver votre voiture avant votre arrivée au Mexique.

Mexico Fed 12

La route vous appartient !

Le Vélo

La découverte du Mexique au guidon de votre vélo demande un minimum de préparation. Il faudra tenir compte du relief par endroit et de la chaleur qui peut parfois être accablante. De plus, l’état des routes peut ralentir votre progression, mais le jeu en vaut la chandelle.

Si vous n’emmenez pas votre vélo personnel, il vous sera possible d’acheter ou de louer un vélo dans les grandes villes, surtout au Sud du pays.

cycliste sur le chemin

Quoi de plus ?

Source : The Redheaded Nomad