Voir tous les dossiers

Transports en Argentine

Les distances à parcourir lors d’un séjour en Argentine sont énormes et imposent de prendre du temps. L’avion peut être tentant, mais il existe des alternatives efficaces notamment avec les bus de nuit qui couvrent presque tout le pays. Dans ce guide, vous trouverez une présentation des différents moyens de transport disponibles.

Notre enquête

Nous avons réalisé une grande enquête du 3 au 10 septembre 2020 auprès de 467 voyageurs qui ont visité l’Argentine. Nous leur avons demandé quels moyens de transport ils ont utilisés pour se déplacer à l’intérieur du pays. Les chiffres publiés dans cet article proviennent de cette enquête.

Moyens de transport utilisés par les voyageurs en Argentine

Graphique Part Transports utilisés par les voyageurs en Argentine

Le bus

Émissions de CO2 : 50 grammes de CO2 par passager par kilomètre (Source : Base carbone de l’ADEME)

En Argentine, un large réseau de bus longue distance dessert tout le pays. Il s’agit du moyen de transport le plus utilisé par les voyageurs.

La concurrence entre les nombreuses compagnies permet d’obtenir un bon rapport qualité/prix. Vu les kilomètres à parcourir, voyager en bus prend du temps, mais grâce au confort et à l’efficacité du réseau, vous pourrez profiter des paysages sereinement. Alliez l’utile à l’agréable avec les bus de nuit : vous économisez une nuit d’hôtel et vous arrivez à destination à votre réveil.

Voir notre dossier complet sur les bus en Argentine.

Flecha Bus Siege en Classe Suite - Argentine

Sweat dreams… ?

Photo : Flecha Bus

La location de voiture

Road Trip en Argentine en Voiture de Location

? Mode road trip activé !

Émissions de CO2 : 193 grammes de CO2 par passager par kilomètre
(Source : Base carbone de l’ADEME)

D’après notre enquête, plus de la moitié des voyageurs ont loué un véhicule durant leur séjour.

Bien que le réseau de transport en commun argentin soit développé, il impose parfois aux voyageurs beaucoup de contraintes (fréquence trop faible, arrêts qui ne correspondent pas aux points d’intérêt…). Certaines régions se prêtent alors parfaitement à la location un véhicule comme Salta, Bariloche, Puerto Madryn ou le Nord de la Patagonie. À vous la liberté !

Voir notre dossier complet sur la location de voiture en Argentine.

L'avion

Émissions de CO2 : 293 grammes de CO2 par passager par kilomètre (Source : Base carbone de l’ADEME)

L’Argentine est un pays immense. Vous trouvez des points d’intérêts à l’extrême Nord comme à la pointe Sud et plus de 4 000 kilomètres les séparent. Sur de très longues distances, vous gagnez forcément du temps grâce à l’avion et le billet ne coûte parfois pas plus cher qu’un trajet en bus. Cependant, choisir d’emprunter un bus de nuit, permettra de limiter vos émissions de CO2.

Les vols intérieurs en Argentine s’organisent essentiellement autour de Buenos Aires. Il y a deux aéroports dans la capitale :

  • l’Aeropuerto Internacional de Ezeiza le plus important du pays situé à 22 kilomètres du centre
  • l’Aeroparque Jorge Newbery situé à 2 kilomètres du centre

La compagnie nationale Aerolineas Argentinas propose le plus de possibilité pour les vols internes. Les autres compagnies aériennes qui opèrent régulièrement en Argentine sont LATAM, JetSmart ou encore Lineas Aereas Del Estado (LADE).

La ponctualité n’étant pas une qualité reconnue du système aérien argentin, prenez de la marge pour vos correspondances.

Principaux Trajets par Avion en Argentine

L'auto-stop

Émissions de CO2 : Si vous voyagez en auto-stop, vous utiliserez des véhicules qui émettent du CO2. Cependant, on considère que ce mode de transport ne contribue pas au réchauffement climatique, car aucun automobiliste n’utilisera sa voiture dans le seul but de prendre un auto-stoppeur.

D’après notre enquête, un voyageur sur quatre a fait de l’auto-stop durant son séjour en Argentine. Comme au Chili, il s’agit d’une pratique très répandue, surtout pendant la haute saison.

Prenez un maximum d’informations auprès des locaux avant de vous lancer. Certaines routes sont davantage empruntées que d’autres et donc plus propices. De la même manière, cela vaut parfois la peine de faire un détour plutôt que de choisir une route plus directe, mais en très mauvais état.

Les taxis et les remises

Taxi à Buenos Aires

Les taxis à Buenos Aires ne manquent pas !

Dans les grandes villes, si vous souhaitez éviter les bus bondés à l’heure de pointe, vous pouvez facilement vous déplacer en taxi. À Buenos Aires, les “radios taxis” sont très nombreux, de couleur jaune et noir et équipés de compteurs. Vous payez la prise en charge 32,60 ARS (0,30 €) puis 4 ARS (0,04 €) par kilomètre.

Si vous souhaitez réserver une course, vous pouvez faire appel à un remis. La réservation se fait par téléphone auprès de la compagnie que vous aurez choisie, le prix est fixé à ce moment-là. Vous réglez une fois arrivé à bon port. Le paiement par carte est parfois possible.

Pour un trajet entre l’aéroport Ezeiza et le centre de Buenos Aires, vous payez en général un forfait : entre 800 et 1 000 ARS (7,50 à 9 €) pour 40 minutes de trajet.

Dans la capitale, l’application BA Taxi offre une alternative à Uber qui n’est pas autorisé en théorie en Argentine. Dans les faits, l’appli existe, mais un Uber n’est pas plus économique qu’un taxi.

Le train

Émissions de CO2 : 63 grammes de CO2 par passager par kilomètre pour les locomotives qui fonctionnent au diesel. (Source : Base carbone de l’ADEME).

D’après notre enquête, le train est peu emprunté par les voyageurs : seulement 3 %.

Depuis la privatisation du réseau ferroviaire argentin dans les années 1990 (et plusieurs accidents), le gouvernement a décidé en 2015 de reprendre la main. Ainsi la SOFSE (Operadora Ferroviaria Sociedad del Estado) gère quelques lignes de trains longue distance, notamment celles du chemin de fer du général Bartolomé Mitre qui partent de Buenos Aires vers le nord jusqu’à Cordoba et Tucumán.

Vous pouvez acheter vos billets en ligne sur le site de SOFSE. Ils sont mis en vente vers le milieu du mois précédent. Pour trouver les informations détaillées sur les horaires et les itinéraires, le site Satelite Ferroviario est une mine d’or.

Située dans le quartier de Retiro, face à la Plaza San Martín, Retiro Mitre est la principale gare ferroviaire à Buenos Aires.

Lignes de Trains Longue Distance en Argentine

Le vélo

Voyage à Vélo

Fouler des routes mythiques en autonomie

Émissions de CO2 : Aucune ???

D’après notre enquête, 3 % voyageurs décident de parcourir l’Argentine à vélo. L’expérience demande de la préparation et un bon équipement, mais promet d’être inoubliable.

Les principaux paramètres à prendre en compte sont la météo et la géographie du pays. Au Nord, les distances entre les villes sont grandes et vous trouverez peu de points d’eau. Au Sud, les pluies fréquentes et les vents forts viendront compliquer un peu la tâche.