Voir tous les dossiers
Avis des grands voyageurs sur la Nouvelle Zélande : guide de voyage en ligne

Avis des voyageurs sur la Nouvelle-Zélande

Quelle opinion les voyageurs ont-ils de leur expérience de voyage en Nouvelle-Zélande ? Quels sont les avantages et les inconvénients de ce pays selon eux ?

Notre enquête

Nous avons réalisé une grande enquête du 24 au 27 février 2020, auprès de 596 voyageurs ayant visité la Nouvelle-Zélande. Nous leur avons posé de nombreuses questions sur leur ressenti de leur voyage dans ce pays. En savoir plus sur notre méthodologie

Note Globale 8,7* /10

Paysages

Sécurité

Propreté

Tranquillité

Accueil

Communication

Culture

Transports

Logements

Villes

Affluence touristique

Gastronomie

Avantages et inconvénients

Avantages

  • Beauté et diversité des paysages
  • Faune et flore
  • Faible densité de population
  • Facilité pour se déplacer et camper
  • Sécurité et propreté
  • Gentillesse des habitants
  • Randonnées
  • Charme du road-trip

Inconvénients

  • Coût de la vie
  • Météo capricieuse
  • Restrictions au camping
  • Prix des billets d’avion
  • Sandflies
  • Difficulté pour rencontrer les locaux
  • Affluence touristique
  • Nourriture sans grand intérêt

Avis des voyageurs

Note donnée à l’expérience de voyage en Nouvelle-Zélande Type de voyageur Avantages Inconvénients Avis et conseils
10 / 10 38 ans, en famille Nature extraordinaire, peu de densité (population et tourisme) donc très agréable, histoire culturelle riche, gentillesse extrême des habitants, facilité pour se loger, se nourrir, se déplacer, faune et flore riche C’est loin de la France ! Le billet d’avion coûte cher si tu n’y vas pas dans le cadre d’un voyage au long cours/tour du monde. La vie sur place est « coûteuse », mais vraiment pas plus qu’en France ou en Australie
Y passer du temps, surtout sur l’île du sud qui est vraiment grande : pour nous 15 jours sont vraiment le minimum avec beaucoup de route. Éviter les coins trop touristiques mais ça c’est vrai partout dans le monde ! Parler avec les habitants qui sont adorables et qui aiment parler de leur terre. Pour avoir refait 50 fois le budget, il est clair qu’il est plus économique de louer une voiture et des chambres chez l’habitant que de louer des vans aménagés. Et même si c’est la grande mode de faire ça, la voiture est bien plus maniable, tu passes partout, et tu rencontres des habitants où sont ravis d’échanger ! En plus dans les logements, nos hôtes avaient souvent des potagers nous donnaient fruits et légumes… sur les airs de camping tu rencontres des touristes et des voyageurs qui se refilent tous leurs bons plans donc ils se suivent tous ! Et surtout à 4, avec des enfants un peu grands en voyage au long cours, l’espace d’une maison même partagée : ça change tout !! Et l’essentiel pour nous était de pouvoir cuisiner pour réduire le budget bouffe à fond et manger équilibré quand même. Comme ça l’argent économisé nous a permis de faire plus d’activité que prévu
10 / 10 39 ans, en famille Voyage facile avec van, paysages et étendues très belles, peu de monde, préservation de la faune, propreté, protection de l environnement et tri des déchets, agréables avec les touristes. Manque de place sur les parkings pour les vans même self contained. (Un peu stressant de trouver une place pour dormir). Pays cher.
Y aller et profiter. Respecter les règles du pays et les autres campeurs.
10 / 10 49 ans, en couple Nature Aucun Y aller et profiter 3 mois minimum pour tout faire
10 / 10 22 ans, entre amis Paysages Coût de la vie Y aller en été
10 / 10 31 ans, en couple Les paysages, les climats De moins en moins de lieux pour camping, car Y aller en août et en mai 🙂
10 / 10 30 ans, en couple nature et habitants très gentils C’est cher et ils n’ont pas de spécialités culinaires
Y aller au moins un mois et hors-saison pour pouvoir profiter au mieux
10 / 10 30 ans, en couple Paysages, flore, gentillesse des habitants, sentiment de sécurité (surtout en van), pas trop “américanisé”, propre (même dans les aires gratuits), des cafés partout ! Un peu cher, un peu loin, trop de touristes à cette période et certains endroits, beaucoup de tourisme “motorisé” ou pas très durable, il y a de moins en moins d’air pour les van/camping-car et ils sont de plus en plus saturés.
Voyager en van, prendre le temps, et ne pas aller qu’aux endroits touristiques (ex : il est possible de voir des vers luisants sans aller dans un site payant !)
10 / 10 44 ans, en solo Nature, beauté des paysages, accueil, sécurité, sérénité. Immigration impossible à 44 ans. Pourtant, actuellement conducteur de bus à Nantes depuis 10 ans et plusieurs métiers à mon actif ( infographie, hôtellerie… ), Je rêve de finir ma carrière et ma vie dans ce pays.
Tout va bien se passer et même mieux encore. Le paradis c’est ici !
10 / 10 29 ans, en couple Liberté et sécurité Cela coûte relativement cher d’y voyager Super pays à visiter !
10 / 10 28 ans, en couple Paysages incroyables, faune et flore a couper le souffle Prix assez chers Se laisser porter par la nature
10 / 10 27 ans, en couple La nature ! Les gens ! La nature !! Les routes … Rester dans la nature.
10 / 10 27 ans, en solo Nature, locaux Je cherche encore Respecter les locaux et si adapter
10 / 10 25 ans, en couple Beauté de paysage, les gens , le mode de vie Le prix de la vie
Profitez de la Nouvelle-Zélande, de son calme , et de la beauté des paysages .
10 / 10 22 ans, en couple La vie en générale, hyper relax, la population d’une gentillesse incroyable! Le pays tout entier est positif manque de fromage et de pain Profitez
10 / 10 32 ans, en couple Des paysages à couper le souffle, un accueil parfait des néo-zélandais, un confort et une facilité pour vivre et voyager dans ce pays. Encore un gros travail à faire sur la partie écologie, recyclage (selon moi expérience dans des familles en wwoofing et helpx)
Prévoyez suffisamment de temps, car chaque jour est une nouvelle et belle découverte. C’était le plus beau voyage de ma vie jusqu’à présent et j’en suis encore nostalgique.
10 / 10 35 ans, en famille Accueil et hospitalité des kiwis, infrastructures pour les touristes, transports en communs, propreté chereté
Prévoir suffisamment de budget pour ne rien rater, certaines activités sont chères, mais valent vraiment la peine de les faire, prendre le temps de découvrir la culture maori et des kiwis, ne pas s’attarder dans les grandes villes, prévoir des activités pour les enfants car les distances sont longues, prévoir des vêtements d’été et hiver, car les températures varient d’un lieu après l’autre. Prévoir une bonne assurance auto s’il y a une location, car dans nos trajets en bus on a rencontré beaucoup d’accidents causés par les touristes qui ne sont pas habitués à la conduite à gauche.
10 / 10 33 ans, en couple Paradis des campeurs et des randonneurs Nature puissante et majestueuse Gentillesse des habitants Propreté (tout est hyper clean, carré, bien entretenu) Sécurité Je n’en ai pas trouvé… Peut être le coût de la vie un peu cher par rapport à d’autres pays.
Prévoir du temps, en voiture les distances sont longues. Si vous n’avez que 10 jours, privilégiez l’une des deux îles. Rien ne sert de courir.
10 / 10 32 ans, en solo La nature, la facilité pour voyager en backpack La gentillesse et l’humour des Néo-zélandais Le coût de la vie La popularité du pays qui fait qu’il faut anticiper ses plans pour être sure d’avoir de la place.
Prévoir du temps il y a tellement de choses à voir. Prendre de bonnes chaussures de marche.
10 / 10 32 ans, entre amis Variété des paysages, facilité pour camper (applications super bien faites et fiables) Les sandflies sur l’île du Sud et la météo fraîche même en été
Prévoir 1 mois minimum Prendre des vêtements chauds même en été
10 / 10 35 ans, en famille La nature sauvage, les randonnées, la facilité pour camper C’est loin de la France!
Préparer son itinéraire, mais ce n’est pas la peine de réserver à l´avance.
10 / 10 37 ans, en solo Les gens sont chaleureux et très accueillants, les paysages sont magnifiques et à couper le souffle, il y a des tas de choses à faire et à voir et il y en a pour tous les goûts Comme j’y étais pendant la saison des pluies, le point négatif c’est surtout la météo qui ne m’a pas permis de faire tout ce que j’aurais voulu et le fait que le soleil se couche tôt, pour un roadtrip, n’aimant pas conduire de nuit
Prenez votre temps pour visiter la Nouvelle-Zélande, pour apprécier ce que le pays a à offrir. Il est très riche en paysage, en histoire, en culture. Il y a tant à voir et à faire. Allez au contact des gens, ils sont vraiment adorables et ils aiment parler de leur pays et échanger sur tout et n’importe quoi. Je recommande la location (ou l’achat) d’un véhicule, afin d’être vraiment libre de ses mouvements et de pouvoir faire des haltes au gré de ses envies.
10 / 10 28 ans, en couple Le pays offre de nombreux paysages variés (souvent très surprenants) dont nous pouvons profiter au cours de randonnées ou sur la route. Il y a aussi une faune superbe ! (Oiseaux, Pingouins et dauphins Que nous pouvons observer dans leurs milieux naturels !) Il est également très très bien adapté à la vie nomade (nombreux freecamps très bien avec des vues superbes) et des néo-zélandais très sympathiques ! Il faut avoir le temps pour visiter le paysage : les distances à parcourir ne sont pas toujours grandes, mais le temps de trajet est souvent très long. De très (trop!) nombreuses activités onéreuses (on se sent assailli sous cette offre alors que des alternatives gratuites et plus authentiques existe toujours il faut seulement se renseigner)
Prendre votre temps ; il n’en faut pas courir partout et ne pas profiter. Ne pas avoir peur de faire des choix : on ne peut pas tout faire et tout voir (sauf ceux qui y reste plusieurs mois) Prévoir un budget conséquent (c’est un pays qui coûte cher, mais même si on limite les activités payantes) Télécharger l’appli Campermate ! Profiter à fond !!
10 / 10 28 ans, en solo La beauté des paysages, la mentalité des gens, le calme, le côté aventure les sandflies 🙂 Prendre son temps !
10 / 10 27 ans, en couple Population avenante et agréable, liberté de voyager sans trop de frais, densité démographique très faible, accès à la nature facilité. Obligation régulière de camper à des endroits bien ciblés.
Pour faire un tour du pays en voyant les éléments importants des 2 îles, tout en prenant un peu de temps, partir 30 jours. 10 jours île du Nord et 20 jours île du Sud pour ceux qui aiment plus la nature. 15 jours / 15 jours pour ceux qui préfèrent la culture maorie, plus présente dans l’île du Nord. Si vous voyagez en van, dans les villes, arrivez tôt dans les emplacements limités de stationnement.
10 / 10 25 ans, en couple Grande liberté et facilité pour voyager en toute autonomie Parfois l’exploitation massive de la nature pour le tourisme : tours en hélico sur des glaciers en pleine fonte, c’est paradoxal pour moi
Partir plusieurs semaines et ne se contenter que de faire une partie du pays, cela suffit amplement
10 / 10 38 ans, en couple Les grands espaces naturels, faible densité de population sur l’île du sud, la propreté en tout lieu, l’amabilité des locaux, l’observation des animaux dans leur milieu naturel… L’éloignement avec l’Europe, le prix de la bière parce qu’il faut bien trouver des défauts, mais il n’y en avait pas vraiment… Partez pour au moins un mois voir plus.
10 / 10 34 ans, en famille La variété et beauté des paysages, la tranquillité des lieux Peu de contact avec les locaux
Ne pas réserver tous les logements en avance si pas campervan afin de se laisser de la flexibilité si météo difficile.
10 / 10 33 ans La simplicité de voyager, tout est accessible simplement pour les touristes. Peut être le Wifi un peu défaillant si je devais être pointilleux
N’ayez aucune hésitation, c’est encore mieux que ce qu’on peut vous dire ! Et Top 10 pour dormir 🙂
10 / 10 31 ans, en couple Les paysages et la nature ainsi que tous les lieux de tournage du Seigneur des anneaux bien sûr ! La vie y est chère et les logements sont hors de prix
Mettez des sous de côté, car la vie est chère et si vous tentez de dormir dans votre voiture sur un lieu non propice à cela vous risquez une bonne amende et ils sont TRÈS vigilants là-dessus ! N’y allez pas en haute saison, les campings seront blindés partout… Allez très tôt sur les sites touristiques sinon c’est blindé de monde…
10 / 10 29 ans, en couple Facile de voyager dans ce pays vu les infrastructures mises en place pour les backpackers. Pays pas excessivement cher. Véritable merveille de la nature Peu de contacts avec les néo-zélandais. Prix des vans un peu excessif
Magnifique expérience à faire en van, pour profiter au mieux et librement de cette merveille de la nature !!!
10 / 10 22 ans, en couple Une nature ressourçante, une culture incroyable et des gens d’une gentillesse rare. Aucun.
Louer une voiture ou un van et partir à l’aventure Prévoir un budget conséquent pour en profiter comme il se doit Échanger avec les locaux afin d’apprendre un maximum de choses
10 / 10 27 ans Diversité des paysages, faunes sauvages. On peut voir facilement des animaux sur la plage par exemple. Les randonnées sont bien balisées. Pays verts et montagneux. Camping sauvage facile à trouver et top ! Activités touristiques chères
Louer un van ou une voiture pour s’éloigner des coins un peu touristiques. Préférer le camping sauvage, vraiment top ! Ne pas uniquement se contenter des randos “touristiques”, faire aussi les petites randos balisées dans les coins paumés, c’est plus tranquille
10 / 10 32 ans, en couple Peu de touristes en hiver, beau temps, grands espaces préservés, qualité de la vie, sécurité, accueil des locaux, nourriture, diversifiés paysages Aucun Louer un campervan
10 / 10 49 ans, en famille
Pays magnifique, gens fantastiques, nature grandiose
Il faut juste y aller c’est fantastique…
10 / 10 27 ans, en couple C’est sans danger avec des paysages très variés. Aucun Foncez!!
10 / 10 21 ans, en couple
Paysages hyper variés, la beauté des paysages, la nature
Faites un road-trip. Ayez le temps
10 / 10 31 ans, en couple Liberté, peu de monde… Enjoy
10 / 10 27 ans, en solo Nature, gentillesse des habitants Villes, nourriture
En solo, le stop est de loin ce qu’il y a de mieux. Les kiwis sont adorables, serviables, polis…. Penser à prendre de bonnes chaussures de rando imperméables, s’équiper en antimoustique (les sandflies m’ont fait me gratter jusqu’au sang!), bien faire gaffe aux recommandations du DOC concernant la météo des treks et randos visées.
10 / 10 39 ans, en famille Paysages vastes et variés, accessibilité en camping-car, nature protégée. Le coût de la vie De prendre son temps!
10 / 10 35 ans Paysages, propreté, qualité des trekkings Nourriture, prix De foncer, c’est mon top 1 du tour du monde
10 / 10 30 ans, en couple Peu de population le climat la mentalité les paysages Le coût de la vie Avoir un véhicule.
10 / 10 27 ans, entre amis Les paysages, l’espace, le bout du monde, la liberté, les randonnées. Aucun. Camping-car et marche, combo gagnant.
10 / 10 35 ans, en famille TOUT RIEN C’est un super beau pays il ne faut pas hésiter.
10 / 10 40 ans, en solo
Les paysages et les randonnées très faciles d’accès
ALLEZ-Y !!!
10 / 10 35 ans, en solo Paysages différents, calme, nature, qualité, hébergement. Aucun Allez y et faites le Max
10 / 10 27 ans, en couple Les gens hyper accueillants et sympathiques. Une nature grandiose et incroyablement bien préservée. Tout est fait pour le voyage en van. Aucun !
Allez y ! C’est magique ! Ne lésinez pas sur un campervan avec un peu de place, notre voiture aménagée était un peu juste..;)
10 / 10 27 ans, en couple Des paysages époustouflants, très peu de tourisme ou même d’habitants donc des paysages très préservés. La vie en van et son sentiment de liberté. L’accueil parfois froid et réticent face aux van. Le coût de la vie. Allez y
10 / 10 23 ans, en solo Nature, mentalité, scolarité, ouverture d’esprit. Communautarisme
Aller rencontrer les néo-zélandais au travail, au sport, aux événements culturels, aller vers eux, car ils auront du mal à venir vers toi
10 / 10 36 ans, en famille Mentalités, Culture, Paysages.
Aller à craggy range (domaine viticole avec restaurant) proche de Havelock North.
10 / 10 23 ans, en solo C’est un mini Canada !! Il y a tout : Montagnes, plaines, forets, jungle, falaise, lac, océans, volcans, campagnes, grandes villes…. et tout est facilement accessible. Je n’en vois aucun.
Acheter un véhicule, travaillez, voyagez, et faites du volontariat (woofing workaway)
10 / 10 22 ans, en couple La convivialité des habitants. Le voyage en van très facile d’accès. Les paysages Les incivilités des autres touristes ou locaux. Le prix élevé de certains lieux touristiques ( Hobbiton, cave de vers luisant s etc…)
Acheter un van et partir sans réfléchir !!!! Pour éviter le tourisme de masse aller sur les activités très tôt ou très tard. Arriver le plus tôt possible au freecamp avec belles vues pour avoir de la place.
10 / 10 31 ans, en couple Incroyables et divers paysages et surtout très proches les uns des autres. En une heure de route, on peut voir des paysages complètement magnifiques et différents. En plus des paysages, gros point positif pour les fans du Seigneur des anneaux, pour les fans de rugby et pour les amateurs de la culture Maori. Météo pas terrible la plupart de l’année. Beaucoup de touristes (en pleine explosion depuis plusieurs années) pendant les meilleurs mois de l’année. Sinon, le paradis :).
A éviter dans les mauvaises saisons (avril – octobre). Mais également à éviter pendant les vacances d’été des kiwis (mi-décembre à mi-février, je crois), beaucoup beaucoup de monde même si c’est la meilleure météo. Je viserais novembre / début décembre ou mi-février – mi mars pour un voyage de quelques semaines. Y aller avec un van loué, de loin la meilleure solution. Être fan de rando et de nature, sinon on loupe la plupart des choses intéressantes :).
10 / 10 42 ans, en famille Nature, tranquillité, paysage, trek Interdiction de feux de camp, sinon aucun.
3 à 4 semaines pour le nord et même chose pour le sud, pour pouvoir prendre le temps de prendre le temps. 😉
9 / 10 69 ans, entre amis L’accueil de la population. Les grands espaces Ben ??? Difficile à trouver …. Ah si la difficulté pour trouver de vrais restaurants !!! La malbouffe étant omniprésente.
Y aller en toute tranquillité tellement les habitants sont zen et accueillants !!!
9 / 10 33 ans, en couple Paysage, les randonnées. Prix, locaux peu accessible.
Voyager en van est peut être cher, mais ça vaut le coup
9 / 10 36 ans, en solo La grande variété des paysages: en quelques heures on passe de la plage à la foret, à la montagne, etc. Les vues à couper le souffle se succèdent très rapidement le long de la route! Les Kiwis sont sympathiques et accueillants. Les nombreux I-Sites très pratiques permettent de trouver et réserver facilement des activités, ou s’organiser soi-même ses randos. Il est très facile de s’y déplacer, et tout est prévu pour les roadtrips (aires de stationnement avec toilettes propres partout). Très touristiques, mais à part en de rares endroits, on n’en a pas l’impression. Le paradis pour les amoureux d’histoire, de culture, et de nature! Franchement je n’en vois pas, j’ai adoré! Bien sûr, le coût de la vie y étant comparable à la France, cela reste une destination gros budget pour les backpackers.
Utiliser Bookme pour réserver ses activités. S’y prendre bien à l’avance pour réserver son hébergement en huttes auprès du DOC, obligatoire si l’on veut faire les “great walks”. Télécharger de longues PlayLists au préalable pour le Roadtrip (surtout pour l’île du Sud, le débit Internet et les réseaux mobiles y étant assez faibles!). Ne pas négliger l’excellent musée Te Papa Tongarewa à Wellington, pour mieux comprendre le pays. Emporter une petite paire de jumelles pour pouvoir encore mieux observer la vie sauvage!
9 / 10 33 ans, en couple Paysages hors normes, vie insulaire/un peu “seul au monde”, diversité des paysages, culture La météo
Très tributaire de la météo donc rester flexible dans son itinéraire
9 / 10 29 ans, en couple Nature, faune et flore, installations voyageurs en van ???
Sortie des sentiers battus et profiter pleinement de la nature: randonnées et un bon appareil photo
9 / 10 27 ans, en couple La Nature, la très grande cool-attitude des gens, le respect de tout le Monde, la faune incroyable, les routes magnifiques Le prix très élevé des activités, le mauvais temps qu’on a eu en février ^^ (mais bon ça on n’y peut rien)
Se renseigner sur la météo avant une rando, prendre son temps (1 mois c’est le minimum )
9 / 10 31 ans, en solo Ses paysages, la liberté procurée par ses nombreuses randonnées dans des lieux presque inoccupés. Je ne saurais mettre des mots négatifs sur ce pays même si un point important m’a interpellé et un peu déçu. En arrivant en Nouvelle-Zélande, vu le nombre de contrôle et choses auxquels ils font attention on s’imagine arrivé dans un pays très respectueux du climat et de la nature. En réalité on se rend compte sur place qu’il n’en ai rien au vu de l’élevage intensif de bovins. L’utilisation intensive des pesticides et produits chimiques aussi bien dans les champs que dans les parcs nationaux afin de libérer les Chemins pour les randonneurs… Profitez de chaque instant tellement ça passe vite
9 / 10 27 ans, en couple Un pays avec des paysages hyper diversifiés. Idéal pour les campers. Des gens super adorables. Une météo agréable. Les routes un peu longues parfois où 60km = 60 minutes voire plus ! Profitez à fond et attention sandflies
9 / 10 26 ans, en couple Nombre infini de randos et de hutte pour dormir une ou plusieurs nuits (même des gratuites si on sort des randos de base). Sur Docsite internet et sur place, locaux adorables, expériences helpx au top, paysages à couper le souffle à l’infini La météo impossible à déterminer ? Mais même ça, ça ajoute un charme et des ambiances de paysages changeantes. Vie un peu chère l’été sur l’île du sud notamment (camping, etc), mais on s’y fait et on adapte son budget. “Petite ville” (Taupo, Rotorua et tous les bleds comme ça) peu intéressante et toute similaire d’après moi. On se projette difficilement de venir vivre pour toujours en NZ. Mais pour un an c’est un pays incroyable.
Profitez !
9 / 10 26 ans, en couple Paysages beaux tout le temps, randonnées extraordinaires, pays très écologique, facilité à avoir des informations, gentillesse des gens, facilité à trouver des campings L’impression de payer tout le temps, parfois nécessaire de faire plusieurs heures de route dans les endroits touristiques pour trouver un camping avec des places libres si on arrive un peu tard sur place, temps très changeant Profitez !
9 / 10 40 ans, en solo La nature, les paysages, la gentillesse des locaux Certains abus sur les tarifs dans des cafés
Prévoir plus de temps que prévu, car la beauté des paysages à certains endroits nécessitent de passer plus de temps. Ne pas tardez à aller sur l’île du sud qui a autant d’attraits touristiques que l’île du nord… sauf que l’île du sud est beaucoup plus grande, les distances plus longues.
9 / 10 32 ans, en couple Paysages immenses et diversités, nature à couper le souffle, gens amicaux, bières Le coût de la vie, les grandes distances
Préparer bien votre itinéraire pour profiter au maximum de la beauté des paysages.
9 / 10 42 ans, en famille Pouvoir se déplacer en camping-car. Paysage incroyable. Pas de pollution. Beaucoup de route
Prendre un camping-car !! Prévoir au moins un mois pour faire les 2 îles sinon se focaliser uniquement sur l’île du sud
9 / 10 28 ans, en solo Le système de Great Walk, super bien entretenu et organisé pour pouvoir marcher en solo sans guide. Auberges de jeunesse faites en sorte de pouvoir cuisiner soi-même. Peu de rencontre avec les locaux
Prendre un bon équipement pour marcher : chaussures et vêtements chauds pour les plus hautes altitudes. Prévoir assez de temps sur la route entre chaque étape, ça peut être long!
9 / 10 31 ans, en couple La nature, le calme, la diversité des paysages, les gens, le chant des oiseaux. Pas simple de conduire sur ces routes (routes étroites et conduite à gauche), prix un peu cher (randonnée sur volcan à taupe payer navettes)et certains campings chers
Prendre son temps, ne pas prévoir de trop longues distances entre les points de chute, prendre un nom self contained on s’en sort très bien toujours de la place dans les campings en haute saison
9 / 10 23 ans, en couple Des paysages à couper le souffle et qui sont très différents. Une centaine de kilomètres et on passe d’un glacier à une plage absolument grandiose type désert. Ce pays est incroyable pour sa diversité Le coût, les dépenses en Nouvelle-Zélande sont conséquents. Et la nourriture également … Prendre leur temps !
9 / 10 35 ans, en famille Les paysages, la sécurité et l’organisation, la gentillesse des NZ. Le budget des attractions et camping-cars. Passer a minima 40 jours sur place …
9 / 10 33 ans, en couple La nature !! Les randonnées avec leurs forêts, montagnes, lacs, plages. Les gens sont adorables. Côté pratique, les routes sont en bon état. Le coût global. Le prix élevé des activités, et le coût de l’essence à la longue. Le côté instable du climat qui peut priver de certaines expériences.
Ne pas réserver les refuges des randos les plus connues. Il faut le faire longtemps à l’avance et c’est très cher pour ce que c’est. La plupart du temps il est possible de trouver des alternatives ou d’en faire qu’une partie. Le choix est tellement large en rando qu’il serait dommage de se contenter que des GW. Ça permet également de rester libre sur son timing, ce qui est important dans un pays où la météo peut se montrer capricieuse.
9 / 10 62 ans, en couple Magnifique. Sympathique, surprenant, très variée, dépaysant Les distances entre les sites
N’hésitez pas, mais attention la vie est chère et la moindre activité est payante… beaucoup de pesticides et les produits bois quasiment introuvables
9 / 10 34 ans, en solo Beaucoup d’endroits pour randonner, bien entretenus et gratuits. Faune et flore très diversifiées sur l’île du sud Peu de contact avec les locaux. Nourriture locale sans intérêt
Louer une voiture pour la liberté. Prévoir au moins un mois sur l’île du sud
9 / 10 52 ans, en couple Diversité et richesse des paysages Routes de qualité et diversifiées Respect de l’environnement Chaleur des habitants Même en cherchant bien, aucun !
Louer un véhicule self-contained. Si possible consacrer 3 semaines à chaque île Bien choisir sa saison en fonction de ses goûts
9 / 10 24 ans, en solo Paysages. Randonnées. État d’esprit. Prix élevé, très calme dans l’ensemble, déplacement sans voiture Louer un van et s’éclater
9 / 10 28 ans, en couple Paysages magnifiques et variés , très bon artisanat au niveau alimentaire (cela nous a agréablement surpris), sympathie des gens, route très facile, pays très propre Le wifi qui est toujours payant ou très limité, le coût de la vie en van
Les self-contained c’est top pour dormir sur des free camp de fou et pour se poser à l’intérieur pour cuisiner mais très cher… Nous on a pris un campervan non self contained avec un grand lit, beaucoup moins cher et certes on a pas pu faire beaucoup de free camp mais même en faisant des campings payants pas donnés on arrive pas au prix d’un self contained… peut être même que voiture plus tente en plein été ça vaut plus le coup, mais le confort est moindre tout de même.
9 / 10 39 ans, en famille Les paysages (montagnes, lacs, rivières) C’est cher et la nourriture
Le camping-car est cher, mais vu le nombre de km à faire, meilleur moyen de transport selon nous
9 / 10 25 ans, en couple Paysages Froid en Juin Laine de mérinos
9 / 10 23 ans Sympathie des locaux, infrastructures, paysages à couper le souffle, respect profond de la nature (implication) Sans voiture il est difficile de voyager facilement; Prix élevés
Il faut planifier les endroits à visiter et avoir un rythme soutenu pour pouvoir tout faire, avancer dès qu’il fait beau, parce qu’il est possible qu’il pleuve 7 jours d’affilés et que les routes soient fermées. A part, apprécier les paysages profiter de l’instant présent, car peu de pays ont une nature aussi florissante, préservée et belle
9 / 10 29 ans, en solo Les grands espaces, la beauté de la nature, le peu de touristes en hiver, la magie de l’hiver (presque pas de pluie). L’acceuil des populations. La gestion des touristes sur les freecamps. Besoin de plus de discipline pour contrôler les gens irrespectueux Foncez mais respectez l’environnement et la culture
9 / 10 35 ans Gentillesse de la population. Propreté, infrastructures au top Cher, impossible de se poser ou on veut avec un camper van self contained Foncez
9 / 10 31 ans, en solo De l’espace !! Surtout dans l’Île de Sud, des étendues de paysages et de routes sans presque personne à l’horizon, à part des moutons. 2 : La gentillesse et l’hospitalité des locaux ! (pour avoir fait wwoofing, couchsurfing, covoiturage…) 3 : Et bien sûr des paysages splendides… et très variés !! Le manque de transports publics (trains, bus…), et donc l’obligation d’utiliser une voiture pour pouvoir explorer certains endroits reculés, mais immanquables quand même. 2 : La gastronomie n’est pas incroyable 😉 même si en “grande” ville il reste toujours des restos du monde avec pas mal de choix.
Faîtes du Helpx ou Wwoofing pour aller rencontrer les vrais locaux et ne pas seulement rester “entre-soi” en allant d’auberge en auberge ! 😉 Je recommande vivement de ne pas manquer l’Île du Sud, moins envahie de touristes que l’Île du Nord.
9 / 10 37 ans, en couple La diversité des paysages et la culture et les gens La taille des routes Faire les deux îles et de prévoir du temps
9 / 10 29 ans, en couple La nature disponible très rapidement, pays calme et silencieux lorsqu’on s’éloigne des axes principaux. Les gens sont tellement gentils, bienveillants, accueillants… toujours prêts à aider Des toilettes publiques partout et tout le temps propres! Respect des règles Beaucoup de sites de campings (dont quelques gratuits avec toilettes) transport en bus facile entre les villes les Néo zélandais roulent très mal, très mauvais conducteurs. Pas de mentalité écolo, ce qui est en contraste avec leur souhait de préservation de la nature, ils ne roulent que en 4×4 et grosses voitures qui font beaucoup de bruit et polluent beaucoup. très cher. Le prix des campings lorsque l’on n’a pas de campervan est très cher, les campervans sont favorisés par rapports aux personnes en tente La nature est souvent privatisée (faut payer pour accéder à certains sites naturels, très chers…) culture européenne donc pas trop de dépaysement pour eu qui le recherche. absence de patrimoine culinaire (pas de plats typiques ni bons…) Les sandflies sur la cote ouest de l’île sud l’interdiction de faire du camping sauvage, notamment sur la côte ouest de l’île sud où c’est le néant! Pas trop de choix de transport à part le bus, le train n’est pas trop développé. Le bus peut revenir cher.
Eviter les grandes villes, les limiter à un lieu de passage. Essayer de se faire à manger soi-même le plus possible. Se munir d’un répulsif anti-sandflies pour la cote ouest de l’île sud!
9 / 10 25 ans, en famille Diversité de paysage, camping, car, camping Temps froid, vie chère Enjoy!
9 / 10 37 ans, en couple Grand espace, liberté, mode de voyage (en van), outdoor (rando, faune) L’accueil des habitants qu’on a trouvés pour certains vraiment hostiles au campers van. Insultes / rodéo sauvage pour venir nous réveiller la nuit/coup de klaxon.
Enjoy ! 🙂 rien est compliqué, il n’y a qu’à choisir. bien prendre le temps, car les distances sont longues; nous avons fait plus d’un mois sur l’île du Sud et c’était trop court ! Aller à French Pass… c’est tout mignon et il n’y a quasi personne
9 / 10 29 ans, en couple Paysages magnifiques, accessibles assez rapidement. Infrastructures de qualité. Sécurité. Pays coûteux. Enjoy
9 / 10 38 ans, en famille Paysages, randonnées Éclatez vous
9 / 10 27 ans, en couple La vie en van et toute la liberté que cela apporte sont vraiment agréables. Se réveiller face à la plage et s’endormir au pied des montagnes, c’est top. Les paysages sont magnifiques surtout dans le sud, et on y croise assez peu de gens ! L’île du nord nous a paru hostile envers les campeurs et les campements de manière générale. Le coût de la vie est très cher
De s’y prendre à l’avance pour la location de van De suivre la météo en temps réel (gare aux inondations)
9 / 10 28 ans, entre amis Les paysages sont incroyables ! Le prix pour manger et être hébergé dans certaines villes. De partir plus longtemps que 15 Jours !
9 / 10 31 ans Nature, gentillesse des habitants, liberté de voyage (VAN) Le prix des locations (vans, voitures, hébergements dans certaines villes et activités payantes….)
De louer un van et de voyager au moins un mois dans chaque île
9 / 10 34 ans, en famille Le coût de la vie, la beauté des paysages, la diversité des paysages, la faune La météo parfois fraîche De consacrer plusieurs semaines pour chaque île
9 / 10 44 ans, en famille Beauté de la nature, plages magnifiques Assez cher comme pays, les distances sont plus longues qu’elles peuvent le paraître sur la carte
Camping-car self contained était top! On a pu nous garer à des endroits magnifiques! 3 semaines pour faire les deux îles étaient trop courtes pour nous, les distances sont assez longues.
9 / 10 34 ans, en couple Paysages variés magnifiques, conscience écologique, nature, animaux Personnes non chaleureuses, limite élitiste
Campervan self-contained obligatoire. Prioriser l’île du sud, car plus sauvage et nature
9 / 10 44 ans, en famille La nature est magnifique. C’est le pays des randonnées (les sentiers sont très bien aménagés). C’est propre. Il n’y a pas beaucoup de monde (faible densité démographique). Les prix de certaines randonnées sont chers. Les habitants ne sont pas toujours très chaleureux.
C’est un pays magnifique, chaque saison. Il mérite du temps pour être découvert. N’hésitez pas à prévoir large !
9 / 10 26 ans, en couple Paisible, paysages à couper le souffle, beauté de la nature, gentillesse des gens, installation camping et randonnées au top Je cherche encore …
Bien s’équiper pour la marche, prévoir des vêtements pour la pluie
9 / 10 61 ans, en couple On a pu profiter des emplacements gratuits avec notre van. Pays très agréable avec une variété de paysage grandiose. On passe de la mer à la montagne assez rapidement. la vie est chère Avoir suffisamment de temps pour faire les 2 îles
9 / 10 27 ans, entre amis La nature, les randonnées, le voyage en campervan ! Les prix relativement élevés
Avoir des chaussures propres à l’arrivée ! Prendre l’assurance pour le van. Y rester au moins 3 semaines (L’île du Sud est plus impressionnante – y passer plus de temps )
9 / 10 26 ans, en couple Amener des chaussures de randonnée !
9 / 10 47 ans, en famille Relax, facile, beaux paysages A l’autre bout du monde (littéralement), des gens assez indifférents, mais agréables.
Allez y, prenez un peu de temps et visitez les deux îles. Elles sont bien différentes.
9 / 10 28 ans, en couple Gentillesse des habitants, beauté des paysages, facilité des démarches administratives, facilité d’accès à une nature préservée. Propreté du pays. Sécurité générale Villes pas très jolies en général Peu dynamique pour faire la fête
Allez y les yeux fermés et dès votre arrivée sur le tarmac, ouvrez les bien et profitez
9 / 10 30 ans, en couple Le voyage en van, les freecamps, les avocats, l’agneau, les paysages, la liberté et les randos L’achat et la vente du van : pas toujours simple de s’y retrouver ! Le prix des hébergements sur les great walks, les sandflies, le froid
Achetez un van self contained pas trop vieux, bien entretenu avec un wof recent ! Allez à la péninsule d’Otago c’est un endroit magique
9 / 10 32 ans, en solo Les locaux sont très gentils et abordables, la nature est magnifique, le camping est simple, les infrastructures sont top La météo à surveiller dans le sud… Les tarifs des activités touristiques
Acheter un van est un bon plan, au minimum 1 mois par îles, sinon faire des choix, car beaucoup de km !!!
9 / 10 60 ans, en solo La Nature Difficile si pas motorisé 2 mois ce n’est pas assez!
8 / 10 35 ans, en couple La nature moins abîmée par le béton qu’en Europe Les prix peuvent être élevés, sinon pas grand-chose Y aller quand il fait beau
8 / 10 37 ans, en famille Beauté des paysages Hébergements très chers même en toile de tente
Utiliser l’appli Campermate et Gaspy. Faire des cartes de fidélité dans les magasins pour de nombreuses réductions
8 / 10 60 ans, en solo Paysages, météo, parcs, port, mer, ferrys, bus, arbres Certaines auberges de jeunesse usines
Très bien parler anglais, bonne forme physique, bon appareil photo
8 / 10 34 ans, en couple Sauvage, gentillesse des habitants croisés, jolis paysages, paysages très différents, activités géothermiques. Très bon état des routes Bilan carbone très mauvais, car avion pour s y rendre et utilisation voiture sur place.
Tente + voiture nous a paru peu cher et très agréable et facile à conduire. Télécharger Campermate pour localiser les campings gratuits ou peu chers
8 / 10 27 ans, entre amis Paysage extraordinaire, office de tourisme sympa / aidant Auberges trop chères
Télécharger Campermate, ne pas hésiter à aller dans les offices de tourisme pour demander des conseils, ne pas essayer de tout faire et prendre son temps d’apprécier
8 / 10 30 ans, en couple Nature, paysage diversifié, facilité de déplacement nuit en Van Manque de patrimoine, histoire pauvre, ville pas très intéressante, météo Self contained pour les campings gratuits
8 / 10 29 ans, en solo Paysages, calme, sérénité, grands espaces dans un “petit pays”, climat aussi sauvage que le pays, plage et montagne à faible distance. Réseau routier peu développé, activités / locations / hébergement chers. Coût de la vie élevé.
Respectez la nature ! Respectez les panneaux sur les sentiers ! Si vous venez en NZ, comportez-vous comme un néo-zélandais, MERCI (très mauvaises expériences avec les voyageurs notamment français). Améliorez votre anglais avant de venir (expériences avec les locaux / échanges facilités). Préparez-vous à en prendre plein la vue, mais pour cela il y a un prix : la vie en NZ est chère, le tourisme aussi (même les locaux ne peuvent parfois pas en profiter). Le réseau routier est à l’image de la démographie : peu de monde, beaucoup de coins reculés accessibles seulement par routes de gravier et 4×4. Prévoyez du temps sur la route pour des distances pourtant pas si énormes. La météo est souvent imprévisible surtout en montagne où ça peut changer du tout au tout en 15 minutes (vécu). Ayez toujours le kit de survie, de la nourriture en plus, de l’eau en plus, un kit de dépannage pour la voiture. Dans la nature, ayez toujours au minimum 1/2 plein d’essence dans le réservoir. On est vite perdu en NZ et on se retrouve vite coupé du monde. S’il vous plaît, relaxez-vous. Vous êtes en Nouvelle-Zélande. Allez vers les locaux, ouvrez-vous et essayez de comprendre la culture et la façon de faire et de voir les choses en Nouvelle-Zélande.
8 / 10 58 ans, en couple Nature. Trek. Paysages Nourriture Restaurants fermant très tôt
Respecter la nature, rester sur les chemins balisés et ne rien jeter dehors et sur les lieux de camping sauvage
8 / 10 65 ans, entre amis Paysages variés Froideur de la population, surtout sur l’île du Sud, car voyant trop de touristes
Privilégier l’île du Nord, plus variée et splendide, avec moins de touristes
8 / 10 20 ans, en solo Des paysages extraordinaires et des voyageurs et des locaux très gentils. Le temps très changeant surtout dans l’île du sud.
Prévoir des vêtements adaptés toutes les saisons ! Et prévoir au moins un mois parce que ce serait dommage de tomber pile sur une semaine de pluie…
8 / 10 35 ans, en couple Paysages naturels, infrastructures des campings et chemins de randonnée, possible d’évasion et de se retrouver seul Distance, routes, prix de la vie
Prendre son temps, voyager hors saison, prendre un van et une assurance. Bien se renseigner sur la météo et les difficultés des randos. Bien évalué les randos, allez voir les ranger et les maisons des guides. Suivre la météo pour ses trajets et itinéraires. Ne pas prévoir d’itinéraires en avance. Sortir des sentiers battus Arrêtez de fumer avant de partir.
8 / 10 25 ans, en famille La nature, les randonnées, la propreté, le sentiment de bien-être Restrictions camping gratuit, les personnes pressées qui s’impatientent sur route sinueuse pas facile à naviguer en van Prendre son temps, télécharger Campermate
8 / 10 27 ans, en couple La beauté des paysages, les randonnées, les gents très respectueux Le temps très changeant et souvent gris, la longueur des routes, le manque de fromage
Pouvoir changer d’itinéraire en fonction de la météo. Ne pas prévoir trop de route chaque jour. Prendre des vêtements de sport et des vêtements de pluie
8 / 10 25 ans, en couple La nature impressionnante de l’île. L’accueil des gens et les aménagements pour les campings
Pour nous cela reste un pays très cher qui vaut vraiment le coup si on aime la nature et les paysages grandiose, il faut aussi aimer marcher
8 / 10 35 ans, en solo La possibilité de faire de l’auto-stop assez facilement et en sécurité. L’accès simple à des parcs, randonnées. Le trop grand nombre de Pvtistes dans les auberges et donc la difficulté de rencontrer des voyageurs solos en backpack. C’est bien dommage ! Le manque aussi de partage entre les voyageurs. Tous sur leur téléphone portable ! Et aucun voyageur ne m’a pris en stop… que des locaux, tant mieux pour moi dans un sens ! Pour rappel le stop ce n’est pas forcément pour économiser de l’argent…dans mon cas c’est pour faire des rencontres. Pensez à parler aux autres voyageurs !
8 / 10 27 ans, en couple Paysages magnifiques. Randonnées géniales. Temps clément. Restrictions liées au camping. Difficultés rencontres locaux Masse de touristes potentiellement excessive
Pays dans lequel notre budget a été le plus dur à tenir (principalement à cause des frais engendrés par la location du van). On vous recommande hugo campervan, ce sont les vieux vans de Escape loués moins chers et dans notre cas fiable malgré les 600 k km au compteur
8 / 10 29 ans, en couple Pays magnifique, mentalité et mode de vie des locaux, infrastructures pour la vie en van Pas de tri des déchets, pas de recyclage, pas de fromage et pas de pain
Partir pendant l’hiver en van !! Moins de touristes, des lieux magnifiques rien que pour toi. Faire du helpx pour rencontrer des locaux et connaître leur mode de vie. Tester les gâteaux timtam ! Vivre en van. Faire un maximum de randos. Ne pas rester entre français pour progresser en anglais. Essayer de sortir des lieux les plus connus et des randos les plus connues.
8 / 10 44 ans, en famille La nature protégée La psychorigidité de certaines personnes
Ne pas y aller en mai, car c’est frustrant à cause de la météo. Plein de randonnées ne sont pas accessibles à cause des intempéries.
8 / 10 35 ans, en solo
Les gens, les paysages grandioses à couper le souffle
Ne manquez pas l’île du Nord ! L’île du Sud est incroyable certes, mais le Nord offre également des pépites (Bay of Islands, Piha, Coromandel)
8 / 10 26 ans, en couple La nature Les nuits fraîches
Le mieux pour découvrir la Nouvelle-Zélande, c’est le Van
8 / 10 30 ans, en couple Facilité de voyage (tout est indiqué sur les routes), points d’informations partout. Aménagements pour campeurs disponibles partout (points d’eau, sanitaires, etc). Une grande diversité dans les paysages et les activités à faire. Une population accueillante et disponible. Le coût d’une location de van + essence. La météo capricieuse, le manque de campings gratuits pour les non self contained.
Installer l’appli CamperMate. Ne pas hésiter à aller aux points d’informations dans les villes, ils sont de très bons conseils. Ne pas négliger l’île du nord malgré les préférences de beaucoup pour l’île du sud
8 / 10 38 ans, en famille Les paysages variés, la facilité de voyager en CC, Les habitants Go
8 / 10 46 ans, en famille Gentillesse des gens et paysage Le prix, le froid Foncez
8 / 10 31 ans, en solo Paysages variés, petit pays facilement visitables, camping facile Pas d’histoire du pays (villes surtout), tourisme de masse à certains endroits (Milford sound, cathedral cove par ex)
En saison, prévoir de réserver quelques jours à l’avance surtout Queenstown. Sinon voyager en van et se laisser porter sans trop de plans. Attention à la météo, ne pas s’engager sur de grosses randos (comme tongariro) si la météo est mauvaise. La côte ouest de l’île du Sud est très pluvieuse et n’a aucun intérêt par ce temps (on ne voit pas les glaciers) donc ne pas faire le détour si les prévisions sont mauvaises. Ne pas s’attarder sur les villes.
8 / 10 46 ans, en famille Paysages variés sur une petite superficie, mode de vie occidentale (ça repose lors d’un tdm), plein de randos faciles et bien balisées, Couverture 3/4G très mauvaise : difficile de planifier au jour le jour quand on ne va pas dans les grandes villes… Et la météo ! 3 jours de pluie d’affiler 😩:dur et rando du tongariro fermée à cause de la neige. Il ne faut pas hésiter à revoir son itinéraire en fonction de la météo.
En famille, il faut absolument éviter les campings payants qui sont hors de prix pour 4 personnes (environ 80$ la nuit). Un véhicule autonome vaut vraiment le coup. Pour un voyage en septembre-octobre, chauffage au diesel (sans être branché) dans le CC pour avoir eau chaude et chauffage nécessaire.
8 / 10 26 ans, entre amis Les paysages majestueux, la facilité de déplacement et les éléments mis en place pour camper facilement. Le coût de la vie
De prendre un Van ou un Camping, Car et de faire uniquement des campings gratuits. CamperMate est une application indispensable pour trouver tous les spots de camping.
8 / 10 35 ans, en famille Les paysages, les campings pour camping, car Les distances, les prix de manière générale
De faire attention à leurs bagages en arrivant, les restrictions sont nombreuses. De télécharger Campermate pour trouver des emplacements ou dormir.
8 / 10 28 ans, entre amis La possibilité de camper facilement et très peu cher Le sur contrôle des endroits dits naturels, la chasse incohérente aux animaux pestiférés, la nécessité d’être self contained alors qu’il y a des toilettes partout , l’image de certains lieux qui en vrai n’ont pas la même dimension
Ceux qui connaissent déjà les alpes françaises ne prenez pas un billet exprès sinon beau pays à arpenter en van
8 / 10 25 ans, en couple Les campings gratuits, les paysages exceptionnels (une grande variété), les applications qui rendent le voyage plus simple (campermate, gaspy) Pays plutôt cher… après on n’a pas vraiment de points négatifs, on a beaucoup aimé!
Acheter du bon répulsif à Sandflies et évitez les lieux infestés! Réserver une voiture en avance, mais vérifier le prix sur internet avant votre départ, car nous c’était moins cher! Donc on leur a envoyé un mail pour leur dire qu’on voulait la voiture au prix actuel affiché sur leur site sinon on annulait, ils nous ont fait la réduction 😉 Acheter du matériel dans les Salvation Army (on a acheté tous les ustensiles de cuisine à un prix dérisoire) sinon neuf dans les Warehouse, le matériel de camping n’est vraiment pas cher Télécharger les applications Campermate pour les campings et Gaspi pour l’essence pas chère aux alentours, ça fait de belles économies
7 / 10 28 ans, en solo Auberge de jeunesse bien entretenue, facilité d’accès aux informations (pour les randonnées par exemple), pays sécurisant pour la pratique de l’auto-stop entre autres, bon réseau de bus grandes distances, habitants sympathiques Vie chère / si on n’a pas de voiture, c’est compliqué de se déplacer /mauvais temps régulier dans les fjords /
Se préparer à la météo changeante / ne pas hésiter à faire de l’auto-stop, c’est très facile et sûr / ne pas manger du fromage français, car le prix est prohibitif (ex : le camembert “le rustique” à 23 dollars)
7 / 10 35 ans, en solo
Prenez votre temps pour admirer et profiter des paysages. N’hésitez pas à déconnecter.
7 / 10 En couple Les locaux, diversité des paysages, infrastructures de bonne qualité. Coût prohibitif des activités
Prendre le temps d’explorer l’île du Nord, rester minimum 1 mois sur place, van pas nécessaire
7 / 10 48 ans, en famille La nature, les randos
Pour les amoureux de la nature. Et attention c’est assez cher.
7 / 10 43 ans, entre amis Paysages incroyables, l’isolement La solitude. Peu d’interactions avec les néo-zélandais si on adopte le voyage en campervan. L’utilisation d’une petite voiture, petite tente et un mix camping / auberges de jeunesse est beaucoup plus enrichissant.
Pour l’assurance voiture, prendre bris de glace. Il y a des travaux avec des graviers partout et c’est presque sur d’avoir un pet. Et privilégier petite auto + tente comme indiqué dans votre super dossier !
7 / 10 25 ans, en solo La population qui est très accueillante, nombreux free camp Selon la saison quelques activités peuvent être inaccessibles
Ne pas hésiter à rouler en voiture même si c’est l’opposé de l’Europe, on prend vraiment facilement le pli !
7 / 10 27 ans, en couple Les paysages magnifiques. Les règles très strictes quant au free camp. La nature trop aménagée, pas du tout à l’état sauvage. La masse de touristes.
Louez un van self contained si vous voulez pouvoir dormir facilement un peu partout.
7 / 10 20 ans, entre amis
La diversité des activités possibles, les paysages, le prix qui peut être souvent avantageux par rapport a l’euro
Les grandes villes (Auckland, Wellington et Christchurch) ne sont pas indispensable au voyage, 1/2 jours par villes suffisent amplement. Pour Hobbiton préférez des horaires tôt (moins de monde et belle luminosité) ou des horaires tard (moins de monde et plus de temps pour prendre des photos). N’oubliez pas la crème solaire, les coups de soleil s’attrapent particulièrement vite…
7 / 10 41 ans, en famille Paysages Variété de paysages (plages, volcans, montagne…) Le coût de la vie Tout est payant Peu d échange avec les néo zélandais
Être ouvert a changé de programme en fonction de la météo. Essayer de voir des animaux gratuitement, ça se peut, quitte à faire une croix sur d autres, ou choisir ses excursions payantes
7 / 10 36 ans, en famille La diversité L’esprit Anglo-saxon, tout est bon pour faire de l’argent
En famille de ne pas louer en camping, car, mais une voiture et des lodges dans les campings payants type top ten
7 / 10 23 ans, en solo Paysages variés et somptueux, locaux accueillants et souriants, pays accessible par les routes et la voiture étant donné sa petite taille Pays beaucoup trop calme à mon goût, culture maori en retrait, villes sans réel charme
De ne pas trop s’attarder dans les villes, et de louer une voiture ou un campervan
7 / 10 30 ans, en couple Diversité de paysages Trop loin, trop touristique, peu de sentiers de randonnée exigeant à la journée, peu de paysages ‘exceptionnels’ qu’on ne puisse retrouver en Europe
Eviter janvier, de privilégier le trek du Tongariro sur 3 jours, de prendre un bon kway
7 / 10 24 ans Grands espaces, facilité du voyage en van, car bien aménagé Les locaux qui n’ont pas toujours envie de voir des backpackers
Calculez bien la bonne période d’achat et revente des vans
7 / 10 33 ans, en couple Nature Accueil de la population, contre les backpacker Avoir un van self contained
6 / 10 29 ans, en couple Les paysages volcaniques, les grands espaces et perspectives Malheureusement la météo a été très mauvaise, 25 jours de pluie/ 36 jours de séjour. Paysages moins surprenants que dans notre attente (similaires à la Bretagne et aux alpes)
Y aller entre janvier et mars pour une bonne météo a coup sûr
6 / 10 24 ans, en solo Le pays est très bien organisé et accueillant Trop de touristes, les activités sont (beaucoup) trop chères. Voyager hors saison
6 / 10 35 ans, en famille Nature à l’état sauvage, paysages parfois magiques, beaucoup d’infrastructures pour les enfants Le camping n’est finalement pas sauvage, le coût de la vie est très cher et la météo est très capricieuse et peut gâcher une partie du voyage notamment dans l’île du sud
Si avant de partir on a bien en tête que le camping est encadré et non libre et que la météo est aléatoire avec des nuits bien fraîches sur l’île du sud (10 degrés la nuit), je pense qu’on peut vraiment apprécier le séjour et profiter des paysages et des différentes activités (mais il faut prévoir un budget assez conséquent!)
6 / 10 29 ans, en couple Nature grandiose !! Paysages hyper diversifiés très proches les uns des autres, les aires free camps. Prix des attractions touristiques hors de prix (même hors saison). Attitude incivique voir agressive des locaux envers les étrangers (même envers les voyageurs respectueux).
Ne vous attardez pas dans les villes, elles n’en valent pas la peine, l’extérieur est tellement plus beau. En hiver le temps est doux et il y a moins de touristes. En hiver, le nord de l’île du nord est très pluvieux, n’y allez pas à ce moment-là. Achetez votre camper van fin de l’été (prix bas) puis revendez le début de l’été (ou les prix sont plus élevé). Si vous devez faire repasser le WOF de votre véhicule, renseignez-vous pour trouvez un garage pas trop regardant, ou au moins un garage qui n’arnaque pas les voyageurs (sinon ça peut vous coûter très très très cher). Vérifiez attentivement les règles de stationnement et de camping (horaires de départ, jours autorisés, Self contained obligatoire pour certaines zones…) car à la moindre erreur les locaux vous dénonceront, comptez sur eux !
6 / 10 26 ans, en solo La gentillesse des kiwis La diversité des paysages Les volcans et les randonnées en montagne La difficulté de sortir des sentiers battus. Le tourisme de masse. La vie occidentale
Faites du stop ! C’est le meilleur moyen de rencontrer des locaux et de pouvoir sortir des sentiers battus. Malheureusement le tourisme défigure de nombreux endroits en Nouvelle-Zélande.
6 / 10 29 ans, en couple Confort de vie, facilité de déplacement en voiture, espaces naturels en partie protégés. Pays du tout voiture, pas très intéressant culinairement parlant, difficulté de trouver de la nourriture bio, les autochtones n’ont plus beaucoup de place dans leur pays. Faites des treks dans les grands parcs du Sud !
5 / 10 35 ans, en famille Propreté, beauté des paysages Peu de contact avec les kiwis, trop de marketing autour des activités, peu de free camp
De ne pas le faire en campervan et de privilégier voiture + motel + tente si envie
5 / 10 42 ans, en famille Paysages et animaux Les néo-zélandais et le prix de tout
Attention à ne rien laisser dans le van, la sécurité n’est plus ce qu’elle était
4 / 10 56 ans, en couple Les touristes sont bien encadrés, infrastructure, guides, etc.. Exploitation des touristes, attractions hors de prix et sans grand intérêt pour beaucoup
A éviter, trop cher , trop loin, paysages aussi beaux en Europe
Tu as aimé cette page ?
Partage là !