Voir tous les dossiers
Illustration sur les transports au Vietnam

Transports au Vietnam

Notre enquête

Nous avons réalisé une grande enquête du 19 au 22 novembre 2019, auprès de 831 voyageurs ayant visité le Vietnam. Nous leur avons demandé quels transports ils ont utilisés pour se déplacer à l’intérieur du pays. En savoir plus sur notre méthodologie

Moyens de transports utilisés par les voyageurs au Vietnam

Transport Vietnam

Bus

Bus Open Tour Vietnam

Les bus vietnamiens sont super confortables.

Émissions de CO2 : 50 grammes de CO2 par passager par kilomètre (Source : Base carbone de l’ADEME)

Au Vietnam, un large réseau de bus longue distance dessert tout le pays. Il s’agit du moyen de transport le plus utilisé par les voyageurs.

La concurrence entre les nombreuses compagnies permet d’obtenir un bon rapport qualité/prix. Vu les kilomètres à parcourir, voyager en bus prend du temps, mais grâce à la ponctualité, au confort et à l’efficacité du réseau, vous pourrez profiter des paysages sereinement.

Voir notre dossier complet sur les bus au Vietnam.

Train

Émissions de CO2 : 63 grammes de CO2 par passager par kilomètre, car les locomotives fonctionnent au diesel au Vietnam (Source : Base carbone de l’ADEME)

Vous pouvez vous déplacer dans beaucoup d’endroits du Vietnam en train. Ce moyen de transport est un peu moins utilisé que le bus par les voyageurs, car il coûte plus cher et n’est pas forcement plus rapide. Cependant, le train est plus sûr et permet de mieux observer le paysage, car les abords des autoroutes se développent à une vitesse impressionnante. D’autre part, il y a moins de secousses. Il est donc plus confortable de dormir dans un train couchette que dans un bus de nuit.

Voir notre dossier complet sur les trains au Vietnam.

Train Vietnam

La charme unique du voyage en train

Avion

Émissions de CO2 : 293 grammes de CO2 par passager par kilomètre (Source : Base carbone de l’ADEME)

Il existe de nombreuses lignes aériennes intérieures au Vietnam. Cinq compagnies se partagent le marché Vietnam Airlines, Jetstar, Vietjet Air, Vasco et Bamboo Airways.

Vous pouvez acheter vos billets sur les sites des compagnies avec une carte étrangère. Attention, les annulations sont assez fréquentes.

Avion Vietnam

C’est quand même plus sympa de voyager un train ou en bus non ?

Crédit : Wikimedia

Taxi / moto-taxi

Les taxis ne coûtent pas cher au Vietnam. C’est donc un moyen de transport très utilisé par les voyageurs en ville.

Les taxis sont rassurants, mais sont souvent coincés dans les embouteillages. Comptez environ 12 000 dongs (0,50 €) pour la prise et charge, puis 15 000 dongs (0,60 €) par kilomètre, plus 10 000 dongs (0,40 €) de taxes d’aéroport.

Les moto-taxis (xe om) sont très répandus. Ils peuvent faire un peu peur quand on n’est pas encore habitué à la circulation chaotique du Vietnam. Cependant, ils coûtent moins cher et sont plus rapides que les taxis, car ils peuvent se faufiler dans la circulation. Une course en xe om coûte environ 15 000 dongs (0,60 €) pour un petit trajet dans les petites villes et 20 000 dongs (0,80 €) à Ho Chi Minh et à Hanoï.

Les arnaques sont malheureusement fréquentes en taxi (compteur trafiqué, prix supérieur à celui annoncé au départ, détours inutiles…).

Pour éviter les ennuis, on vous conseille d’utiliser Grab, l’équivalent d’Uber en Asie (Uber existe aussi au Vietnam, mais est moins utilisé). Une fois l’appli téléchargée sur votre smartphone, vous pourrez indiquer votre destination. Le prix de la course est fixé à l’avance, ce qui évite tout malentendu. Le numéro de plaque de votre véhicule s’affiche dans l’appli. Vous pouvez ainsi vérifier que le véhicule qui arrive est bien celui que vous avez réservé.

Les différents services proposés par Grab :

  • GrabTaxi : taxis officiels utilisant le compteur (à éviter)
  • GrabCar : voitures privées avec prix fixé à l’avance
  • JustGrab : combinaison de GrabTaxi et de GrabCar : le prix est fixé à l’avance et votre véhicule peut être un taxi ou une voiture privée
  • GrabBike : motos avec prix fixé à l’avance
  • Rent : voiture avec chauffeur louée à l’heure

Si vous préférez prendre des “vrais” taxis, privilégiez des compagnies fiables comme Mai Linh, Taxi Group ou Vinasun.

Les cyclo-pousses à pédale ont presque disparu des rues vietnamiennes.

Grab

Avec Grab, fini les arnaques des taxis.

Moto / scooter

La moto et le scooter sont d’excellents moyens de sortir des sentiers pour partir explorer la campagne et les montagnes du Vietnam.

Achat

Si vous restez longtemps au Vietnam, acheter une moto et la revendre à la fin de votre voyage revient moins cher que d’en louer une. Le sujet est trop long pour être traité dans ce dossier. On a donc écrit un dossier sur l’achat d’une moto au Vietnam.

Location

Si vous ne restez pas très longtemps au Vietnam ou que vous n’avez pas envie de faire tous vos trajets en moto et de passer du temps pour en acheter une et la revendre, optez pour la location. Vous trouverez des deux-roues à louer quasiment partout : dans les cafés, les hôtels, les agences de voyage… Les prix vont de 5 à 20 € par jour selon les modèles.

Certaines entreprises de location proposent des locations aller-simple. Vous louez votre moto dans une ville et vous la rendez dans une autre. L’agence peut livrer vos bagages à votre destination.

Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un biker, vous pouvez payer un chauffeur et monter derrière lui pour 20 à 30 € par jour. Au Vietnam, on appèle ça un “easy rider”. Vous pouvez aussi prendre un des nombreux moto-taxis “xe om” qui sillonnent les rues pour les trajets plus courts.

Scooter Vietnam

Louer un scooter est un super moyen de sortir des sentiers battus.

Vélo

Le vélo est un excellent moyen de profiter en silence et sans polluer de la campagne vietnamienne.

De nombreux lieux se visitent agréablement à vélo : la baie d’Ha Long terrestre, Hoi An, le lac Ba be, le parc national de Phong Nha-Ke Bang, le delta Mékong, l’île de Phu Quoc, la région de Mai Chau et Pu Luong…

Vous y trouverez facilement des montures à louer. Certains hôtels en mettent même gratuitement à la disposition de leurs clients.

Vélo Vietnam

Balade en vélo dans les rizières à Mai Chau

Crédit : P’tits LU Autour du Monde

Location de voiture

La location de voiture n’est aussi courante au Vietnam qu’en Europe. En théorie, il est possible de conduire avec un permis international. Cependant, les policiers qui vous arrêteront ne seront pas toujours de cet avis. Obtenir un permis de conduire vietnamien prend environ cinq jours. Peu de voyageurs ont envie de passer autant de temps à faire la queue dans des administrations plutôt que de visiter le pays.

La plupart des voyageurs choisissent de prendre un taxi fiable ou un chauffeur et de le payer à la journée. Pour éviter les mauvaises surprises, mieux vaut vous faire recommander un chauffeur par quelqu’un qui a déjà vécu ou voyagé au Vietnam. Au vu du trafic chaotique et de l’état des routes dans le pays, cette solution est plus raisonnable.

Si vous voulez tout de même conduire par vous-même, il existe des entreprises de location qui accepteront de vous louer un véhicule sans chauffeur. Pour faire une demande de permis de conduire Vietnamien, rendez-vous à l’Office of Transportation, 63 Ly Tu Trong, District 1, Ho Chi Minh Ville. Pour convertir votre permis européen, vous aurez besoin des documents suivants :

  • Une photocopie de votre passeport avec un visa en cours de validité
  • Une copie de votre permis de conduire avec une version traduite et certifiée conforme
  • Trois photos d’identité (4 cm x 6 cm)
  • Ce formulaire rempli
  • 135 000 Dongs pour les frais administratifs

Entrer avec votre véhicule

Si vous voyagez par voie terrestre, vous pouvez entrer au Vietnam avec avec votre véhicule (camping-car, van, voiture, moto…) pour une durée maximum de 30 jours avec une extension possible de 10 jours. Cependant, la procedure est assez compliquée et coûte cher. Vous devrez être accompagné par une agence de voyage locale pour effectuer les démarches administratives. Une fois dans le pays, vous serez obligés de suivre un véhicule guide de l’agence de voyage.

Conditions pour le véhicule :

  • Avoir le volant à gauche
  • Avoir moins de 9 sièges ou être une moto
  • Avoir un contrôle technique à jour dans le pays d’immatriculation

Documents à fournir :

  • Contrôle technique
  • Carte grise
  • Permis des douanes pour une importation temporaire
  • Assurance responsabilité civile valide pour le Vietnam
  • Permis de conduire compatible avec le type de véhicule

Bateau

Le bateau est principalement emprunté par les voyageurs pour visiter les baies d’Ha Long et de Lan Ha. Il existe également des ferries pour rejoindre les îles de Cat Ba et de Phu Quoc. Enfin, il est possible de faire une croisière sur le Mékong ou de louer un petit bateau pour visiter le delta du Mékong ou la baie d’Ha Long terrestre.