Voir tous les dossiers
Guide du Chili du canada : acheter un véhicule voiture 4X4 camping-car van

Acheter un véhicule au Chili : voiture, 4×4, van, camping-car…

Le Chili, situé au bout de la route panaméricaine, est devenu une véritable plaque tournante des véhicules de voyageurs. C’est l’un des seuls pays d’Amérique latine où les étrangers peuvent acheter un véhicule immatriculé localement.

Obtenir un RUT

Le RUT (Rol Único Tributario) est un numéro fiscal chilien. Ce document est obligatoire pour acheter un véhicule chilien.

1. Trouver un parrain

Normalement, il faut être résident permanent chilien pour obtenir un RUT, mais les étrangers peuvent aussi en demander un à condition d’avoir un parrain. Plusieurs solutions s’offrent à vous pour trouver un parrain :

  • Demandez à votre hôte AirBnB / couchsurfing ou au gérant de votre hostal (c’est ce que font la plupart des voyageurs).
  • Sympathisez avec un Chilien ou un expatrié.
  • Utilisez un service payant : Suzi Santiago est recommandé par de nombreux voyageurs. Ils peuvent vous parrainer pour votre RUT, vous aider à trouver un véhicule et s’occuper de tout le processus pour environ 270 €.

2. Récupérer le formulaire F4415-1

Pour cela, rendez-vous dans un centre des impôts (Servicio de Impuestos Internos ou SII). Vous pouvez aussi télécharger le formulaire F4415-1 en ligne, mais si vous allez le chercher au centre des impôts, on vous donnera aussi la déclaration sous serment qui va avec le formulaire, à signer par vous et votre parrain. Le notaire peut aussi écrire cette déclaration pour vous.

Le formulaire F4415-1 peut paraître impressionnant, mais vous n’avez besoin de remplir que les champs suivants :

  • Section A : Identificacion Del Contribuyente – Identification du contribuable (c’est vous). Écrivez votre nom de famille dans le champ “Apellido paterno” et laissez le champ “Apellido materno vide”.
  • Section E : Domicilio en Chile – Domicile au Chili. L’adresse de votre parrain. Ajoutez votre adresse email.
  • Section H : Represente, Administrador o Mandatarioi. Les informations de votre parrain.
  • Section I : Persona Que Efectua El Tramite. Il s’agit de la personne qui effectue la procédure, à remplir par votre parrain.
  • Signature : Vous ou votre parrain pouvez signer le document.
Formulaire F4415 1

Le formulaire F4415-1

3. Aller chez un notaire avec votre parrain

Vous trouverez facilement un notaire en cherchant “notaria” sur Google Maps ou en demandant une recommandation sur un groupe Facebook. Vous aurez besoin de votre parrain avec sa carte RUN, de votre passeport, du formulaire F4415-1 rempli, d’argent liquide et si possible de la déclaration sous serment.

La plupart des notaires ont un système de ticket. Prenez un numéro et attendez qu’on l’appelle. Quand c’est à vous, dites que vous avez besoin d’un RUT en tant que non-résident, donnez vos documents et précisez que la personne qui vous accompagne est votre parrain (ou laissez celui-ci parler au notaire en espagnol si vous ne maîtrisez pas bien la langue).

Le clerc de notaire vous indique le coût et vous fait passer à la caisse. Quand vous avez payé (en espèces), retournez voir le clerc avec votre reçu.

Vous et votre parrain vérifiez alors la déclaration sous serment (si elle est rédigée sur place), signez le document et y apposez vos empreintes digitales. Les documents sont alors envoyés au notaire. Une fois que tout est signé, le clerc vous donne tous les documents certifiés.

Notaire Chili

Une étude de notaire à Santiago

Source : Wikimedia

4. Retourner au centre des impôts

Prenez un ticket et quand on vous appelle, donnez tous les documents que vous avez apportés chez le notaire ainsi que ceux qu’il vous a remis. L’agent saisit vos informations dans le système informatique et vous donne un papier sur lequel figure votre numéro RUT et les informations pour accéder à votre compte SII en ligne avec votre mot de passe.

Connectez-vous à votre compte SSI en ligne et téléchargez votre RUT. Rendez-vous chez un imprimeur pour le faire imprimer, le découper à la taille d’une carte et le plastifier. Cette carte vous servira pour passer les frontières. Vous pouvez aussi télécharger l’application eRUT sur votre smartphone, mais elle n’est pas toujours reconnue par les douaniers.

Centre Des Impôts Chili

Centre des impôts à Santiago

Source : Wikimedia

Trouver un véhicule

Sur la Marketplace Facebook ou sur ces groupes Facebook, vous trouverez de nombreux véhicules vendus par d’autres voyageurs. Ils sont généralement déjà aménagés et équipés pour le voyage.

Les sites Voyage Forum et Drive the Americas listent pas mal d’annonces de véhicules. L’agence Suzi Santiago vend également des véhicules pour voyageurs.

Sur les sites d’occasion chiliens, les véhicules sont majoritairement vendus par des locaux. Il faudra souvent les aménager vous-même pour le voyage :

Les prix des véhicules d’occasion pour voyageurs sont élevés au début de la haute saison touristique, de septembre à février, car la demande est alors supérieure à l’offre. De mars à fin août en revanche, vous avez l’embarras du choix et les prix sont beaucoup plus abordables.

Avant de vous déplacer pour voir un véhicule, assurez-vous que le propriétaire possède les documents nécessaires à la vente (voir la section “Transférer le titre de propriété” ci-dessous).

Annonce Véhicule Chili

Beaucoup d’annonces sur Facebook

Contrôle au garage

Faire contrôler le véhicule dans un garage avant de conclure la vente peut vous éviter de mauvaises surprises. Un contrôle coûte environ 20 à 40 €. Vous trouverez facilement un garage de confiance sur iOverlander ou sur les groupes Facebook cités ci-dessus. Le garagiste vous précisera les réparations conseillées ainsi que leur prix. Vous pouvez les prendre en compte pour négocier le prix d’achat. Si le vendeur n’a pas envie de faire réviser le véhicule, c’est qu’il y a sans doute un problème.

Transférer le titre de propriété

Vous avez trouvé votre véhicule et vous êtes mis d’accord sur le prix avec le vendeur. Vous devez maintenant faire le transfert du titre de propriété.

1. Signer la vente chez le notaire

C’est reparti pour un tour chez le notaire avec le vendeur. Prenez un numéro et attendez votre tour. Allez au bureau et dites que vous voulez faire une “Compraventa” pour la vente d’un véhicule. Donnez les documents ci-dessous en précisant qui est le vendeur et qui est l’acheteur et le montant de la vente. Précisez que vous voulez aussi faire une “Declaracion Jurada” et une “Autorizacion”.

Vous devez donner les documents suivants :

  • Votre passeport
  • Votre RUT

Prévoyez de l’argent liquide pour payer les frais de notaire et les taxes : environ 60 € de frais de notaire + taxes de 1.5 % du montant de la vente.

Documents remis par le vendeur

  • Certificado de Inscripción – Padron : titre de propriété du véhicule.
  • RUT
  • Permiso de Circulación : vignette à payer chaque année au mois de mars, après avoir renouvelé l’assurance
  • Certificado de Revisión Técnica : contrôle technique
  • SOAP – Certificado de Seguro Obligatorio : assurance obligatoire, à renouveler chaque année au mois de mars
  • Certificado de Multas : confirme qu’aucune amende impayée n’est liée à la plaque d’immatriculation du véhicule. À imprimer sur le site du Registro Civil le jour de la signature de la vente chez le notaire.
  • Certificado de Inscripción y Anotaciones Vigentes : C’est le certificat d’immatriculation, l’équivalent de la carte grise française. À imprimer sur le site du Registro Civil le jour de la signature de la vente chez le notaire.

Documents remis par le notaire

  • Compraventa : C’est le contrat de vente entre le vendeur et l’acheteur. Ce document est envoyé au Registro Civil pour qu’ils changent la propriété du véhicule et créent un nouveau Padron pour le nouveau propriétaire.
  • Declaración Jurada : C’est un document dans lequel vous promettez de ramener votre véhicule au Chili sous 180 jours (la durée légale pendant laquelle un véhicule peut sortir du Chili). Il vous permettra de passer les frontières avec votre véhicule.
  • Autorizacion : C’est l’autorisation du propriétaire précédent pour que vous puissiez utiliser le véhicule et traverser les frontières en attendant que votre Padron soit prêt. Vous devrez le montrer à chaque frontière. Vous en aurez également besoin pour souscrire votre assurance ou faire votre contrôle technique si votre Padron n’est pas encore prêt.

2. Payer le vendeur

Eh oui, il faut bien y passer 😉 Il est déconseillé de payer en espèces à cause des plafonds de carte bancaire et des frais. La plupart des voyageurs paient donc par virement bancaire. Pour minimiser les frais, on vous conseille d’utiliser Wise. Le transfert prend généralement un à deux jours. En attendant de recevoir l’argent, le vendeur garde les clés pour être sûr que vous ne partiez pas avec le véhicule sans payer. Il demande parfois un acompte avant de signer la “compraventa” chez le notaire.

Quand il a reçu le paiement, n’oubliez pas de trinquer avec lui pour fêter la vente. En plus des clés, il doit vous remettre les documents suivants à ce moment-là :

  • Padron (et RUT au cas où)
  • Permiso de Circulación
  • Revisión Técnica
  • SOAP – Certificado de Seguro Obligatorio
  • Assurance internationale (s’il en a une)

Prenez des photos de tous vos documents et sauvegardez-les dans un cloud.

3. Récupérer votre Padron

La “Compraventa” est juste un contrat de vente qui est envoyé au Registro Civil ou votre Padron va être créé. Cela prend généralement deux à trois semaines. Quand il est prêt, votre Padron est envoyé à l’adresse qui figure sur votre RUT (celle de votre parrain). La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez récupérer une copie de cette carte depuis n’importe quel Registro Civil (cherchez “registro civil” sur Google Maps) et même en ligne. Imprimez-la, découpez-la et faites-la laminer chez un imprimeur. Les douaniers la préfèrent ainsi, ça fait plus officiel qu’un simple bout de papier.

Padron

Imprimez votre padron et faites-le laminer

4. Mettre vos documents à jour

Permiso de Circulación et SOAP

Ces deux documents sont valables pour seulement un an et doivent être renouvelés chaque année au mois de mars, uniquement au mois de mars. C’est une drôle de règle, mais c’est comme ça. Si vous revendez votre véhicule avant le mois mars, vous n’aurez pas besoin de vous embêter avec ça.

Le renouvellement vous coûtera environ 45 €. Vous pouvez le faire dans un des conteneurs qui seront installés dans tout le pays en mars ou en ligne (voir ci-dessous).

À côté de ces conteneurs, il y a des stands dans lesquels vous pouvez acheter votre assurance obligatoire (SOAP). Vous pouvez aussi comparer les assurances chiliennes sur le site Compara Online.

Une fois que vous avez renouvelé votre assurance, vous pouvez renouveler votre Permiso de Circulación. Vous devez apporter les documents suivants :

  • Ancien Permiso de Circulación
  • Revisión Técnica (et le certificat d’émissions qui va avec)
  • Padron (le vôtre ou celui du propriétaire précédent si vous n’en avez pas)
  • SOAP – Certificado de Seguro Obligatorio

Si vous êtes hors du Chili en mars, pas de soucis, vous pouvez aussi renouveler votre Permiso de Circulación en ligne, à condition que votre contrôle technique soit à jour. Il est impossible de faire le contrôle technique en dehors du Chili. Vous pouvez souscrire votre assurance obligatoire en ligne. HDI est souvent conseillée par les voyageurs. Ensuite, allez sur le site Portal de Servicios Municipales pour renouveler votre Permiso de Circulación et saisissez les mêmes informations que celles qui figurent sur votre Permiso de Circulación actuel.

Assurance internationale

Si vous prévoyez de voyager dans d’autres pays que le Chili avec votre véhicule, vous devez souscrire une assurance internationale.

Revisión Técnica

Si votre contrôle technique arrive à échéance, vous pouvez le faire dans presque toutes les villes du Chili, dans les PTR (Planta de Revisión Técnica). Vous trouverez un centre sur le site PRT ou en cherchant “revisión técnica” sur Google Maps. Un contrôle technique coûte environ 15 € pour un van. Si votre contrôle technique expire quand vous êtes hors du Chili, on laissera rentrer dans le pays, mais il faudra aller dans le premier PTR pour le faire.

Sortir du Chili

Vous pouvez quitter le territoire chilien avec votre véhicule pendant 180 jours maximum. Si vous voulez partir plus longtemps, vous devez demander une extension de votre exportation temporaire, faute de quoi vous pouvez avoir une amende lors de votre retour au Chili. Nous n’en connaissons pas le montant.

Si vous avez un permis vacances travail au Chili, vous êtes considéré comme résident chilien et n’avez donc pas de limite de temps en dehors du Chili avec votre véhicule.

Vous pouvez traverser les frontières avec l’Argentine et la Bolivie. En revanche, seuls les résidents chiliens peuvent traverser la frontière du Chili vers le Pérou avec leur véhicule. Vous pouvez traverser sans problème dans le sens Pérou -> Chili.

Pour sortir du Chili avec votre véhicule, vous devez montrer les documents suivants à la frontière :

  • Passport
  • Padron (ou Autorizacion si vous n’avez pas encore votre Padron)
  • RUT
  • Declaración Jurada

Faites laminer votre Padron et votre RUT avant de passer la frontière. Les douaniers le préfèrent comme cela.

Aux postes-frontière, certains douaniers qui ne connaissent pas bien la loi sont parfois réticents à laisser sortir un étranger avec un véhicule immatriculé au Chili, même avec une Declaración Jurada. Cependant, la loi est de votre côté. Montrez-leur poliment l’extrait de loi (Article 17.2.3) qui stipule que vous pouvez sortir du pays avec ce document. On vous conseille d’imprimer ce document avant d’arriver à la frontière. Si malgré cela, on ne vous laisse pas sortir, tentez votre chance à un autre poste-frontière.

Revendre votre véhicule

Il est très difficile de revendre votre véhicule en dehors du Chili, car il n’est pas possible de transférer la propriété depuis l’étranger. Il faut entamer une procédure d’importation dans le pays où vous voulez le vendre, mais ce n’est souvent pas autorisé et quand ça l’est, les procédures sont complexes et vous devrez généralement payer des taxes d’importation élevées.

Selon notre enquête, les voyageurs non résidents qui achètent leur véhicule au Chili reviennent donc presque tous au Chili à la fin de leur voyage pour y revendre leur véhicule. Vous devez ramener votre véhicule avant la fin du délai d’exportation temporaire pour le revendre en suivant la même procédure que pour l’achat.